Top 14 - Clermont. A la recherche d'un club, Scott Spedding veut devenir JIFF
Top 14 - Clermont. L'avenir de Scott Spedding est incertain.
L'arrière international de Clermont Scott Spedding cherche à devenir JIFF pour trouver un club et rester en Top 14.

POINT TRANSFERTS - Top 14 : un All Black arrive à l'ASM, le Stade Français va engager un ancien RochelaisOù jouera Scott Spedding l'année prochaine ? Son avenir semble lié à son statut de JIFF...qu'il ne possède pas. International tricolore et membre de la liste Élite de la FFR, l'arrière d'origine sud-africaine (31 ans, 24 sélections) n'est en effet pas considéré comme un joueur issu des filières de formation. Pour l'ancien Bayonnais l'ASM est doublement punie par son statut d'international non-JIFF. Il est arrivé à Brive en 2008 en provenance des Sharks. Il n'a donc pas été formé en France. C'est selon lui, l'une des raisons pour laquelle Clermont ne le conservera pas à la fin de la saison. Et c'est aussi ce qui conditionne son éventuelle arrivée à Montpellier selon le Midi Olympique. Aussi, Spedding s'est tournée vers la LNR et la FFR. 

La commission juridique de la LNR a rejeté sa demande le mois dernier tandis que le comité directeur de la FFR "n’a pas souhaité trancher" ce lundi comme l'indique RMC Sports. C'est donc la commission d’appel de la Fédération qui va étudier son cas. Cependant, "aucune date n’a été programmée" et pour l'heure Scott Spedding est dans l'expectative. Selon le Midol, les discussions sont en cours avec Montpellier dont l'entraîneur Vern Cotter "est favorable à sa venue". Pour rappel, le MHR lui avait fait une offre il y a trois ans avant qu'il ne rejoigne l'ASM.

Un joueur doit au minimum remplir l’une des ces deux conditions pour être JIFF :

  • Avoir passé au moins trois saisons au sein d’un centre de formation agréé, dans le cadre d’une convention de formation.
  • Avoir été licencié au moins cinq années à la FFR, au plus tard lors de la saison qui s’achève l’année des 23 ans du joueur.
Pour rappel, les clubs professionnels ont l'obligation d'aligner au moins 14 joueurs issus de la formation française sur leur feuille de match cette saison sous peine de débuter la saison suivante avec des points en moins.

 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • stef7
    6235 points
  • il y a 1 an

Le règlement est tordu parce que les gens qui le font sont tordus et se font rattraper par les règlements stupides qu'ils sont les premiers a trouver géniaux et miraculeux quand ils les pondent. Il suffirait juste de réfléchir sans penser pognon et profit personnel immédiat. Le rugby va bien mais on se fait chier devant des matchs sans vie et sans vrai jeu déployé. Des français sur la feuille de match c'est trop dur a imaginer pour les dirigeants du rugby plutôt que penser à droit télé plus élevé......

Bah Altrad n'a qu'à racheter les Sharks et les rapatrier en France ça suffira à la commission 🙂
C'est triste pour lui, mais c'est ce qu'à terme veut la fédé, que les JIFFS soient les priorités. Si il passe JIFF ça deviendra un sketch monumental, comme àl'époque ou l'on trouvait, au foot et au rugby, une grand-mére issu de germain, cousin avec le voisin des beaux parents du joueurs qui avait un passeport Anglais, Italien,.... pour permettre aux mecs de jouer en Europe

Et ce cas risque de faire jurisprudence d'autres joueurs étant dans le même cas.
Exemple d'Atonio. Pas aussi longue carrière mais arrivé plus jeune à La Rochelle.

C'est Tony Marsh qui doit faire la gueule...!!

Cette histoire me fait surtout dire que s'il n'est pas Jiff il n'a pas de club. Est ce qu'il a donc le niveau que son salaire et ses attentes méritent ?

Je m'explique, les clubs de top14 recrutent tous les jours des joueurs non jiff parce qu'ils pensent qu'ils vont leur apporter un plus.

Mais si Scott Speeding ne trouve pas de club c'est peut être qu'il demande un salaire trop important par rapport à ce qu'il fait sur le terrain...

L'offre du MHR s'il y en a bien une doit être un compromis entre tu joues dans un club du haut du Top 14 mais ton salaire sera bien diminué (toujours mieux à ses yeux que d'aller jouer à oyonnax ou agen sans manquer de respect à tout le monde bien sûr)

Donc le mec est sur la liste de la ffr mais ne trouve pas de club à cause d'une règle qui est censée améliorer la condition du xv de France. C'est cocasse.
Quand la rigidité de la règle défie la logique.

  • spir
    17561 points
  • il y a 1 an
@Remets tes Rangers

Ouais, c'est ça qui me fait bondir ! L'idée de JIFF était un moyen de contourner les lois libérales européennes qui interdisent de priviléger les joueurs natifs, mais elle se retourne contre nous. Il y a pourtant un moyen très simple d'après un ami avocat : au lieu de contraindre à embaucher N% de frantzouses, on peut contraindre à en aligner N% sur la feuille de match. Et c'est encore mieux car ça évite que les clubs de riches achètent français pour remplir le quota mais en les faisant à peine jouer.

Les jiff c'est quand même bien mal foutu.
Le règlement est foireux à cause de la loi qui interdit d'imposer une nationalité.
Par contre imposer qu'il faut mettre un quotas de sélectionnables (opérationnel ou non) sur chaque feuille de match, c'est trop compliqué ?

Dans le même style je me rappelle Estebanez qui était en EDF sans être JIFF parce que formé à XIII.
Ce règlement engendre quelques bizarreries tout de même.

  • xeuz
    3821 points
  • il y a 1 an

cette règle de JIFF est complétement conne. Compliquée pour pas grand chose : Comment peut on se retrouver dans la situation d'un selectionnable non JIFF ? idiot.
Le status devrait etre selectionnable ou pas.

@xeuz

Et il y a l'autre versant du ridicule : le JIFF non sélectionnable, comme Tuisova.

Scott este Françoys, mordiable !
Que le veuille ou non Monseigneur Altrad, notre créancier à tous !
Quand on a combattu à Azincourt, à Patay ou encore à Crécy comme lui, on devrait bénéficier au moins de l'assistance publique !
Je m'en vais quémander l'avis à Jehanne sur le champ !

S'il devient JIFF il y a fort à parier que l' ASM le conservera . Mohed va devoir jouer fin , le faisant signer avant qu'il le soit ,tout étant sûr qu'il le devienne . ça ne devrait pas être trop compliqué à arranger avec l'ami Bernard.

Juste rectification, les Clubs ont obligation d'aligner minimum 14 Jiff non par feuille de Match mais en moyenne sur la saison....

je n 'ai pas très bien compris : le type ne remplit aucune condition pour être JIFF mais on va demander à une commission de décider si malgré tout il est JIFF ? Sur quels critères ?

Il manque l'explication de pourquoi il n'est jamais devenu JIFF, et qui me semble intéressante.
En gros il est arrivé en France dans un centre de formation où il n'est resté qu'un (ou deux) an(s) avant de signer dans un autre club (de ce que j'ai compris). Lui manquait donc 2 (ou 1) saisons pour être JIFF. Sauf qu'au moment de quitter ce centre de formation, le statut JIFF n’existait pas.
Avec le recul et le "nouveau" statut JIFF, Scott se dit qu'il serait bien resté 2 (ou 1) an(s) de plus dans ce centre pour avoir le précieux statut.
Cette explication à le mérite de mettre en avant pourquoi il demande un statut JIFF sans avoir fait les 3 saisons en centre de formation.

(PS : j'explique peut-être pas très bien, et avec des imprécisions, mais c'est ce que j'ai cru comprendre du cas de Scott, si quelqu'un de plus précis et au courant veut compléter...)

@Le Bourbonnais

Le problème c'était son âge, pour obtenir le précieux sésame (dont on ne savait pas encore que ce serait un sésame, ni que ce serait en fait une connerie) il aurait fallu qu'il reste en centre de formation jusqu'à 24 ans. Je ne pense pas qu'un centre de formation souhaite garder un joueur aussi "vieux" ni qu'un joueur souhaite rester en centre de formation aussi "vieux".

@Le Bourbonnais

Il est surtout arrivé à 22 ans alors que le statut JIFF donne l'année des 23 ans pour avoir 5 années de licence FFR
Il est né en mai 1986, joue en france à 22 ans à brive ...

pour mémoire il a quand même joué la coupe du monde des - de 20 ans avec l'af sud avant d'arriver à brive

@Le Bourbonnais

Tu expliques très bien, puisque c'est exactement ça : le garçon a passé deux ans au centre de formation de Brive (le pauvre !)

Scott Spedding n'est pas JIFF, comment pourrait-il le devenir ?
Certes c'est débile qu'un joueur de l'équipe de France ne rentre pas dans les quotas JIFF qui sont sensés faire davantage jouer les joueurs français pour alimenter l'équipe de France.
Cependant c'est la règle des quotas JIFF qui est à revoir (comme par exemple comptabiliser les internationaux français en plus des JIFF, voire les sélectionnables étrangers), et non pas de faire une exception du règlement au seul motif de satisfaire le caprice d'un club qui a le bras long.
Car si Spedding, non conservé par Clermont pour satisfaire au règlement JIFF, devient JIFF dans foulée, on peut vraiment crier au scandale car l'ASM, si ce règlement se voulait littéralement équitable, l'aurait sans doute gardé.
Bref, un peu comme avec la commission de discipline, le salary cap ou le sponsoring, je sens qu'on est partie vers un copinage institutionnel de plus pour notre rugby français en chute libre.

@LeBolero

Si il devient JIFF, rien n'empêchera l'ASM de lui faire une proposition de prolongation de son contrat.
Après il a peut-être pas très bien pris le fait que L'ASM ne compte plus sur lui, ainsi que la raison invoquée !!??

Derniers articles

News
Transferts
News
Ecrit par vous !
News
News
Vidéos
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
News