Rugby Afrique - L'équipe féminine malgache va disputer son premier test historique
Le rugby à Madagascar est depuis longtemps une institution.
Ce vendredi, les makis féminines de Madagascar vont disputer leur premier test grandeur nature pour marquer le début de leur histoire.

Le tournoi de qualification pour la Coupe du monde de rugby féminin à XV 2021 en Nouvelle-Zélande pour la zone Afrique aura lieu ce week-end. C'est une première pour le continent qui verra 4 équipes se disputer le seul ticket disponible à Bosman en Afrique du Sud.

Le fonctionnement

Pour cette journée nationale de la femme en Afrique du Sud, le Kenya, l'Ouganda, le pays hôte et Madagascar vont s'affronter. Ces équipes ont été choisies selon le niveau et la fréquence de jeu des joueuses à XV car il n'existe pas de classement africain pour le rugby féminin à XV. Les équipes s'affronteront sur 3 journées de match avec un classement par points. Le vainqueur se retrouvera dans l'avion pour la Coupe du monde 2021 et les secondes devront jouer un match de barrage contre une équipe d'Amérique du Sud lors d'un tournoi de repêchage mondial.

Une différence de niveau

Toutes les adversaires des Malgaches ont une expérience internationale, là où les Makis n'ont eu que quelques semaines pour se préparer à la compétition. En effet, l'Afrique du Sud (11e nation mondiale) va affronter le Kenya qui est 28e au classement World Rugby et l'Ouganda 44e. Seules les Malgaches  ne figurent pas dans le classement mondial. Pourtant, elles ont été invitées à participer à ce tournoi ô combien important pour le rugby féminin africain. La Zambie (35e), la Namibie (39e), le Zimbabwe (41e) ou le Botswana (42e) ne figurent pas dans les équipes participantes. 

"Notre gabarit n'est pas notre point fort c'est pour cela que l'on va se rattraper avec notre agilité, notre qualité de jeu, nos qualités techniques et tactiques, notre cohésion qui est très forte...", a affirmé l'entraîneur malgache, Ravoavahy Lanto Nirina, à World Rugby.

Une vitrine mondiale pour les makis

L'entraîneur en chef, Ravoavahy Lanto Nirina, est très heureux de cet évènement, comme il le déclare à World Rugby : "Ce sera notre premier test international ; et en plus il n'y a jamais eu de qualification en Afrique avant." Mais il y a également une forte attente du tournoi en lui-même puisque ce sera un test grandeur nature pour les joueuses malgaches face aux meilleures équipes africaines : "Ce sera du très, très haut niveau et c'est pour ça qu'on a hâte d'y être !", a déclaré l'entraîneur en chef. Il devra canaliser ses joueuses pour ne pas que l'évènement les submerge. 

Une lourde préparation physique

Elles seront pendant une semaine des joueuses de rugby internationales et assumeront le rôle de stars du pays. Mais au quotidien, ces femmes sont femmes de chambre, femmes de ménage, lingères ou commerçantes. Elles sont donc bien loin des standards du rugby modernes et de la professionnalisation. Les entraînements physiques et à répétitions (2/jour, 4 jours par semaine) feront d'elles des guerrières même si le gabarit n'est pas leur atout premier comme le déclare Lanto. Le surnom "maki" vient de ce mammifère à museau allongé, très présent à Madagascar, avec des qualités d'agilités reconnues. 

Programme des matchs :

9 août : 

Madagascar vs Kenya

Afrique du Sud vs Ouganda

13 août : 

Kenya vs Ouganda

Madagascar vs Afrique du Sud

17 août :

Madagascar vs Ouganda

Afrique du Sud vs Kenya

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Yonolan
    16117 points
  • il y a 1 mois

c'est super de voir que le rugby à 7 atteint son objectif : développer le rugby dans le monde entier
Et en plus dans certains pays,l'engouement des femmes pour ce sport est un moyen pour elle de pouvoir un peu briser les codes

  • jlr974
    5825 points
  • il y a 1 mois
@Yonolan

J'ai cru comprendre qu'il s'agit du XV .

  • Yonolan
    16117 points
  • il y a 1 mois
@jlr974

ouf...tu as raison
Je ne sais pas pourquoi j'avais ça dans la tête

Derniers articles