Pro D2 - Pourquoi le torchon brûle entre le Biarritz Olympique et Sud-Ouest ?
Les dirigeants du Biarritz Olympique ont donné leur vision des choses suite à l'article de Sud-Ouest.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
La situation est brûlante entre le club de Pro D2 du Biarritz Olympique et le quotidien régional Sud-Ouest.

On a beau être en septembre, l'été n'est pas encore terminé. Ce lundi, un nouvel épisode du feuilleton entre le Biarritz Olympique et le quotidien Sud Ouest a été dévoilé sous la forme d'une "Lettre ouverte à bon entendeur" publiée par le BO sur ses réseaux sociaux. Un courrier signé Louis-Vincent Gave, Président du Conseil de Surveillance, et Jean-Baptiste Aldigé, Président du Directoire, qui donne le point de vue du club sur cette situation brûlante avec le journal. Il fait notamment écho à un article de ce dernier qui explique pourquoi le match entre le BO et Brive n'a pas pu être couvert par le quotidien.On y apprend que le journaliste de Sud Ouest s'est vu refuser l'entrée à Aguiléra au motif qu'il n'y avait plus de place en tribune de presse. Pourtant, c'est l’Union des journalistes de sport en France (UJSF) qui est en charge de la gestion de la tribune de presse - où la Ligue oblige les clubs à proposer au moins 20 sièges voire plus en cas de grosse affiche - et de l'affectation des places des journalistes. On imagine aisément que ceux de Sud Ouest ont une place privilégiée puisqu'ils couvrent les matchs du BO depuis des lustres. Pour le journal, les droits des journalistes n'ont pas été respectés, constat d'huissier à l'appui. Au journal, on confie que cette situation était prévisible : "les plus hauts dirigeants du BO avaient en effet fait savoir à la rédaction que certains articles parus dans nos colonnes ou sur notre site n’avaient pas l’heur de leur plaire."

C'est justement sur ces articles que les dirigeants ont rebondi dans leur lettre. "Adepte de “théories fascistes”, “ultra-libéraux trash”, seraient autant de termes employés dans les colonnes du journal pour dépeindre les nouveaux dirigeants “hongkongais” du club basque. Pour ces derniers, ces propos trouvent leur origine dans la résiliation d'un "partenariat avec le quotidien régional Sud-Ouest pour une valeur de 33,000 € par an" sous la forme de "places VIP, visibilité, accords de primeur d’informations". Décidés à réduire les coûts non-essentiels, pour reprendre la formule employée, après avoir injecté 3 millions d'euros dans le club pour le sauver, le BO a donc renoncé à ce partenariat en juin.

À notre grande surprise, plutôt que d’essayer de comprendre notre situation et de faire un pas dans notre sens, Sud-Ouest a préféré nous menacer ; nous expliquant que si nous ne renouvelions pas notre contrat, la teneur de notre couverture médiatique allait rapidement se détériorer. Le surlendemain, nous étions décrits comme « … Montaigne et La Boétie en leur temps, Louis-Vincent Gave et Jean-Baptiste Aldigé sont liés d’une amitié profonde, dont personne n’a réussi à percer le mystère. Au point de nourrir la rumeur… » édition du 29 Juin 2018.

Nul doute que la réponse du journal ne devrait pas tarder. Du côté du BO, on se dit surpris par "l’hypocrisie de Sud-Ouest" qui aurait plus à l'esprit la défense de sa "chasse-gardée" que celle de la liberté de la presse. Désormais "plus de passe-droits, et plus d’arrangements commerciaux." Les supporters du BO ont dans l'ensemble bien acceuilli cette mise au point. Stéphane via la page Facebook commente ainsi : "J'avais trouvé les articles vous concernant plus qu'insultants." D'autres se montrent plus mesurés.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Nous sommes plus proches de la calomnie d un côté et de la chasse aux sorcières de l autre que des valeurs du rugby. C est affligeant tout ça !

Ha bah tient, les feux de l'Adour nous avaient manqué !!!

pas de fusion alors ?

@Grand Sachem aux sages commentaires

Ne sois pas impatient, la fusion reviendra plus tard dans la saison.

J'aime bien cette réponse .

Et sinon le rugby ça marche bien ?

  • AKA
    48716 points
  • il y a 1 an

Je ne veux pas défendre SO ils sont assez grands pour çà mais ces oiseaux de Hong kong c' est quelque chose!!! Mais bon tant que la plèbe Biarrotte a : pintxos, vin à volonté, un coup de Aupa BO et surtout les derby contre l' AB, le reste....

Même si je ne peux être totalement objectif et que je n'aime pas céder à cette mode de dénigrement systématique de la presse, je dois admettre que la réaction du BOPB me plait.

Sud-Ouest a effectivement fait campagne contre la nouvelle direction durant les événements de la saison dernière au point que l'éthique journalistique pourrait être remise en cause. Certes les journaux ont toujours leur orientation politique et leur ligne éditoriale, mais pour un quotidien régional S-O a quand même fait fort, jusqu'à lancer des rumeurs sur l'orientation sexuelle des deux hommes, quelle bassesse d'esprit... Et puis qu'est-ce que ça pourrait leur faire de toute façon ?..
A bien y regarder il parait évident que le journal protégeait ses intérêts bien plus que la liberté de la presse qui ne leur sert d'argument que depuis qu'ils n'ont pas eu leurs places offertes contre Brive.

Concernant l'histoire des 33 000€, je suis plus partagé. La formulation fait presque croire à un chèque contre des articles élogieux. S'il est précisé ensuite que ce sont des places et autres partenariats, attention à ne pas tromper les lecteurs.

J'imagine que les relations finiront pas s'apaiser. En bons businessmen, Gave et Aldigé utilisent certainement cet électrochoc pour mettre les choses à plat.

@Imanol votre idole

As-tu un lien sur les insinuations de Sud-Ouest concernant la sexualité des 2 dirigeants du BO ? Si oui, il faut la communiquer, faute de quoi cette assertion ne serait qu'une propagation de rumeur.
Outre que cette insinuation serait moralement répugnante il est probable qu'elle pourrait tomber sous le coup de la loi comme portant atteinte au respect de la vie privée.
Je n'ai aucune sympathie pour ces deux individus mais leur sexualité ne regarde qu'eux (non Lapinou, n'essaie même pas). Quant au BO, comme dit l'expression à la mode chez les politiques, (c'est à la fin de la foire qu'on compte les bouses),on verra si leur apport a été bénéfique au club, et c'est bien ça l'essentiel.

@lelinzhou

Selon les dirigeants du BO, c'est à lire dans l'édition du 29 juin 2018.

Je concède que je ne suis pas allé télécharger le journal pour vérifier, ce qui est pourtant une règle élémentaire afin de différencier info et intox, et qu'étant expatrié je n'ai pas la version papier, mais je suis disposé à croire que si Gave et Aldigé prennent la peine (et le risque !) d'utiliser des guillemets et de préciser la date de publication, c'est que le commentaire doit effectivement y être.

Voici l'extrait qu'ont relevé les deux directeurs
« … Montaigne et La Boétie en leur temps, Louis-Vincent Gave et Jean-Baptiste Aldigé sont liés d’une amitié profonde, dont personne n’a réussi à percer le mystère. Au point de nourrir la rumeur… »

Pour ceux qui ne connaitraient pas bien les deux hommes de lettres, Sud Ouest justement parlait de leur amitié particulière
www.sudouest.fr/2015/01/16/l-amitie-de-montaigne-et-la-boetie-a-mongenan-1798553-3047.php

@Imanol votre idole

Merci, mais même réponse que celle ci-dessous à AHMA.

  • Ahma
    93141 points
  • il y a 1 an
@lelinzhou

L'article de sud-ouest avec le passage en question est cité dans l'article ci-dessus.

@Ahma

Ben non, l'article est tronqué après l'allusion à Montaigne et La Boétie, (pour lesquels d'ailleurs l'homosexualité de leur relation reste une supposition).

@lelinzhou

C'est justement ça qui est dégueulasse, le fait de faire une supposition suffisamment "fine" pour balancer tout en pouvant dire qu'en fait, on ne voulait rien dire. Non seulement tu balances une rumeur dégueulasse (l'accusation est doublement grave, parce que non seulement la vie privée de ces gens ne regarde qu'eux et ensuite l'homosexualité n'est pas une tare), mais en plus tu te prétends que les autres sont trop cons pour comprendre ce que tu as fait. Ce n'est pas un hasard s'ils choisissent de faire une allusion à Montaigne et La Boétie, si tu veux juste dire que 2 personnes sont très proches il y a une tonne de "duos" bien plus célèbres et non connotés.
Et le top c'est comme le dit Imanol quand derrière tu te fends d'un magnifique "au point de nourrir la rumeur...", qui est une nouvelle figure du journalisme : tu allumes une rumeur toi-même, et derrière tu te fais témoin semi-étonné d'une mystérieuse rumeur qu'on-sait-pas-d'où-qu'elle-vient.

  • tico74
    25339 points
  • il y a 1 an
@Team Viscères

Pipo et Mario y a moins de sous-entendus c'est sur!

@Team Viscères

Montaigne : c'est sûrement à cause des Essais

  • Ahma
    93141 points
  • il y a 1 an
@lelinzhou

Je m'associe aux réponses d'Imanol, il a tout dit tout bien.

@lelinzhou

Malheureusement, mis à part te donner un lien vers l'édition e-journal payante ou t'envoyer directement l'édition papier, je ne peux pas te donner l'article en entier.

Ceci dit, en partant du principe que la phrase y apparait telle quelle, l'insinuation est là et tu le confirmes dans ton commentaire.
L'homosexualité de Montaigne et La Boétie était supposée, en effet. En comparant les deux dirigeants aux deux auteurs, on la suppose aussi. Si je dis que toi et ton meilleur ami avez une amitié aussi forte que celle Montaigne et La Boétie, tu vois très bien ce que j'insinue.
Si je disais qu'elle est comparable à Rimbaud et Verlaine, ce serait une affirmation. Là, c'est une insinuation. Et le "Au point de nourrir la rumeur…" en rajoute une couche.

Enfin, voici pour 1,09€ le journal en question.
https://www.epresse.fr/quotidien/sud-ouest/edition-pays-basque/2018-06-29

@Imanol votre idole

Ça pue l'hypocrisie des deux côtés. D'un côté à Sud-Ouest ça invoque les grands principes pour se défendre d'une histoire qui est au final entièrement personnelle, ce n'est clairement pas la presse qui est visée par le BO mais des individus pour les propos tenus. De l'autre côté le BO dénonce le mercantilisme du journal en sous-entendant que les articles de SO sont orientés en fonction des arrangements commerciaux, mais du coup en appliquant ce raisonnement jusqu'au bout cela veut dire qu'avant ils payaient en cash ou en avantages (l'article n'est pas clair) pour avoir bonne presse. En gros des deux côtés on a des gens qui ont l'habitude de s'arranger entre amis et qui dénoncent l'existence des arrangements entre amis une fois brouillés.
Par contre je ne sais pas si ça va se tasser. Les journalistes peuvent être sacrément rancuniers (et vu le contenu des articles contre la direction du BO, ils en ont fait une histoire personnelle depuis le début) et ils savent que le BO est extrêmement instables, ils peuvent entrer en guerre ouverte en attendant le prochain rebondissement.

En tout cas bon courage aux supporters, il semblerait qu'il soit impossible pour vous d'avoir un peu de répit et de stabilité pour pouvoir juste se préoccuper du sportif.

@Team Viscères

Tu préfères pas savoir que les deux responsables se tripotent mutuellement la nouille plutôt que parler de sport ?

@Team Viscères

M'est d'avis que la nouvelle équipe dirigeante doit aussi faire ses petits arrangements... et que ce soit être le cas dans tous les clubs.

C'est une manoeuvre politique assez classique finalement. Sans rentrer dans des débats politiques, on voit toujours un nouveau gouvernement mettre tous les maux du monde sur le dos de leurs prédécesseurs afin de se justifier.

Pour pousser un peu plus loin, je ne serais pas surpris que, outre le retour de bâton pour les articles à charge, le déballage public soit une stratégie pour faire baisser les "tarifs" de Sud-Ouest, l'accès des médias devant être garanti selon le règlement de la LNR.

@Imanol votre idole

Il y a les mêmes partout. Par exemple chez nous ça joue à "je t'aime moi non plus" entre la direction et Fiducial depuis plusieurs années, un jour ça s'entraide et le jour d'après ça se fait un coup de pute. Il ne faut pas se leurrer, le sport-business s'accompagne de toutes les dérives du business (tout en ayant conservé les dérives du sport).
Le souci pour vous c'est que la situation est fragile et instable, donc ces remous font bien plus de dégâts et empêchent l'équipe sportive de bosser sereinement.

  • Ahma
    93141 points
  • il y a 1 an

Je n'entrerai pas dans le conflit parce que ça pue manifestement autant des deux côtés, par contre ce fut l'occasion de m'instruire sur M. Gave père, actionnaire et administrateur du club : qu'il soit ultralibéral ne fait pas de doute, mais il est plus que cela.
Cet homme a fui la France lors de l'élection de Mitterrand, et publie des articles où il démontre scientifiquement que dans quelques décennies les Musulmans seront majoritaires en Europe, et que la population "caucasienne" aura disparu. En précisant qu'il ne dit pas que c'est mal, mais que c'est simplement pour que la population française prenne bien conscience de la situation.

@Ahma

D'accord... Donc ça pue vraiment côté Gave père... Reste que les fils ne sont pas obligatoirement solidaires ou responsables des tares de leur daron... J'ai lu aussi "des allusions à Mein Kampf", ce qui réactualiserait potentiellement l'odeur nauséabonde... To be continued...

  • Ahma
    93141 points
  • il y a 1 an
@ginobigoudi

Je ne connais pas les positions du fils sur l'imminente prise de pouvoir des musulmans et la concomitante éradication des Gaulois, pour le reste ils sont très proches, travaillent ensemble dans l'entreprise qu'ils ont fondée, partagent la même idéologie politico-économique, et dirigent le club de concert.

@Ahma

Mitterrand ayant bien sûr un passé au dessus de tout soupçon quant à ce genre d'idée nauséabondes, lui qui refusa de soutenir Vichy... Mais... attendez ... Mais non !
🙂

  • Ahma
    93141 points
  • il y a 1 an
@Le Bourbonnais

C'est d'autant plus drôle, du coup, qu'un certain nombre de réacs se soient crus menacés lors de son élection au point de quitter le pays.

@Ahma

La crainte de le voir retourner sa veste un énième fois !
Ses relations étaient au top dans sa jeunesse... je crois que c'est ce qui est le plus fascinant quand tu regardes dans son ensemble sa carrière...

  • Ahma
    93141 points
  • il y a 1 an
@Le Bourbonnais

Ce genre de veste ne se retourne que dans un sens. Ceux qui ont cru qu'il allait introduire les soviets en France, franchement...

@Ahma

Dans "anticommunisme primaire", il y a "primaire"... Il y a bien des gens aujourd'hui qui pensent qu'on donne des cours de masturbation à l'école !...

@Ahma

on pourrait remémorer le "comportement" des fédérations du 13 et du 15 (rugby) pendant l'occupation allemande en France...pas joli-joli notre fédé!!!
...quel rapport me direz-vous?

  • Ahma
    93141 points
  • il y a 1 an
@yandelug

Pas de rapport direct ici, mais ce sont des rappels qui sont toujours utiles.

@Ahma

N'oublions pas le rôle de la SNCF. Et Gaz de France n'est probablement pas tout blanc non plus...

  • Ahma
    93141 points
  • il y a 1 an
@Team Viscères

On n'en finirait plus en fait.
Un exemple au hasard qui me revient, IBM qui fournissait le système de gestion des camps de concentration...

@Ahma

Mais non voyons IBM c'est les gentils, les vilains c'était Dehomag. Et tu es bien modeste pour eux, ils ne fournissaient pas que les camps mais l'ensemble du régime dans tous les domaines imaginables. Ce qui a fait d'eux à l'époque leur filiale la plus efficace (deutsche qualität).

  • Ahma
    93141 points
  • il y a 1 an
@Team Viscères

En effet, je n'avais retenu que ce détail (heum), j'ai relu des articles entre-temps et constaté que c'était plus vaste que ce dont je me souvenais.

  • Pianto
    35837 points
  • il y a 1 an
@Ahma

Et Bill Gates le logiciel.

  • Ahma
    93141 points
  • il y a 1 an
@Pianto

Bill Gates n'était pas dans le coup, mais pour IBM c'est tout ce qu'il y a de plus sérieux.

@Ahma

Et?
Quel rapport avec le rugby et son rôle dans le club?
Et depuis quand doit on justifier de ses opinions? A-t-on le droit d'avoir des opinions (purement prospectives et dont par ailleurs la probabilité qu'elles se réalisent est forte)?
Fait il réserver les postes dans les clubs aux miterrandistes fidèles? À quel degré de non-socialisme se trouve-t-on exclu de tout mandat dans le rugby selon vous? Cela doit il autoriser la presse à changer sa relation des faits en fonction de ce qu'elle obtient ou pas les avantages qu'elle' souhaite? (Ce qui au passage en dit long sur les mœurs qui ont cours dans le journalisme français). Est il normal, si le club compte un type dont les opinions vous semblent non-conformes, que ce torchon s'autorise à laisser entendre que deux membres du club entrediendraient des relations sexuelles (puisque c'est de ca qu'il s'agit concernant Gave et Aldigé...)
Décidément, on peut enseigner le journalisme à des prostituées, l'inverse n'est jamais utile.

  • Ahma
    93141 points
  • il y a 1 an
@Wolfhound

À quel moment ai-je exigé une quelconque justification, ou insinué qu'ils ne devraient pas pouvoir diriger un club ? J'expose des faits.
Oui, on a le droit d'avoir des opinions. Je ne vous empêche pas d'exprimer les vôtres, je m'étonne que tu aies l'air de trouver ça choquant quand j'exprime les miennes. Ça ne marche que dans un sens ?
Et si tu as eu l'impression que je prenais le parti du journal c'est que tu n'as pas bien lu.

@Wolfhound

C'est quand même étrange de revendiquer le droit d'avoir et exprimer des opinions tout en s'indignant du fait que des journalistes aient et expriment des opinions.

@Team Viscères

C'est parce que les opinions des journalistes on s'en fout. Leur travail c'est de rapporter des faits exacts et pss de faire du chantage aux entreprises et de colporter des rumeurs sexuelle...

@Wolfhound

Beau principe d'équité "alors c'est moi qui décide qui a le droit d'avoir ou non une opinion".

@Team Viscères

Les journalistes ont le DEVOIR de ne pas travestir les faits. La diffamation et le fait de colporter des fausses nouvelles sont des délits pénaux tranchés par un tribunal spécial (la 17e chambre correctionnelle). Par ailleurs la charte déontologique des journalistes qu'ils s'engagent TOUS à respecter lorsqu'ils reçoivent une carte de presse c'est pas fait pour les chiens. Enfin, si tu penses qu'il relève de la simple "opinion" de laisser entendre que deux cadres d'un club sportif sont homosexuels et entretiennent des relations tu me permettras de te dire que tu as une compréhension du métier de journaliste un peu étrange. Mais dans l'ensemble j'ai déjà eu à connaitre le fond de ta connerie. C'est mon opinion -et je ne suis pas journaliste..

  • ced
    100028 points
  • il y a 1 an

chez nous c'est pas mal, mais là bas c'est quand même un cran au dessus

  • AKA
    48716 points
  • il y a 1 an
@ced

Comment il disait déjà l' autre? "Le problème c' est quand il y en a trop" je ne me souvient plus... Voilà vous vous êtes bien plus nombreux donc çà multiplie les "effets". 😉

@AKA

Il disait "quand y en a qu'un, ça va"... Et effectivement il s'est vautré en arguant qu'il parlait des Auvergnats !... La clique à Sarko, Halteaufeu, Moruano, Estrozizi, les pointures nickelées," la droite la plus conne du monde", comme disait l'autre autre...

@AKA

Tu parles pas comme ca des auvergnats !

De toutes manières, Biarritz n'est pas au Sud-Ouest........De Bayonne...

@MARCFANXV

Ah ben si justement 😀

Longitude de Biarritz: -1.558626
Latitude de Biarritz: 43.4831519

Longitude de Bayonne: -1.474841
Latitude de Bayonne: 43.492949

Nous pouvons donc clairement revendiquer que nous sommes le vrai club du Sud-Ouest, tant que Hendaye ne se mêle pas de la conversation 😉

@Imanol votre idole

Il y a un club à Hendaye?

C'est sans fin....

Derniers articles

News
Transferts
News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
News
News