Premiership - Saracens. Marcelo Bosch, Schalk Burger et David Strettle vers la retraite
Marcelo Bosch a remporté la Champions Cup avec les Saracens.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Trois grands joueurs risquent de raccrocher l’été prochain. Et tous jouent aux Saracens : Marcelo Bosch, Schalk Burger et David Strettle.

Pour deux d’entre eux c’est une certitude : Marcelo Bosch et Schalk Burger vont arrêter. Pour le troisième, c’est une forte probabilité : David Strettle a 36 ans. Ils sont pourtant loin d'avoir ciré le banc cette saison : Burger (17 matchs), Bosch (9 matchs), Strettle (13 matchs). Par le passé, le flanker sud-africain a été sacré meilleur joueur du monde par l’IRB en 2004. Son palmarès plaide pour lui : une Coupe d’Europe, deux fois champion d’Angleterre, deux Tri Nations, 86 fois Springboks, et surtout sacre suprême, une Coupe du Monde. Il aura participé à trois Mondiaux, disputé 123 matchs de Super rugby avec les Stormers et 70 matchs avec les Saracens.

Le centre argentin Marcelo Bosch est connu en France. Il a été un des grands artisans des excellents résultats du BO entre 2006 et 2013. La suite de sa carrière, il l’a passée aux Saracens. Son palmarès est lui aussi éloquent : un Challenge européen, deux titres de champions d’Europe, deux fois champion d’Angleterre, 40 sélections avec les Pumas, 90 matchs de Top 14, 130 rencontres avec les Sarries.VIDÉO. Champions Cup. Marcelo Bosch et les Saracens crucifient le Racing Métro 92 à la sirène (11-12)L’ailier anglais David Strettle, formé à Rotherham, a joué successivement aux Harlequins, aux Saracens puis à Clermont avant de revenir chez les Sarries durant l’été 2018. Son palmarès est loin d'être ridicule : deux fois champion d’Angleterre, un championnat de France et un Tournoi des Six Nations (2011). Il a été sélectionné à 14 reprises avec l’Angleterre et compte 221 matchs sa sélection, 52 dans le Top 14 et des essais à la pelle : 100 toutes compétitions confondues ! Pour remplacer ces trois joueurs d’exception ce ne sera pas une sinécure. Premier élément de réponse, les Saracens ont mis la main sur l’un des joueurs les plus doués de sa génération : Elliot Daly.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Je suis évidemment touché par la retraite de Marcelo Bosch qui m'aura fait rêver au BO avec ses contre-attaques et prises d'intervalles.

C'était un joueur absolument flamboyant en attaque mais pour qui le plaquage était loin d'être une priorité. Pas grave, il rapportait plus de points qu'il n'en concédait.

Une anecdote, pour la route: lors de ses débuts au BO, Bosch n'était absolument pas un buteur. Une saison, je ne me souviens plus laquelle exactement, tous nos buteurs se retrouvent blessés, au point que Traille devient pendant quelques matchs notre buteur n.1... avant de se blesser lui aussi.
Dans l'urgence, on désigne Marcelo buteur car il a un bon coup de pied dans le jeu et celui-ci débute donc l'entrainement dans l'urgence, avec des résultats catastrophiques au départ, cf une des vidéos de la Boucherie Ovalie où une transformation part..... en touche !

https://www.youtube.com/watch?v=TSnlO-uJzRw

Quelques saisons plus tard, il éliminera le Racing avec les Saracens d'une pénalité de presque 50m à la dernière minute. Comme quoi, le travail paie.

  • Ahma
    93964 points
  • il y a 1 an
@Imanol votre idole

Elle vaut effectivement le coup d'œil celle-là, et le plus beau c'est que c'était à deux doigts de faire essai.

@Imanol votre idole

*une pénalité, bien sûr, pas une transformation

  • NS7
    1752 points
  • il y a 1 an

Strettle a débuté aux Quins, pas à Northampton 😉

@NS7

à rotherham puis effectivement aux Quins/ Merci à vous ! On va rectifier

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos