Pour quelles raisons quatre clubs ont refusé d'intégrer le championnat National ?
Combien de clubs participeront au championnat national ?

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
18 clubs avaient été contactés par la FFR pour jouer en National. Quatre ont refusé cette invitation. Leurs raisons ne sont pas les mêmes.

La FFR a décidé de créer un nouveau championnat national, nouvelle entité calée entre la Pro D2 et la Fédérale 1 dans le but de mieux préparer les clubs au passage dans le monde professionnel, ce championnat sera donc le troisième échelon national et relègue la Fédérale 1 au statut de 4e division. Pour ce faire, 18 clubs ont été retenus sur la base du dernier classement de Fédérale 1 et ils avaient trois jours pour se positionner en faveur ou non de l’intégration de leur équipe dans ce championnat. Le verdict est donc tombé, le championnat se jouera à 14 équipes avec le refus de 4 clubs d’y prendre part : Saint-Jean-de-Luz, Mauléon, Vienne et Trélissac, chacun ayant leurs propres raisons.

La création de ce nouveau championnat national, n’a jamais intéressé Saint-Jean-De-Luz comme l’a confié Éric Olazabal, l’un des coprésidents du club chez Sud Ouest : « Nous n’avons ni l’ambition ni les moyens de monter en Pro D2, ni maintenant ni plus tard. Si c’est une 3e division prof, cela signifie des joueurs sous contrat, l’éclairage au stade, etc., ce n’est pas pour nous ». De plus, le club basque est surpris et en colère par l’initiative de Bernard Laporte de créer un nouveau championnat : « Ce projet annoncé en urgence qui nous tombe dessus à une semaine de l’annonce des poules de Fédérale 1 va à l’encontre de toutes les discussions que nous avons eues récemment. J’ai l’impression que la FFR cède à la pression de quelques clubs prêts à monter en Pro D2, au risque de se mettre à dos tous les autres », a pour sa part souligné l’autre président du club Éric Bonchera.

Après un vote de l’ensemble du staff, des joueurs ainsi que des dirigeants, Mauléon s’est aussi prononcé contre l’invitation de la FFR pour intégrer le nouveau championnat malgré une envie débordante : « La raison l’a emporté » a déclaré le président du club Benat Queheille chez France Bleu Pyrénées-Atlantiques et d’ajouter :

C'était un championnat très long. Sûrement 26 journées et puis surtout sept ou huit déplacements lointains, où il aurait fallu partir la veille, avec dix heures de car pour y aller et pareil pour rentrer. Nos joueurs, nos athlètes auraient mérité de se frotter à ce qui se fait de mieux, mais ils sont purement amateurs. Ils travaillent ou sont étudiants. Comment auraient-ils pu associer les deux activités. Qui plus est, lors de matches télévisés, les vendredis soirs ou les dimanches après-midi ? Cela aurait très difficile de tenir ce rythme toute une saison. Puis sur le terrain, les impacts auraient été énormes, l'engagement physique important. Et avec un effectif aussi restreint que le nôtre, bien que pétri de talents, ça aurait été trop dur pour nous. Tous ensemble nous avons donc pris cette décision, celle de ne pas y aller, même si ça fait quelque chose de refuser. 

De plus intégrer ce championnat aurait signifié créer une équipe espoir qui est une des conditions requises par la FFR et le plus petit budget des sélectionnés en est incapable. Même son de cloche pour Vienne, pour qui la création de cette nouvelle entité s’annonçait compliqué au niveau des infrastructures ainsi que sur le plan financier. « On n’est peut-être pas assez prêt au niveau des structures, notamment le centre d’entraînement. Nos joueurs, même s’ils étaient en majorité favorables au National, sont pluriactifs. Et financièrement, le Covid-19 va nous faire mal. On avait peur de faire une connerie », a expliqué Laurent Bazin, le président du club au Dauphiné Libéré. Le président du club est lui aussi remonté contre les instances sur la manière dont ce championnat a vu le jour : « Je n’ai pas du tout apprécié la manière de faire de la FFR Créer ce championnat comme ça, d’un tour de magie, je ne comprends pas trop… Au départ, on parlait d’une poule de 12 clubs, ensuite de 14… Maintenant ce serait peut-être 15. Il y a des arrangements qui me dépassent un peu et qui me déplaisent. Je suis déçu par la façon dont ça s’est passé. » 

Le club de Trélissac a décliné car « ce ne serait pas raisonnable » même si c’est un honneur d’être invité dans le cour des grands. Le club sait qu’intégrer ce championnat ne serait pas bénéfique face aux écuries aux gros budgets. Le refus de ces quatre clubs permet l’intégration de Bourgoin-Jallieu ainsi que de Chambéry au futur championnat national.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • MILIOUZ
    10854 points
  • il y a 4 mois

Encore une fis Bourgoin réussit à s'accrocher aux branches du professionalisme.... Mais ca ne fait que retarder sa chute.Ce glorieux club n'est plus qu'une souche pourrie...

  • Doudds
    243 points
  • il y a 4 mois
@MILIOUZ

Bourgoin a investi et arrêté en avril un budget en hausse pour la saison à venir et recruté en conséquence , cela ds un cadre établi . A l’arrêt impromptu du championnat, le club était effectivement 5e de la poule la + relevée, avec 3 des + gros budgets de la fed. Par la grâce de Bernie , le csbj s’est retrouvé 17ème du classement général, ce qui n’a aucun sens .
Albi , « 1er du championnat »n’a rencontré ni Bourg , ni Narbonne, ni Nice , ni le csbj , ni Massy , ni Cognac et n’est même pas allé à Blagnac !
Sur la base de ce « classement sportif » une 3edivision a été crée ds la précipitation.
Le csbj y a finalement logiquement trouvé sa place , ayant un budget et un effectif taillés pour jouer la bagarre et d’autres non . Et des installations, une organisation, et une structure largement conformes au standard PD2. Le désistement, logique vu les circonstances , mais courageux de certains clubs l’a sauvé d’un mauvais pas où l’improvisation de la manœuvre de Bernie. 3 ans d’efforts , d’investissements auraient été ruinés.
Qd à savoir qui est pourri ...

Je suis totalement solidaire de clubs (des dirigeants jusqu'aux joueurs comme à St-Jean de Luz) qui ont logiquement décliner "cette opération" dont le but est uniquement financier et électoral.

Mais bon Di... va falloir vous en souvenir aussi lors des élections à la Fédé -> on ne peut pas critiquer tout ce qui se fait et ne pas en tenir compte après !
Alors SVP les clubs amateurs, votez dans l'intérêt du rugby, de votre club et de vos jeunes, pas pour un abonnement à Canal+, une TV à pile ou une bonne bouffe entouré d'anciennes gloires sur le retour et en manque de notoriété !

c'est très bien que la raison l'emporte sur la course au budget pro . En total accord avec le président du SLJO , je pense que des clubs vont s'inscrire dans cette compétition par vanité sans aucune structure pour envisager réellement la pro D2 et qu'à terme des clubs vont exploser financièrement .

  • jojo7
    2291 points
  • il y a 4 mois

Mais ce système a déjà existé il a deux saisons et il a pris l'eau ! Il y a des clubs ,dans ce groupe , qui serons disqualifiés financièrement avant la fin de la saison .

  • P243151
    2172 points
  • il y a 4 mois

Faudra réfléchir aux prochaines élections
Par contre Grill devrait se séparer de SB

  • cahues
    123294 points
  • il y a 4 mois

Depuis le début du projet de cette nouvelle division j'ai eu exactement le même raisonnement que le club de Saint-Jean-De-Luz.Laporte et ses calculs à des fins électoralistes.

  • Tchou63
    3808 points
  • il y a 4 mois

Cela sent effectivement l'arrangement entre copains avant les prochaines élections.
Mais, cela fait aussi du bien d'entendre qu'il y a encore des gens raisonnables dans le monde amateur.

  • Jak3192
    58193 points
  • il y a 4 mois

A lire l'article,
la bande à BL et lui même en tête,
se sont encore fait des copains.

C'est fou ça
Dès que le Président annonce un truc,
ça tourne à l'eau de boudin.

Ce gars là est énorme
🤣

  • Pianto
    36414 points
  • il y a 4 mois

il y en a qui savent rester raisonnables. C'est bien.

Les dépôts de bilan sont trop courants en prod2 et fédérale 1.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News