Pierre Camou : « En France, quand quelque chose arrive du peuple, ce n'est pas très bien accepté »
Le président de la FFR, Pierre Camou, est présent sur tous les fronts.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Si Pierre Camou a récemment réussi à raisonner les clubs du Top 14, d'autres dossiers comme le Grand Stade n'ont encore pas trouvé une issue aussi favorable.
Pierre Camou est un président actif. À la tête de la Fédération Française de Rugby depuis 2008 après des années passées dans l'ombre de Bernard Lapasset, il est aujourd'hui présent sur tous les fronts. Et s'il a récemment réussi à convaincre les clubs du Top 14 d'abandonner le projet de la Rugby Champions Cup, d'autres dossiers n'ont encore pas trouvé une issue aussi favorable.

Le Grand Stade

Certainement le projet le plus ambitieux et de fait, le plus épineux que doit gérer la FFR en ce moment. Alors qu'une seconde réunion doit se tenir ce jeudi à Saint-Denis, Pierre Camou se place plus que jamais en défenseur alors que nombreuses sont les critiques vis-à-vis de ce « second » stade. « Au rugby, le stade est l'élément essentiel. Je ne vois pas pourquoi ce qui paraît fondamental pour un club deviendrait accessoire pour une fédération » lance-t-il dans l'Écho Républicain. Il considère à ce titre que la FFR est en retard par rapport aux autres fédérations européennes qui possèdent chacune un stade d'envergure internationale sur lequel elles s'appuient pour financer le rugby dans leur pays. Quid du Stade de France ? « Le Stade de France a été construit pour la Coupe du monde de football 1998. Il y aura l'Euro-2016. C'est un excellent stade de foot et je suis ravi que le football y soit. »

La présence d'une autre enceinte sportive n'est pas le seul point qui pousse au débat. Le coût de ce Grand Stade, 600 millions provenant d'investissements privés, fait grincer quelques dents. « Quand en France, quelque chose arrive du peuple, ce n'est pas très bien accepté, répond Camou. Ce n'est pas dans les périodes de crise que l'on met la tête sous le sable. » Outre la création d'emplois, la FFR table sur des revenus estimés à plusieurs dizaines de millions sur la base de 6 spectacles, de 11 matches de rugby, et de 2 autres spectacles sportifs par an. Cependant « le combat est permanent. »

Le XV de France et ses difficultés

L'un des principaux pensionnaires du Grand Stade sera bien évidemment l'équipe de France. Au crépuscule d'une saison ratée avec seulement deux victoires au compteur, le patron de la fédé préfère s'intéresser à l'avenir plutôt que de faire les comptes à mi-mandat : « C'est à la fin de la partie qu'on ramasse les couverts. Et, sur la durée, il me semble qu'on s'en sort bien. » La France c'est trois finales (87, 99 et 2011), mais c'est surtout trois finales perdues. Sous-entendu, attendons la Coupe du monde pour faire tomber des têtes. Il est vrait qu'à ce niveau, seul importe le titre et l'on souvient rarement du deuxième. Alors que beaucoup appellent à une plus grande disponibilité des joueurs comme dans l'hémisphère sud pour une meilleure osmose au sein du groupe en vue des matchs importants, Pierre Camou répond simplement : « Dès que Toulon ou Toulouse seront d'accord... » Une réplique qui devrait faire son petit effet.

Autres critiques exprimées envers la FFR, et qui font office de marronniers depuis des décennies : la lourdeur du calendrier et surtout la présence des fameux doublons. Un point que le président semble prendre très à cœur : « Quelle est la définition de doublon ? Est-elle réservée à l'équipe de France ? Je vous signalerai que, juste avant la tournée de novembre, il y a huit matches où je n'ai pas vu Habana et je n'ai pas vu quatre internationaux de Toulouse qui jouaient gratuitement avec leur pays. Mais ça n'a dérangé personne ! Là, il y avait doublon ou pas doublon ? Pourquoi focaliser sur l'équipe de France ? » D'aucuns pensent, à tort, que c'est un mal typiquement français, mais il est vrai qu'en Angleterre, où les joueurs sont mis à disposition de l'équipe nationale, huit journées « se disputent sans les internationaux. Et ça trouble qui ? » Demande un Pierre Camou, qui n'a pas fini de batailler.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Aneto
    12914 points
  • il y a 6 ans

Au moins il a des avis tranché!

t'as raison Cadur. Tiens tête à ces présidents de clubs aux dents longues qui n' auront jamais assez de pognon et de pouvoir. Et certains qui croient compenser leur manque d'humilité par leurs tas de biftons...

il y a bien longtemps que les musiciens se font payer avant de monter sur scène. Adage obsolète

"C'est à la fin de la partie que l'on ramasse les couverts" P.Camou

Il voulait sûrement dire "c'est à la fin du bal que l'on paye les musiciens."

CQFD

VIVE LE TOP 12

@Sapiac
Je ne suis pas sûr mais je crois qu'on est d'accord en fait😊
Moi le Top12 avec 1/2+finale (comme PShip et Pro12 en fait) me va bien.

@CedricH
C'est pour ce genre de raisons que j'ai dit que j'étais plutôt d'accord mais pas ultra d'accord.
Après, il y a plusieurs choses qui me font quand même penser que le Grand Stade doit être fait :
1- Le SdF a semble-t-il plus en tête d'organiser plus de concerts qui sont les évènements qui rapportent le plus. Le rugby reste secondaire.
2- Le nouveau Jean Bouin est un beau stade mais ne fait que 20000 places. Le projet Arena 92 lui en fera 32000 et n'est pas prêt d'être achevé puisque la 1ère pierre n'a pas encore été posée.

Le Grand Stade fera 80000 places, la FFR n'y paiera aucun loyer et en fera ce qu'elle veut.

  • BoBoB
    7957 points
  • il y a 6 ans

« Quand en France, quelque chose arrive du peuple, ce n'est pas très bien accepté, répond Camou"

Euh... il sous entends quoi par là le 2ème rôle du moppet show?
J'ai un peu de mal à lire entre les lignes sauf à y voir des relents autoritaristes, genre je suis le chef et vous êtes tous des cons.
Me trompe-je, ou suis je définitivement cynique?

  • CedricH
    15270 points
  • il y a 6 ans

Pour le grand stade, c'est d'autant plus une mauvaise idée qu'il y a le Stade de France (sans club résident - ça ferait deux grands stades sans club résident pour une même ville) ; que le Jean-Bouin a été rénové (la FFR aurait pu collaborer pour en faire un projet commun) ; qu'on est en train de faire l'Arena 92 (idem : pourquoi ne pas en avoir profité pour collaborer et en faire le stade du club ET de la FFR ?)
Trop de stades, à Paris, pour la quantité d'événements sportifs qui y ont lieu... !

Après, toutes les autres choses qu'on lui reproche, au contraire, je trouve que ça tient bien la route : l'emplacement ? Pour ceux qui connaissent un petit peu la région parisienne, c'est équivalent au Stade de France, mais "mieux" sur tous les détails.
Qu'on le fasse dans la région parisienne est on ne peut plus logique ; j'ai sincèrement du mal à comprendre pourquoi ça ne coule pas de source pour tout le monde (et je suis loin d'être parigot 😊)

  • Broques
    17634 points
  • il y a 6 ans

Bon qu'ils l'achèvent ce stade, correctement, et qu'on en parle plus!

Pour ce qui est des internationaux:
« Dès que Toulon ou Toulouse seront d'accord... »: Kof kof! Toulouse et qui? (Petite précision avant de subir les foudres de la vendetta toulonnaise: cette boutade s'adresse plus à la quantité de joueurs fournis par toulon à l'Edf qu'au nombre de joueurs sélectionnables présents dans l'effectif global, ce qui est souvent confondu, à tort.)
"il y a huit matches où je n'ai pas vu Habana": Oui enfin normal, le Four nations est logiquement organisé en fonction du super 15, pas du top 14.
"qu'en Angleterre, où les joueurs sont mis à disposition de l'équipe nationale, huit journées « se disputent sans les internationaux. Et ça trouble qui ? »": Oui enfin en France les internationaux ne bénéficient pas de 6 semaines de préparation et manquent quand même plusieurs journées. On n'a ni l'un ni l'autre, c'est double-peine!

Après bien sur que le problème ne vient pas de l'EdF, il vient clairement du top 14. Les anglais sont 12, ils ont 6 semaines de préparation, de même pour la pro 12, et ça passe nickel. C'est pour ça, je serai toujours partisan d'un bon top 12. Plus de temps pour l'Edf, moins de matchs donc moins de blessures, etc... Sauf qu'à cause des diffuseurs télé et des présidents des clubs de bas de tableau, on peut toujours rêver.

  • PIPIOW
    41202 points
  • il y a 6 ans

600mi

solutions simples (euh... sur le papier, bien sur!)
Grand Stade (éventuellement ailleurs qu'en Ile de France)
Passage au Top 12 (avec au passage la création d'une Pro D3)
Arrêts des barrages
Harmonisation des Tournées avec tournée d'été les années paires et tournée d'automne les impairs (et 4 matchs par tournée)

Aroun je pas d'accord avec tout meme si je comprends la guytoune
bien que ce soit un autre débat je n'ai aucune envie de voir un championnat où on connaitra le champion en janvier voir meme avant le debut du championnat

il n'y a qu'à faire un top 12 avec seulement des demis et ceux qui veulent des dates en plus n'ont qu'à organiser des matches amicaux en plus!

Pour le Grand Stade je suis a priori plutôt pour, surtout quand on voit comment les discussions pour renouveler le contrat avec le SdF ont tergiversé. Sur les 20 plus grosses affluences du SdF, 16 sont des matchs de rugby. Et pourtant on a toujours l'impression que le Stade est d'abord pour les footeux et si la pelouse part en lambeaux c'est d'abord de la faute des rugbymen et pas des jardiniers... Et c'est le rugby français qui a du se taper la honte pour une pelouse gelée aussi.
Vu ce qui se dit, le nouveau site sera plutôt très bien desservi en plus. Je trouve juste le design un peu étrange disons...

Par contre, pour la dispo des joueurs Français... je vais prêcher pour ma paroisse. Guytou il a peut-être du mal à donner ses internationaux mais c'est d'abord parce qu'il trouve le calendrier absurde. Et c'est pas faute de le répéter. A écouter Camou, ça serait par pur égoïsme.
Arrêtons avec la formule Top14 + play off à barrages et on verra que ça se plaindra aussi peu qu'en Angleterre.
Je trouve ça incroyable qu'avec une grille à 49 matchs max par saison, le mec fasse encore la confusion entre "ne pas vouloir céder ses meilleurs joueurs par égoïsme" et "ne pas vouloir avoir des joueurs à 40 matchs par saison".

C'est sur que si on se base sur cette année...le rugby national n'a pas encore relevé la tête...j'espere que l'an prochain nous retrouverons des couleurs..! Sinon, pourquoi un stade à part?

@Bax: malheureusement la France est ainsi faite, et depuis Bonaparte, avec une géographie très centralisée et rayonnante.
Bien que Parisien, je trouve ça regrettable. Mais sur le fond, le stade est accessible par tous. Et je ne parle pas que des Français, puisque ce stade est pour l'EdF. Les Grands Bretons se feront un plaisir de prendre le tunnel du Channel pour voir les 6N. Mais c'est vrai qu'il aurait été à Lyon, Bordeau, Toulouse ou Marseilles ça aurait rééquilibré les choses.

En tout cas je suis pour ce stade (après je le trouve vraiment laid sur les images, mais l'important est à l'intérieur)

  • TPhib
    47915 points
  • il y a 6 ans

Oui, petit raté au moment d'écrire. Si au moins la France avait gagné ce serait plus facile. 😊

  • POB
    1698 points
  • il y a 6 ans

Euh par contre les trois finales c'est 87, 99 et 2011, pas 95 (merci Derek Bevan)

Je n'ai pas trop suivi la saga du grand stade et j'avoue ne pas avoir d'avis tranché sur la question.

Je ne suis pas pour le jeunisme à tout prix mais ce qui m'intrigue plus, en revanche c'est qu'on laisse un type de presque 70 piges présider aux destinées du rugby français.
Rien que son âge me fait dire qu'il doit y avoir du copinage à la fédé et que lorsqu'il y a du copinage, ce ne sont jamais les plus compétents qui sont aux manettes. C'est une règle d'or qui se vérifie 99% du temps.

Par ailleurs, j'ai trouvé la gestion de la succession de Lièvremont à la tête de l'EDF désastreuse, et je reste poli. Sans compter que si je n'étais pas très fan du bonhomme, j'aime encore moins son successeur.

Tout ça pour dire que la construction d'un grand stade de rugby est peut-être une bonne idée, mais que je n'ai aucune confiance en Camou pour diriger le projet ni anticiper tous les tenants et aboutissants.

Comme par ailleurs je trouve que Goze est un gros naze, je ne suis guère rassuré en pensant à l'avenir du rugby français, et pas certain de voir l'EDF championne du monde de mon vivant, ce qui me chagrine au plus haut point.

  • indy
    23083 points
  • il y a 6 ans

Il semblerait (cela reste du conditionnel à vérifier) que Pierre Camou se soucie plus des réels intérêts du Rugby que de ses chapelles et courants que dans les années précédentes. L'épisode Coupe d'Europe tendrait à le démontrer.
Le Grand Stade est évidemment son grand chantier mais s'il semble nécessaire sa rentabilité reste à démontrer compte tenu de la proximité d'un Stade de France qui restera mieux placé géographiquement par rapport a Paris intra muros malgré des imperfection au niveau des infrastructures.
Camou se place désormais en contrepoids d'une LNR devenue plus financière que sportive, c'est aussi une bonne chose pour le Rugby Français, à vérifier avec la future Charte.
Je n'était pas fan de ce pur produit du système fédéral avec tout ce que cela comporte de magouilles et de compromissions que l'on a vu durant ses premières années mais cela semble bien s'arranger même s'il reste un vœu pieux que la FFR devienne un jour un modèle de transparence d'équité et de démocratie.

Bonne idée ce stade... mais pourquoi encore sur Paris, il y a assez de stade sur Paris, pourquoi ne pas le délocalisé...

je suis pour le nouveau stade à tous points de vue
la seule chose sur laquelle j'ai un doute c'est l'emplacement
mais le stade de france n'a pour lui que sa capacité, tout le reste est nullissime
1) la pelouse
comment n'est on pas foutu d'avoir une pelouse digne de ce nom quand d'autres y arrivent? comment peut on planter une pelouse 1 semaine avant une rencontre de rugby
comment peut on dans le milieu pro louer un stade avec une pelouse gelée? est ce que je loue une voiture avec les pneus crevés
2) l'éloignement des tribunes par rapport au terrain
c'est un détail????? heu quand tu payes ta place 100 euros ce n'est pas un détail
3) le lieu
4) tout ça en tant que supporter...maintenant en termes financiers du côté de la fédé ... le contrat qui lie la FFR et le manque à gagner
là où goze a déclarer boycotter la coupe d'europe, la fédé devrait boycotter le stade de france et se démerder avec Lille, Marseille Lyon Nantes où au moins on a à faire à des pros!

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
Ecrit par vous !
Vidéos
News
News
Vidéos