On a regardé pour vous : Fijian Latui vs China Lions, en Global Rapid Rugby
Main dans la main...

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
C'était l'un des seuls matchs du week-end. Il s'agit du Global Rapid Rugby et d'un match opposant Les Latui Fiji aux China Lions. Accrochez-vous.

"Hello !" auquel on doit répondre "Is it me you're lookin for". Ou bien "it's me, I was wondering if after all these years you'd like to meet". C'est de cette manière que commence inlassablement nos matinées à la rédaction du Rugbynistère. "Il n'y a plus de rugby, mais j'ai vu que ce week-end le Global Rapid Rugby a eu lieu et les Latui Fiji affrontaient les China Lions !", voici l'autre phrase de la matinée après un timide "ça va ?", où la réponse n'est même pas entendu ni attendu. "Est-ce que c'est comme un Agen-Brive ? Parce que sinon c'est mort, je ne le regarde pas." Quelle fut ma surprise...

Global Rapid Rugby : le nouveau format du ballon ovale a lancé sa saison ! [VIDÉO]Global Rapid Rugby : le nouveau format du ballon ovale a lancé sa saison ! [VIDÉO]

Maintenant, il faut se lancer. C'est quoi le Global Rapid Rugby ? Global, je comprends. Mais j'imagine que ce doit être un rugby plus aéré et plus rapide, comme son nom l'indique. Mais comme mes premières idées sont toujours les mauvaises et que mes meilleures idées ne sont jamais les dernières, je me suis trompé. Voici un résumé du match de Global Rapid Rugby opposant les Latui Fiji aux China Lions. On est prêt à tout pour vous. On n'a surtout pas d'autres matchs à regarder. 

Le Global Rapid Rugby va-t-il remplacer le rugby ?Le Global Rapid Rugby va-t-il remplacer le rugby ?

Can you hear me ?

Les Fidjiens affrontent donc des Chinois. Dès la prise d'antenne, les Îliens chantent en cercle et vous risquez d'avoir des frissons. Pas pour le chant, mais pour les interférences avec le micro du commentateur. Si vous avez plus de 60 ans, ne touchez pas votre sonotone ça ne sert à rien. Vous suivez les consignes de sécurité en restant chez vous. C'est bien. 

Le coup d'envoi 

D'entrée, les China Lions (en noir) tapent le coup d'envoi sur le talonneur en fond de terrain. Celui-ci m'impressionne avec ses crochets et son raffut puissant. Jusqu'à ce qu'il tombe, et que je me rende compte qu'il porte le numéro 11. Je revérifie l'adresse URL de la vidéo que je regarde, avec le confinement on a très vite fait de se retrouver à regarder un tuto coiffure pour chauves. Tout est bon, je remets play.

3' 

Le jeu continue et je me rends compte très vite que les Latui Fiji sont des Fidjiens bloqués en 2000 : ils envoient du jeu d'entrée sur le large, pas de jeu au pied pour se sortir de la pression, des passes de maçons (mais pas comme Bouthier). 

5' 

Après un dégagement fait du tibia, comme le petit Polo qui jouait au foot en CM1, les China Lions récupèrent le ballon. Plusieurs temps de jeu et je commence à reprendre des sensations de trois-quarts : "MAIS IL VA SE SORTIR DE LA ZONE 9-10 !" Il a fallu un crochet "intérieur" (ou un déséquilibre) du joueur pour me rendre compte que c'était l'ouvreur. 

6'

Je vérifie cette fois les fils de ma box internet en regardant autour que ce ne soit pas une mauvaise blague. 

8' 

C'est une mauvaise blague. Après un turn-over, les Fidjiens relancent et un cri retenti dans le stade qui semble vide. Personne ne semble inquiété, le jeu continue alors qu'il est possible qu'un crime vient de se passer. C'est le dernier match de rugby avant longtemps, alors rien ne l'arrêtera ! 

9'

Première faute sur un ruck, après une forte avancée des Fidjiens l'arbitre siffle. Les joueurs participant au ruck se relèvent mais le 10 arrive à peine. Le 9 choisit la touche mais sa passion reste la chandelle. 

10'-13'

Il s'est passé quelque chose d'hallucinant dans la dernière saison d'Élite qui m'a complètement sorti de ce match. 

14' 

PÉNALITÉ pour les Fidjiens ! Ce sont les premiers points du match après un temps de jeu effectif de 47 secondes. Mais l'ouvreur chinois est tout de même en souffrance. 3-0 pour Latui Fiji.

15' 

Après un quart d'heure de jeu, j'ai encore des doutes sur ce match. Derrière une mêlée, un mélange de football australien, de basket et de handball amène le ballon à l'aile des Fidjiens et... pénalité.

17'

L'arbitre demande un arrêt du temps pour se remettre du baume à lèvres. Il vérifie l'usure de son sifflet pour savoir s'il lui permet d'aller jusqu'au coup de sifflet final. Pendant ce temps, le 9 va chercher la touche. Mais il me semble qu'il a une plus longue allonge à la main qu'au pied.

19'

Le commentateur demande aux téléspectateurs de suivre Global Rapid Rugby sur les réseaux sociaux. Je m'imagine déjà la même chose avec Christian Jeanpierre.

20' 

L'ouvreur chinois prend son 67e ballon arrêté pour faire un retour intérieur. Sûrement un torticolis qui l'empêche de tourner la tête. 

21'

L'expérience visuel et auditive est unique dans le Global Rapid Rugby. Pendant 2 minutes, on peut entendre le vent dans les micros. Visuellement, je découvre quelque chose d'extraoridinaire ! Lors d'un lancer en touche, le cameraman se filme en train de donner le ballon au lanceur. Espèrons que Fred Godard ne nous lise pas.

L'angle est magnifique, du Lars Von Trier. 

25' 

Après le 31e en-avant des Fidjiens, je laisse tomber ma partie "statistiques de matchs". Mais derrière, ils enfoncent la mêlée à tel point que le talonneur sort avec le ballon pour percuter le 10 ! Le ballon va jusqu'au bout et c'est une passe qui part en touche malgré l'occasion d'essai

Replay de la 25'

En regardant de plus près, il s'agissait du numéro 8 et non du talonneur jaune.

27'

Après une percée des China Lions et de son talonneur, sosie officiel de tous les patrons de bar dans le Marais, le ballon reste celui qui se déplace le plus dans ce match. Je découvre la feinte fidjienne du "ouf je suis sain et sauf" qui consiste à faire croire à l'attaquant qu'il vient d'échapper à un plaquage meurtrier, pour au final avoir la deuxième lame aiguisée au ciment.

29'

Le match s'emballe !! Des temps de jeu fidjiens mettent à mal les China Lions !! Puis ils perdent le ballon. On revient au même endroit. Sur la touche chinoise, les joueurs fidjiens ne prennent pas le temps de sauter. 

33'

À peine le temps de ne rien faire et on est déjà à la 33e minute. Les Fidjiens ne prennent toujours pas le temps de sauter en touche, sûrement le vertige. Le lancer au-delà des 15 mètres amène à un essai !!!! Enfin  !!! Je ne peux pas vous le raconter, le cameraman a décidé de filmer une barrière en fer. 10-0 pour Latui Fiji.

"Le perfide réalisateur montre que ce qu'il ne souhaite."

36'

Sur une passe au pied dans ses 22 mètres (des Fidjiens bien sûr), l'ailier est sanctionné sans vraiment être hors-jeu. Mais l'action mènera à un essai chinois transformé ! 10-7 pour les Fidjiens.

39'

Les Lions tentent une pénalité QUI PASSE. Ils reviennent à 10 partout.

Je n'ai plus le temps'

Le réalisateur décide de ne plus afficher le temps à l'écran. Il semble que les joueurs ne l'aient pas non plus puisqu'ils tentent une relance de leur propre en-but, alors qu'ils viennent de récupérer un ballon précieux au-delà du temps réglementaire. En réfléchissant, quelles sont les bonnes raisons de faire cela ? Aucune. Vraiment.

Mi-temps

Le jeu reprend. Mais avant, il faut rentrer sur de la techno des années 90 en passant par la haie d'honneur faite par les Pom Pom Girls de Suva. Max Guazzini a inspiré des générations entières dans le mauvais goût.

42'

Je découvre la fonctionnalité avance rapide sur Youtube et ce match devient plus plaisant.

43'

Les Fidjiens reviennent avec d'autres ambitions et du jeu, mais je sens que je vais bientôt regretter d'avoir pensé ça. 

47' 

Le demi de mêlée me donne raison en envoyant une passe directement en touche.

49'

Les Chinois au lancer, envoient enfin une action au large. Le centre nous démontre toute sa technique en adressant cette passe qu'on souhaite retenir au dernier moment, comme un gros mot à son patron. Le jeu rebondit autant le ballon, et après une passe après contact qui termine au sol, l'ailier noir dribble comme Blaise Matuidi pour finalement se faire plaquer plus que sans ballon devant l'en-but. Essai de pénalité et carton jaune pour l'ailier fidjien : 17-10 pour les China Lions.

C'est assez difficile de juger si le joueur noir a le ballon...

51'

Le ballon fidjien est perdu sur un ruck, le troisième ligne aile chinois le ramasse devant une défense qui a délaissé le 'petit côté' de 24 mètres. 22 à 10 pour les China Lions.

54'

C'est au tour des Fidjiens de marquer. Le numéro 10 travaille bien mais je ne peux pas vous dire la suite, comme s'il manquait un bout de match avec les angles de caméras. Latui Fidji 17 - 22 China Lions.

61'

En y regardant de plus près, le ballon semble être un ballon de beach rugby. Le demi de mêlée adresse une passe dans la précipitation à son ailier, mais les 8 rebonds anéantiront l'occasion d'essai.

63'

Le numéro 6 des China Lions réussit enfin ce qu'il tentait depuis le début : la mort imminente et sans douleur d'un joueur adverse. Il recevra un carton jaune pour ce geste.

65' 

L'arbitre demande un appeau et une mini bouteille d'oxygène pour terminer le match. Les piliers n'ont jamais fait autant de mêlées, ils en viennent à se mettre d'accord sur qui doit gagner le ballon. 

67'

Pour la première fois du match, l'arbitre demande la vidéo sur une musique suave qui retentit dans le stade. Mais il demande l'outil pour le plaisir, car il a bien vu l'en-avant d'un mètre. Cette pause lui permet de reprendre son souffle après les 38 coups de sifflets sur le dernier quart d'heure.

68'

Les Fidjiens ont dominé le secteur de la mêlée depuis le début du match. Le ballon sort des pieds du 8 et c'est l'ESSAI à 5 mètres du poteau droit ! 22 partout.

Les ravages de Guazzini dans le monde du rugby.

69' 

Le buteur s'élance et manque la pénalité. "Unbelievable" s'exclame le commentateur, ce qui veut dire "inlavable". 

70'

Le commentateur continue de quémander des followers sur les réseaux sociaux. 

72' 

ESSAI chinois ! Apès avoir balayé le terrain, c'est le centre qui aplatit et donne l'avantage après un essai transformé : 29 à 22 pour les China Lions. Il reste 7 minutes à jouer et je sens qu'il va se passer quelque chose.

76'

À chaque prise de balle du numéro 12, cette femme continue de crier. Ce n'était pas un meurtre, juste une supportrice.

77'

Il reste 2 minutes 30 et le match devient fou ! L'arbitre semble ne plus voir aucune faute et on peut compter autant de turnover que de passes Au final, une mêlée fidjienne est demandée dans les 22. Pour palier à la suprématie des jaunes en mêlée, les Chinois décident de tous se mettre à genoux en se disant que l'arbitre ne le verrait pas. 

78'

Le commentateur demande des follows sur Facebook, Instagram et Twitter.

Dernière action

Le centre fidjien s'en va à l'essai !! On pense que le match nul est là ! Mais non. En-avant et fin du match, sans vidéo. L'arbitre part tranquillement aux vestiaires et je le comprends. Ce fut le match le plus long que j'ai pu voir, mais avec des intentions de jeu. Maintenant, je suis en capacité de regarder un match de Ligue 1 et peut être même du TFC. Le Global Rapid Rugby, c'était à faire une fois dans sa vie. 

Le match en intégralité :

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Belle abnégation les gars !

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
News
News
Transferts
News
News
News
News