Les citations choc du XV de France

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Aucune crise ne pointe à l'horizon du rugby français, mais l'épopée des Bleus n'est pas toute rose... Richard Escot de l'équipe balance.
Les citations choc du XV de France
XV de France
Un audit sur le rugby anglais lors de la dernière Coupe du Monde est en train de mettre la RFU à feu et à sang. Les comportements des joueurs et du staff du XV de la Rose ont été mis en cause par ce rapport qui est tombé d'un bureau de la fédération. Un audit a-t-il été commandité pour le XV de France ? Non puisque le résultat final est plutôt flatteur. Aucune crise ne pointe à l'horizon du rugby français, mais l'épopée des Bleus n'est pas toute rose...

Richard Escot, responsable de la rubrique Rugby à L'Equipe a décidé de sortir de sa tanière pour balancer quelques citations chocs de joueurs du XV de France. Des phrases balancées au coin du comptoir que le journaliste a récupéré pour mieux les ressortir en temps de paix.

Marc Lièvremont

Un demi d'ouverture banni : « Lors de la remise des maillots face au Japon, il (le coach) est devenu soudain hystérique et s'est mis à nous encourager en gueulant des trucs de malade. Nous étions tous au bord de la crise de rire tellement c'était grotesque »

Un excellent buteur interloqué par « les mots excessifs prononcés par le coach envers François (Trinh-Duc) après le Canada. Tout le groupe, d'ailleurs, était choqué. Un entraîneur n'a pas à enfoncer plus bas que terre un joueur de cette façon, devant ses coéquipiers »

Un deuxième ligne : « Il a passé sa Coupe du monde à nous pourrir dans la presse. A la fin, on lui a demandé de se taire. On en avait marre »

Un autre deuxième ligne  : « Du coup, on a pris les clés du camion »

Didier Retière, Emile N'tamack et le kiné...

Un vétéran toulousain : « Pendant deux ans, on a travaillé la poussée en mêlée avec un joug électronique, constate un vétéran toulousain. Contre le Japon et le Canada, pas de souci, mais on s'est aperçu en match de poule contre les All Blacks que ça se jouait à l'impact. Deux ans de perdus. Alors, on a rectifié le tir. Entre nous. On a fait comme on a pu »

Un blond au centre : «  On a divisé par dix le nombre de combinaisons, derrière. Cinq ou six, ça suffisait amplement, avoue un blond du centre. Surtout pour voir ce qu'on en faisait en match... »

Un arrière toulousain : « Au fur et à mesure que la compétition avançait, nous nous sommes tournés vers Gonzalo Quesada (responsable du jeu au pied) pour nous aider à mettre en place le jeu, derrière, sourit un arrière toulousain. Et aussi vers Joël Jutge (ancien arbitre) et Julien Deloire (préparateur physique) »

Un trois-quarts polyvalent dont le nom évoque l'en-but : « Un des kinés ne s'occupait de nous qu'après avoir fait son footing matinal. Un jour, j'ai eu besoin de lui avant le petit-déjeuner, c'était important, mais il n'a pas voulu avant d'avoir terminé son jogging. J'ai trouvé ça hallucinant...  »

Et les joueurs...

Richard Escot n'oublie pas d'égratigner les joueurs dans son article : « Entre autres indélicatesses sur lesquelles nous jetterons un voile pudique, les joueurs ont refusé de se rendre dans les écoles qui les sollicitaient pour animer des cours de langue française. Il faut dire que certains ont une conversation si pauvre que c'était sans doute, pour eux, le bon choix ».

Cet article incendiaire va mettre de l'huile sur le feu. Le journaliste de L'Equipe a-t-il raison de sortir de terre ces déclarations sans vraiment respecter l'anonymat de certains  joueurs qui ne voulaient pas que cela sorte dans la presse ?
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Non mais il tiens pas à la vie ou quoi ? Il tiens tant que ça a faire un bon repas pour Bakkies Botha après le match de ce soir ? C'est tout sauf respectueux et aprés on s'étonne qu'il y ai des types qu rentrent armés jusqu'aux dents dans les locaux de ces sois disant journaux qui soit dit en passant ne font rien d'autre que fouiller au fond de la fosse à purin pour déterrer de vieilles bouses malodorantes, et finissent par se prendre une rafale de 22 long rifle en plein dans le buffet ! Alors moi je dit si tu veut finir ta vie en bonne santé, a'm'en donné vaut mieux savoir ce qu'on fait.

*sers ses abdos (ou plutot son abdal) en vu de la flopée de pouces rouges qui risque de déferler*

  • cogulot
  • il y a 7 ans

Ca fait deux ans que je vois Lievremont parader sur les plateaux. Ca m'ulcère.
Je trouve important que l'on sache qu'il avait perdu les clefs du camion. discrédité.
Deux ans après , de sa ligne de 3/4 , il reste parra.. à la mélée.

  • pottok
  • il y a 8 ans

Si si c'est du journalisme, ils sont tous pareil et pas que dans le sport juste là pour f.....e la merde même quand il n'y en a pas.
quant à Escot au championnat du monde des cons il finirait 2 ème, trop con pour finir 1er !!!

  • ced
    100447 points
  • il y a 8 ans

je pense qu'il commentera la prochaine CDM pour TF1

  • lerene
    20 points
  • il y a 8 ans

Tellement facile de tirer sur l'ambulance ! Ce pauvre journaleux postulera bientot pour gala, closer, et toutes ces triperies qui font le bonheur des ménagères de moins de ce que vous savez. Il pourra faire aussi bien que le "hérald tribune" ou autre tabloïd anglais ou autre... pauvre gars vraiment ...

  • mathdu09
  • il y a 8 ans

Complétement inutile ce journaliste et en plus il n'a meme pas de courage de donner directement des nom!! avec des mec comme ca tu m'étonne que les sportifs ne supporte pas la presse!!

  • pupu09
    1693 points
  • il y a 9 ans

[Commentaire modéré]

Mr Escot ( il ne manque à son nom qu'un L et un P) et ça fait ESCLOP.ça lui va comme un gant. Ce sont des propos de fouteux qu'il tient là.Est-il sur de savoir qu'au rugby le ballon est ovale et pas rond? Il veut se faire remarquer avec ses reportages de fosse septique?

Décidément, même pour allumer le barbecue ou la cheminée, il va falloir se mettre à faire mieux que ce torchon...
M. Escot ne connaît, à mon avis, ni le sport, ni la vie de groupe !
Y a t-il un groupe (et pas forcément sportif) qui vit ensemble pendant des mois sans le moindre accroc ?
Richard Escroc, plutôt...

  • vano
  • il y a 9 ans

mais qu'elle est l’intérêt de cette article? perso je trouve cela très petit, que ce journaliste publie cela dans un journal de sport , ça vaut même pas un encars dans la presse à scandale

  • Trevor
  • il y a 9 ans

De la course au scandale qui n'apporte rien et qui n'a aucun intérêt journalistique: du Escot tout craché dans le plus pur style de l'Equipe en somme

Si l'Equipe était un grand journal sur le sport ça se saurait. Il y a belle lurette qu'il ne l'ai plus. Et si Escot était un grand journaliste ça se saurait également. Malheureusement pour lui, et heureusement pour nous, il n'a pas le pulitzer

  • Floolf
  • il y a 9 ans

Richard Escot est bien dans la continuité de ses chroniques coupe du monde dans l'Equipe. C'est le niveau 0 du journalisme.

  • Bruno972
  • il y a 9 ans

qu'il...

  • Bruno972
  • il y a 9 ans

Pauvre Richard Escot. Ce guignol a tellement peu de travail avec l'actualité sportive et est à ce point dépourvu d'imagination pour rédiger lui même des articles cohérents qu'ils en soit rendu à publier des bruits de couloir (qui restent à vérifier...). Tant que les journaux continueront à recruter leurs "journalistes sportifs" sur les bancs des misérables écoles de journalisme plutôt que dans le vivier de ceux qui ont vécu le sport en question, nous serons réduits à devoir supporter ce genre de torchon affligeant.
Rugbynistère, pas sur pour le coup qu'il ait été judicieux d'apporter une quelconque publicité à cet individu. Pour ma part, j'ai cessé de lire l'équipe depuis de nombreuses années...

  • le poulet
  • il y a 9 ans

on sait tres bien que pauvre journaliste qu'il est, il ne peut que faire ça, que d'un âne on a fera pas un cheval de course.
et bientôt il apprendra que celui qui sème le vent récolte la tempête.
tête de piaf ses journalistes.

  • Fred1542
  • il y a 9 ans

ce journaliste ferait mieux de partir au pousse cailloux, quel est son niveau de rugby >? est il champion du monde ?

  • rug34
  • il y a 9 ans

Pas surprenant de ce "journaleux",il ne semble pas connaitre le rugby et se comporte comme les "tabloid". Qu'il reste lui et ses "😜apiers" vers le ballond rond,n'achetons plus ce journal,

  • estellerugby
  • il y a 9 ans

Ce sont juste des propos qui ne servent à rien ! Déjà que les joueurs se méfiaient des journalistes pendant cette CDM, maintenant ils ne leur feront plus confiance !
La CDM est finit depuis 1 mois et ce n'est pas maintenant qu'il faut sortir ces propos, jamais même !
Prenons pas exemple sur les anglais avec leurs écarts de conduites. Nous avons eu assez de l'intervention d'imanol Harinordoquy sur Marc Lièvremont.
Puis à quoi bon faire polémique alors que tout vas bien dans le rugby français : nous sommes vice-champions du monde non ? et cela, les journalistes ont du l'oublier !

  • jayguevara
  • il y a 9 ans

A part Harinodorquy qui avait eu la bêtise (très justement tacklé par Nallet pour cela) d'aller étaler ses problèmes dans le Midol en revenant de la Coupe du Monde, les autres joueurs avaient eu le respect et l'intelligence de se taire. Ce sont des journaux comme l'Equipe et comme Richard Escot qui ont amené la crise qu'a connu le foot en 2010 en Afrique du Sud et ce sont également eux qui ont provoqué en grande partie les dissensions au sein du groupe durant cette CDM de Rugby. J'espère que pour le respect de la vie privée et pour le respect du parcours de l'équipe de France il y aura des suites données par les joueurs et la FFR pour éviter ce genre d'indiscrétiosn à l'avenir.

ils ont qu a bien se tenir!!!
en ce qui concerne ML c est normal de connaitre la vérité et pour le refus d aller dasn els écoles, si les faits sont avéré je trouve ca honteux

C'est dommage parce que apres des trucs comme ça, les joueurs ne voudront plus que des journalistes entrent dans l'intimité des vestiaires, ou d'un grand RDV comme la Coupe du monde.. alors que je trouvai sympa de les voir dans le bus ou l'hôtel à déconner.
On sen fou de leur critiques ils pensent ce qu'ils veulent, pas la peine de le balancer du coté public

tout à fait d'accord! c'est jeter de l'huile sur le feu pour rien!

  • fonfon
  • il y a 9 ans

ce n'est pas du journalisme....
cela n'amènera rien de plus mis à part de créer la polémique....
Ces journalistes ne valent finalement pas mieux que les propos qu'ils relatent et reprochent aux sportifs en tous genres...
Notre monde part en Coui...

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News