Les 5 points à retenir du match entre le Pays de Galles et l'Ecosse
Les 5 points à retenir du match entre le Pays de Galles et l’Ecosse.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Le Pays de Galles a terminé son Tournoi des 6 nations en dominant facilement l'Ecosse au Millenium Stadium de Cardiff. Voilà ce qu'il faut retenir de ce match.
Pays de Galles - Ecosse (51-3) du 15/03/2014

Notez les joueurs de Pays de Galles - Ecosse

Le carton rouge de Stuart Hogg

Joueur très en vue durant ce Tournoi des 6 nations, l'arrière de l'Écosse est totalement sorti de son match à la 23e, au sens propre du terme, en heurtant l'ouvreur du Pays de Galles à l'épaule alors que celui-ci avait déjà tapé son coup de pied. Tout d'abord sanctionné d'un carton jaune, il a ensuite écopé d'un rouge de la part de Jérôme Garcès qui a pris ses responsabilités après visionnage des images via l'écran géant du Millenium Stadium de Cardiff. Une absence importante pour le Chardon puisque le joueur de Glasgow est celui qui accélère le jeu grâce à se relances. Il s'était notamment montré à son aise avec un très bon coup de pied quelques instants plus tôt. Un tournant dans cette rencontre.

Le Pays de Galles a déroulé

Si les premières vingt minutes ont été disputées avec des Écossais joueurs qui n'ont pas hésité à trouver une touche au lieu de prendre les points dès la première minute, le carton rouge adressé à Hogg a clairement changé la physionomie de la rencontre. Avant cela, l'Écosse était toujours au contact des locaux malgré l'essai de Liam Williams, son premier avec le Pays de Galles (15e). Pour compenser, les Écossais ont dû détacher un joueur, en l'occurrence Denton pour couvrir le dernier rideau, et les Gallois en ont profité grâce aux jambes de North, Roberts, Davies ou encore Williams. En mettant de la vitesse et en écartant rapidement au large, le Pays de Galles n'a eu aucun mal à faire la différence.

Liam Williams assure en l'absence de Leigh Halfpenny

En l'absence de Leigh Halfpenny, touché à l'épaule face à l'Angleterre en voulant sauver un essai, le Pays de Galles a pu compter sur Liam Williams. Le jeune joueur des Scarlets a été très à son aise à l'arrière avec des relances incisives. Auteur du premier essai du match au quart d'heure, il a été décisif sur le premier de George North à la demi-heure puis sur le doublé de Jamie Roberts en contre-attaquant des 22m. Il a terminé avec 84 mètres parcourus, trois franchissements et trois passes après contact. Un bon rendement.

Les avants écossais aurait mérité mieux

Ce score sans appel est cruel pour les Ecossais, très bons lors des premières minutes de la rencontre, et plus particulièrement pour les avants. À l'image d'un Jim Hamilton, deux fois au contre sur le jeu au pied de Mike Phillips, et d'un David Denton au four et au moulin aussi bien dans les rucks qu'en attaque, les gros ont fait leur match. Denton a d'ailleurs terminé la rencontre avec 16 courses et 71 mètres parcourus, ce qui fait de lui le joueur le plus actif côté écossais. Le talonneur Scott Lawson a également fait son match au contest ou en portant le ballon. Gray, Strokosch et Wilson ont fait leur possible en défense avec 29 plaquages et un seul manqué.

Une victoire amère ?

Si le Pays de Galles a offert un beau spectacle à son public avec un festival offensif, au moment de faire les comptes, on doute que Warren Gatland ait le sourire. Vainqueurs des deux dernières éditions du Tournoi des 6 nations, les Gallois ont laissé filer leur titre cette année en concédant deux revers devant à l'Irlande (26-3) puis l'Angleterre (29-18), les deux équipes en forme lors de cette compétition. Au final, les Gallois n'ont réussi à prendre le meilleur que face aux équipes les moins en forme cette année : l'Italie, l'Écosse et la France.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Bon courage à Vern Cotter, il va avoir du boulot, mais il y a quand même de bons éléments dans cette équipe écossaise, il peut arriver à en faire quelque chose.
On parle beaucoup de Hogg, mais pour moi, un des meilleurs écossais depuis quelques années est Denton : un grand numéro 8

Liam Williams c'est très fort mine de rien !

  • sha1966
    55776 points
  • il y a 6 ans

carton rouge tres severe

Je ne connaissait pas le jeune arriere Liam Williams, il n'a rien a envié a Halpenny ! bravo a lui !

Déception pour l'écosse.... la fédération écossaise a interet à se mettre en question, car ca fait plusieurs années que ca roule pas trop

Ouais c'est sûr, les gallois auraient pu viser plus... fin els anglais et les irlandais étaient plus forts...

En tout cas, merci d'avoir envoyé du jeu, on s'est aps ennuyé cette aprem....

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News