Les 5 points à retenir de la défaite de France U20 en Angleterre
L'équipe de France U20 a été dominée par l'Angleterre.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Victorieux face au Pays de Galles, les Bleuets ont subi une défaite cinglante en Angleterre dans le Tournoi des 6 Nations.

Une mêlée bleue en souffrance

Cela faisait longtemps qu'on n'avait pas vu une mêlée française aussi bousculée par son adversaire. D'autant plus que les Bleuets avaient été dominateurs l'an dernier avec Bamba et Kolingar. Notamment privé de Geraci et Lavault, titulaires face au Pays de Galles en deuxième ligne, le huit de devant tricolore a subi tout au long de la partie dans ce domaine. Les Anglais ont bien vu qu'ils étaient supérieurs dès ce ballon gagné sur introduction française dès la deuxième minute pour l'essai de Sleightholme. Une série de pénalités subies aux alentours de la 20e minute a conduit à un essai de pénalité (et au carton jaune de Gros) avant que le numéro 8 Willis n'ajoute cinq points après la demi-heure sur une nouvelle grosse poussée. Et ça ne s'est pas arrangé en deuxième période. 

Réalisme vs pragmatisme

Malgré cette domination anglaise, les Français ont réussi à trouver quelques failles dans la défense anglaise. Par moment, lorsqu'ils ont mis de la vitesse, ils ont réussi à mettre leurs adversaires en difficulté. Mais c'est paradoxalement en puissance que les Bleuets ont marqué par Joseph, inspiré au moment de relever un ballon plein axe dans un ruck à la 27. Puis par Julien Delbouis, qui a résisté à plusieurs défenseurs pour marquer en force. Cependant, les Bleuets se sont tiré une balle dans le pied en se montrant fébriles dans leur camp. C'est un ainsi qu'un ballon perdu en touche a vu le pilier Adkins marquer l'essai du bonus avant la pause devant 9 000 spectateurs.

Des Anglais plus solides

Dans ce qui pourrait bien être une répétition du Crunch des grands à Twickenham, les jeunes Anglais ont martyrisé leurs homologues en mêlée fermée comme en mêlée ouverte. Plus rapides et plus solides dans les rucks, ils ont fait le nécessaire pour avoir des sorties de balles rapides. En défense, ils ont plusieurs fois récupéré la possession par de bons contre-ruck. À l'image de leurs aînés face à l'Irlande, ils ont produit une grosse défense, avec de gros plaquages offensifs, qui n'a laissé que peu d'espaces exploitables aux Français. Plus puissants, ils ont marqué un cinquième essai par le pilier Aaron Hinkley avant l'heure de jeu. Joseph a été l'un des seuls à rivaliser par moment.

Trop de pénalités, trop d'imprécisions

Dominés dans la majeure partie des secteurs de jeu, les Bleuets ont logiquement concédé des pénalités. En mêlée tout d'abord, où les Bleus ont subi, dans les rucks ensuite, les fautes ce sont succédées. C'est ainsi que Vanverberghe a lui aussi pris un jaune à la 54e avant que Bouzhir ne l'imite à la 69e. A la 70, la France avait concédé 12 pénalités en mêlée contre une seule pour l'AngleterreQuand ils n'ont pas donné le ballon à l'adversaire sur pénalité, ils ont commis des fautes dans le jeu courant à l'image de ce ballon porté contré à l'heure de jeu qui a débouché sur un en-avant. On pense notamment à cette action à la 74e en bout de ligne alors que l'essai semblait tout fait pour Lebel. Des imprécisions sur les passes ou sous les ballons hauts sont également venues perturber les intentions tricolores. 

Des Bleus sevrés de ballons

Battus l'an passé Béziers, les jeunes Tricolores avaient coeur de faire un gros match face à l'Angleterre. Mais ils ont été pris dès le coup d'envoi. Équipe joueuse, la France n'a eu que très peu de ballons à exploiter dans le premier acte. Les incursions françaises dans le camp anglais se sont comptées sur les doigts d'une main avec notamment un bon dribbling de Jean-Baptiste Gros qui aurait pu déboucher sur un essai ou encore une percée de Carbonel à la fin du premier acte. S'ils avaient fait le plein de confiance après la victoire face aux Gallois, les Bleuets n'ont pas semblé très à l'aise à Exeter. Ils n'ont cependant pas baissé les bras en continuant d'attaquer puis en allant chercher un essai de pénalité en fin de partie. Ils ont mieux terminé la rencontre qu'ils ne l'avaient commencé. Ils auraient pu décrocher le bonus offensif sans une obstruction à l'origine de l'action de Carbonel.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Oui. Je suis ok avec tout ça. Écrasés en mêlée, mais de l’initiative dans le jeu, et de belles envolées. Les anglais, l’inverse, très maladroit dans le jeu courant, et aucune créativité. Donc tout n’est pas à jeter. Il suffira de mettre un billet de plus pour azam.

On peut dire sans trop se tromper que Geraci et Lavault ont cruellement manqué au pack Bleuet... le supplice humain et comptable des mêlées tendrait à le confirmer... Gros dans le viseur, pourquoi ne pas l'avoir changé ?... Les Anglais n'ont rien montré de terrible, à part donc une mêlée conquérante et un pack dominateur, sur les contacts et dans les rucks... reste qu'à chaque fois que les Français ont pu avoir le ballon, ils ont prouvé que le match était à leur portée, s'ils avaient pu gommer ces innombrables fautes de main...accouchant de nouvelles mêlées...
Bref, sale match, un essai refusé à tort en fin de match, une faillite arbitrale sur l'agression dans l'en-but par le joueur anglais, et une possibilité de scorer et de récupérer une pénalité qui aurait pu offrir le match à des U20 un peu timides mais révoltés sur la fin...

  • Gila
    522 points
  • il y a 1 an

Allez les petits
Les anglais ont gagné que le crunch
Pas le tournoi
Un genoux a terre et once relève
A vous de prendre du plaisir

  • epa
    36856 points
  • il y a 1 an

Si on lit le résumé, on a l'impression que les anglais ont dominés largement sur presque tous les secteurs de jeu alors que leur victoire ne tient que par les 2 essais de pénalités 14 points. A force de ne regarder que le score......

@epa

les anglais ont largement dominé devant. le seul secteur où les bleuets n'ont pas subi est la touche qui leur a permis de lancer un peu le jeu.
justement, en regardant que le score, l'analyse serait de dire qu'ils étaient pas loin, que la victoire ne tient que par ces deux essais de pénalité.
et dans un sens ils étaient pas loin, en effet, ils auraient même pu récolter un double point de bonus.
pour moi, ils ont raison. les ptits bleus ont été dominés largement sur presque tous les secteurs. la possession, l'occupation, la mélée, le jeu au sol, les 1 contre 1... il reste plus beaucoup de secteurs de jeu majeur où dominer...
les deux essais de pénalité sont significatifs de la large domination des anglais devant.
et cette fébrilité se retrouve dans le fait qu'on ait pas su aller chercher ces deux points avec des fautes de mains, des turn over concédés quand il fallait rien lâcher.
c'est une bonne leçon qui nous montre que ces bleus avaient les moyens d'aller chercher une victoire face à ces anglais, même si ça aurait été à l'arrachée... mais ils n'ont pas su le faire et ont été bouffés sur l'envie, sur le mental. les anglais avaient une revanche à prendre sur les bleuets pour la cdm, une revanche à prendre sur eux même vis à vis de leur défaite en irlande, ça a du leur donner un supplément d'âme qui a fait la différence.

  • epa
    36856 points
  • il y a 1 an
@dusqual

On peut constater que si les français avaient tenu en mêlée fermée le score aurait été à la parité donc si tu as raison et qu'il y a eu large domination des anglais sur presque tous les secteurs de jeu,on doit au moins leur enlever le pragmatisme et l'efficacité, il faut choisir.....

@epa

ah c'est de ça que tu parlais... oui en effet, je les ai trouvés soupe au lait là dessus. nos petits bleus ont été bien plus efficaces quand on voit le peu qu'ils ont tenu le ballon. les anglais étaient très peu créatifs et ne savaient pas profiter de leur domination si ce n'est par de la puissance pure.
en terme de pragmatisme et d'efficacité, c'est clair qu'ils ont pas de leçon à donner.

  • epa
    36856 points
  • il y a 1 an
@dusqual

C'est ça et je trouve que c'est très bon signe, je pense que les jeunes retrouvent ce qui faisait notre force. Villepreux appelle ça "intelligence situationnelle" mais on appelle ça comme on veut. Depuis le professionnalisme, à force de vouloir "structurer" le jeu de l'EdF et de donner un rôle précis à chaque joueur, les français jouent mal et n'arrivent plus à profiter de certaines situations ou de certaines faiblesses de l'adversaire et pire se prennent des essais en première main ou sur des situations assez simple parce qu'ils n'anticipent plus et on perdu le goût du jeu (sens de l'adaptation?). Donc même si je continue à penser qu'on a de très bon joueurs en France, il me tarde de voir comment cette nouvelle génération va ramener ce sens du jeu. Et pour ce match, c'est un secteur où ils ont dominés.

@epa

oui j'appelle aussi ça l'intelligence situationnelle et en effet, dans ce secteur, la comparaison n'a même pas lieu d'être, vu comme une équipe laisse cette part intello à sa charnière et comme on trouve l'autre chez chaque joueur. mais l'intelligence situationnelle ne peut que sauver les meubles quand tu es dominé de la sorte dans quasi tout le reste. et c'est ce qu'elle a failli faire, mais ça n'a même pas suffit à récupérer le double bonus qui aurait pu donner un goût fortement amer à cette victoire, même bonifiée.
de fait, même si ça continue d'abonder dans le sens où nos joueurs d'avenir ont bien plus de chances de créer un beau rugby et nous faire vibrer que les loques trentenaires actuelles, le tournoi en lui même en est lourdement compromis avec cette non capacité à faire le taf même pour cet objectif secondaire de bonus...
rien n'est perdu mais avec deux points de plus, y aurait eu option, si on gagnait les irlandais...

Une grande souffrance ce match...
Visiblement les Français n'ont pas eu le temps de mettre en place une mêlée digne de ce nom, parce que je peux quand même pas croire que c'est leur vrai niveau. Sans Geraci, Lavault, Zegueur en plus.
Trop d'approximations dans le jeu, de passes mal ajustées.
Sinon, ça faisait un long bail que les Anglais ne m'avaient pas autant énervé. Ils ont le meilleur palmarès dans la catégorie U20 parce qu'ils sont continuellement les plus puissants, les générations les plus robustes. Pour quelle raison ? Mystère...
31-19, vu le scénario du match, l'écrasante domination anglaise devant, les 2 ou 3 cartons, ce n'est pas si mal payé.
Même si le dernier essai de Pinto aurait dû être accordé selon moi.

@artillon

Ouais insupportable, ce 2e ligne des Saracens, avec un physique hallucinant et une bonne attitude de m*rde à l'anglaise.

Concernant le déficit de puissance, Bernie avait pourtant clairement indiqué la solution...
https://www.youtube.com/watch?v=_GFoDsOb_B4

@artillon

Essai validé plus pénalité voir carton jaune pour l'anglais pour ce gentil coup de genou... et même un carton pour le jumeau d'Itoje a trop vouloir faire le malin après chaque mêlée remportées par son équipe... bref j'aime pas les rosebeefs!

@beberarverne

L'arbitre gallois était clairement indulgent avec les Anglais. Mais quand tu vois les Bleus battus à plate couture en mêlée dès le début du match, tu mets des sanctions et tu te dis qu'ils sont bien derrière, ça influe forcément sur tes décisions après.
Mais les Bleus montraient plus de variété dans leur jeu, c'est clair, malheureusement il y avait trop de scories, à l'image des Ecossais contre l'Irlande.
Je ne pense pas qu'on est si loin. On a juste pas eu de pot avec les 3 absents. On est surtout battus physiquement, pas sur la conception du jeu et l'intelligence. Il ne faut pas trop s'inquiéter. Ces Bleuets ne peuvent pas toujours gagner.

Par contre il faut dire à Joseph qu'il n'est pas encore Nakarawa et qu'agiter le ballon au dessus de sa tête en le tenant à une main avant de le jeter littéralement en direction d'un partenaire ne suffira pas. Un des rares qui a rivalisé physiquement, mais quel déchet dans son jeu après contact... J'espère le voir devenir plus propre là-dessus car il peut être au dessus du lot.

@Céréalekiller

Je me suis dit exactement la même chose. Et c est un peu le même defaut pour Carbonel qui est bien au dessus de la moyenne qui gâche des actions (dernière action de la première mi temps) en voulant trop porter la balle. Mais dans l ensemble, sur les phases offensives je n ai pas trouvé ces U20 sans solution. Tout n est pas si noir

Je ne suis pas d'accord sur le fait que les Français n'ont pas semblé à l'aise. Ils ont été archi dominés en mêlée, ce qui coûte deux cartons jaunes et un ou deux essais quand même, et dominés au niveau des impacts devant, par un pack anglais très solide. Mais à côté, je les ai trouvé plus inspirés que les anglais sur les phases offensives, mieux redistribués défensivement, et excellents en touche.

Ce défaut de puissance physique à 19 ans me semblent bien plus "facile" à combler qu'un déficit technique, aussi je préfère les voir perdre 31-19 en ayant pris beaucoup de points à cause du déficit physique et en ayant envoyé du jeu que de les voir gagner 11-10 sans s'être fait plus de 2 passes de suite.

On avait déjà du contre les Gallois qu'on n'était plus au même niveau de performance que l'an dernier, même si on avait réussi à gagner à l'arrache. Le problème avec une nouvelle génération d' U20, c'est qu'ils n'ont pas beaucoup de temps devant eux pour se bonifier individuellement et collectivement.

@lelinzhou

VU bien sûr.

  • Ahma
    94777 points
  • il y a 1 an
@lelinzhou

Ceux d'en face devraient avoir le même problème.

@Ahma

Nous avions bénéficié d'une génération exceptionnelle qui a su et pratiquer un rugby de mouvement. Aujourd'hui ils n'en n'ont plus, semble-t-il les moyens. Les autres en sont restés au même rugby, pragmatique, basique mais efficace et n'ont pas le même problème d'adaptation.

  • Ahma
    94777 points
  • il y a 1 an
@lelinzhou

Rappelons au passage que cette équipe d'Angleterre a joué les six dernières finales mondiales (contre deux aux Petits Blacks) et a été titrée trois fois. Au-delà de l'analyse du match, si l'on se cantonne au résultat brut il n'y a nulle raison de sombrer dans le catastrophisme.

@Ahma

Nul catastrophisme, il me semble simplement que sur le vu de leurs 2 premiers match ces Bleuets ne paraissent pas aussi bons que leurs prédécesseurs.

  • Ahma
    94777 points
  • il y a 1 an
@lelinzhou

Je ne te taxais point de catastrophisme, c'était une remarque d'ordre général.
Quant au fait que cette promo soit éventuellement un peu en retrait de la précédente, on ne peut guère s'en étonner, celle-ci a été la seule d'un tel calibre depuis la création de la catégorie. Et malgré cela elle avait perdu elle aussi contre ces mêmes Anglais dans le Tournoi, à domicile qui plus est. Et avait acquis- on a parfois tendance à l'oublier- son titre mondial à la maison. Ça ne suffit pas en soi à gagner les matchs, mais c'est tout de même un avantage indeniable.

@Ahma

Tu as tout à fait raison.

  • Ahma
    94777 points
  • il y a 1 an
@lelinzhou

Je vais le faire encadrer celui-là.

@lelinzhou

Su et pu.

Très difficile de jouer avec un pack qui recule ! En plus grosse défense offensive des anglais, y'a pas grand chose à faire. Bravo a tous les français quand même !!

  • cahues
    123322 points
  • il y a 1 an

Mauvais présage pour les différentes formations tricolores lors du week-end !

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos