Le Pays de Galles va-t-il faire face à une arrivée massive de Kiwis ?
Willis Halaholo pourrait bientôt porter le maillot gallois.
Deux nouveaux Néo-zélandais seront éligibles avec le XV du Poireau après la Coupe du monde : Willis Halaholo et Johnny McNicholl.

On connaissait Gareth Anscombe. Il y a eu plus récemment Hardleigh Parkes et il y aura peut-être très prochainement Willis Halaholo et Johnny McNicholl. En ayant prolongé leurs contrats avec leurs clubs respectifs, les Cardiff Blues et les Scarlets, les deux joueurs pourront être éligibles après la Coupe du monde pour intégrer le XV du Poireau, puisqu'ils auront passé plus de trois ans au Pays de Galles. La nouvelle loi de World Rugby obligeant les étrangers à passer désormais cinq ans sur un territoire avant de pouvoir jouer avec la sélection nationale ne s'appliquant qu'à partir de 2021. 

Deux joueurs de talent

Ce sont deux individus aux parcours différents, mais qui se retrouvent autour d'une seule et même qualité phare aux Néo-zélandais : ils puent le rugby ! Willis Halaholo est né à Auckland, mais a joué pour les Tonga lors de la Coupe du monde junior en 2009. Après avoir évolué avec les Suburbs à Auckland, il se fait recruter par Southland avant de rejoindre les Hurricanes deux saisons plus tard. Malheureusement, il jouera peu (seulement trois matchs), à cause de la rude concurrence imposée par Ma'a Nonu et Conrad Smith. Néanmoins, il s'impose progressivement au sein de la franchise de Wellington et remporte notamment le Super Rugby en 2016. Il dispute la Mitre Cup puis rejoint ensuite Cardiff où il évolue désormais depuis trois saisons.

VIDÉO. Les plus beaux essais néo-zélandais du Super Rugby 2016VIDÉO. Les plus beaux essais néo-zélandais du Super Rugby 2016Trois saisons, c'est également le temps que vient de passer Johnny McNicholl chez les Scarlets après avoir joué en Super Rugby pendant trois ans avec les Crusaders, franchise de sa région, l'arrière étant né à Christchurch. Si Halaholo est plutôt connu pour ses qualités défensives, c'est sur le plan offensif que McNicholl s'illustre le plus. 33 essais en 61 apparitions pour le joueur des Scarlets ! Il en est à 13 cette saison toutes compétitions confondues. Des statistiques remarquables qui tapent forcément dans l'œil du futur sélectionneur, aujourd'hui son coach chez les Scarlets, qui possède un accent relativement proche.

Pays de Galles - Le successeur de Warren Gatland désignéPays de Galles - Le successeur de Warren Gatland désigné

Les Kiwis au pouvoir

En effet, le prochain entraîneur des Gallois qui succédera à Warren Gatland n'est autre que Wayne Pivac, un Néo-Zélandais. Actuel entraîneur des Scarlets, originaire du pays au long nuage blanc, il prendra les rênes du XV du Poireau après la Coupe du monde. Une expérience internationale qu'il connaît déjà puisqu'il a entraîné les Fidji de 2004 à 2006. Un Kiwi remplace un autre Kiwi donc. Reste à savoir si Pivac comptera sur ses homologues néo-zélandais. D'autant qu'une tournée en Nouvelle-Zélande est prévue pour l'été 2020 !

Classement World Rugby - Le Pays de Galles nouveau dauphin des All BlacksClassement World Rugby - Le Pays de Galles nouveau dauphin des All BlacksSelon les médias gallois, comme WalesOnline, Willis Halaholo aurait plus de chance d'intégrer la sélection que son compatriote. Dans la mesure où la concurrence est moins rude au centre. À l'arrière et aux ailes en revanche, Johnny McNicholl devrait avoir du mal à se frayer un chemin, puisque certains joueurs comme Liam Williams, George North ou Leigh Halfpenny sont déjà bien installés, tandis que d'autres comme Josh Adams, Hallan Amos ou encore Luke Morgan sont promis à un bel avenir en sélection nationale. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

La fédé galloise n'a pas fait un référendum pour décider s'il prenait à nouveau un coach étranger ?
Alors en fait il n'y a qu'en France que la fédé est molle du slip?

  • Mr.Poly
    8142 points
  • il y a 6 mois
@Droitdevant

Quoi qu'il ait fait Bernie se serait fait insulté de toute façon...

@Mr.Poly

Oh si il avait démissionné pas sûr...

Ils veulent Folau ? Je croyais que le rcouille le voulait ?

Qu'en disent les producteurs gallois ?

  • Ahma
    82757 points
  • il y a 6 mois
@lelinzhou

Ce sont en fait des produits français, "arrivée massive" ça signifie qu'ils ont été cultivés à Massy.

Mais à mon avis Halaholo ne sera jamais international, un type qui n'a même pas été foutu de détrôner Smith et Nonu n'a pas sa place dans le rugby de haut niveau. Et c'est heureux, car on songe avec terreur à ce que Lartot (qui en dépit de rumeurs persistantes ne va pas intégrer l'encadrement de l'équipe de France) pourrait tirer de son nom.

Derniers articles

News
News
News
News
Transferts
Ecrit par vous !
Vidéos
News
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos