Le nombre de supporters de rugby a grossi de 16,8 millions grâce au 7 olympique
Le rugby à la hausse après les Jeux Olympiques.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Une étude de Nielsen Sports montre que la popularité du rugby explose après les Jeux Olympiques de Rio.

Cet été à Rio, les Fidji ont empoché la première médaille (d'or!) de leur histoire olympique. Ne cherchez pas les résultats de la perche, du tir à l'arc ou de la natation synchronisée... C'est sur les terrains de rugby que les Flying Fijians ont brillé, régalant pendant les trois jours de tournoi jusqu'à cette finale mémorable face à la Grande-Bretagne.

Rio 2016 - Les Fidji champions olympiques de rugby à 7, un titre historiqueAu Brésil, le rugby est entré dans une autre dimension. La raison ? Elle réside dans les résultats de l'étude de Nielsen Sports - relayée par World Rugby - qui "démontre que le rugby à 7 est plébiscité consécutivement aux tournois olympiques." Logiquement, le tournoi olympique a été le tournoi de rugby à 7 le plus suivi de l'histoire. Mieux, le nombre de supporters de rugby "a grossi de 16,83 millions consécutivement au retour du rugby dans le programme olympique." L'Allemagne, les Etats-Unis, le Japon (+15% au pays du soleil levant) et la cible des femmes de 18/24 ans sont notamment touchés.

L'étude voit aussi plus loin : d'ici le Mondial japonais, en 2019, c'est plus de 300 millions de fan de rugby qui seront rassemblés dans le monde. Et visiblement, ce n'est pas prêt de s'arrêter en si bon chemin puisque comparé à d'autres disciplines olympiques, "le rugby à 7 est le sport qui a suscité le plus d'intérêt (+4%) après les jeux Olympiques de Rio." La magie fidjienne ?

Enorme impact sur les réseaux sociaux

Connecté, le rugby à 7 ? Visiblement, c'est le cas puisque la mention World Rugby Sevens a généré "plus d'engagements sur les réseaux sociaux (11,02 millions) que toutes les autres disciplines sportives combinées." Enorme, quand on sait que les jeunes sont la principale cible sur Twitter, Facebook et autre Snapchat. Brett Gosper, directeur exécutif de l'organe suprême du rugby mondial, s'est exprimé sur le sujet : 

 Les supporters sont plus que jamais au centre de nos stratégies pour faire grandir notre sport et nous sommes engagés à poursuivre dans cette voie en écoutant et en sollicitant l'opinion des supporters pour que notre sport continue à être aussi pertinent, attrayant et agréable que possible.

Selon vous, quelles sont les mesures qui pourraient encore augmenter la visibilité du rugby dans le monde ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

+16,8 millions de spectateurs...
C'est pas pour faire chier avec les statistiques, mais...
Par rapport à combien en tout?
Par rapport à combien d'augmentation les années précédentes?
Par rapport à combien de personnes qui s'endorment devant Canal + en regardant des clubs millionnaires faire 80 minutes de petits tas parce que faire des passes c'est prendre le risque de perdre?
Est ce que c'est un pourcentage énorme?

Au niveau population mondiale,c'est une goutte d'eau, peut être même un épiphénomène.

Comme disait Vincent Moscato (pour une fois qu'il dit pas une connerie celui la !) : un sport ne peut pas etre le numéro 1 avec des matches qui dure 20 minutes

@Vae Victis Brennos

Le 100m est probablement la discipline reine de l'athlétisme et pourtant ça dure moins de 10 secondes.

C'est juste que le Seven se consomme différemment du XV. Au XV tu vas voir un match, au Seven tu vas voir une compétition. Comme l'athlétisme, la natation ou les exemples donnes par Tipunch.

@Team Viscères

Mais les gens ne regardent l'athlé que lors des JO, c'est pas le sport numéro 1 comme peut l'être le foot ou les sports aux états-Unis du style basket, foot US... Ou rugby à XIII en Australie

@Vae Victis Brennos

Oui c'est un sport "occasionnel" pour le public. Comme tu le fais remarquer, le public ne suit certains sports que pour les grosses occasions comme les JO ou des Mondiaux: athlé, natation, judo (et encore parce qu'on a Riner), hand... mais c'est aussi le cas du rugby. Les aficionados du rugby suivent le Top14 et la Coupe d'Europe, mais le grand public qui fait les chiffres donnés dans les études ne le regarde qu'épisodiquement : Mondial, le Tournoi, la Tournée d'automne. En France en dehors du foot, il n'y a pas de sport consommé comme peuvent l'être les sports majeurs aux US. C'est pour cela que le Seven peut marcher si on le diffuse: tu le consommes occasionnellement. Il n'y aura pas ce phénomène d'indigestion d'un sport qui te plait sans être un fan pur et dur mais dont tu te lasses en tombant dessus à chaque fois que tu allumes ta télé (j'aime bien le foot, mais entre les avant-match, les matchs, les débriefs d'après match, les rétrospective de fin de semaine, les bilan de bilans, les débats sur la semaine suivante... tu satures vite).

@Team Viscères

Belle réponse ! bravo

  • tipunch
    11443 points
  • il y a 3 ans
@Vae Victis Brennos

ben a voir...
regarde le judo , karate ....

C'est surtout le rugby a VII qui a explosé. Quand les néo fans verront un match a XV,avec des règles compliquées,etc, soit ils abandonneront le Rugby, soit ils reviendront au seven. Et je suis prêt a parier 5€ (pas trop non plus !) que d'ici quelques années, le rugby a VII sera plus populaire que le XV (en plus les maillots sont jolis !)

Seulement pendant les JO et seulement à 7.
J'ai pas vraiment l'impression que des fans hystériques se ruent sur le rugby en ce moment.

@Marc Lièvre Entremont

Tout à fait d'accord. Le Seven aux JO, cela a bénéficié... au Seven (et un point pour Captain Obvious!). Comme beaucoup pouvaient s'y attendre, le format du Seven a énormément plu aux "néophytes": une compétition resserrée avec des matchs qui s'enchaînent, des matchs courts, beaucoup de spectacle et d'essais, un arbitrage plus simple à comprendre dû à l'absence ou la moindre importance des phases de jeu aux règles obscures, une distribution plus mondiale des nations. Si demain on propose à ces gens qui ont suivi les JO de pouvoir suivre du Seven à nouveau, je suis persuadé qu'ils signent de suite. Par contre, je ne vois pas en quoi ce qui les a attiré dans le Seven pourrait les convaincre de regarder un Perpignan-Biarritz ou d'aller jouer en empilant les petits patés sur un terrain boueux un soir de décembre.

  • tipunch
    11443 points
  • il y a 3 ans
@Team Viscères

,Ben si tu as des joueurs comme Vakatawa, SBW,.... qui font les 2 sports tu auras des gens qui suivront les 2 .
Pour ma part maintenant je prends plus de plaisir a regarder du 7 que du 15. (Cela fait 8 ans que je suis le 7.)

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News