Laurent Marti, le président de l'UBB, mécontent de certaines recrues
Laurent Marti laisse une dernière chance à ses recrues

🔥 Black Friday 🔥

6 mois offerts ! (30 € / an)
Après une défait sur le terrain d'Agen et avant la réception de l'ogre toulousain, Laurent Marti, le président du club girondin, s'explique.
Défait lors de la dernière journée sur le terrain d’Agen, concurrent direct pour le maintien, Bordeaux-Bègles joue désormais sans filet. En position de premier relégable, l’UBB se retrouve dans une position indélicate avant d’accueillir l’ogre toulousain.

Le début de saison des protégés de Raphael Ibanez n’est pas conforme aux attentes qui entouraient le club avant la reprise de ce Top 14. Après une première année dans l’élite réussie, l’UBB avait d’autres ambitions que de se battre pour le maintien dès la 7ème journée. Oui mais voilà, tout n’a pas fonctionné comme prévu explique Laurent Marti, le président du club girondin : « Les joueurs qui devaient être des cadres - Munro, Koyamaibole, Kitshoff - n'ont pas apporté pour l'instant ce qu'on espérait. Maintenant qu'ils sont prêts physiquement, on va les observer durant les deux matchs de Challenge Européen. Car après, il n'y aura plus de place aux ajustements, aux essais. ».

Les recrues sont donc directement mis en cause mais le président bordelo-bèglais garde quand même son optimisme dans les colonnes de Sud-Ouest : « Nous vivons une année de transition car on a eu un recrutement difficile. Je n'ai qu'un rêve, une obsession : ramener le Brennus. Mais je sais que si je reste tout seul, ça ne se réalisera pas : je mets toutes mes forces pour mobiliser mais je n'ai pas de baguette magique et il n'est plus question de me mettre encore en danger personnellement. Tout le monde l'oublie : Agen, que l'on a bousculé, a 2 millions de budget de plus que nous (13, 2 M€ contre 11 M€, ndlr), on est dans le miracle permanent. Il y a un conseil d'administration d'ici fin octobre et je le demanderai à tous les administrateurs, à toutes les collectivités : où est-ce que vous voulez aller ? ».

Dans l’immédiat, il faudra que les jeunes pouces, les recrues et les joueurs déjà présents l’an passé se resserrent pour faire front, dès samedi prochain, face à l’armada toulousaine. Pour éviter de se mettre trop tôt en danger…
Arthur Bourdeau
Arthur Bourdeau
Cet article est rédigé par Arthur Bourdeau, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
Cet article ne contient aucun commentaire, soyez le premier à en poster un !

Derniers articles

Vidéos
Vidéos
Transferts
Ecrit par vous !
News
News
News
Vidéos
Vidéos
Transferts
Vidéos
News