Ecrit par vous !
Champions Cup - 4e journée. Montpellier vs Glasgow. Le M+30 du Rugbynistère
Champions Cup - Nemani Nadolo a été élu homme du match face à Glasgow.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
La rencontre de Champions Cup entre Montpellier et Glasgow vient de se terminer. Voilà tout ce qu'il faut retenir à chaud de la victoire du MHR.

Les 5 minutes les plus marquantes :

  • 2e – Montpellier cueilli à froid. Dès le début du match, Glasgow s’installe dans les 22 mètres des Montpelliérains mais Cruden parvient à récupérer le ballon. En l’absence du demi d’ouverture, Jesse Mogg prend le jeu au pied à son compte mais se fait contrer par Brown qui ouvre le score d’entrée de jeu.
  • 6e - Des intentions clairement affichées. Cueillis à froid, les Cistes tentent de réagir de suite et investissent le camp écossais. Ils parviennent à obtenir une pénalité grâce à leur arme fatale, le ballon porté, et décident d’aller en touche plutôt que de prendre les trois points. Une initiative payante puisque Nadolo inscrira un essai tout en puissance dans la foulée.
  • 16e – Les deux équipes se rendent coup pour coup. Une séquence qui illustre bien le début de match échevelé que se sont livrées les deux équipes. Les Warriors imposent leur rythme et reprennent l’avantage suite à un bel essai de leur ouvreur Horne, mais Montpellier réagit instantanément grâce à un nouveau ballon porté consécutif à une pénaltouche à 5 mètres de l’en-but adverse.
  • 45e – Montpellier passe en tête. Le tournant du match à coup sûr. Le match repart comme il avait commencé avec une grosse percée de l’arrière écossais Ruaridh Jackson qui entre dans les 22 du MHR. Dans la continuité, l’ouvreur Horne fait un mauvais choix et permet aux Montpelliérains de remettre la main sur le ballon. Suite à ce turnover, Nemani Nadolo s’offre une chevauchée dont il a le secret et, sur le renversement, le nouvel entrant Immelman va à dame et permet à son équipe de prendre la tête pour la première fois du match.
  • 48e – Le bonus offensif dans la poche. Après avoir frisé la correctionnelle, Montpellier parvient à retourner la situation en 3 minutes. Peu après ce bel essai d’Immelman, le deuxième ligne Van Rensburg parvient à contrer un dégagement au pied et sert son demi de mêlée Benoît Paillaugue qui marque l’essai du bonus. Un copié-collé du premier essai écossais.

Le top 3 du rédacteur :

  • Nemani Nadolo : Le bulldozer fidjien du MHR a encore une fois fait parler sa puissance et ses qualités de finisseur pour inscrire un nouvel essai, déjà le 5ème de sa campagne européenne, et ainsi lancer son équipe sur la voie de ce succès précieux dans la course à la qualification. Et que dire de ses percées qui amènent les essais d’Immelman et permettent aux Montpelliérains de prendre le score pour ne plus le lâcher ensuite. Précieux.
  • Les ballons portés du MHR : Jake White n’est plus là mais certaines de ses idées lui survivent. Comme souvent, des Montpelliérains impressionnants de puissance sont restés dans le match grâce aux ballons portés et ont fait très mal à leurs adversaires sur cette phase de jeu. Cela leur a permis de rester dans le match en première mi-temps avant d’accélérer au retour des vestiaires.
  • La combativité de Glasgow : Pas encore mathématiquement éliminés mais bons derniers de cette poule, 2 joueurs majeurs (l’arrière Stuart Hogg et le futur ouvreur du Racing Finn Russell) absents au coup d’envoi, on ne donnait pas cher de la peau des Écossais avant ce match. Pourtant, ils ont posé d’énormes problèmes aux Montpelliérains, notamment en première mi-temps où ils ont mis la main sur le ballon. Le MHR a fini par l’emporter mais Glasgow sort de ce match avec les honneurs, et un point de bonus offensif vaillamment décroché. 

Le bilan :

Après sa belle victoire bonifiée de la semaine passée sur la pelouse des Écossais de Glasgow, le MHR se savait attendu. Face à des Warriors réputés très joueurs mais n’ayant plus rien à espérer ou presque dans cette poule 3 de Champions Cup, tout autre résultat qu’une victoire à 5 points aurait sonné comme une véritable contre-performance dans la course à la qualification. Les Montpelliérains ont répondu aux attentes en s’imposant sur le score de 36 à 26. Mais cette victoire a été longue à se dessiner. En effet, les Warriors sont rentrés tambour battant dans ce match en mettant beaucoup d’intensité lors des 20 premières minutes, ce qui leur a permis d’inscrire 3 essais et de virer en tête à la mi-temps.

De leur côté, les Montpelliérains ont produit beaucoup de déchet mais sont restés dans le match grâce à leur puissance. Ils ont su rectifier le tir au retour des vestiaires, non sans réussite, en marquant deux essais successifs grâce à un ballon de récupération parfaitement exploité et à un jeu au pied contré. Malgré plusieurs alertes, Montpellier finira par assurer sa victoire et marque 5 points précieux dans la course à la qualification au terme de ce match très plaisant à suivre.

La fiche de la rencontre :

Montpellier vs Glasgow 36-26 (MT 14-19)

Évolution du score : 0-7 ; 7-7 ; 7-14 ; 14-14 ; 14-19 ; 21-19 ; 26-19 ; 33-19 ; 33-26 ; 36-26

Montpellier :

5E Nadolo (7e), Ruffenach (16e), Immelman (45e, 67e), Paillaugue (48e) ; 4T Paillaugue (7e, 16e, 45e, 68e) ; 1P Steyn (78e)

Carton jaune : B. Du Plessis (79e)

Glasgow :

4E Brown (2e), P.Horne (13e), Grigg (20e), G.Horne (70e) ; 3T P.Horne (3e, 13e), Russell (70e)

Carton jaune : Jackson (79e)

Les compositions :

Le XV de Montpellier : Mogg - Ngandebe, F. Steyn, Serfontein, Nadolo – (o) Cruden, (m) Paillaugue - Bardy, Picamoles (c), Galletier - Du Plessis, Van Rensburg - Jonker, Ruffenach, Fichten.

Le XV de Glasgow : Jackson - Seymour, Grigg, Dunbar, Jones - (o) Horne, (m) Price - Smith, Vunisa, Wilson (c) - Gray, McDonald - Fagerson, Brown, Bhatti.

maximinho
maximinho
Cet article est rédigé par maximinho, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Encore un énorme Nadolo, qui confirme qu'il est notre facteur X. Van Rensburg a été une nouvelle fois excellent, j'ai bien aimé Ruffenach et N'Gandebe.

Une très belle équipe de Glasgow, d'autant plus dangereuse qu'elle a joué absolument tous les ballons, sans pression. Le nombre de plaquages manqués par Montpellier était assez effrayant. Mais c'est quand même rassurant de les savoir capables de réagir vite après avoir encaissé.

Les warriors impressionnant de mouvement

Derniers articles

News
Vidéos
News
Vidéos
News
News
Vidéos
News
News
News
News