Challenge Cup - L'EPCR exclut un club allemand au profit du Stade Français
Le Heidelberger RK est privé de la Challenge Cup.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
L'organe organisateur des coupes d'Europe a décidé que l'Heidelberger RK était inéligible pour la prochaine saison de Challenge Cup.

La saison 2018-2019 de la Challenge Cup sera particulièrement relevée. Côté français, La Rochelle, Pau, Clermont, Bordeaux-Bègles, Agen, le Stade Français, Perpignan et Grenoble seront de la campagne européenne face à cinq clubs anglais dont les Saints et les Harlequins ou encore cinq formations du Pro 14 avec notamment les Ospreys et le Connacht. Les deux derniers billets ont été attribués aux finalistes du Continental Shield. Le vainqueur, le club russe d'Enisei-STM, et le vaincu, la formation allemande du Heidelberger RK. 

Cependant, l'EPCR nous apprend que ce dernier a finalement été exclu de la compétition européenne. Le Heidelberger RK a pourtant passé tous les tours de la compétition, en prenant notamment le meilleur sur Calvisano en janvier dernier puis les Timișoara Saracens au mois de mars avant d'échouer seulement en finale contre les Russes d'Enisei (24-20). Le problème c'est que le club allemand a été grandement financé par le Dr Hans-Peter Wild, qui n'est autre que le propriétaire du Stade Français. Il s'agit du club de sa ville natale où il a notamment fondé la Wild Rugby Academy.Nouveaux maillots, nouveau logo, recrutement XXL : le Stade Français Paris fait sa (R)évolutionL'EPCR craint que ce dernier soit "en mesure d'influencer ou de contrôler la gestion ou la performance de deux clubs dans la même compétition." L'organisateur des coupes d'Europe a donc décidé que le club allemand ne pouvait pas participer. Une décision arbitrale diront certains qui devrait profiter à l'une des autres formations engagées dans le Continental Shield.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Ils ont peur que le club allemand laisse gagner le Stade Français en cas de rencontre entre les deux clubs ? Vexant pour les parigots x'D

@Hebus57

Il ne faut jamais sous-estimer la capacité des clubs français à se surpasser. En début de saison le Stade Français avait réussi l'exploit d'aller perdre en Russie...

@Team Viscères

Ouais c'pas faux...

  • Jak3192
    57597 points
  • il y a 2 ans

Les Allemands,
sur ce coup se sont bien fait cocufier.

C'est réellement dommage.

Mais c'est logique aussi
pour éviter les conflits potentiels
Quoique...

Et c'est pas demain qu'ils pourront présenter une équipe performante hors mis celle là.

I N A D M I S S I B L E

@charly le vrai

I N A D M E T T A B L E

@Team Viscères

Désolé mais je dois apporter une pitite précision à ta réponse à notre irremplaçable Charly : dans le milieu du rugby on dit inadmissible le jour et inadmettable de nuit.

bah quoi. Où est le problème là ?

Même si c'est rare ce n'est pas une nouveauté dans le sport. Sapiens² a mentionné le précédent concernant Biarritz et Grenoble, au foot c'était arrivé à Canal+ qui possédait le PSG et le Servette de Genèves. Il n'y a que deux solutions possibles : l'actionnaire se désengage d'un des deux clubs ou désengage l'un des deux clubs de la compétition.

Une décision "abritraire" et non "arbitrale" je suppose?

Sinon, dommage pour les allemands, et je trouve ça un peu choquant de suspecter le prioritaire de 2 clubs différents d'arrangements. Surtout quand il s'agit de 2 clubs de niveaux et d'ambitions aussi différentes.

@Glas.Wegian

C'est très regrettable pour les Allemands mais c'est terriblement logique. Imagine que le Stade Français et Heidelberger soient dans la même poule, le Stade Français est à la lutte avec un club anglais pour se qualifier. Il faut 5 points au Stade Français pour se qualifier lors de la dernière journée, ils rencontrent Heidelberger et leur collent 65-3. Victoire honnête, victoire arrangée? En tout cas les Anglais vont se sentir lésés et on va se taper une méga polémique. Quand je vois le battage qui a été fait pour une équipe qui a perdu parce que l'arbitre aurait pu vouloir arranger le match, je n'imagine pas ce que ce serait si c'étaient les 23 joueurs adverses qui étaient suspectés.
Bon techniquement il me semble que les Allemands et le SF sont dans le même chapeau donc ça ne peut pas arriver cette année, mais on ne peut pas faire d'exception et il restera toujours des soupçons (imaginons les Allemdands qui se prennent 2 branlées qui qualifient le "petit" de leur poule au détriment du gros, facilitant le tirage des quarts pour le SF).

Sinon pour faire plus simple et plus évident, imagine que demain Altrad rachète un deuxième club de Top14. Pas besoin de décrire les réactions qui iraient avec...

@Team Viscères

Ben c'est à ça que je pensais justement, quand il a voulu acheter Gloucester il n'a pas pu à cause de ça il me semble.

Il me semble plus logique d'empêcher les mecs d'investir dans des clubs dont les intérêts sportifs peuvent se croiser comme on l'a fait pour Altrad, que d'éliminer des clubs après coups parce qu'on a laissé faire.

@Glas.Wegian

Le problème c'est que tu ne peux pas dire "bon toi tu es un club assez gros pour qu'on t'applique les règles et toi tu es un club assez faible pour en être dispensé". Déjà parce que niveau équité c'est assez foireux, mais en plus comment on détermine le seuil à partir du quel un club a une chance d'influencer un résultat (à part dire qu'on sait déjà qu'un club va perdre tous ses matchs en laissant le BO, je ne vois pas comment on peut ne pas influencer)?
Donc soit on l'applique pour tous, soit on l'applique pour personne.

  • WebDiv
    17345 points
  • il y a 2 ans
@Glas.Wegian

le *propriétaire* de 2 clubs? 😉

Il y avait eu une sorte de précédent quand Grenoble est monté en Top 14: comme le BO et Grenoble avaient le même actionnaire majoritaire, Kampf, Grenoble avait dû trouver un autre investisseur en urgence..

  • breiz93
    57168 points
  • il y a 2 ans

Titre erroné et racoleur.
Jean Michel Apeuprès est rédacteur au Ministère?
Le SF était déjà qualifié, la place devrait revenir à une autre équipe issue de la Continental Shield.

@breiz93

C'était moins vendeur d'écrire "entre le SF et Heidelberger, l'EPCR et WIld tranchent pour le SF".

  • breiz93
    57168 points
  • il y a 2 ans
@Team Viscères

TEAM VISCÈRES
Ce n'est pas toi qui parle souvent de "putaclicks"?

@breiz93

C'est possible, ou "putassier" quand je suis d'humeur poète.

  • Rupeni
    3696 points
  • il y a 2 ans
@breiz93

Bah ils auraient pu virer le Stade Français et laisser Heidelberger. D'autant que le SF ne fera plus jouer ces légendes du rugby que sont Shane Geraghty, Romain Martial, Paul Williams ou encore Charl McLeod ... Cette coupe n'a déjà plus la même saveur.

  • breiz93
    57168 points
  • il y a 2 ans
@Rupeni

Shane et Charl ne nous manquerons pas vu leurs implications...
Paul et Romain ont fait le job, en plus d'être des gars sympa et abordables.

c'est du même niveau que l'arbitre supposé enfler une équipe au profit de son équipe nationale. Il va donc désormais falloir regarder qui est propriétaire de quoi, quel entraineur est fâché avec quel joueur (Galthié pourait faire exprès de perdre juste pour que le club de Dumeyroux ne soit pas qualifié) etc.

@Grand Sachem aux sages commentaires

En ce moment ce serait plus suspicieux de voir Galthié gagner un match...

Sinon plus sérieusement un cas comparable serait un entraîneur qui dirige deux équipes différentes dans la même compétition. Le conflit d'intérêt en cas de rencontre serait assez évident je pense.

@Team Viscères

OK, mais quel est la limite ? Si Boudjellal prend 0,1 % de participation dans un club anglais, on exclut ce club des compétitions européennes ? Et si deux équipes ont le même sponsor maillot ?

@Grand Sachem aux sages commentaires

Un sponsor et un propriétaire ne sont pas la même chose. Un mec avec 1% des actions d'un club et un propriétaire/actionnaire majoritaire ne sont pas la même chose.

Ce que je trouve sidérant, c'est qu'on se pose soudainement des questions pour un principe qui existe depuis longtemps dans le sport en utilisant comme argument des points qui existent depuis longtemps, le tout en faisant des raccourcis incroyables. Mais bon c'est une histoire entre un gros et un petit donc on est trop heureux de pouvoir polémiquer. C'est quand même assez savoureux de voir que lorsque c'était Altrad qui souhaitait posséder deux clubs disputant la Coupe d'Europe, les avis sur le sujet étaient radicalement différents.
La limite est claire, un propriétaire / actionnaire majoritaire ne peut pas posséder 2 clubs dans une même compétition.

@Team Viscères

Je ne polémique pas, justement. Je m´interroge sur le fait que l'on voit un problème de conflit d'intérêt dans le cas du propriétaire et pas dans d'autres. Il me semble qu'à une époque un Seydoux était président du club du foot de Lille tandis que son frère était actionnaire de l'OL. Je ne crois pas que quelqu'un ait prétendu que les compétitions de foot étaient alors faussées.

@Grand Sachem aux sages commentaires

Quand je parle de polémique je ne te vise pas, c'est juste vis-à-vis de l'ensemble des réactions et pas seulement ici. Cette décision provoque de vives réactions en défense d'Heidelberger (dont personne ne connaissait l'existence avant aujourd'hui), alors que le cas s'est présenté l'année dernière et que pratiquement personne n'avait pris la défense d'Altrad. Cela avait aussi eu lieu auparavant dans le rugby et dans le foot. Mais subitement aujourd'hui certains trouvent cette mesure scandaleuse. En France on aime la polémique et on aime défendre le supposé petit (ou enfoncer le supposé gros).

Et la différence entre un propriétaire qui a deux clubs et deux personnes proches qui ont un club chacun, c'est justement le fait qu'il n'y ait qu'un propriétaire. Ce n'est pas parce que les deux Seydoux sont frères qu'ils vont forcément avoir les mêmes intérêts. Par contre si un seul Seydoux possède deux clubs, c'est difficile de prétendre qu'il ne partage pas les mêmes intérêts avec lui-même.
Et si on le fait pour le propriétaire et pas pour d'autres, c'est parce que le proprio est décisionnaire. On le ferait aussi pour un entraîneur ou un joueur. D'ailleurs tous les ans on polémique sur les coachs/joueurs qui ont déjà signé un contrat dans un autre club pour la saison suivante, je n'ose imaginer ce que ce serait si les types jouaient pour deux clubs en même temps.
Par contre un sponsor ou un actionnaire minoritaire n'ont pas de poids. Nike ne participe pas au réunion de direction des clubs et ne choisit pas l'équipe qui joue, un actionnaire minoritaire ne peut rien imposer dans un club.

@Team Viscères

J'entends bien. Le côté faux cul c'est qu'il suffirait que Hans-Peter Wild vende un club à son frère, sa femme ou son fils pour 1 euro pour résoudre le conflit d'intérêt.

@Grand Sachem aux sages commentaires

Ce serait en effet possible si son frère, sa femme ou son fils avaient personnellement les fonds nécessaires pour entretenir le club. S'ils dirigent le club avec de l'argent que Wild leur file en douce cela ne tient plus (à moins de ne pas se faire gauler).
Par exemple pour l'exemple des Seydoux, chacun investissait son argent (même s'ils ont tous deux monté leur empire grâce à l'héritage de leurs parents). Celui de Lyon est (ou était) PDG de Pathé et celui de Lille avait monté une boite de prod et une compagnie aérienne.

  • Ahma
    94637 points
  • il y a 2 ans
@Grand Sachem aux sages commentaires

Ou juste en diriger un sous un pseudo français, genre Jean-Pierre Sauvage.

@Ahma

Il n'y a en effet que dans le rugby (ou le porno) qu'on peut faire carrière avec un tel nom.

  • Ahma
    94637 points
  • il y a 2 ans
@Team Viscères

Faux : Jean-Pierre Sauvage est un chercheur ( enseignant à l'Université de Strasbourg, kokoriko ) qui a obtenu le prix Nobel de chimie en 2016.
Quoique...je n'ai pas remonté son CV avant les années 80, alors je ne sais pas en fait.

@Ahma

Dans les années 80 il portait la moustache et un coupe mulet, il jouait au rugby en loisir et finançait son rythme de vie démesuré en tournant des pornos.
Et pour info, il a obtenu son Nobel pour une histoire de chaines moléculaires qui se pénètrent mutuellement.

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News