Castres Olympique : Laurent Labit veut s'inscrire dans la durée
Laurent Labit affirme vouloir rester au CO

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
L'entraîneur de Castres Laurent Labit s'est exprimé dans les colonnes de la Dépêche sur son avenir. Sa priorité, c'est de continuer avec Castres.
Après une saison qui a vu Castres accrocher le grand Stade Toulousain en demi-finale du Top 14, l’heure est à la reprise. Dans une interview donnée à la Dépêche, le co-entraîneur Laurent Labit évoque le retour à l’entraînement mais également l’avenir du duo d’entraîneurs qu’il forme avec Laurent Travers.

Revers de la médaille d’une qualification pour les phases finales et de la présence d’internationaux, « l’intersaison n’a jamais été aussi courte » du côté de Castres. Certains internationaux, qui doivent « respecter un délai légal de repos » n’ont ainsi que « 15 jours de préparation ». C’est pourquoi les entraîneurs ont mis au point des « programmes différents en fonction de leur niveau physique ». Mais la concurrence ravit Laurent Labit car il note que « les joueurs veulent être prêts. Ils ont suivi le programme qu’on leur a donné pendant les vacances à la lettre. On n’a plus de joueurs qui reviennent avec 4 kilos de trop ».

Bien sûr, la question de l’avenir des deux Laurent est sur toutes les lèvres. Laurent Labit n’esquive pas le sujet et avoue avoir eu « des touches ». Mais pour autant, pas question de négliger le début de saison ou de se projeter ailleurs. Laurent Labit précise même que sa priorité « est de rester à Castres ». Mais « Il faut qu’on sente que les choses bougent. Que le club veut évoluer. Et cette ambition ne concerne pas que les entraîneurs. Mais aussi les joueurs, le club et la ville », prévient Laurent Labit.

Pour le technicien castrais, un tel « élan » passerait par exemple par « des aménagements du stade qui n’est aujourd’hui pas très accueillant » pour créer « une ambiance familiale et chaleureuse » qui permette « qu’on puisse rester après le match avec nos supporters pour boire un coup » et « que les partenaires et la presse soient bien accueillis ».

Laurent Labit l’affirme, la motivation des entraîneurs reste intacte. Ils rencontreront leurs dirigeants en Septembre pour parler de l’avenir. En attendant, tout le monde est au travail pour faire passer un nouveau cap au Castres Olympique…
Rémi
Rémi
Cet article est rédigé par Rémi, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • CedricH
    15270 points
  • il y a 8 ans

C'est bien d'oser dire que le club doit évoluer et d'évoquer les points à faire évoluer.
Si le club arrive à garder des mecs comme lui, ça ne peut être que constructif.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
News
News