''Ça peut faire mal'', Jamie Heaslip se méfie de la nouvelle génération tricolore
Jamie Heaslip a toujours eu peur de la France.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
L'ancien 3e ligne irlandais Jamie Heaslip donne son point de vue sur le XV de France. Les Bleus sont en retard mais rien n'est fait en vue du Mondial 2023.

Le Covid-19 a coupé le XV de France dans son élan en 2020. Sans parler des Écossais qui ont douché les espoirs de Grand Chelem tricolores en s'imposant à Murrayfield (28-17). Avant cela, les Bleus de Galthié avait dominé l'Angleterre, l'Italie et le Pays de Galles à Cardiff. Une performance mémorable qui en annonce d'autres. C'est du moins ce que les supporters espèrent après des années de disette. Boucler le Tournoi en battant l'Irlande leur donnerait encore plus de confiance pour préparer l'échéance mondiale en 2023. Et ce, même si la victoire finale dans le 6 Nations n'est pas au bout. En effet, cette équipe est en construction après les départs de nombreux cadres. Et celui plus récent de Jefferson Poirot va obliger le staff à revoir ses plans. Sans pour autant tout jeter aux orties.
Mais pourquoi Jefferson Poirot a-t-il décidé de mettre un terme à sa carrière internationale ?Mais pourquoi Jefferson Poirot a-t-il décidé de mettre un terme à sa carrière internationale ?On a vu de très belles choses cet hiver. Des intentions et de l'envie qui laissent présager d'un avenir plus radieux pour les Bleus. "S'ils rattrapent leur retard, s'ils ont un bon coaching voire le déclic, ça pourrait être très dangereux." Ces mots, ce sont ceux Jamie Heaslip via L'Equipe. L'ancien international irlandais ne le cache pas : la France lui a toujours fait peur. "Ils ont toujours eu un énorme potentiel, beaucoup de talents.La première raison, c'est l'énorme vivier à disposition pour monter sa sélection contrairement à l'Irlande ou à la Nouvelle-Zélande. Un réservoir "avec des joueurs de grande classe", n'hésite pas à dire celui qui a été sélectionné à 95 reprises. La question que tout le monde se pose, c'est pourquoi est-ce que ce n'est pas la France qui a remporté trois fois la Coupe du monde au lieu des All Blacks ?

Le rugby français et notamment les clubs, sont parfois un peu en retard par rapport à ce que font les autres clubs, à la façon d'entraîner et au professionnalisme parfois. Pour avoir parlé à des joueurs qui sont allés là-bas, qui ont connu cet environnement. Ils disent la même chose : ils sont un peu en retard.

Rattraper ce retard n'est pas chose aisée. On peut donc difficilement demander à cette génération de gagner tous ces matchs d'entrée. Il faut respecter une courbe de progression. Et le staff actuel semble l'avoir bien compris. À lui de maximiser tout le potentiel de ces jeunes joueurs. Car pour Heaslip, ils ont les dents longues et ne manquent pas d'ambition. "Ils sont prêts à faire bouger les choses. C'est le genre de challenge qui motive à aller plus loin." L'étincelle est là mais encore faut-il pouvoir nourrir ce feu et ne pas l'éteindre avant même qu'il devienne un brasier. Mais avec la Coupe du monde 2023 organisée en France, "ils vont vouloir montrer de quoi ils sont capables". C'est tout ce que les supporter et le rugby français espèrent.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • ced
    100028 points
  • il y a 3 semaines

ça peut arriver d'être en retard, 1/4h mais quand ça fait des années c'est plus du retard c'est de l'incompétence

@ced

Rien ne sert de courir, il faut partir en retard!

@Kiwi Ripou

"Rien ne sert de courir, il faut partir au bar."

Derniers articles

News
News
Ecrit par vous !
News
Ecrit par vous !
Vidéos
News
News
Vidéos
News
News
Vidéos