À quoi correspondent les 1,008 millions d'euros que doit verser la FFR à Guy Novès ?

À quoi correspondent les 1,008 millions d'euros que doit verser la FFR à Guy Novès ?
Guy Novès s'exprime sur le verdict.
L'ancien sélectionneur s'est exprimé pour la première fois depuis le verdict dans l'affaire l'opposant à la FFR.

"Je ne sais pas si c'est suffisant pour réparer tout ce que j'ai subi ces derniers mois mais c'est un soulagement." Pour Rugbyrama, Guy Novès s'est exprimé pour la première fois depuis la décision du conseil des prud’hommes dans l'affaire qui l'opposait à la Fédération suite à son licenciement, en décembre 2017. Pour rappel, la notion de "faute grave" n'a pas été retenue.

Sur le fond, l'ancien sélectionneur l'a donc emporté.

Guy Novès vs FFR : le verdict tombe, la FFR condamnée à payer 1 million d'euros !Mais sur la forme, le conseil des prud'hommes a coupé la poire en deux, déboutant Novès d'1,4 millions d'euros parmi les dommages demandés. Rugbyrama d'expliquer que la somme d'1 million d'euros à verser par la FFR (1,008 million pour être précis) correspond à : 

  • 720 000 € pour rupture anticipée et abusive du CDD, "soit l'équivalent des salaires prévus jusqu'au terme du contrat de Novès."
  • 90 000 € de dommages et intérêts pour atteinte à la notoriété (360 000€ demandés)
  • 60 000 € de dommages et intérêts pour circonstances vexatoires de la rupture du contrat de travail (180 000€ demandés)
  • 30 000 € pour le préjudice moral (90 000€ demandés)
  • 108 000 € de congés payés + privatisation du droit à bénéficier de certains jours de repos.
  • 7500 € au titre de l'article 700 du Code de procédure civile

Dans les colonnes de L'Equipe, Guy Novès a expliqué :

Nous attendions ce résultat depuis 15 mois. On l'a obtenu, je suis satisfait. Mon honneur est lavé. Il n'y a pas de faute grave de ma part et c'est le plus important. C'est satisfaisant. Je me réveille après de nombreux mois renfermé sur moi-même. Est-ce que c'est derrière moi ? Je ne sais pas car c'est dur de subir ce genre d'accusation. Je ne méritais pas ça. C'est un soulagement, mais je n'oublierai jamais. Personnellement, je suis satisfait du résultat et je ne ferai pas appel.

Le camp Novès a un mois pour changer d'avis et faire appel, à l'instar de la FFR.