6 Nations - Le regard critique d'anciens capitaines sur le XV de France après le Tournoi
Fabien Pelous, observateur avisé du XV de France.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Jean Fabre, Richard Astre, Abdelatif Benazzi et Fabien Pelous portent un regard critique et objectif sur les performances du XV de France dans le Tournoi.

Comme après chaque échéance internationale, tournée, Tournoi ou Coupe du monde, l'heure est au bilan. Et qui de mieux placé que les anciens capitaines du XV de France pour porter un oeil objectif sur les performances des Bleus durant le 6 Nations 2018. Ce lundi, Jean Fabre, Richard Astre, Abdelatif Benazzi et Fabien Pelous étaient réunis à l'occasion du Festival Rugb'images. L'occasion pour eux d'évoquer le parcours des Bleus. Au chapitre des satisfactions, l'agressivité selon l'ancien de mêlée Astre, qui souhaite cependant voir de la sérénité et de la maîtrise à l'avenir. Cependant, les Bleus, qui sont montés crescendo d'après Benazzi, revenaient de loin après près d'un an sans victoire. Ils doivent bâtir sur leurs succès sur l'Italie mais surtout sur l'Angleterre. "Il faut voir l’opinion que cette équipe avait d’elle-même dans la démesure de son effusion à célébrer la victoire contre les Anglais. On a retrouvé une âme, mais les problèmes restent", analyse l'ancien troisième ligne Jean Fabre.

L'éternel chantier de la charnière

L'un d'eux concerne encore et toujours la charnière. "Il y a eu de la continuité dans l’engagement, mais aussi dans le mauvais coaching avec les demis", estime Abdelatif Benazzi. À la défense de Jacques Brunel, il n'a pas été épargné par les blessures d'Antoine Dupont et Matthieu Jalibert dès le premier match, sans oublier celle de Morgan Parra avant le Tournoi et le mauvais comportement d'Anthony Belleau. Lionel Beauxis a fait ce qu'il pouvait et François Trinh-Duc alterné le bon et le mauvais. Quant à Maxime Machenaud, il a assuré face aux perches. Il n'était cependant pas là quand la France avait besoin de lui. "Contre l’Irlande, Dupont sort sur commotion et Machenaud revient mais ne tape pas la pénalité qui aurait pu être décisive. À Cardiff, il sort encore et c’est Trinh-Duc qui rate… Alors oui, Machenaud aurait dû taper ces deux pénalités", estime Astre, pour qui le numéro 9 ne devrait pas avoir à assumer cette tâche dans le rugby en général.

C’est une hérésie ! Dans la culture du rugby français, on a construit des demis transmetteurs qui n’utilisaient jamais le jeu au pied. Les arrières Papillon Lacaze et Pierre Villepreux ont créé le décalage sur les extérieurs. Pour les Français, c’est ça le bien jouer. On a dévalorisé les postes et les demis français ne sont pas des stratèges comme ailleurs.

Et si la solution pour régler le problème de l'ouvreur était finalement d'y mettre un demi de mêlée. "Je pense que Morgan Parra devrait terminer sa carrière en 10", lance Abdelatif Benazzi. Astre de rappeler que les All Blacks avaient "eu très peur, chez eux, de ne pas être champions du monde. Ils l’ont ciblé d’entrée. Je le dis aussi à Jean-Pierre Romeu (Clermont) qu’ils font une erreur de ne pas le mettre à l’ouverture." Il ne faut pas oublier que son coéquipier Camille Lopez postule pour la Coupe du monde à ce poste et qu'il est un buteur fiable, en défenseur solide, en plus d'avoir musclé et varié son jeu d'attaque.

La France toujours en manque de leaders ?

Le manque de leadership au sein du groupe, c'était une des grosses préoccupations avant le Tournoi. Comme souvent, Guilhem Guirado a été à la pointe du combat, allant jusqu'à y laisser un genou. "On a senti Guirado lassé, pas respecté. Par moment seul. L’équipe a beaucoup tourné autour de lui ce qui empêche émergence d’autres leaders", estime Benazzi. Pourtant certains ont essayé de donner de la voix. "J’ai vu Trinh-Duc rameuter ses joueurs", ajoute Fabre. Quant à Mathieu Bastareaud, il "a fait un Tournoi de très belle facture sur le plan sportif," note Fabien Pelous. "La meilleure des choses, c’est de l’avoir responsabilisé", enchaîne Benazzi, en rappelant que le centre porte le brassard de capitaine à Toulon depuis cette saison.VIDÉO. 6 Nations. XV de France. Yacouba Camara, taille patron face à l'AngleterreCependant, Fabien Pelous considère que trop peu d'internationaux ont ce genre de responsabilités en championnat. "Beaucoup d’étrangers sont les leaders de jeu, de touche, de leur club. À tous les postes on manque de joueurs leaders. On n’a jamais eu un 10 comme joueur emblématique de sa génération." Pourtant, des jeunes s'affirment journée après journée en Top 14 à l'instar du Lyonnais Couilloud, du Bordelais Jalibert, du Toulousain Dupont ou encore du Montpelliérain Camara. "J’ai beaucoup aimé l'abattage de Camara. Il a 23 ans mais prend des initiatives", note Benazzi. Des profils qui donnent confiance à Fabien Pelous pour l'avenir : "On a vanté Itoje comme le meilleur joueur du monde. Qu’est-ce que Camara a de moins que lui. Même en 2e ligne, il aurait la même activité. Il faut être fier de notre formation !"

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • wkd
    8 points
  • il y a 2 ans

il faut bien se le dire la France au rugby en ce moment c'est la Grèce au football, une équipe pénible, qui peut gagner, mais où on s-ennuie ferme.

  • Khris
    19611 points
  • il y a 2 ans

Je vois surtout qu’on a perdu 3ans de rugby, 1 année pour rien avec Noves, 1 année à le dezinguer car il plait pas à Bernie et une année à le remplacer avec moustache .

  • AKA
    49088 points
  • il y a 2 ans
@Khris

T' est loin du compte car on en a perdu beaucoup avant GN et çà vas continuer avec Moust.

Ça reste des commentaires de spectateurs...
Notamment sur la rentrée de Machenaud qui aurait dû buter, sauf qu'il n'en n'avait pas le droit.
Je ne parle même pas de Parra en 10 alors qu'il est magistral en 9 avec Lopez en ouvreur. Titre 2017 à la clé et énorme prestation de Camillo chez les bleus.
Comme quoi, même les anciens capitaines...

@Marc Lièvre Entremont

http://www.lerugbynistere.fr/news/6-nations-2018-la-france-a-t-elle-triche-avec-le-protocole-commotion-du-genou-0502181020.php

@Vae Victis Brennos

C'est dingue la façon dont cette info a été totalement transparente pour les gens...
Même à l'époque quand l'article a été corrigé, les gens semblaient ne pas la lire.

Je suis d'accord avec Pelous, cependant, il ne faut pas oublier son positionnement "politique" sur le sujet.

  • Kad Deb
    29797 points
  • il y a 2 ans

4e place et l'attaque la plus faible du tournoi. Le projet de jeu est encore flou.
Il faut quand même essayer d'être positif : meilleure défense avec seulement 6 essais encaissés.
Le contexte de changement de sélectionneur a évidemment pesé. Le staff constitué à l'arrache n'a pas eu beaucoup de temps pour préparer l'équipe. Pour ma part, j'attends la fin du tournoi 2019 pour juger vraiment.

  • FlowXV
    9296 points
  • il y a 2 ans

Machenaud n'avait-il pas le droit de taper ces pénalités de fin de match?

@FlowXV

Si, il pouvait buter
http://www.lerugbynistere.fr/news/6-nations-2018-la-france-a-t-elle-triche-avec-le-protocole-commotion-du-genou-0502181020.php

@FlowXV

Exact, de mémoire il rentrait pour remplacer un protocole commotion apres etre sorti lui-meme sans etre blessé, donc il n'a pas le droit de buter.

@Nikopat

Faux 😉 : http://www.lerugbynistere.fr/news/6-nations-2018-la-france-a-t-elle-triche-avec-le-protocole-commotion-du-genou-0502181020.php

Plus mauvaise attaque du tournoi , la 04ème place est un miracle sur ce plan là

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 2 ans
@Rchyères

meilleure défense du tournoi, la 4e place est une hérésie sur ce plan là.
t'as vu? moi aussi je peux le faire.
il faut arrêter de taper sur tout ce qui bouge et laisser le temps au gens de mettre en place les choses. si on est aussi mauvais c'est aussi parce que les mecs peuvent rien construire sans avoir ce genre de réflexions ultra constructives.

@dusqual

si mes réflexions ultra constructives empêchent l'équipe de France de développer un jeu attrayant et performant en attaque c'es tque ça va encore plus mal que ce qu'on croit

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 2 ans
@Rchyères

sauf que tu sais pas lire...
j'ai mis: "c'est AUSSI parce que les mecs peuvent rien construire sans avoir CE GENRE de réflexions ultra constructives".
donc ça veut dire que ce n'est pas le seul facteur, mais également que c'est pas forcément les tiennes qui sont mises en cause.

@Rchyères

Peut être mais les joueurs et le staff ont eu le mérite de faire avec ce qu'ils ont. Et après un an de bouillie rugbystique, on commence un peu à voir une âme se dessiner dans cette équipe. Certains joueurs ont su saisir leur chance pour montrer au staff qu'ils peuvent compter sur eux.
C'est peut etre une place miraculeuse mais elle est méritée au vu des efforts défensifs et des prestations fournies...

@Bastarocket

Les équipes qui gagnent basent leur jeu sur l'attaque . C'est inimaginable d'envisager battre les blacks ( qui sont jusqu'à présent la référence de notre sport) en se basant sur une bonne défense et une attaque inexistante . Même les italiens avec leurs faibles moyens ont l'air de l'avoir assimilé

  • gregi
    4743 points
  • il y a 2 ans
@Rchyères

On disait pareil pour les anglais

@Rchyères

Soyons réalistes. On va pas avoir une attaque de feu du jour au lendemain. Il faudrait des joueurs rapides, techniques et précis que ça soit chez les avants comme chez les arrières.
L'EDF a le mérite d'avoir fait un tournoi avec ses armes à elles et elle sait quels sont les points d'améliorations.
Couilloud ou Dupont à la place de Machenaud
Jalibert, Belleau, Lopez ou Parra à la place de Beauxis et FTD
Lamerat, Fofana ou Fickou à la place de Doumayrou
Bastareaud et Grosso ont les laissent parce qu'ils ont été énormes durant ce tournoi
Raka ou Thomas
Fall

Devant, tu gardes les mêmes avec peut être un changement, Macalou à la place de Lauret.

Là tu as des joueurs rapides, précis et techniques derrières couplés avec un roc en défense (Bastareaud). Et surtout, t'as des mecs qui jouent ensemble dans leurs clubs. DOnc qui ont des automatismes !
Et devant, j'ai bien les gars. Ils se sont envoyés et c'est top

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News