La Coupe de l'Immonde N°19

🔥 Black Friday 🔥

6 mois offerts ! (30 € / an)
coupe de l'immonde, ovale masqué, ovale de grace, samoa, tuilagi, tekori, umaga
La Coupe de l'Immonde N°19

Au bout de 19 fiches, ça commence à être difficile de trouver des intros originales. J'aimerais donc vous parler aujourd'hui des réverbères : selon vous, ont-ils une âme ? Si oui, sont-ils susceptible de se rebeller contre les races humaines et canines, ces indélicats qui depuis la nuit des temps viennent se soulager sur eux ? Allons nous tous mourir ? C'est une question importante mais moins que celle-ci : Les Samoa peuvent à nouveau se qualifier pour les quarts, comme en 91 et 95 ? Pour y répondre, nous avons fait appel à la toujours excellente Ovale de Grace...

Présentation : le XV du Samoa


Autant vous le dire, si je dois présenter aujourd'hui le XV du Samoa, c'est davantage parce que j'ai commis quelqu'irréparable forfait qu'un choix brutal mais consenti, comme on se plait à dire dans certaines suites new-yorkaises... 
Qu'est-ce qui pourrait justifier, sinon évidemment un masochisme avéré, qu'on corrompit sa plume pour un pays qui ne sait pas si il doit se parler au singulier ou au pluriel, moitié moins peuplé que Toulouse - qui est déjà un trou pour une parisienne - et insituable sur un planisphère!
Leurs habitants, souvent utilisés comme gènes-alpha pour fabriquer des All-Blacks, s'exportent très bien du moment qu'ils savent manier un ballon ovale, ce qui est très fréquent, le rugby étant aux jeunes Samoans ce que le rap est aux jeunes des cités: un moyen inespéré de sortir de son bled de merde.

Les rugbymen samoans se divisent en deux catégories : ceux qui ressemblent à un pilier et ceux qui ressemblent à un talonneur. D'ailleurs, le rugbyman samoan moyen pèse 106 kg, comme William Servat.

Le rugbyman samoan est habitué à la baston depuis le plus jeune âge. Le pays, en effet, fort de ses 175,000 habitants, ne compte pas moins de 120 clubs. Autant dire que les samoans en âge de tenir un ballon, passent leur temps à se mettre sur la gueule sur le pré. D'un autre côté, c'est pas pour critiquer (pas mon genre), mais y a quand même pas grand chose d'autre à foutre dans ce pays de merde.

La star : Tana Umaga


Beaucoup ont oublié que Tana fut samoan avant d'abjurer sa patrie pour le prestige néo-zélandais. C'est d'ailleurs un drame pour la fédération samoane de rugby qui n'arrive que très difficilement à retenir ses talents, attirés par les lumières et les salaires de patries d'accueil.

La star: Census Johnston


Parce qu'il pèse 138 kg et qu'on a beau être boucher, on n'en est pas pour autant suicidaire, pas comme ce couillon de James Haskell, dont la colonne vertébrale n'a plus jamais été tout à fait la même après ça:



Le joueur à suivre:


A peu près tous, parce que même si t'es vaillant et costaud, quand tu vois débouler Tekori ou Tuilagi pleine face, tu sais que même avec le vent dans le dos, ça va faire mal!

Ici, Joe Tekori fait payer à Pierre Rabadan pour sa coupe de cheveux (et sa copine trop belle pour lui).



Un petit best of de Tuilagi sur un fond de musique gangsta rap, wesh gros, si si t'as vu Sivivatu.



Le coach : Michael Jones


On s'est demandé un instant si Michael Jones n'avait pas choisi de poupouner les Samoans en hommage à Carole Fredericks; et puis on s'est rappelé ce joueur prodigieux des All-Blacks, que la foi empêchait de joueur les dimanches, mais pas de massacrer ses adversaires les 6 autres jours de la semaine.

Style de jeu : 


Le pilonnage! D'ailleurs, ça marche pas mal puisque le Samoa a créé la surprise en battant cet été les graciles Wallabies.



Le scénario idéal : 


Le 9 septembre au soir, la guerre éclate entre l'Afrique du Sud et la Namibie, pour une histoire de fesses entre une néo-princesse monégasque et un berger namibien. Au nom de la solidarité entre anciennes nations du Commonwealth, les Fidjiens et les Gallois décident de séparer les belligérants et leur donnent rdv dans le lounge d'un célèbre hôtel du centre de Wellington. Ils abordent le sujet épineux qui agite tous les sujets de Sa Grâcieuse Majesté et assimilés: qui de Pippa ou de Kate Middleton a le fessier le plus avantageux?
Le ton monte, le sang chauffe et tout ces fidèles sujets se finissent à coups de table de chevet. Le Samoa passe tout seul les phases de poule, bat encore l'Australie (ce qui fait bien rire Matt Giteau devant sa télé) rencontre la France en demi-finale. La masse d'arme et la cotte de maille sont enfin acceptés par l'IRB, et les joueurs tricolores tout juste sortis de l'infirmerie peuvent venir sur le terrain en protégeant leurs plâtres et autres attelles. Les Bleus arrivent à capter l'attention divertie de Samoans ébaubis par un haka d'estropiés et pendant ce temps, Palisson deguisé en ballon par ses bandages s'en va tranquillou planter son jumeau derrière la ligne.

Le scénario catastrophe : 


Tous les matchs ont lieu le dimanche, les Samoans n'ont pas de coach, ils décident de lire la lettre de Guy Môquet pour se donner du jus. Ils revoient la video de Poitrenaud avant France-Argentine 2007, ils implosent de rire, recrachent les 165 poulets, 4 cochons, 7 boeufs, 273 laitues qu'ils ont chacun mangé pour se préparer, Census Johnston s'offre un destin à la Bon Scott et meurt étouffé dans son vomi.
Ils doivent passer la serpillière dans les vestiaires pour se payer le trajet retour.

Le pronostic : 


Compte tenu de leur victoire contre l'Australie, il est quand même un peu hasardeux d'y aller les mollets de coq tout gonflés d'orgueil. Les Samoans jouent presque à domicile, et une très grosse partie nous fréquente sur les terrains ovales hexagonaux (bah quoi?) ce qui fait qu'ils ne sont que très moyennement impressionnés par le légendaire (mythique?) French-Flair. Le match sera probablement très physique pour les 3 premières lignes qui devront créer la diversion, charge aux ¾ d'en profiter pour faire des échappées-surprise.

Bonus


Le Siva tau samoan, toujours assez impressionnant, et la réponse des All Blacks.



Crédits


Ovale de Grace, qui a lutté contre les intempéries, son écran et son emploi du temps. Merci à elle. Capitaine pour le drapeau, pour une fois il était pas en retard.
Si comme nous vous vous demandez sérieusement dans quel état est l'appareil reproducteur de Madame Tuilagi, venez aimez la page Facebook de l'Immonde du Rugby ou bien aussi sur celle de la Boucherie Ovalie.

Et aussi sur Twitter :
@BoucherieOvalie
@OvaleMasqué


Dans la même série :


Poule A :

La France par Ovale Masqué
Les Iles Tonga par Ovale Masqué
Le Canada par Fourchette & Desman
La Nouvelle-Zélande Par Vern Crotteur
Le Japon Par Capitaine

Poule B :

L'Angleterre Par Poteau Feu
L'Argentine Par Ovale Masqué et Ovale de Grace
La Roumanie Par Capitaine
L'Ecosse Par Damien Try
La Géorgie Par Capitaine

Poule C :
L'Irlande Par Ovale Masqué
L'Italie Par Thomas Perotto
La Russie Par Damien Try
Les USA Par Desman
L'Australie Par Sud Rugby

Poule D :
La Namibie Par Jonny WillKillSoon
Le Pays de Galles Par Guilhem Guy Crado Les Fidji Par Capitaine & Ovale Masqué
Les Samoa Par Ovale de Grace
L'Afrique du Sud Par Pierre Villegueux

A venir : Les champions du monde sud-africain. Oui, nous n'avons pas gagné la Coupe du Monde 2007, rappelez-vous.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • merville31
  • il y a 9 ans

Vous etiez tellement a la boure que le Samoa a trinqué. hop -50% (d\'ecriture comparé aux autres).
Mais bravo, vous aurez réussi a faire taire toutes les critiques et faire en sorte qu\'on ne vous accuse pas de tromperie dans les délais. Sincères félicitation

Derniers articles

News
News
News
News
Réseaux Sociaux
News
News
Vidéos
Vidéos
News
Vidéos