La Coupe de l'Immonde N°3

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Découvrez la nouvelle chronique satirique d'Ovale Masqué : La coupe de l'Immonde, qui vous fera patienter jusqu'à l'événement mondial de cette année, et le retour de l'Immonde du Rugby !
La Coupe de l'Immonde N°3


Aujourd'hui, dans sa grande fainéant... bonté, Ovale Masqué a décidé de mettre en valeur ses talentueux camarades de la Boucherie Ovalie, il a donc confié l'écriture de cette fiche à deux estimés collègues : la redoutable Fourchette et le cuistot en chef du site, Desman, qui connaissent très bien ce magnifique pays qu'est le Canada...

Présentation : Le XV du Canada


Couleurs : Rouge et noir (et un peu de blanc pour pas trop ressembler à Toulouse)
Emblème : la feuille d'érable.
Surnom : Canucks pour les uns, bûcherons sanguinaires pour les autres.
Ennemi juré : Les voisins ricains.
Hymne des supporteurs : "Mon pays ce n'est pas un pays c'est l'hiver."
Joueur mythique : Mike James, deuxième ligne inoxydable, alias le boucher de Vancouver.

Le Canada est un vaste pays situé entre l’océan Atlantique à l’Est, les Etats-Unis au Sud, l’océan Pacifique et les Etats-Unis (Alaska) à l’Ouest et l’océan Arctique au Nord. D’abord colonisé par les Français au XVIème siècle grâce à Jacques Cartier, le pays est ensuite conquis par les Britanniques au XVIIIème siècle. Le pays restera majoritairement anglophone même si une province reste francophone (ne vous cachez pas, je vous entends d’ici avec vos « con***** d’Anglais ! »). Au passage, n’hésitez pas à aller faire un tour chez nos cousins Québécois, vous y serez toujours bien reçus ! (et vous pourrez trouver les maillots de vos équipes favorites du Top14 en un peu moins cher, si si). Pour les gastronomes adeptes du cassoulet, vous pourrez vous remplir la panse avec un plat québécois tout aussi bourratif : la poutine. A base de frites, de fromage type cheddar et de sauce brune, ce plat vous ravira à coup sûr !

Côté sport, le Canada est d’avantage le pays du hockey sur glace, des courses de chiens de traîneau et du concours du bûcheron le plus fort, que du rugby. Il faut dire aussi que la quasi totalité du pays est recouverte de neige pendant un bon tiers de l’année, et que le rugby sur neige ne s’est pas encore développé (reste à voir si courir 80m dans la poudreuse avec des après-ski est beaucoup plus difficile que courir pieds nus 40m dans du sable).

Si chaque province possède son propre championnat, il existe également un championnat national beaucoup moins éprouvant que notre bon vieux Top14. Au Canada, point de doublons ni de surmenage. Les matchs (aller-retour) se déroulent sur trois mois, de mai à septembre selon les années.

Côté coupe du monde, le Canada, qualifié depuis août 2009, affrontera en poule les îles Tonga, le Japon, la France et la Nouvelle-Zélande. Le challenge ? Gagner au moins un match. Deuxième challenge parce que sinon c’est pas drôle ? Gagner avec seulement 8 joueurs pro dans l’équipe. Un exploit difficile à réaliser, mais les plus vieux d'entre nous se souviendront qu'en 1991, le Canada s'était qualifié pour les ¼ de finale de la Coupe du Monde après avoir battu les Fidji puis accroché l'équipe de France (19-13). Bon ok, cette année, la poule sera un peu plus musclée...

La Star : Jamie Cudmore


Après avoir vécu une enfance heureuse dans la banlieue de Winnipeg, ville réputée la plus froide du Canada, entre une mère aimante et un père grizzli, le petit Jamie va perfectionner ses armes rugbystiques en Nouvelle-Zélande tout d'abord, puis au Pays de Galles, avant d'atterrir à Grenoble en 2003... Oui je sais. Tout ça pour ça me direz vous? Et bien non car, comme vous le savez chers lecteurs et lectrices, il signe en 2005 à Clermont, le club qui ne gagne jamais rien. Sauf qu'en 2010 ils ont fini par le gagner, quand même. Et se faisant Cuddle Jamie (câlin Jamie en français) est devenu indispensable à son club de Clermont.
A 33 ans il va disputer sa deuxième coupe du monde. Et en tant que frère du X-Men Colossus, il est à parier que ce ne sera pas la dernière.

Ici, une vidéo collector avec un essai (!) marqué par Jamie, et plus habituel, un carton jaune reçu à l'occasion du match d'un H-Cup contre les Saracens.


Le joueur à suivre : Matt Evans


Ne loupez pas Matt Evans. De toute façon vous aurez du mal à ne pas le voir. A 23 ans, le futur ex-joueur des Newport Gwent Dragons joue à l’arrière principalement, mais aussi à l’aile, au centre et parfois à l’ouverture. Le Damien Traille du rugby Canadien en quelque sorte, sauf qu’il fait pas la lessive pour ses coéquipiers.

Le joueur à suivre de loin : Pat Riordan


Pas facile de choisir parmi ces 30 gaillards. Mais franchement, vous auriez envie d'aller mettre une mandale "pour voir" à un talonneur d'1m85 pour 106kg qui joue chez les BC Bears ?

Comme on a pas d'images de Pat Riordan, on vous passe une vidéo d'une bagarre générale contre la Géorgie. Peut être qu'il est dedans, on a pas vérifié.


Le joueur qui suivra la Coupe du Monde chez lui sur son canapé : Kevin Tkachuk


L’ex-capitaine canadien aux 45 seléctions, joueur des Glasgow Warriors, n’a pas été retenu par le sélectionneur. C’est vrai que sélectionner un joueur pro en plus ça aurait été dommage !

Le joueur qui va faire s’arracher les cheveux aux commentateurs : Daniel Tailliferre Hauman Van der Merwe.


A défaut d’avoir des joueurs d’origines Inuit aux noms imprononçables, Daniel Tailliferre Hauman fera l’affaire. D’autant plus que le joueur des Glasgow Warriors (décidément) risque d’être très souvent titularisé (d’ailleurs, ne manquez pas le match Japon – Canada, au moins la présentation des joueurs !).

Le coach :


Kieran Crowley. Ancien arrière des Blacks (enfin, titulaire à « un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître ») vainqueur de la Coupe du Monde 1987, puis coach puis sélectionneur des -19 ans jusqu’en 2007 (où les Baby Blacks seront aussi sacrés champions du monde) Crowley n’est pas arrivé au Canada sans expérience. De là à réussir les mêmes perf’ avec les Canucks...

Scénario idéal :


Sortis victorieux de leur premier match contre les Tongas, les Canucks enchainent avec une victoire sur les Bleus puis sur le Japon. Profitant ensuite des bons conseils de Crowley, les Canadiens évitent la grosse taule qu’on leur avait promise contre les All Blacks. A la fin des matchs de poule ils finissent 2ème entre la Nouvelle-Zélande (1ère) et la France (3ème), accédant ainsi aux quarts de finale.

Scénario catastrophe :


Après s’être inclinés face aux Tongas (34-20) et de justesse face à la France (15-18, drop de Traille à la 80ème minute), le Canada relève la tête face au Japon. Du moins jusqu’à la 68ème minute ou rentre Hajime Kiso, surnommé « Septième Dan ». Le Japonais enchaine alors les « O Soto Gari », « Sumi Gaeshi » et autres « Ushiro Goshi ». 75ème minute, les Canadiens n’ont plus de remplaçant valide à faire rentrer. Victoire par ippon, 1000 points pour les Jap’ et fin de la Coupe pour l’équipe à la feuille d’érable.
Au pays, des milliers d’enfants tristes s’enferment dans leur chambre et sont au bord de la dépression. La FACEM entre en jeu.

Le pronostic :


Victorieux contre les Tongas et contre le Japon, le Canada s’inclinera toutefois face à la France et à la Nouvelle-Zélande. Il perdra même au jeu de « l’équipe qui prendra le plus de pions par la Nouvelle-Zélande », titre sûrement remporté par le Japon.
3ème ou 4ème de poule, les joueurs Canadiens pourront rentrer chez eux la tête haute.

Crédits :


Fourchette et Desman avec l'aimable participation de l'équipe de la Boucherie Ovalie. Merci à Capitaine pour le drapeau,
et à Ovale Masqué pour les vidéos de baston, sa grande passion.
Si vous aussi vous voulez un câlin de la part de Jamie Cudmore, aimez l'Immonde sur Facebook.

Dans la même poule :


Ca ne fait pas de mal, vous pouvez toujours relire La fiche du XV de France
Mais aussi celle des Iles Tonga.
A venir : Japon, Nouvelle-Zélande.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Ah je comprends mieux 🙂 On a été obligés de prendre des mesures strictes récemment au niveau des spams, fais-le nous passer par le formulaire de contact, ça peut être intéressant !
Merci à toi 🙂

  • GCMC
  • il y a 8 ans

Bonjour,
ce que je voulais dire c'est que en Argentine depuis plusieures années ils organisent chaque année 3 ou 4 étapes de rugby sur neige et je voulais donner le site web pour que vous puissiez voir les excellentes photos!
Les canadiens pourraient faire la même chose.

Salut à toi 🙂 Qu'est-ce que tu essaies de poster ? Une URL ?

  • GCMC
  • il y a 8 ans

Bonjour, quand j'essaie de poster le système me dt que mon message est identifié comme spam, pouvez-vus me dire comment faire? Merci

  • blackmesa
  • il y a 9 ans

un scénario catastrophe au petit oignons, c'est tout juste énorme, la FACEM et tout, ralalala que de bonheur, vivement septembre hein !

  • Gunurf
    2632 points
  • il y a 9 ans

"La FACEM entre en jeu". Très très bien trouvé ! Franchement, Ovale Masqué a du souci à se faire. 🙂

C'est ma faute ! Je viens de rajouter le drapeau avant que Jamie Cudmore ne sonne à ma porte !

  • Delateuranonyme
  • il y a 9 ans

Comme Ovale Masqué, ça l'empêche pas d'être un super héros.

  • krako
  • il y a 9 ans

une enfance heureuse!!!! c\'étais un petit délinquant dealer à ses heures perdues

  • Merville31
  • il y a 9 ans

je ne voudrais pas être pointilleux mais on remercie Capitaine pour le drapeau alors qu'il n'y en a pas. Jamie, viens leur faire comprendre qu'ils doivent faire le drapeau.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
Transferts
News
News
News