VIDEO. Pro D2 - Aurillac. Une victoire forte en émotions face à Oyonnax
Les joueurs d'Aurillac n'oublieront jamais leur coéquipier Louis Fajfrowski.

🔥 Black Friday 🔥

6 mois offerts ! (30 € / an)
En hommage à Louis Fajfrowski, le Stade Aurillacois a remporté le premier match de sa saison face à Oyonnax dimanche.

Le Stade Aurillacois a clôturé la première journée de la saison 2018-2019 de Pro D2 par un succès 20 à 19 sur Oyonnax. L'emporter sur un ancien pensionnaire de Top 14, qui plus est l'un des favoris pour la remontée, fait chaud au cœur. Mais ce dimanche à Jean-Alric, les joueurs ne pensaient pas vraiment à ça. Ils avaient surtout à l'esprit leur coéquipier disparu tragiquement une semaine plus tôt en marge du match amical face à Rodez, Louis Fajfrowski. 

Le jeune trois-quarts de 21 ans était présent de partout. Sur les tee-shirts durant l'entraînement où avaient été floqués le numéro et le nom de leur coéquipier ; aux tribunes, où les supporters avaient déployé un immense message, "A jamais dans nos cœurs, Louis" ; en passant par le couloir d'accès à la pelouse où le coach d'Aurillac André Bester avait accroché un portait de Louis pour qu'il l'aient toujours à l'esprit avant de jouer ; jusqu'à l'écran géant. L'émotion était palpable chez les joueurs, qui avaient assisté à ses obsèques il y a deux jours seulement dans son village natal de Fabrègues dans l'Hérault. 

Après une minute d'applaudissement, également en mémoire de l'ancien président de la FFR Pierre Camou disparu cette semaine, les Aurillacois lui ont rendu hommage de la plus belle des manières en se donnant à fond sur le pré. Du coup d'envoi donné par son frère Paul, 19 ans, et la compagne de Louis, à la dernière seconde lorsqu'il a fallu défendre ce petit point d'avance acquis en première mi-temps après des essais de Colliat (2e) et McPhee (20e) ainsi que deux pénalités de Segonds (13e, 36e). "Tout le monde avait besoin de vite rejouer au rugby, contrairement à ce que j’ai pu lire ici et là. La meilleure façon d’oublier les peurs, les craintes pour ceux qui en ont, c’était de remettre les pieds sur le terrain et les mains dans le cambouis. C’est chose faite. Je pense qu’on a rendu un bel hommage à Louis", a confié le capitaine Paul Boisset au Midi Olympique.

Lien Vidéo

 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
Cet article ne contient aucun commentaire, soyez le premier à en poster un !

Derniers articles

Transferts
Ecrit par vous !
News
Ecrit par vous !
Vidéos
News
Vidéos
Transferts
News
News
Transferts
News
News