VIDEO. FLASHBACK. 6 Nations 2015. Courtney Lawes éparpille Jules Plisson façon puzzle
Courtney Lawes n'avait pas été sanctionné pour son plaquage sur Jules Plisson.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
En 2015, le Crunch entre l'Angleterre et la France à Twickenham avait été le théâtre de l'un des plus gros plaquages jamais vu dans le Tournoi.

"Le match contre les Anglais est différent. Il l'a toujours été. Autant après avoir joué les Gallois, les Irlandais, les Écossais, on est fatigués, les corps sont un peu abîmés, mais ça va. Contre les Anglais, on est cassés. Le lendemain, on a mal, parce que ça a fait mal, ça a tapé. C'est comme ça. C'est toujours plus dur, ça a toujours été plus dur", racontait le sélectionneur du XV de France cette semaine en conférence de presse. L'histoire entre ces deux nations est d'ailleurs riche en gestes répréhensibles et parfois à la limite.
VIDÉO. Insolite : l'anecdote surréaliste de Philippe Sella sur le Crunch de 1992Le plaquage de Courtney Lawes sur Jules Plisson en fait désormais partie. Le Crunch 2015 est rentré dans les annales du Tournoi de par son résultat spectaculaire en faveur des Anglais, 55 à 35. Mais si on a oublié la plupart des essais qui ont été inscrits, sauf celui de Debaty après une course folle, on a toujours en mémoire le caramel désintégrateur du deuxième ligne sur l'ouvreur parisien. Un geste jugé licite à l'époque mais qui à l'heure actuelle aurait sans doute valu une biscotte à l'Anglais voire une exclusion si on considère que Plisson est retombé sur la tête.

Crédit vidéo : stevenbenjamincole

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Du grand art. Un chef d'oeuvre du genre par un des plus grands experts en la matière

  • breiz93
    55670 points
  • il y a 2 ans

Je me suis toujours demandé comment Jules reprend le match...

  • Pianto
    35960 points
  • il y a 2 ans

C'est un placage hyper dangereux mais dans la règle.
Lawes ne prendrait toujours rien aujourd'hui, même pas une simple pénalité.

@Pianto

Alors ça veut dire que la règle c'est de la merde.

Si la règle dit effectivement qu'il peut se faire plaquer alors qu'il a plus le ballon dans les mains, je comprends toujours pas pourquoi on l'a pas encore changée à l'heure où l'intégrité physique des joueurs est une priorité...

Mais de toutes façons c'est clairement une question d'interprétation. un autre arbitre qu'Owen aurait très bien pu sanctionner. Et d'ailleurs, je me souviens très clairement que quelque mois plus tard, à la CdM, Owen avait sanctionné le même geste. Ce qui est bien la preuve qu'il avait cogité depuis.

@Pikeyboy

" Ce qui est bien la preuve qu'il avait cogité depuis"

Ou tout simplement que le geste n'était pas exactement le même, dans un match différent.

  • Ahma
    94004 points
  • il y a 2 ans
@Pikeyboy

Si c'est un joueur français qui plaque comme ça, tout le monde ici dira que c'est " dans le mouvement ". Il faut être cohérent.
Tu parles de changer la règle : comment ? Quand tu es lancé pour plaquer, si l'adversaire fait la passe juste avant le contact tu n'as pas la possibilité matérielle de t'arrêter. On abuse parfois de cette notion de plaquage dans le mouvement dans des cas où le plaqueur est vraiment en retard, là je n'ai pas le sentiment que ce soit le cas.

@Ahma

Quand c'était Betsen sur Wilko, c'était simplement génial.

@Ahma

Je ne sais pas ce que toi tu diras, mais moi je ne dirai certainement pas que c'est dans le mouvement. J'ai eu mal pour Plisson, j'aurais eu tout aussi mal pour Ford.

Quant à changer la règle, c'est très simple : plaquage en retard = faute + jaune (voire rouge).

Le plaquage lancé a clairement pour objectif de faire mal et de marquer les esprits des mecs d'en face. Mais tu prends le risque d'arriver en retard. Je suis bien désolé mais ce n'est quand même pas la faute du plaqué s'il a passé la gonfle avant que tu arrives.

Si tu veux prendre le risque de faire mal au mec d'en face, alors tu dois accepter qu'en contrepartie, si tu plaques en retard, tu prends ta biscotte et tu vas faire un tour sur le banc. POINT BARRE.

Quand les arbitres auront commencé à sanctionner ce geste de façon systématique, ça calmera déjà pas mal les crétins du genre de Lawes.

  • Ahma
    94004 points
  • il y a 2 ans
@Pikeyboy

Donc tu interdis le plaquage. Il est impossible, quand on engage un plaquage, d'avoir la certitude que le joueur aura encore le ballon en main au moment du contact. Il suffira au porteur du ballon de le jeter juste avant le contact pour que l'adversaire prenne systématiquement un carton.

@Ahma

Non, je n'interdis pas le plaquage. J'interdis le plaquage dangereux. Il y a quand même une nuance entre un type lancé comme une balle qui anticipe une passe et qui veut découper le mec d'en face, et un plaquage qui intervient davantage dans le cours du jeu.

Si tu refuses d'admettre ça, alors le débat est clos entre nous.

Et ne me réponds pas "où est-ce que l'arbitre place la limite ?". L'arbitre devra jouer son rôle d'arbitre et interpréter la situation, comme il le fait dans tout autre scénario.

Si c'était ton fils qui avait été à la place de Plisson, quelque chose me dit que tu aurais plus à cœur de légiférer ce genre de geste.

@Pikeyboy

Je suis complètement d'accord avec toi. Mais l'arbitre doit vraiment jouer son rôle et protéger l'intégrité physique des joueurs. Parfois, on voit des cartons rouges pour des placages cathédrales qui ne sont pas vraiment dangereux (cf les deux cartons de la Rochelle et du Racing face à Toulon). Là, le plaquage de Lawes est clairement dangereux, c'est rouge et on en parle plus. Plisson retombe sur les cervicales y'a même pas de débat à avoir.
Quand à la volonté de faire mal, on la connait. Il suffit juste de demander à Parra ce qu'il en pense...

  • Ahma
    94004 points
  • il y a 2 ans
@Pianto

Moralité : prendre le réflexe de ne jamais se relâcher juste après la passe.

@Ahma

Certains ont préféré décider de ne plus jamais faire de passe.

  • Ahma
    94004 points
  • il y a 2 ans
@Team Viscères

Plisson a carrément arrêté le rugby.

@Pianto

Ce qui est marrant c'est que beaucoup vont venir ici pour expliquer une nouvelle fois qu'on s'était fait enfler parce que Lawes méritait le carton alors que le seul point un peu limite est le timing, mais les mêmes défendent des plaquages à l'épaule toutes les semaines (hier encore avec celui sur McKenzie).
En tout cas je te souhaite bon courage pour expliquer aux gens que le plaquage est licite malgré son aspect spectaculaire et dangereux, perso j'ai fini par laisser tomber sur cette action.

@Team Viscères

Désolé TV mais j'ai du mal à te suivre sur ce coup là...
le retard, on peut en discuter, pas de soucis
mais:
-> le plaqué est retourné (le bassin passe au dessus des épaules)
-> et c'est la tête qui impacte en 1er

il ne me semble pas que ces 2 points soient licites ...

@nico la masse

Le règlement sanctionne en effet le fait de retourner un joueur. Mais aucun moment du plaquage tu ne vois Lawes soulever Plisson puis le retourner, il le prend juste en planche. Il faut différencier le fait de retourner un joueur et un joueur qui chute. Si je te mets un raffut et que tu finis le nez dans le gazon, l'arbitre ne va pas chercher à savoir si ton nez a touché terre avant ton torse ou si tes épaules étaient au-dessus du bassin.

@Team Viscères

je serais tenté de dire: oui, mais ...
-> il s'agit d'un plaquage et non d'un raffut
-> soulevé ou pas, le retournement de Plisson est directement un conséquence du plaquage de Lawes

en revanche Lawes a très bien accompagné son plaqué au sol 😊
là, on ne peut rien lui reprocher 🙂

@nico la masse

C'est exactement la même chose pourtant. Si tu fais faute, on utilise la façon dont le joueur retombe pour choisir la couleur du carton. Si tu ne fais pas faute, on ne regarde pas.

  • Ahma
    94004 points
  • il y a 2 ans
@nico la masse

Lors d'un plaquage, c'est spécifiquement le fait de soulever le joueur qui est interdit, et ici ce n'est pas le cas.
Pianto et Team Viscères ont bien résumé la situation : oui, le geste est dangereux, mais n'entre en infraction avec aucun point du règlement.

@Ahma

sans vouloir pinailler 😊
il y a dans tous les cas au moins 1 faute sanctionnable sur cette action, c'est le plaquage à retardement (oui, on pourrait discuter du "dans le mvt" et encore, mais cela permettait de sanctionner le plaquage sur un fait non soumis à interprétation)
ensuite, pour moi ce type de plaquage peut clairement (appréciation, ouvert à la discussion, cohérence au cours du match, etc bien-sûr) rentrer dans la case "jeu dangereux" (et c'est déjà arrivé)
et enfin pour les plaquages est prévu "soulever" mais aussi "ou projeter vers le sol" mais finalement c'est du détail car avant même le "retournement " et le "plantage" du Plisson c'était, honnêtement, doublement sifflable.

Je suis par avance totalement d'accord sur le fait qu'il y a déjà eu (et qu'il y aura) bien pire non sifflé et bien moins grave lourdement sanctionné ... mais c'est une autre question :/

  • Ahma
    94004 points
  • il y a 2 ans
@nico la masse

Sur le côté " à retardement ", on a abordé la question dans d'autres commentaires, je ne reviens pas dessus.
Sinon, ce qui est sanctionnable n'est pas de soulever OU projeter vers le sol ( ce qui est d'ailleurs le cas lors de tous les plaquages ), c'est de soulever ET laisser tomber ou projeter vers le sol. C'est à dire que dans tous les cas il faut soulever pour qu'il y ait faute.

@Ahma

" Sur le côté " à retardement " "
bof, pas (du tout) convaincu par ton point de vue (au cas ou, excuse par avance, je peux avoir louper un message) et encore moins par ta façon de vouloir clore le débat :/

j'ai peut être une lecture trop "Booléenne" de la règle donc moi je lis:
[soulever ET laisser tomber ] OU [projeter vers le sol ]
par ailleurs (je vais encore passer pour un pinailleur et ça m'énerve) même avec ta lecture, je pense que l'arbitre peut parfaitement considérer que le plaqueur soulève le plaqué dans le sens ou a un moment il n'a bien aucun appui au sol et est porté dans les bras du plaqueur

ps: j'ai mis une réponse à TV plus bas

  • Ahma
    94004 points
  • il y a 2 ans
@nico la masse

Je ne veux rien clore, je ne voyais pas l'utilité de recopier des commentaires déjà publiés.
Sur la formulation de la règle, elle est claire : il y a faute si le plaqueur soulève son adversaire, et uniquement dans ce cas. Ensuite, comme je le disais, si tu veux sanctionner le fait que les pieds du plaqué quittent le sol tu sanctionnes presque tous les plaquages.
Et puis franchement, il n'y aurait pas de débat ici sur ce plaquage s'il n'était le fait d'un Anglais sur un Français. Tu reviens plus bas sur le cas de Betsen : tous les supporters français en sont nostalgiques, je n'en connais aucun qui dise " Betsen était un salaud, ses plaquages étaient dangereux, il aurait dû être sanctionné plus souvent ".

@Ahma

Je ne veux rien clore, je ne voyais pas l'utilité de recopier des commentaires déjà publiés.

->ok, mauvaise compréhension, dsl

Sur la formulation de la règle, elle est claire : il y a faute si le plaqueur soulève son adversaire, et uniquement dans ce cas.

->je ne le la comprend pas comme ça (j'ai peut être tord du coup) car je la comprend de manière "logique" (au sens d'algèbre de Boole), le ET est prioritaire sur le OU

Ensuite, comme je le disais, si tu veux sanctionner le fait que les pieds du plaqué quittent le sol tu sanctionnes presque tous les plaquages.

->loin de moi l'idée de vouloir tout sanctionner, (c'est le même topo au sol d'ailleurs, si on veut on peut siffler tous les rucks, des 2 côtés et même plutôt 2 fois qu'une 😊 ) mais quand une action est interdite bien-sûr que l'on ne la siffle pas si elle n'a aucune conséquence (comme presque 1 faute au sens strict par minute, hors-jeu, passage à vide, plaquage à retardement, toutes les chamailleries au sol et autour des rucks, etc) mais si elle en a (dangerosité par ex) on sanctionne

Et puis franchement, il n'y aurait pas de débat ici sur ce plaquage s'il n'était le fait d'un Anglais sur un Français.

->tout à fait d'accord en effet, mais ça n'interdit pas de réfléchir à ce cas quand même

Tu reviens plus bas sur le cas de Betsen : tous les supporters français en sont nostalgiques, je n'en connais aucun qui dise " Betsen était un salaud, ses plaquages étaient dangereux, il aurait dû être sanctionné plus souvent ".

->tout à fait 😊
à titre personnel j'ai donné mon avis sur son action

  • Ahma
    94004 points
  • il y a 2 ans
@nico la masse

Je laisse de côté le cas de ce plaquage, sur lequel je ne pourrais que me répéter.
Par contre, sur le fait de ne sanctionner que les fautes qui ont des conséquences, c'est une pratique qui me dérange dans la culture de l'arbitrage au rugby. En gros, la logique du règlement est justement que ce qui constitue une faute a, par définition, une conséquence, et j'estime qu'on devrait être bien plus strict dans l'application de la règle. Il y a quelques cas où une certaine tolérance est indispensable, comme pour les lancers en touche dont il est impossible qu'ils ne dévient absolument pas. Mais le laxisme arbitral va bien au-delà de ces situations et je ne trouve pas ça sain. Donc, pour revenir aux plaquages dangereux, ça ne me semble pas être une solution viable de prévoir une sanction pour un geste aussi banal que de soulever les pieds de l'adversaire lors d'un plaquage, puis de dire que les arbitres ne vont en fait pas appliquer cette règle sauf dans les cas où ils jugent le plaquage dangereux. Ce serait un encouragement à l'arbitraire, aux contestations et aux polémiques.

@Team Viscères

Au lieu de vouloir absolument mobiliser son énergie pour expliquer que le placage est licite, il faudrait peut-être plutôt admettre qu'il y a un flou juridique qu'il faut absolument combler pour éviter que des gestes comme celui-là se reproduisent.

@Pikeyboy

À partir du moment où des gens tombent sur l'arbitre en expliquant qu'il n'a pas fait son boulot puisqu'il n'a pas sanctionné le geste, il y a une raison de mobiliser son énergie. On ne peut pas dire "c'est inutile d'expliquer les règles aux gens", ni "c'est ok de pourrir l'arbitre qui a fait son boulot juste parce que vous ne connaissez pas les règles".

Ce qui n'empêche pas qu'il y ait en effet un flou dans la protection des joueurs : on a clairement un plaquage qui peut te faire finir en fauteuil mais qui n'est pas sanctionnable en appliquant le règlement. Mais c'est extrêmement compliqué d'y remédier.
Si tu te montres intransigeant sur le timing tu flingues le jeu car comme te le dis Ahma plus haut il est impossible d'être sûr à 100% que le joueur aura encore le ballon quand tu vas compléter ton plaquage, d'où cette fraction de seconde de tolérance qui est appliquée. On peut renforcer les sanctions pour ceux qui arrivent clairement en retard, ce serait en plus raccord avec l'intransigeance actuelle sur les plaquages retournés et les contacts en l'air. Mais en faisant cela tu fais disparaître les gros cons (ce qui est déjà bien) mais pas la dangerosité : sur le plaquage de Lawes s'il arrive une seconde plus tôt le ballon est encore là, mais il déboîte toujours autant Plisson qui n'est pas en position de se protéger du plaquage.
Une autre solution est d'abaisser la hauteur du plaquage autorisé, ce qui est déjà été évoqué dans les réflexions sur les commotions cérébrales. Mais c'est pareil, on va réduire les attentats (ce qui encore une fois ne serait pas un mal) mais pas faire disparaître la dangerosité : si Lawes plaque Plisson relâché dans le creux du dos au lieu de juste sous la ligne des épaules, il peut toujours lui défoncer la colonne.

@Team Viscères

j'espère que tu ne me comptais pas dans "les gens qui tombent sur l'arbitre" car je pourrais dire que ça... tombe mal 😉

en revanche, oui cette action mérite (ou au moins a mérité) que l'on s'y intéresse et je pense qu'elle était sanctionnable mais je ne mélange pas du tout cela avec le résultat-l'arbitre- et tout le vomi que l'on peut entendre; c'est plus l'aspect une action aurait très probablement pu être "mieux" arbitrée (vu d'aujourd'hui on rajoute en plus le côté violent/trauma en plus), essayons de la décortiquer et d'avoir une réponse la prochaine fois

sinon plutôt d'accord avec ce que tu dit, peut-être continuer à être tolérant sur le timing du plaqueur lorsque le plaquage est safe mais ne plus l'être du tout lors d'un bon vieux découpage de boucher pour faire mal -> retardement -> cpp et se garder la possibilité du jeu dangereux -> cj

@nico la masse

Non la partie "les gens qui tombent sur l'arbitre" ne te concernait pas, d'ailleurs il me semble que tu n'as pas une seule fois mentionné l'arbitre. Tu t'interroges juste sur le règlement et son application, il n'y a pas de mal à ça (et si tout le monde en faisait de même, ce serait très bien).
Je faisais allusions aux réactions à l'époque et à chaque fois que ce plaquage resurgit, et qui ne s'intéressent pas aux "mais que dit le règlement?" ou "ne faudrait-il pas changer quelque chose à ce sujet?" mais juste au "l'arbitre aurait dû mettre un rouge il nous a volé".

@nico la masse

comme en fait la question est intéressante (excuse) et que je procrastine un peu ... non beaucoup...
j'ai creusé un peu:
Betsen se fait sortir (à juste titre pour moi, que les choses soient claires) pour un geste quasi identique sur Wilko en 2003
et EdR était pas loin d'être d'accord avec moi pour Plisson/Lawes en 2015 (j'ai une demi-molle en le disant car j'apprécie bcp leur articles et tweets 😊 )

Derniers articles

News
News
News
Transferts
News
News
News
News
News
News
News