VIDEO. 6 Nations - XV de France : Eddy Ben Arous se révèle face au Pays de Galles
XV de France : le beau match d'Eddy Ben Arous face au Pays de Galles.
Le pilier gauche du Racing Métro vient d'enchaîner deux titularisations avec le XV de France et se révèle comme un potentiel titulaire tant il impressionne.
Ce matin, Philippe Saint-André a dévoilé les noms des trente joueurs amenés à préparer le match du XV de France face à l'Italie, le 15 mars prochain. Si le sélectionneur avait annoncé une révolution, un joueur semblait à l'abri tant son début de Tournoi est convaincant : Eddy Ben Arous. Préféré à Thomas Domingo au début de ce 6 Nations, le pilier gauche du Racing Métro vient d'enchaîner deux titularisations face à l'Irlande et au Pays de Galles, profitant de la blessure d'Alexandre Menini. Le staff des Bleus lui fait confiance, et Ben Arous le lui rend bien. La preuve : il a été le seul Tricolore plébiscité par la presse étrangère après sa performance du week-end.

S'il n'a avancé que cinq mètres balle en main, Ben Arous nous a aussi gratifié d'un off-load (32e minute, sur l'action de l'essai refusé à Huget) : geste peu commun pour un pilier, surtout français. Si on jette un coup d’œil à sa feuille de stats, on s'aperçoit que le joueur de 24 ans a réalisé deux plaquages (aucun loupé) en 52 minutes passées sur la pelouse, mais s'est surtout montré actif dans les zones de ruck avec plusieurs grattages, dont un joli dès la 2e minute de jeu ou un autre important à la 34e après s'être relevé d'un double-plaquage avec Bastareaud. Si son remplaçant Vincent Debaty s'est fait pénaliser deux fois par M. Peyper, lui n'a pas été épinglé par l'arbitre. Appréciez plutôt son match avec cette compilation vidéo :



Après une première sélection face aux All Blacks à l'été 2013, on n'avait plus revu le joueur d'origine nigériane en équipe de France. Le voilà bien parti pour disputer la Coupe du monde tant il impressionne, au point d'être un des seuls français à rivaliser avec ses adversaires. Son cas est particulier puisqu'il n'accumule « que » 854 minutes de jeu avec le Racing cette saison, contre 1006 pour Julien Brugnaut, son concurrent de club lui aussi sélectionnable. Après le match, le joueur confiait être « plus à l'aise au niveau international », en mêlée comme dans le jeu courant. Espérons que ça continue !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • HH
  • il y a 4 ans

J'ai toujours eu un faible pour ce joueur. Son (relatif) manque de puissance dans les phases statiques est selon moi très largement compensé par son activité dans les phases dynamiques. Son rapport poids/puissance, son explosivité lui permettent d'être très réactif, de se relever, de se replacer, de se re-proposer très rapidement et comme il est à l'aise balle en main il devient un joueur intéressant pour maintenir de la continuité dans le jeu. Son profil fait qu'il est sous-estimé en Top14 alors qu'il ferait le bonheur de nombreuses équipes de Super15.

2 plaquages et une passe réussie,voilà de quoi se retrouver dans le "Guiness-book"!

  • AKA
    46855 points
  • il y a 4 ans

un geste technique et 2 plaquages!!! Pas de quoi en faire un fromage... à suivre

Selon moi, on en tient un tout bon. Belle technique individuelle à seulement 24 ans, à un poste où un peu plus de bouteille aide quand même. J'aimerai bien voir tester une première ligne avec Atonio pour voir ce que ça ferait. Ca peut casser du bois.

  • BoBoB
    6790 points
  • il y a 4 ans

@Waltervincent : Quel pilier n'a jamais souffert en championnat?
Ben Arous est comme les autres, il lui arrive de souffrir. Néanmoins, il est en train de devenir le titulaire au sein du pack ciel et blanc, celui qui fait peur à tout le monde. Donc ce n'est pas rien.

Si on ajoute que c'est un pilier avec une mobilité hors norme pour le poste, une technique individuelle très au dessus de la moyenne et une aisance gestuelle à faire baver nos 3/4, je ne suis pas plus surpris que ça de le voir s'épanouir en EDF.

Finalement là seule chose qui me surprend, c'est qu'il y arrive dans ce contexte de somnolence dépressive. Ca c'est très fort.

Belle révélation! Après je ne vais pas mâcher mes mots. Pour moi, c'est n'importe quoi de faire l'éloge de Le Roux comme certain le font ici. Ballon en main il est médiocre, et malgré ses 15 plaquages par match, il en loupe énormément. Des types dans le top 14 sont bien au dessus de lui!
Puis Rabah Slimani n'a pas le niveau d'après moi! A l'heure qu'il est autant laisser Mas. Et Poux apporterait énormément à l'équipe au vu de ses performances magnifiques avec l'UBB.
Quand à Taofifenua, je n'ai pas de mot, ce mec est à des années lumières en dessous d'un Flanquart ou d'un Thibault Lassale.

Comme Lourugby, je l'avais plusieurs fois vu souffrir en mêlée en championnat, et ne le pensais pas au niveau. Il m'a fait mentir, tant mieux, qu'il progresse encore et on aura du monde à gauche.

Je trouve Slimani de mieux en mieux dans le tournoi, pas encore à son meilleur niveau, mais il commence à progresser, j'ai une entière confiance en lui, gros bosseur, gros potentiel, excellent état d'esprit, il a les cartes pour réussir.

Le grattage de Ben Arous à la deuxième minute est un modèle du genre, il s'élance comme un félin sur la balle et ne la lâche plus, rien à redire, parfait.

Bien content qu'on souligne la perfomance de ces joueurs comme Leroux et Ben Arous qui malgrès une équipe qui souffre et qui n'est plus que l'ombre d'elle meme arrivent à se mettre en valeur et sortir du lot ... et ça ce n'est pas rien ! Il bien plus facile de brillé quand sont équipe domine, chapeau messieux

Honnêtement, j'étais moyennement convaincu par sa sélection pour le tournoi, j'aimais assez bien ce joueur mais je le pensais encore un peu tendre pour le niveau international, notamment en mêlée. Force est de constater qu'il m'a bien fait mentir, je suis vraiment (agréablement) surpris par ses performances, s'il progresse encore en mêlée on va obtenir un très bon gaucher pour les années à venir.

Maintenant, il faut espérer que Slimani soit aussi bon en bleu que sous le maillot parisien et on pourra sereinement préparer l'avenir, le dernier match contre l'Angleterre sera un vrai test pour nos avants, à eux de relever le défi.

Derniers articles

News
Vidéos
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
News
News
News
News
News