Trois minutes de jeu total pour ouvrir le capot et marquer un essai
Le centre a inscrit deux des quatre essais des Chiefs.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
La rencontre de Super 15 entre les Highlanders et les Chiefs a été le théâtre de trois minutes de folie où le jeu s'est poursuivi sans interruption pour l'essai spectaculaire de Tim Nanai Williams.
Les détracteurs du Super Rugby s’en donneront certainement à cœur joie en invoquant leur principal (et unique ?) argument, le manque de défense. Et ils n’auront pas forcément tort. Mais il faut savoir parfois oublier la règle et la tradition pour profiter un peu du spectacle. Et du spectacle il y en a eu lors de la rencontre de Super 15 entre les Highlanders et les Chiefs, remportée par le champion en titre sur le score de 41 à 27 avec notamment une action interminable débutée à la 62ème minute de jeu et terminée à la 65ème. Trois minutes de rugby total, sans aucune interruption involontaire ou volontaire de la part des joueurs, où les organismes ont été mis à rude épreuve par la volonté de chacun des deux camps de filer à l'essai.

Durant ce laps de temps, les deux équipes ont joué près de 20 phases de jeu. Se rendant tour à tour le ballon sur des coups de pieds de dégagement, des pertes de balles ou bien des plaquages efficaces. Il y a d’ailleurs eu plus de vingt actes défensifs sur cette courte période et sept passes après-contact qui ont finalement amenés au deuxième essai de Tim Nanai Williams après une course de 70 mètres en bord de touche. Au total, le centre a d'ailleurs parcouru 137 mètres ballon en main durant la rencontre ! Sortez les chips et la bière, c’est parti pour 3 minutes de rugby !

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • nath
    40830 points
  • il y a 7 ans

et l'arbitre qui fait de la pub gratuite pour le stade français on en parle ?

  • wanwan
    49 points
  • il y a 7 ans

Vous pourrez toujours et encore critiquer le Super rugby, les faits seront toujours là. Les 3 meilleures équipes du monde à savoir l'Afrique du sud, la Nouvelle-Zélande et l'Australie sont composées de joueurs du Super Rugby et l'on constate à chaque défaite d'une nation du Nord face à elles que ces équipes possèdent souvent des coups d'avance notamment dans le secteur offensif, notamment la Nouvelle-Zélande et l'Australie.
Pourquoi ? Parce que grâce au Super Rugby et au choix de privilégier le spectacle, une compétition "laboratoire" s'est mise en place et cela permet à ces nations de dominer le rugby mondial et donc les Coupes du Monde. Ce modèle marche, alors pourquoi le critiquer à torts et à travers ? Les joueurs de Super Rugby ont plus de temps pour se préparer physiquement, plus de marges de récupération... Au final, on ne peut que constater les chiffres. Quand Guy Novès déclare que pour construire le centre d'entraînement de Toulouse, ils se sont inspirés de celui des Chiefs qu'ils sont allés visiter voilà quelques années, cela démontre le retard que l'on a pris.
A vous de juger.

  • Jiju
  • il y a 7 ans

@Lisox

Je ne suis pas d'accord. S'il faut qu'un type se torde de douleur pour que l'arbitre siffle un placage haut ou à l'épaule, on va droit vers les simulations : dès qu'un type sera frôlé, il va se jeter par terre pour obliger l'arbitre à siffler. Un placage haut n'a pas à être violent ou caractérisé ou n'importe quoi, il est haut ou non. En plus, sur le dernier placage à l'épaule (qui ne me parait pas léger mais bien intentionnel), c'est son auteur qui récupère la balle et marque l'essai alors qu'à mon avis il méritait un jaune ! Quant au deux avantages (tu as raison pour le 2e, il ne peut être dû au placage haut) je ne vois pas en quoi ils profitent. Ce n'est pas parce que tu files un coup de pompe de 50 m que l'arbitre ne peut pas revenir à l'avantage.

Et pour les rucks tu as raison, je n'ai pas relevé les nombreux plongeons.

Je maintiens donc ce que j'ai dit, cet arbitrage est trop laxiste pour moi, il encourage les placages à la treiziste et le grand n'importe quoi dans les rucks.

La fluidité du jeu c'est bien mais le XV n'est pas du sept n'en déplaise aux types style Galthié qui est pour qu'on ne siffle pas les "légers en-avant".

  • Lisox
    676 points
  • il y a 7 ans

@jiju : sur les trois plaquages hauts que tu cites, seul le troisième me semble caractérisé ; un léger plaquage à l'épaule à retardement, il est vrai, mais qui ne semble pas avoir été vraiment violent, le bleu ne tombe pas au sol ni ne se tord de douleur. Tu voudrais sanctionner des actes de jeu comme ceux-ci, et tu te plains que le rugby du Sud ne ressemble plus à du rugby ? Je trouve ça quelque peu incohérent.
En ce qui concerne les avantages, le premier (à 2.14) profite largement puisque le coup de pied du 15 des Chiefs fait reculer les Highlanders dans leurs 22 (soit 50m) et les met largement sous pression, l'avantage est logiquement terminé. Quant au second (à 2.36), j'avoue n'en pas comprendre la cause. Ce ne peut pas être pour ton prétendu plaquage haut, puisque l'avantage est pour les Chiefs. Je pense plutôt à un en-avant dans le ruck. Or, l'avantage de l'en-avant s'arrête dès que l'on joue au pied... soit 4 secondes plus tard. Aucun scandale ici.
Je trouve plus critiquable le laxisme généralisé dans les rucks, dont on a ici un bel exemple à 1.55 par exemple (le ballon change de main dans une mêlée ouverte très sale). Un arbitre du nord aurait probablement arrêté le jeu. Mais encore une fois, c'est là une caractéristique de l'arbitrage du sud, on peut y être favorable, ou non, pas la peine d'épiloguer quatre ans dessus 🙂.
Ce qui est complètement faux, par contre, c'est de généraliser ce laxisme dans les rucks à tous les domaines que tu invoques (fautes de mains, introduction en 2nde ligne...). Il peut y avoir des erreurs, mais chez nous aussi (cf. les huit essais accordés à Toulouse après des en-avants flagrants, ou même celui de 12trees contre les Écossais à la première journée du Tournoi 😉).

  • Jiju
  • il y a 7 ans

@Lisox

des erreurs évidentes ? Placage haut à 1.36, il signale un avantage à 2.14 mais n’y revient pas alors qu’il ne profite pas, placage haut à 2.30, à 2.36 il signale un avantage (peut-être pour le placage haut) qui clairement ne profite pas puisqu’à 2.41 les bleus récupèrent la balle, placage à l’épaule à 2.52.

Déjà que dans le Sud ils ne sifflent ni les passages à vide ni les en-avant ni les intro. en 2e ligne, ça ressemble de moins en moins à du rugby.

Comparer ce rythme endiablé à de la fédérale, faut vraiment n'y avoir joué, pas même vu un match de près. C'est sûrement du hourra rugby, qui ne respecte pas tous les préceptes défensifs, mais pas du tout de la fédérale.
Sur ces phases de jeu, on notera les magnifiques remontées de balle opérées par l'arrière Ben Smith des Highlanders.
Il est aussi intéressant de voir que les arbitres reçoivent des consignes particulières en Super Rugby, car Steve Walsh n'arbitre jamais comme ça d'habitude.

  • Lisox
    676 points
  • il y a 7 ans

N'importe quoi. As-tu déjà joué/vu des matchs de Fédérale ? Fautes de main, gros combat sur les rucks, phases très lentes, on en est très, très loin... C'est vrai que techniquement, les défenses sont un peu faibles (pas dans l'intensité, mais dans la qualité : les joueurs du sud bloquent rarement la transmission), et que l'arbitrage, loin d'être fautif (citez donc une erreur évidente !), est assez permissif en ce qu'il laisse les avantages et attend avant de siffler dans les phases statiques (au sol). Donc pas réellement d'erreur, mais tout est fait, de la part des joueurs comme des arbitres), pour que l'action se développe toujours en mouvement, debout. C'est peut-être critiquable, mais c'est ainsi. Le vrai scandale du rugby mondial, c'est l'absence d'harmonisation au niveau international.

bof, beaucoup de fautes de mains, aucun vrai plaquage, techniquement c'est niveau fédérale au mieux.
Arbitrage inexistant,
sa vaut pas un bon match de coupe d'europe

  • Jiju
  • il y a 7 ans

avec un arbitre qui ne revient pas à l'avantage et qui ne siffle pas les placages hauts, on peut jouer 80 min sans interruption.

il y a la règle et l'esprit de la règle. Et j'ai trouvé l'arbitre excellent a laisser passer les fautes parce qu'elles sont liés a la vitesse et a l'intensité et ne gène pas la circulation.

Derniers articles

Vidéos
Sponsorisé News
News
Sponsorisé News
Arbitrage
Transferts
Sponsorisé News
News
News
News
Transferts