Travers fera tourner sa langue 7 fois dans sa bouche
N'a t-on jamais dit aux entraineurs de Top 14 de tourner leur langue 7 fois dans leur bouche avant de parler? Laurent Travers en fait l'expérience contre Paris
Faire tourner sa langue dans sa bouche empêche de parler et donc de crier sur le trio arbitral. Laurent Travers, qui est un excellent entraîneur, et au demeurant fort sympathique peut s’emporter rapidement comme le témoigne sa belle sortie lors du match entre le Castres Olympique et le Stade Français. Une réaction d’orgueil qui témoigne de la nouvelle pression qui entoure les Castrais qui se mettent à rêver légitimement d’une demi-finale en caracolant en tête du classement.

A la 10ème minute, un en-avant de Rodrigo Capo Ortega à la limite des 22 mètres adverses provoque une mêlée en faveur des Parisiens que l’arbitre M.Péchambert accorde toutefois à l’intérieur des 22 mètres. Benjamin Tardy tape très logiquement directement en touche ce qui étonne l’entraîneur Castrais. Dans un second temps, l’homme sur le banc explose et appelle son capitaine, Alexandre Albouy pour contester la décision arbitrale d’accorder la touche au niveau de sa sortie. L’ire de l’entraîneur est totalement disproportionnée… surtout quand le ralenti finit par prouver qu’il a bel et bien tort, la mêlée avait bel et bien été ordonnée dans les 22m. La réaction de Monsieur l’arbitre est exemplaire, calme, serein, il explique sa décision pendant que Laurent Labit calme son acolyte. Parait-il que Laurent Travers et Patrick Péchambert se connaisse de longue date… ils iraient chez le même coiffeur depuis des années, ce qui n’empêche pas une bonne dispute familiale et à Laurent Travers de faire tourner 7 fois sa langue avant de parler.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • lucas09
  • il y a 8 ans

quel idiot

Ou comment passer pour un con!

Derniers articles

News
News
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
News
Vidéos
Vidéos
News