L'ASM l'emporte et met la pression sur le Leinster
Clermont compte bien faire un coup face au Leinster

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Après avoir remporté le premier round de haute lutte, les coéquipiers d'Aurélien Rougerie mettent la pression sur le Leinster avant le déplacement à l'Aviva Stadium
"C'est comme deux grand boxeurs qui échangent des coups, on en a pris, on en a donné, mais heureusement à la fin on remporte quatre points", résume Vern Cotter pour décrire la rencontre face au Leinster. Comment mieux définir le duel que se sont livrés Asémistes et Leinstermen sur le terrain de Marcel-Michelin, dimanche dernier...

Depuis 3 ans les routes de ces deux géants européens se croisent et laissent place à des rounds d’anthologie. Double champions d’Europe en titre, les protégés de Joe Schmidt ne perdent pas, sauf contre Clermont : en 2010 le Leinster s'inclinait à Clermont 20 à 13 avant d’enchaîner une série d’invincibilité qui s’est achevé…à Clermont le weekend dernier. De son côté l’ASM a échappé d’un centimètre (en 2011) et d’un drop (en 2010) la qualification en quart puis en demi-finale de la compétition reine face à cette même province irlandaise. Un vrai et grand combat entre costauds.

Quand les deux équipes se sont retrouvées à nouveau dans la même poule cette année, le combat fratricide était alors annoncé. Pour le moment, avantage au club auvergnat. Avec 5 points d’avance sur son rival, les coéquipiers de Morgan Parra se sont placés et doivent désormais écarter définitivement le Leinster. Pour cela un résultat sur la pelouse de l’Aviva Stadium (qui sera plein à craquer pour l’occasion) est vivement conseillé. Une fessée est même à proscrire. "On a connu le même déplacement, il y a deux ans. Nous ne serons pas surpris, nous savons ce qui nous attend à Dublin. Nous avons certainement joué, dimanche, le match le plus intense de ces 2 dernières saisons, le match retour sera du même genre… en pire", prévient Vern Cotter sur le site de l’ASMCA.

Après avoir sorti le grand jeu pour vaincre l’armada irlandaise, les Jaunards ont rendez-vous avec leur destin samedi en Irlande. Un énième round d’une importance vitale…

Voici le résumé de la victoire des Clermontois (15-12) :

Arthur Bourdeau
Arthur Bourdeau
Cet article est rédigé par Arthur Bourdeau, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

@manuel_dacosta, on a pas vu le meme match... Tu parle de leur stricte domination devant, mais tu peux (et tu dois) faire exception de la touche où l'asm a fait un super match a commencé par Bonnaire. Puis souviens toi de la deuxieme mi temps, le leinster aurait certainement gagné ce match s'ils n'avaient pas caguer autant de touches, c'était loin d'etre digne du double champion d'Europe. Quant a l'asm, tu oublie aussi de dire qu'elle a dominé dans plusieurs secteurs et notamment l'agressivité où le Leinster a presque constamment reculé sur les placages. Et je suis également d'accord avec Dim pour dire qu'en 1ere MT, Debaty s'en est sorti en mélée (6 pt sur melée gagnée il me semble, et Debaty n'y était pas pour rien).
Et pour finir, tu parle de faire glisser Cudmore, mais c'est aussi (et malheureusement) le joueur qui nous a couté le plus de pénalités (et de points: 6) sur ce match, alors pour alourdir le pack, je verrai plutot Chouly glissé sur l'aile de la 3eme ligne pour laisser le couloir a Vermeulen, Bonnaire restant en place.

  • dim50
    294 points
  • il y a 9 ans

@Manuel_dacosta: Debaty s'en est correctement tiré en mêlée je trouve, du moins en 1ère M-T. Après, moi aussi je verrais d'un bon oeil la titularisation de Chauime, excellent mêlée fermée, bien que peu moins actif dans le jeu et les rucks (quoi de plus logique pour un pilier de 23 ans qui dispute ses 1ères minutes en H Cup).

Sinon, effectivement on a été ultra-dominés en 2ème M-T après avoir fait jeu égal avec eux en 1ère période. Oui, le Leinster n'a pas un jeu d'arrière aussi surprenant que d'habitude; pas étonnant vu que leurs lignes arrières sont décimées (Fitzgerald, O'Driscoll et surtout le meilleur arrière d'Europe Rob Kearney sont blessés). Seuls O'Malley

L'essentiel sera fait tant qu'on ne les laisse pas gagner avec bonus offensif, ce qui signifierait qu'on aurait toujours un point minimum d'avance sur eux. Après, s'il y a moyen de faire mieux et de prendre des points dans la course aux meilleurs 1ers, je signe !

Les irlandais avaient un 8 de devant clairement au-dessus du lot lors du match allé. Touche, mêlée, ruck, grattage et possession étaient à leur avantage. L'ASM s'en sort car derrière le jeu des irlandais se rapprochait de celui de Rokocoko au pays des jambons, obligeant Sexton à confisquer le ballon des mains de ses partenaires pour taper une chandelle et ainsi mettre fin à cette purge. Chandelle qui s’avérait être finalement l'arme la plus dangereuse des Irlandais puisque hormis Byrne, les Clermontois ne se donnaient ni la peine de sauter pour les récupérer ni la peine de plaquer sans ballon le sauteur adverse.
Bref, pour moi, au match retour, le seul paramètre sur lequel l'ASM peut inverser la tendance, c'est clairement la mêlée. En densifiant le pack par un subtil glissement de Cudmore en 3eme ligne et une titularisation de Pierre en deuxième latte, on devrait rajouter quelques bourrins sous le capot sans pour autant sacrifier la mobilité de nos avants. On grattera juste plus du tout, mais bon on s’en fout, les arbitres n’aiment pas voir les équipes françaises gratter. Pour concrétiser cette domination il faudra aussi effectuer un changement au poste de pilier gauche où Debaty semble préférer se rouler par terre dès qu'on lui propose de faire une mêlée. Si ces modifications s’avère concluantes et que l'ASM parvient à dominer ce secteur de jeu, ce sera autant de pénalités offertes aux Clermontois qui leur permettront, au choix : de reprendre la mêlée pour faire gouter la biscotte aux gros irlandais; de dégager son camp; de scorer; de marcher sur la tronche des irlandais et essayer de les faire douter; de tenter une titularisation du joueur Toulousain De pénalité (vous n'en avez pas besoin ce weekend, vous nous le prêterez bien non?); et dans le meilleur des cas tout ça à la fois!

  • CedricH
    15270 points
  • il y a 9 ans

Avant ça il y avait eu également les confrontations entre le Leinster et le Stade Toulousain, notamment les deux demi-finales d'affilée qui étaient d'un très haut niveau!

  • aupaAB
    8799 points
  • il y a 9 ans

C'est clair que les matches entre ces 2 équipes sont toujours monstrueux!!! Rare de voir ça entre toujours les mêmes équipes.

Derniers articles

News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos