XV de France - Bernard Laporte met la pression à Guy Novès avant la tournée
Bernard Laporte veut que le XV de France affiche un meilleur visage en novembre.
Le président de la Fédération française de rugby Bernard Laporte s'est exprimé sur la future composition de l'équipe de France pour la tournée.

Quelle sera la composition de l'équipe de France lors de la tournée de novembre ? À un mois du premier test match face à la Nouvelle-Zélande, c'est la question que tout le monde se pose. Ce lundi, ce n'est pas le sélectionneur des Bleus Guy Novès qui a donné les premiers indices quant aux noms des futurs élus, mais le président de la FFR Bernard Laporte. "J’ai envie de voir des jeunes !", a lancé ce dernier dans une interview accordée au site La Montagne. "J’en vois des bons le week-end. Il faut qu’ils jouent au plus haut niveau. On ne va quand même pas garder seulement ceux qui sont là depuis deux ans alors qu’on ne joue pas bien ?"VIDEO. Top 14 : Antoine Dupont, le joueur qui métamorphose le Stade ToulousainCertains joueurs de la liste élite doivent certainement commencer à serrer les fesses. Sans donner de noms, le boss de la Fédé a certains éléments dans le collimateur. Il n'a semble-t-il pas encore digéré les trois tests perdus en juin dernier en Afrique du Sud. À l'époque, il n'avait pas hésité à se rendre sur place pour leur livrer le fond de sa pensée et évoquer des "choses inadmissibles". Se disant "inquiet", il va donc scruter avec intérêt les noms qui seront couchés sur la liste par le staff tricolore. Et si ça ne lui plaît pas, il compte bien en discuter avec Guy Novès. "Moi, Guy, je ne veux rien lui imposer. Mais on peut échanger, non ?" Et si une partie des joueurs sélectionnés est la même que cet été, il en touchera aussi deux mots au comité de sélection.

Bernard Laporte

Il y a de jeunes joueurs prometteurs, avec beaucoup de talents qui méritent de monter en équipe de France. Si on ne change pas, on va droit dans le mur…

Lancer des novices sur une tournée aussi importante, c'est également prendre des risques. Il s'agit de rappeler que le président de la FFR a demandé exigé trois victoires sur les quatre rencontres, tout en sachant que les Bleus affrontent les All Blacks à deux reprises et retrouvent l'Afrique du Sud avant d'accueillir le Japon. Guy Novès et ses adjoints vont donc devoir composer une équipe avec assez d'expérience et de fougue pour tenter de répondre aux attentes. Mais il va également devoir tenir compte de l'état de forme des joueurs et des blessés. Au sein de la liste élite, des jeunes comme Sanconnie et Iturria n'ont pas joué. Du côté des joueurs en forme, Damian Penaud enchaîne à Clermont et Antoine Dupont rayonne à Toulouse à l'instar de son coéquipier Thomas Ramos. Celui va-t-il venir concurrencer Dulin et Spedding à l'arrière ? La question de l'utilité de la liste Élite pourrait alors se poser.

Retrouvez ce mercredi un article sur les novices qui pourraient découvrir l'équipe de France en novembre.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

S'il veut parler à quelqu'un qu'il laisse tranquille Novés et qu'il aille parler à un juge ça sera bien meilleur pour notre rugby .

Derniers articles

News
News
Ecrit par vous !
News
Transferts
News
News
Sponsorisé News
News
News
News
News