XV de France : avec quels avants dans la première liste de Jacques Brunel ?
XV de France : Mathieu Babillot fera-t-il partie de la première liste de Jacques Brunel ?

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Le 17 janvier prochain, Jacques Brunel dévoilera sa première liste comme sélectionneur du XV de France. Faisons l’état des lieux en commençant par les avants.

74, c’est le nombre de joueurs utilisés par Guy Novès pendant son mandat… À titre de comparaison, ses prédécesseurs Marc Lièvremont et Philippe Saint-André en avaient sélectionnés 83, mais en quatre ans ! Jacques Brunel le sait : la Coupe du monde va (très) vite arriver et le nouveau sélectionneur n’a pas le luxe de trop tarder pour imposer ses idées et ses joueurs.

C’est pourquoi sa première liste devrait déjà donner des indications quant à son projet pour les Tricolores. L’ancien manager de l’UBB a deux options : soit il prend le pari de la jeunesse et prépare la France à un cycle de six ans qui doit mener l’équipe au Mondial organisé à domicile. Un modèle efficace si on regarde de l’autre côté de la Manche... Soit l’ex-sélectionneur de l’Italie donne dans le court terme et s’appuie sur des joueurs déjà confirmés dans l’espoir d’inverser la courbe de résultats, ce que laissent penser ses déclarations sur l’importance à donner au Tournoi des 6 Nations. À moins qu’il ne nous réserve un mix des deux ?

Voici, poste par poste, les options à disposition du nouveau staff des Bleus :


Talonneur

  • Ils devraient en être

Capitaine sous l’ère Novès, Guilhem Guirado n’a pas encore été confirmé dans son rôle. S’il est apparu très fatigué en novembre, difficile d’imaginer Brunel s’en passer. Dans un rôle plus explosif, Camille Chat symbolise une génération qui ne demande qu’à obtenir du temps de jeu. Enfin, Clément Maynadier s’est installé ces derniers mois, au point d’être capitaine des Bleus en cours de match. Et le fait qu’il joue à Bordeaux plaide sa cause.

  • Ils pourraient perdre leur place

Remplaçant à Lyon lors du match face aux All Blacks bis, Christopher Tolofua n’a donc pas joué de match officiel à l’automne. Sa sortie du groupe peut se justifier par deux facteurs : la concurrence, et son faible temps de jeu aux Saracens : l’ancien Toulousain n’a été titulaire qu’une fois cette saison… en Coupe anglo-galloise.

  • Les potentielles surprises

Depuis son arrivée à Lyon, Mickael Ivaldi est l’un des meilleurs talonneurs du Top 14. Titulaire indiscutable au LOU, il est une sérieuse alternative et l’un des rares joueurs non capés à postuler. Et devinez qui l’a installé dans le Rhône ? Un certain Sébastien Bruno, nommé entraîneur des avants du XV de France.

  • L’option jeunesse

Derrière Camille Chat, la jeune garde pousse fort aux portes de Marcoussis. Depuis son retour de blessure, Julien Marchand a pris les commandes au Stade Toulousain et s’affirme toujours plus. Quentin Lespiaucq est titulaire tous les week-ends sous le maillot de la Section Paloise. Avec réussite. Anthony Etrillard mérite également d’être cité, mais son statut de remplaçant de Guirado en club peut le bloquer. L’un des trois peut-il créer la surprise ?

  • À l’infirmerie

Victime d’une entorse du ligament interne du genou contre l’UBB, Rémi Bonfils est indisponible pour plusieurs semaines. Le voilà écarté de la course à la sélection.


Pilier gauche

  • Il devrait en être

C’est le poste, chez les avants, où la concurrence est la plus forte car un seul peut être titularisé à ce poste. Et les candidats sont nombreux. Bordelais, Jefferson Poirot possède un profil moderne et connaît bien le nouveau sélectionneur. De quoi lui assurer une présence dans le groupe élargi.

  • Sur le retour ?

Cyril Baille vient de reprendre la compétition. Il avait franchement impressionné pour ses débuts internationaux. Plus expérimentés et plus mobiles, Eddy Ben Arous en a également fini avec l’infirmerie. Voilà le Toulousain et le Racingman prêt à revêtir de nouveau la tunique tricolore.

  • Ils pourraient perdre leur place

D’abord appelé avec les Barbarians, Sébastien Taofifenua a fait ses débuts avec la France en novembre. Lui aussi connaît très bien le nouveau sélectionneur. Mais si Baille et Ben Arous sont de retour, il ne devrait pas y avoir de place pour lui. Pas plus pour Danny Priso, malgré un énorme potentiel et des prestations remarquées en Champions Cup. Mais les deux sont encore loin d’être écartés définitivement.

  • Ils partent de loin

Raphaël Chaume a également connu sa première sélection à l’automne, face aux All Blacks. Mais une blessure l’a fait disparaître du paysage : peut-il être relancé ? Florian Fresia est en vue avec Toulon, et devance très nettement un autre international rouge et noir, Xavier Chiocci. Le Toulonnais ne joue pas assez, comme Vincent Pelo à La Rochelle. Enfin, Antoine Tichit est excellent chaque week-end mais devrait rester à quai.

  • À l’infirmerie

Touché à l’épaule, Lucas Pointud va être absent plusieurs mois. Devenu international sous l’ère Novès mais pas indiscutable, son avenir apparaît bouché au vu de la concurrence.


Pilier droit

  • Ils devraient en être

Rabah Slimani est trop souvent pénalisé au niveau international pour être aujourd’hui considéré comme une référence mondiale. Mais en France, le poste du pilier connaît une véritable pénurie. Le Clermontois devrait donc y être, sans doute accompagné par Daniel Kotze, dans une bonne dynamique avec Castres.

  • La potentielle surprise

Malik Hamadache était titulaire face aux Blacks bis. Pourquoi ne pas essayer le puissant Palois ?

  • Ils partent de loin

Sorti sonné contre l’UBB, le Rochelais Mohamed Boughanmi n’a jamais vraiment eux sa chance en sélection. Il reste un candidat, à l’instar d’Uini Atonio. Voire de Clément Ric, qui évolue sous les ordres de Sébastien Bruno ?

  • L’option jeunesse

Dorian Aldegheri a longtemps été le chef de file de la “nouvelle génération” des droitiers français. Souvent titulaire avec Toulouse, il est - semble-t-il - derrière Cedate Gomes Sa dans la hiérarchie, le Racingman ayant joué les Blacks bis. Emerick Setiano, qui vient d’enchaîner deux titularisations avec le RCT, doit être considéré si le staff pense à 2023.

  • À l’infirmerie

Antoine Guillamon n’a plus rejoué depuis la 8ème journée et une titularisation face à Pau. Surprise de la liste initiale de novembre, il ne postule pas.


2e-ligne

  • Ils devraient en être

Sébastien Vahaamahina est l’un des rares cadres à pouvoir répondre présent sur la scène internationale. Il est incontournable. Son coéquipier en club Paul Jedrasiak a du crédit, comme Romain Taofifenua et Paul Gabrillagues, utilisés pendant la tournée. A moins que...

  • Sur le retour ?

Sauf surprise, Arthur Iturria devrait être là. Absent à l’automne, il joue à nouveau avec l’ASM. Alexandre Flanquart n’a pas non plus porté le maillot bleu cette saison, mais le voilà indiscutable au Stade Français. Il pourrait créer la surprise.

  • Ils partent de loin

L’un des grands absents de l’automne se nommaient Yoann Maestri. Va-t-il être relancé par le nouveau staff ? Le Toulousain réalise une bonne saison. Ce sera plus difficile de revenir pour Julien Ledevedec, même si le Briviste est présent sur la liste Elite.

  • L’option jeunesse

Deux joueurs se démarquent : d’abord Félix Lambey, convoqué mais blessé en novembre. Le Lyonnais est de retour, et pourrait bénéficier de l’arrivée de Sébastien Bruno. Enfin, Florian Verhaeghe aura une carte à jouer dans le futur, même s’il convient de ne pas lui brûler les ailes.

  • À l’infirmerie

Victime d’une entorse de la cheville gauche avec fracture de la malléole interne, Swan Rebbadj n’en sera pas.


3e-ligne

  • Ils devraient en être

Louis Picamoles, comme Guilhem Guirado, a souffert en novembre. Très irrégulier, il n’a pas réussi à faire basculer les Bleus dans une autre dimension. Jacques Brunel va-t-il le sacrifier ? On peut en douter. Le n°8 devrait être accompagné de Sekou Macalou. Kevin Gourdon et Anthony Jelonch tiennent également la corde. Et tous les deux peuvent jouer au centre de la 3e-ligne, au cas où.

  • Sur le retour ?

Enfin remis de ses pépins, Yacouba Camara devrait également en être. Il convient de ne pas oublier Damien Chouly, un des rares expérimentés. Capitaine de l’ASM, ancien de l’USAP sous l’ère Brunel, le 3e-ligne peut-il être le successeur de Guilhem Guirado en bleu ?

  • Il pourrait perdre sa place

Wenceslas Lauret avait profité des blessures pour affronter les Blacks à Lyon. Les retours de Camara et Chouly en font la “victime” idéale.

  • Les potentielles surprises

Jamais appelé, Mathieu Babillot est énorme avec le Castres Olympique. Pourquoi ne pas le tester en stage ? Appelé cet automne, Marco Tauleigne n’avait joué qu’un quart d’heure à Lyon, victime d’un KO. Il est toujours à la recherche de sa première sélection.

  • Ils partent de loin

Le poste de 3ème-ligne est très fourni, ce qui explique qu’un Alexandre Lapandry ne soit plus sélectionné malgré son statut de titulaire à Clermont. Appelé mais forfait en novembre, Fulgence Ouedraogo a peut-être laissé passer le train. Son coéquipier au MHR, Kelian Galletier, risque également de ne pas monter dans le wagon. Les sélections de Mahamadou Diaby, François Cros ou Raphaël Lakafia seraient une grosse surprise, même si le premier est en vue à Bordeaux. Enfin, quid du cas Bernard Le Roux, membre de la liste Elite ?

  • À l’infirmerie

Fabien Sanconnie est le dernier à avoir déclaré forfait à ce poste, sinistré à l’automne. Il rejoint Charles Ollivon et Antoine Burban, blessés de longue date. Sans oublier Judicaël Cancoriet, qui souffre d'une entorse tibio-fibulaire et manquera au moins le début du 6 Nations, ou Loann Goujon, touché aux ischios-jambiers il y a deux semaines, et “absent plusieurs semaines” selon son entraîneur, via Sud Ouest.


Donnez-nous votre avis ! L’article sur les joueurs de la ligne de ¾ arrive très prochainement.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Pas vu le nom de Pélissié circuler. Pourtant sélectionné avec les BaBaas cette année. Etrange non ?

Je me permets de faire une petite remarque concernant deux joueurs de première ligne que l'on commence à bien connaître au MHR et qui aurait pu selon moi être cité comme joueurs jeunes mais pouvant rapidement prendre un peu d'importance.
Il s'agit de Ruffenach qui tire vraiment bien son épingle du jeu malgré la forte présence de BdP.
Il a de bons temps de jeu et est fréquemment auteur de bons voire très bons matchs.
Et enfin, même si il a essentiellement bénéficié des nombreuses blessures en v
Club, je trouve que Haouas a su profiter du grand temps jeu qui lui était offert à droite de notre mêlée, au point de semblait devenir une vraie option durable et de confiance pour Cotter et son staff.

Voilà.
Je ne les verrai pas tout de suite en sélection, mais il me semble intéressant de vous parler d'eux.
Vous avez sans doute, vous aussi des joueurs encore peu mis en avant par les médias dans les clubs que vous supportez, et je serai ravi que vous nous les présentiez, pour qu'on y fasse un peu plus attention en regardant les matchs.

Bonne fin de week-end.

"Quels avants..? Ben...ceux qui seront en forme...en plus,il vont avoir un spécialiste de la touche...Bruno ? Non,lui c'est la mêlée (et vu la mêlée de LOU ) y a du boulot...Putain,j'comprends plus rien dans ce sport...pas grave,cette année,on a le droit de se marrer lors des matchs des Bleus vu qu'il n'y a aucun objectif(s) de victoire(s)"
Même au bar du coin,on a du mal a se projeter dans l'avenir 😀

  • FRLab
    49116 points
  • il y a 3 ans

A quoi bon faire des prévisions début janvier. On verra qui sera encore sur pieds le 17 janvier, et une fois la liste annoncée il ne faut plus faire jouer les mecs en top 14.
Les chiffres sont là, 74 joueurs utilisés en 2 ans. Pour le plaisir de Novès? Ben non, mais bien parce que le nombre de blessés est exponentiel. Le vrai problème n'est-il pas là?

Et pourquoi pas Bourgarit en talon?

Talon : Guirado, Chat, Marchand. Pilier gauche : Poirot, Baille/Tao, Priso. Pilier droit : Boughanmi, Atonio, Aldegheri. 2eme ligne : Vaha, Lambey, Jedrasiak, Iturria. 3eme ligne : Macalou, Gourdon, Jelonch, Babillot, Lauret/Camara.

  • Olmo
    13290 points
  • il y a 3 ans

IL EST OU LE SONDAGE A LA FIN DE L'ARTICLE ?? 🙁

  • Kadova
    31045 points
  • il y a 3 ans
@Olmo

On attend le groupe.

  • Olmo
    13290 points
  • il y a 3 ans
@Kadova

A l'époque vous faisiez aussi des sondages avant les annonces de groupe si ma mémoire est bonne (même si c'était par poste par poste peut-être) 😉

  • Seym
    8 points
  • il y a 3 ans

1- Poste le moins problematique : Poirot a le niveau et derrière , Tao a montré de belles choses, Baille et Priso sont à revoir au niveau sup. Chaume,Chiocchi,Fresia ont de solides garanties et expérience en coupe d'Europe. Par contre Ben Arous surcôté pour moi.
2- Il faut trouver un vrai numero 2 ,car Chat a plus le profil de Joker . je laisserai bien Guirado se reposer pcke cramé. Maynadier est sur-côté, il faut laisser mijoter les jeunes style Bourgarit. Tolofua a rien prouvé. Ivaldi pourrait être lancé mais pour moi Etrillard montre vraiment un bon niveau et un régularité dans l'ombre de Guillem
3- Aucun avis. Aucun n'est vraiment au dessus du lot. gros problèmes en perspective
4/5- La aussi on se gargarise mais à part Vaha qui rivalise athlétiquement , les autres c'est très faible au niveau international. pour moi il faut mettre Lambey, qui ressemble à rien mais qui a qqchose de different. Avec Iturria si il revient à son top. Laissons mûrir Verhaeghe
6/7- La garde noire devrait être là pdt qques temps. Cancoriet-Camara-Babillot-Makalou ce sont des athlètes intéressants, avec une mention à Makalou pour sa vitesse. Reste que techniquement parlant, Jelonch et Gourdon ont des qualités à faire valoir.
8/ Clairement Picamoles ne doit pas être incontestable. Comme Basta derrière , ce sont des joueurs trop lents, et pas assez collectif au niveau international. Il faut essayer Tauleigne derrière lui

Bougarit?

A peu d'accord sur tout mais ...
Talonneur avec Chat indiscutable Kayser et taofififuna en remplaçant
N'oubliez pas Raka

@charly le vrai

Jusqu'a preuve du contraire raka n'est ni avant ni selectionnable pour l'instant

  • Ahma
    95845 points
  • il y a 3 ans
@Yionel ma star

Ni capable de marcher.

  • mounjet
    23777 points
  • il y a 3 ans
@Ahma

il joue où taofififuna?
#jesuischarly

  • Ahma
    95845 points
  • il y a 3 ans
@mounjet

Ecrit comme ça, on dirait plus une danseuse du Crazy horse.

  • cahues
    129036 points
  • il y a 3 ans

Atonio et Chiocci sont au niveau seulement pour les tournées....

  • Jacq4y
    291 points
  • il y a 3 ans

Novès a utilisé 74 joueurs ? Bah oui ils sont tout le temps en train de se blesser avec leur club !!! S'il y a bien une chose à changer c'est ça : priorité au XV de France et plus au TOP 14 !!!

65 millions de sélectionneurs, épisode XXXICL

Homme en forme dites-vous ? Oui, mais pas que. Je comprends aussi qu'il faille faire jouer les jeunes pour les préparer mais il faut aussi des types avec de la bouteille sinon ça ne rime à rien.

Voici mon pack avec postes doublés et un 3e talon comme quand on part en CDM.

Pilier gauche:
1. Poirot - au-dessus du lot à mon sens
2. Baille - on connait son potentiel mais il revient à peine, ne le cramons pas de suite.

Talonneur:
1. Guirado - Je sais pas pour le capitanat, mais il reste sans aucun doute le meilleur talon. Retirer le capitanat lui permettrait de souffler un peu.
2. Chat - talonneur athlétique, il mérite de démarrer quelques matchs, pourquoi pas contre l'Italie ?
3. Maynardier - Il ne paye pas de mine, mais il assure et il semblerait que ses qualités de leadership soit unanimement louées. Important pour la vie de groupe.

Pilier droit:
1. Slimani - Passé du statut de meilleur au moins pire...
2. Boughanmi - Kotze ne m'emballe pas, Atonio non plus. Lançons alors un jeune.

2e ligne:
1. Vahamaahina - Un de nos rares joueurs de classe mondiale
2. Iturria - 2e ligne athlétique, et en plus il est basque 😉
3. Taofifenua - Un peu lourd mais il prouve avec Toulon qu'il sait se sortir les doigts.
4. Maestri - Jedrasiak est intrinséquement meilleur, mais il faut des types avec beaucoup d'expérience pour encadrer. Il n'est plus titulaire mais doit être là.

3e ligne:
1. Picamoles - Certes une tournée horrible, mais il reste un autre de nos rares joueurs de classe mondiale. S'en priver serait stupide.
2. Macalou - Dans la catégorie "homme en forme" on trouve difficilement mieux.
3. Gourdon - Indéniablement un de nos meilleurs joueurs et un type intelligent qui peut faire leader sur le terrain.
4. Jelonch - Quiconque a regardé Castres sait que Jelonch mérite d'en être.
5. Chouly - leader en touche, leader de vestiaire, expérimenté... Pas notre meilleur 3e ligne, mais le genre de joueur essentiel dans un groupe.
6. Ouedraogo - Important d'avoir un autre 3e ligne coureur, et son statut de vétéran en fait un cadre dans le vestiaire.

Je vous vois venir à dire que je n'inclus pas assez de jeunes, mais envoyer un groupe de jeunes à l'abattoir de les aidera pas tant que ça. Il faut un bon mélange: ne pas hésitez à lancer des jeunes si un poste n'apporte pas satisfaction mais conserver des tauliers tant qu'ils sont dans le coup.

On cite les Anglais en exemple: du dernier VI nations Hartley, Care, Teo'o, Wood, Haskell et Brown avait tous 30 ans ou plus et il devraient en être cette année encore (sauf p-e Haskell).
Côté Français, Chouly, Picamoles, Spedding et Ledevedec seulement étaient dans ce cas. Vous voyez que l'expérience ça sert aussi.

@Imanol votre idole

T'as un seul 8. Et tauleigne est vraiment enorme

@Imanol votre idole

Globalement d'accord, avec quelques nuances.

On a constaté qu'on manquait de leader et que les joueurs qui devraient être des cadres ont failli sur les deux dernières tournées. Du coup je serais pour qu'on décapite l'équipe de ses cadres, pour laisser de nouveaux cadres émerger. Gourdon peut en être un, Vahaa peut-être aussi, Dupont et Serin doivent absolument en devenir. Exit Mama (sauf s'il retrouve son niveau), Guirado rend le brassard pour se concentrer sur le terrain.
On s'est obstiné au Stade à garder nos anciens parce que c'étaient des cadres, on a vu le naufrage de ces cadres. On a viré Novès et son staff parce qu'il faut du changement, alors changeons. Si c'est juste virer un staff "Top14" pour mettre un autre staff "Top14" en gardant les mêmes joueurs avec les mêmes leaders, il y a peu de chances de voir du changement.

La comparaison avec l'âge des Anglais est dangereuse. À cause de notre instabilité, nos joueurs de 30 ans sont de faux cadres sans grosse expérience internationale. On peine à avoir des joueurs à plus de 50 sélections, dans ceux que tu cites chez nous seul Pica les dépasse alors que les Anglais que tu cites tournent à 60-80 sélections (hormis Te'o, mais qui a commencé le XV en 2014). Leurs vieux sont de vrais joueurs internationaux expérimentés qui peuvent apporter plus que leur niveau de jeu, les nôtres pas tellement. Un Ledevedec par exemple ne peut pas faire valoir "cadre expérimenté" dans l'équation, seul son niveau peut lui permettre de prétendre aux Bleus.

Sinon attention au "des joueurs avec de la bouteille", pour Atonio et Chiocci cela ne leur a pas vraiment réussi.

  • spir
    17561 points
  • il y a 3 ans
@Team Viscères

Je suis d'accord avec tout ça. On peut aussi lancer le même débat sur Chouly (et c un supporter de l'ASM qui dit ça), avec d'un côté un nv qu'a jamais été proche du top international et de l'autre un vrai leadership sur tous les plans et bien éprouvé.

@Team Viscères

Je trouve qu'on crée un débat qui n'a pas lieu d'être !

Les cadres, les trentenaires, les leaders, lancer les jeunes, "décapiter"... Mais concrètement, de qui on parle ? On va lancer une chasse aux sorcières pour trois joueurs ? Pourquoi vouloir toujours faire retomber sur quelqu'un en particulier ? L'équipe de France serait blindée de trentenaires, ok, je veux bien. Mais concrètement, ils n'étaient que trois ou quatre par feuille de match cette automne.
Justement, ils ne sont plus là ! Les Mermoz, Médard, Domingo, Ouedraogo, etc. ils ne sont plus là ! Ils n'ont pas confirmé les attentes.
Vouloir tout mettre sur le dos de Guirado et Picamoles, je ne comprends pas. D'autant que ce sont deux joueurs parmi les rares à surnager jusqu'à présent dans ce marasme.
Je pense qu'il faut garder des leaders. C'est indispensable. Et, pour le coup, j'ai envie de dire qu'ils sortent tout naturellement, tant certains ont dégringolé dans la hiérarchie. Derrière, qui aujourd'hui seraient tentés de rappeler Mermoz, Médard ou Palisson, je veux dire, ça se fait naturellement, pas besoin de vouloir chasser les derniers trentenaires. D'autant que, malgré les critiques, il n'y a pas tant de joueurs qui ont crevé l'écran avec le XV de France pour remplacer les deux ou trois trentenaires qui ont ramassé beaucoup de critiques.

Et même, je prendrai le contre-pied et au lieu de lancer Dupont, Serin, Belleau, Jalibert, je serai très tenté d'apporter de l'expérience à la charnière avec deux ou trois noms qui viennent assez naturellement.

Clairement, je trouve que tout se fait relativement naturellement. Justement à cause d'un cru génération important qui fait que les jeunes qui ont été sélectionnés, jouent car ce sont les meilleurs et on n'a pas eu besoin de forcer le départ de certains.

@clement6628

Il ne s'agit pas de virer un mec parce qu'il a 30 ans. Il s'agit de ne pas prendre un mec de 30 ans sous le faux prétexte du "il a de l'expérience". Déjà parce que des joueurs avec de l'expérience on en a pas autant qu'on voudrait le croire (même pas sûr qu'on puisse aligner 15 joueurs avec 50 capes), et ensuite parce que c'est une connerie. Un joueur est au niveau pour la sélection ou pas. S'il est au niveau il vient, expérience ou pas. S'il n'est pas au niveau il ne vient pas, expérience ou pas.

@Imanol votre idole

Ta liste est top, vraiment.
J'essaie juste encore de comprendre pourquoi Maestri ? Certes, il a de l'expérience, de l'autorité. Mais, qu'est ce qu'il est en dessous de sa forme... Il nous faut des combattants, des guerriers, des mecs qui en veulent. Gabrillagues ou Jedrasiak seraient mieux adaptés 🙂
Et j'aurais rajouté Babillot qui est dans une sacré forme depuis quelques temps. Avec Jelonch, ils permettent à Castres d'être au top. Ce sont les deux exemples pour moi "d'hommes en forme"

@Bastarocket

J'avais mis Maestri pour la caution leadership/expérience mais c'est vrai qu'en relisant, il y a plusieurs joueurs qui peuvent tenir ce rôle.
Jedrasiak devient dès lors la meilleure option

C'est Clermont qui va tirer la gueule avec 3 deuxième-lignes en moins !

  • spir
    17561 points
  • il y a 3 ans
@Imanol votre idole

Justement, c ça qui va se négocier, non ? Même s'il en a le droit, Brunel va pas trop pouvoir aller trop fort contre les clubs. Si j'étais Azéma, j'arriverais avec 3 revendications fortes au vu de la situation du club (hécatombe + coupe d'Europe + très mauvaise situation en top14):
* On parle même pas de Morgan.
* Pas plus d'un joueur par poste.
* Pas plus de N des lignes arrières.

Je n'arrive pas à imaginer que l'on puisse sélectionner Kotze... Il est certes bon en club mais à largement démontré ses limites au niveau international.

Gomes Sa représente bien plus d'intérêt, même si, on le sait, c'est un poste à maturation lente et qu'il est probablement jeune. Ric n'a jamais confirmé, et je ne sais pas ce qu'il donne actuellement (?).

A voir si Atonio ou Boughanmi sont dans les grâces du Jacques.

  • spir
    17561 points
  • il y a 3 ans
@Jamie Coup d'Mors

J'ai lu pas mal d'articles anglophones, et il y avait de nombreuses louanges sur Atonio (même sur des blogs ou journaux angliches tout court).

@spir

Ouais, j'ai du mal à saisir pourquoi on le démolit par chez nous. Il est plus intéressant dans le jeu courant que Slimani, et ne se fait pas plus pénaliser en mêlée, pour un mec censé se faire tordre au niveau international.

Bourgarit mériterait au moins d'être cité, et même surement mieux

En lisant l'article j'ai l'impression qu'il part du postulat que la hiérarchie installée par Novès va servir de point de départ au nouveau staff.

Or je pense bien que les cartes sont totalement rebattues. Peut-être que Brunel va s'appuyer sur un socle de joueurs de l'UBB qu'il connait bien, qui sait?

De mon côté j'aime beaucoup Priso, quand à Tolofua on dirait que son choix de carrière n'est pas payant pour l'instant. Tropico évoquait un retour de Nyanga, je ne pense pas que ça soit à l'ordre du jour, mais ça serait une excellente idée!

@Glas.Wegian

Nyanga a été bon et l'est encore. Mais je ne suis pas sûr que cela soit une bonne idée. On regorge de troisièmes lignes de talent en France et des jeunes qui plus est. Il faut leur donner leur chance de pouvoir évoluer avec l'EdF. Nyanga a fait son temps et maintenant, il fait le bonheur du RM92 🙂

  • Jacq4y
    291 points
  • il y a 3 ans
@Bastarocket

Surtout quand il est "blessé" pour l'équipe nationale et qu'il joue titulaire avec son club !

  • spir
    17561 points
  • il y a 3 ans
@Jacq4y

Ouais, y a pas de morale en banlieue, hein ? Et encore moins de valeurs ! Quand à l'équipe de France, Lorenzetti la connaît bien, pê, celle de foot.

Très bon tour d'horizon des forces en présence.
J'aurais également cité Bourgarit dans les jeunes espoirs au talon qui peuvent créer la surprise.

1-Baille 2-Chat 3-Gomes Sa 4-Vahaamahina 5- Iturria 6-Macalou 7-Gourdon 8- Pica

ça laisse quand même la possibilité de faire un 8 de devant assez énorme et pouvant rivaliser pendant le 6 nations. Apres est-ce que c’était vraiment les avants le problème sur les derniers match de l'EDF ?
J'attends de voir celui des lignes arrières qui me fait bien plus peur...

@Ishbala

Pas de problème avec les avants ?
On s'est fait bouffer dans les rucks en permanence quand même !

Brunel a dit : "La politique de l'homme en forme", malheur aux autres...

  • spir
    17561 points
  • il y a 3 ans
@Amis à Laporte

ouais, on est encore dans le courtermisme, le bluffisme, le superficialisme, le politisme ; bien laportien, tout ça

  • oZbeck
    26492 points
  • il y a 3 ans

1 Olivier Milloud, 2 Raphaël Ibañez (cap.), 3 Pieter de Villiers, 4 Jérôme Thion, 5 Fabien Pelous, 6 Serge Betsen, 7 Thierry Dusautoir, 8 Julien Bonnaire, 9 Jean-Baptiste Élissalde, 10 Lionel Beauxis, 11 Cédric Heymans, 12 Yannick Jauzion, 13 David Marty, 14 Vincent Clerc, 15 Damien Traille

😊

@oZbeck

ma compo sur rugby08

  • jlr974
    11653 points
  • il y a 3 ans
@oZbeck

Beauxis , ce n'est pas du tout impossible .

  • breiz93
    62745 points
  • il y a 3 ans
@oZbeck

Tu as oublié Walter Spangherro et Philippe Sella, Pierre Albaladejo est indisponible, il s'est blessé à l'entraînement ce matin.

@oZbeck

j'aurais mis tournaire en 1ere ligne et fritz avec jauzion

  • oZbeck
    26492 points
  • il y a 3 ans
@schallerthomas17

Quelle paire de centre!!!

  • Tekaha
    4109 points
  • il y a 3 ans

Mettons des jeunes et misons sur 2023. Ça ne les empêchera pas d'être bons en 2019. Mettre des trentenaires est une erreur selon moi. Sauf Yoniel.

@Tekaha

Il faut arrêter de croire que les jeunes sont une solution à tout.
Sur 10 nouveaux jeunes en équipe de France, même pas la moitié ne reste plus de 2-3 ans parce que d'autres joueurs montrent un meilleur niveau sur le long terme.
Ca ne sert à rien non plus d'envoyer des équipes hyper rajeunies aller se faire casser la gueule contre des cadors.
Et si on fait ça avec 2023 dans la tête et que rien ne marche alors on aura sacrifié une coupe du monde 2019 (ce qu'il en reste tout du moins) sans être sûr de pouvoir faire mieux 4 ans plus tard.
Les trentenaires ne sont jamais une erreur s'ils ont le niveau, ils ont des choses à apporter au jeune.
Bien sûr, il faut éviter le contraire et on doit miser sur des jeunes aussi parce qu'ils ont le niveau et qu'ils peuvent encore progresser.

PS : les jeunes que Lancaster a fait avaient un très gros potentiel (Farrell en tête) et n'ont pas tous été lancés en même temps et ont été mélangés aux plus anciens (Ashton, Hartley, Robshaw ou Brown pour ne citer qu'eux).

  • Jacq4y
    291 points
  • il y a 3 ans
@Ptitmouk

Les jeunes il faut qu'ils jouent DANS LEUR CLUB !!! Ils sont titulaires que quand ils on 27 ans, donc ils sont jamais au niveau en EdF à quelques exceptions près (Dupont...)

  • LeKude
    3316 points
  • il y a 3 ans

slimani-chat-baille
tao-vaha
macalou-picamoles-gourdon

Priso ( Poirot) - chat (bougarit ) - slimani ( ric) - vahaamina (flanquart) - iturria ( gabrillagues) - macalou ( lapandry) - chouly ( tauleigne) - jelonch ( gourdon)

Je n'arrive pas à savoir si on a plus besoin de continuité (la coupe du monde approche) ou d'un grand changement au niveau des joueurs (on n'a pas été bons).

J'espère un retour de Chouly peut-être en tant que capitaine parce que je pense que son impact en tant que leader est bien plus grand que ce que l'on croit.
J'espère aussi qu'on laissera souffler Guirado au moins quelques matchs (remplaçant ?) parce que mentalement, avoir été capitaine en 2017, ça a dû être vachement éprouvant.

@Ptitmouk

En tant que supporter de l'EDF, c'est Parra que j'aimerais voir comme capitaine. En tant que supporter de L'ASM, un peu moins...

@BonusOffensif

le poste de 9 est sans doute l'un des seuls où on a l'embarras du choix : plein de talent, plein de profils différents (malheureusement aucun joueur qui ne réunisse toutes les qualités du 9 parfait, en tous cas pas encore), alors à choisir, je miserais sur la jeunesse.
J'aime beaucoup Dupont mais il lui faudrait un pack conquérant et un 10 d'envergure pour qu'il puisse s'épanouir, progresser, prendre de la bouteille. ça en fait des peut-être...

Vous écartez bien vite Priso qui est vraiment impressionnant depuis le début de la saison. C'est le moment de le lancer, il a un potentiel énorme ! Pour moi il va tirer la bourre avec Poirot. A voir qui sortira titulaire. A voir comment Baille revient tout de même.

En pilier droit c'est toujours autant la ramasse, personne ne sort du lot.

En deuxième ligne Vaha est incontournable. C'est pour moi le seul qui a vraiment le niveau international (en tout cas de manière constante) de nos avants. Après, si Ithuria revient il avait un super profil, à voir ce que ça va donner.

En troisième ligne je partirai sur un Jelonch, Gourdon, Macalou. Après, vous les mettez dans le sens que vous voulez 😉

Bon courage pour faire le même article derrière avec tous les blessés...

@Les Courses En Travers

Avec les blessés mais aussi avec le réservoir ! A part en 9 où t'as environ cinq mecs qui postulent et au centre (mais il y a une foule de blessés), le 10, les ailes et l'arrière, même au complet, ce n'est vraiment pas fameux ! Quand on compare les potentiels titulaires de ces trois postes avec leurs homologues internationaux, ne serait-ce qu'européens, ça pique ! Et alors, si les blessures s'y mêlent...

  • tropico
    18022 points
  • il y a 3 ans

En 3eme ligne y'a quand meme pas mal de futurs espoirs

Sinon je vois bien un retour de Jocelino Suta et de Nyanga

Franchement, à part le poste de pilier droit, il y a quand même du joli matos devant. Si les blessures ne viennent pas tout gâcher, ça peut être sympa.

Quant à la question initiale, je vois une continuité. Rappeler des joueurs expérimentés, je n'y crois pas vraiment. Puis, surtout, qui pourrait vraiment y prétendre ? Maestri et Ouedraogo qui feraient figure de favoris paraissent dépassés dans la hiérarchie. A l'inverse, prendre que des jeunes et virer les deux ou trois trentenaires qui restent, c'est risqué. Non, je vois dans la continuité de cette automne avec Guirado, Picamoles, voire Chouly, accompagnés de jeunes et de joueurs dans la force de l'âge.

@clement6628

Oui, il faut des mecs expérimentés avec du caractère pour guider les jeunes. Quand on voit ce qu'on réussit à faire Rougerie et Michalak avec les babas ...

Slimani (Kotze) - Chat (Maynadier) - Poirot (Priso)
Vahaamahina (Taofifuena) - Gabrillagues (Iturria)
Babillot (Gourdon) - Makalou (Lakafia) - Jelonch (Camara)

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais je trouve ça plutôt cohérent...

  • oli 30
    7324 points
  • il y a 3 ans
@Bastarocket

Pas mal! Peut être Picamoles à la place de Lakafia et Bourgarit à la place de Maynadier. Sinon je valide ta liste.

Derniers articles

News
News
News
Vidéos
News
News
Vidéos
News
News
Vidéos
News