Tournoi des 6 Nations. La défaite du XV de France face à l'Angleterre analysée par la presse étrangère
XV de France - Angleterre : l'analyse de la presse étrangère.
Tournoi des 6 Nations 2016 : comment la défaite du XV de France face à l'Angleterre a-t-elle été analysée par la presse étrangère ?
Le XV de France a terminé son Tournoi des 6 Nations par une troisième défaite face à l'Angleterre. Score final ? 21-31 pour un XV de la Rose auréolé du Grand Chelem. Si la performance est saluée outre-Manche, comment le match a-t-il été vécu par la presse étrangère ? Comme d'habitude, voici un tour d'horizon.Tournoi des 6 Nations. La défaite du XV de France face à l'Angleterre analysée par la presse étrangèreVIDEO. 6 Nations. Les fulgurances anglaises de Care et Youngs punissent la défense tricolore

ESPN : Chasser les démons... et direction l'Australie !

L'Angleterre a chassé les démons du Grand Chelem grâce aux essais de Danny Care, Dan Cole et Anthony Watson. La titularisation du premier ? Un « coup de génie » pour le site spécialisé, qui n'oublie pas de saluer la bonne performance au pied d'Owen Farrell. Mais le n°12 des Saracens n'est pas le seul joueur mis en avant puisque le match de George Kruis et Billy Vunipola a été jugé « superbe ». ESPN Scrum considère malgré tout que la victoire s'est obtenue grâce à un « travail d'équipe » né de la « frustration et d'une grosse confiance en soi » face à des Bleus « mobilisés ». Tout le monde se tourne déjà vers la tournée de juin en Australie.

Planet Rugby : Belle résistance française

Planet Rugby commence également par rappeler que les coéquipiers de Dylan Hartley ont mis fin à... 13 années d'attente pour décrocher un Grand Chelem qui « récompense la meilleure équipe du Tournoi ». Côté bleu, la « volonté de jouer » incarnée par Virimi Vakatawa, Maxime Machenaud et Scott Spedding est saluée, ce qui « a permis de rester dans la partie »... tout comme les plaquages manqués côté anglais. Mais « pour la première fois depuis le début de mandat d'Eddie Jones », l'Angleterre a tenu le match pendant 80 minutes. La semaine passée, le retour en force des Gallois avait causé quelques frayeurs. L'homme du match ? Le talentueux 2e-ligne George Kruis, même si son camarade Maro Itoje est également cité. Quant au moment du match, c'est la performance d'Owen Farrell qui est validée, son bon taux de réussite se révélant « vital ».

The Guardian : Mérité pour l'Angleterre

Le Crunch ? « La plus mauvaise performance anglaise depuis le début du Tournoi » selon The Guardian, le tout symbolisé par une indiscipline chronique. Le XV de la Rose a su néanmoins « profiter des faiblesses de la touche française ». Une équipe de France taillée pour l'hiver par le journal : « encore pire que l'Angleterre, Scott Spedding mis à part, n'a jamais semblé capable de marquer un essai ». Pour les Anglais, « peu importe où était l'équipe il y a six mois, que l'équipe comporte seize joueurs nés dans les années 90 et un nouveau coach : ce Grand Chelem est une prouesse ». S'il reste beaucoup à faire, l'équipe est capable de faire de grand progrès. Rapidement. Dans un autre article, le French Bashing revient au galop : « La plus grosse déception du Tournoi ? Le fait que la France ne soit même plus une déception. L'équipe est ennuyeuse et incohérente. Le 6 Nations n'a jamais été aussi pauvre mais le dénominateur commun des deux plus mauvais matchs fut la France. Inclure la Géorgie et la Roumanie ? Pourquoi pas ».

Le bonus : les notes du match

Dans un autre article, The Guardian s'est amusé à noter les joueurs anglais... mais aussi leurs adversaires. Alors, qui est bonnet d'âne côté tricolore ? Jefferson Poirot, qui récolte un 4/10, « coupable sur l'essai de Care et à la peine en mêlée. Sa carrière internationale ne sera pas longue, à moins de faire de rapides progrès ». A l'inverse, c'est Scott Spedding qui obtient la meilleure note (8/10, comme Virimi Vakatawa, qui doit « s'améliorer défensivement » et Maxime Machenaud) : « une menace constante ». Et Damien Chouly, tant critiqué en France... comment est-il vu de l'autre côté de la Manche ? Le flanker obtient un 6/10 : « Bien meilleur en 3e-ligne aile. Peu d'autorité balle en main mais beaucoup de plaquages, notamment sur Billy Vunipola ».

Côté anglais, George Kruis obtient un 9/10 et Billy Vunipola confirme avec un 8/10, comme Ben Youngs. Seuls Mike Brown et Mako Vunipola n'obtiennent « que » la moyenne. Ce dernier est considéré comme plus performant comme impact-player.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Les ophelodes, c'est pas français?

@The Knife

Ben si tu mets "cong" à la suite ça devrait passer...
"Oh putaing, Jean Régis, quel bel ophelogue cong "

Qu'est ce que vous avez contre les off-loads??!!?

@Christophe Lod

Essayez donc de faire un jeu de mot avec Christophe et ´"😜asse apres contact" !

@Christophe Lod

Ben comment on dit en français ?

Y a que moi qui m'arrache les cheveux à chaque fois que j'entends ou lis le mot "offload" ?

@à laile la vie est belle

Ah oui j'avais oublié le "momentum" de Galthier, ou les skills ! J'ai rien contre les anglicismes, du genre "drop" ou "ruck", mais certains nouveaux commencent à pulluler alors que des mots français sont déjà utilisés !

@à laile la vie est belle

Qu'est ce que vous avez contre les off-loads??!!?

@à laile la vie est belle

Mche, même peur... ahah
Et puis y'a meme encore des fans de Basta... si si c'est vrai j'en ai vu un ici...

  • mche
    126890 points
  • il y a 3 ans
@à laile la vie est belle

Je suis de tout coeur avec vous les gars!
Mais attention il y a sur ce site des fans de la langue british. Vous allez vous faire allumer!

@à laile la vie est belle

Merci A l'aile la vie est belle, grâce à toi je sais maintenant que Parisse ne supporte pas lui non plus la langue de Shakelepire

@à laile la vie est belle

Oui, c'est Border-line tout cela......

@à laile la vie est belle

Kills est bien à la mode aussi en ce moment....

@à laile la vie est belle

Si tu écoutes les commentaires de Galthié (offload, corner, lead, momentum, ...) , tu ne dois plus avoir beaucoup de cheveux

@à laile la vie est belle

Il y aussi "scorer" qui m'énerve si ça peut te rassurer.

  • keun
    6788 points
  • il y a 3 ans

bon pour les medias anglais on se doutait bien qu ils allaient se regaler a nous descendre, mais les medias francais , soit disnt specialistes rugby, ont ils deja foulé le pré? le jeu désiré pas GN , ca vient pas du coup de baguette magique . Ca fait depuis l ere B.Laporte que l on a privilegié le defi physique au jeu de passe et d evitement . Ca ne peux pas se mettre en place en si peu de temps.Je serai bien plus critique si lors des prochains matches et surtt le prochain tournoi, on ne oit aucune amelioration . En tt cas pour ma part ca faisait longtemps que je n avais " vécu " les matches de l EDF comme ca , que se soit ds l enthousiasme comme ds l enervement. Je ne vois plus des parties soprifiques

Ca commence à devenir pénible ces histoires de stats de défenseurs battus, de franchissements, de mètres parcourus. Alors un mec qui fait 80 mètres, crochète et percute 10 défenseurs, et se vautre en lâchant la balle pendant son magnifique plongeon dans l'enbut, il sera glorifié pour ses stats? Moi je préfère un bijou de passe dans le bon espace et dans le bon temps d'un Conrad Smith ou d'un Matt Giteau à 50m parcourus pour rien. Mais chacun ses goûts.

@Chicobay

On est bien d'accord. Avec un bémol tout de même.
Tu cites les deux meilleurs centres des 10 dernières années selon moi, du moins les plus intelligents et les plus complets. Quel centre français, hormis Mermoz - à qui je ne trouve rien de transcendant - et Dumoulin - qui est encore un peu "léger" à ce niveau - peut faire ce type de passe ?
Malheureusement vu le manque de créativité et "d'intelligence situationnelle" (désolé de resortir ce barbarisme très à la mode) de nos centres et de nos arrières en général, qui plus est après les années PSA, les voir franchir est déjà une amélioration en soi.

Et là se pose un autre problème : nous avons beau percer inlassablement, il n'y a quasi-jamais de soutien à celui qui vient de percer. Comme si personne ne s'attendait à qu'un de leur coéquipier puisse (ô miracle) jouer l'évitement et même franchir la défense. Du coup, le porteur de balle fait souvent n'importe quoi, au choix un coup de pied pourri, un pied en touche, une passe manquée et/ou un en-avant, voire même une glissade dont on se demande si ce n'était pas la meilleure chose qui puisse arriver...

Mais gardons espoir, on joue un peu mieux qu'avant ! (Bon en fait, l'inverse n'était pas possible non plus)

OH ! Rugbynistère " La France habillée pour l'hiver...French bashing ". Vous attendiez quoi des confrères d'en face ? Non mais vous avez lu la presse française dans Midol et surtout dans l'Équipe d'aujourd'hui par exemple et PH B. dans son édito : Extraits
"PSA a essayer de tout fermer,Guy Novès de tout ouvrir, rien ne marche. [...] on préfèrerait être certains que les penseurs à la tête de notre malheureuse EdF n'ont pas une coupe du monde de retard et que les offloads d'aujourd'hui ne soient pas obsolète en 2019 ".
P H .B.parle de Guy Novès qui comme Lancaster avait motivé ses troupes de façon "😜atriotico-martiales en parlant du maillot comme un treillis de l'armée avec les résultats que l'on sait du côté de Lancaster.".[...]
"...Et pendant que le surgé de Pibrac ( GN) prenait le sage Guirado comme capitaine et convoquait la fine fleur de l'arbitrage ,, Eddie Jones nommait l'énergumène Hartley comme leader et envoyait ses troupes au pub descendre quelques bières pour ' libérer le diable '.."
Voilà pour NOS médias...
Alors passe pour les Anglais,mais supporters lambdas de notre équipe nationale , nous sentons bien que cette équipe respire l'ENVIE,la SOLIDARITÉ, la JOIE d'être sur le pré et parait à l'écoute du schéma de jeu proposé.
Nous constatons que la défense se bonifie, que des buteurs fiables sont là. Bon les intentions sont là et les actions n'aboutissent pas ?? Le travail,les skills et encore quelques matches de haute intensité vont FORCÉMENT donner les automatismes aux positions sur le terrain , mettant (au passage) de l'huile dans les rouages et la ligne de but sera encore et encore franchie . Et il me semble que le palmarès du Guitou laisse à penser que l'homme maîtrise son projet et en ce qui me concerne je lui souhaite de recevoir encore un "bada" de patience" de tous ceux, médias et nous,supporters qui croyaient voir un "magicien de Pibrac" en retar d'une baguette magique.
Je donne RV en décembre...après le "voyage d'études argentin et la visite de l'autre côté de la boule terrestre : Samoa,Néo Zeds et compagnie.
Puis arrivera 2017 et le renouvellement de la FFR : cette NÉCESSITÉ existencielle pour le sport que l'on aime.

ALLEZ les Bleus ... (Aïe trop long ! Mais je tente )

@illia DEGUN

Pfff, l'Equipe, c'est ce canard ringard qui surfe sur son monopole papier de la presse sportive généraliste ?.. On est en 2016, faut atterir les gars... Novès était prof de sports, à Pibrac, pas "surgé", et c'est parce qu'il se démenait pour son équipe de collège qu'il a gagné son surnom de Gitan... Et sa prose, et sa syntaxe, son discours, excusez, mais c'est très très loin au-dessus des articles poussifs et pauvres en notes de l'Equipe...
Pour le reste, tu as tout dit : on pousse derrière Novès parce qu'on a vu les matchs, on s'arrache les cheveux en voyant tomber les ballons, mais on a vu le jeu...

@illia DEGUN

Moi j'aime bien Pierre-Michel Bonnot même si je ne suis pas toujours d'accord avec lui .C'est un poil à gratter bienvenu pour déranger le consensus mou ("il y avait la place, on est en reconstruction, il faut travailler, ...) .Il a les outrances d'un caricaturiste et je lis toujours ses éditoriaux avec plaisir.

@illia DEGUN

Merci pour ce message qui reflète ce que l'immense majorité des supporters pense. En revanche je trouve que le Midol est plutôt mesuré dans ses articles avec des critiques mais aussi des encouragements. JMB de l'Equipe est un abruti fini, d'une prétention achevée, mais rien de nouveau sous le soleil de ce côté là.
Ce qui me dérange en revanche ce sont les commentaires de Lartot en adoration devant cette équipe d'Angleterre et son chouchou Danny Care alors que franchement il n'y a pas de quoi fouetter un chat. Galthié est constamment obligé de rappeler ce que les Français font bien parce qu'à entendre Lartot, il n'y a rien à retirer. Désolant... Je regrette le temps (que je n'ai malheureusement pas vécu) des commentateurs un peu chauvins à la Couderc qui ne s'embarassaient pas du politiquement correct.

  • Batman
    3131 points
  • il y a 3 ans
@illia DEGUN

La France, le seul pays qui s'auto-flagelle dans la presse...

Pathétique. Et tellement facile...

  • Kadova
    31045 points
  • il y a 3 ans
@illia DEGUN

Merci de me confirmer que je ne perd absolument rien en refusant de lire l'Equipe et le Midol (depuis 2011)
🙂

@illia DEGUN

Post Sciptum
je précise
Je donne RV en décembre...après le "voyage d'études argentin" et la visite DE CEUX de l'autre côté de la boule terrestre : Samoa,Néo Zeds et compagnie QUI VIENNENT chez nous.

Comme dit Cyanman, le moment où ils ne nous critiqueront plus, c'est que nous serons vraiment mauvais. Ils sont marrant ces anglais, pas un mot pour Lancaster qui, à part la coupe du monde, a fait un très bon parcours avec cette équipe. Maintenant c'est Jones qui récolte les lauriers.
Critiquer Poirot ? On verra d'ici quelques temps. Je ne me souviens pas d'un Guirado flamboyant dès ces premiers matchs, bien au contraire.
Je radote mais, on verra lorsque l'on récupérera Pica, Huget, voir Kockot dans les remplaçant( il n'est pas un grand joueur, mais met beaucoup de vitesse dans le jeu).
Parlez Messieurs les anglais, parlez. On ne vous avait pas entendu cet automne

@Aquestecop

Oh non pas Kotkot...il est tout vieux....hé hé

  • Kad Deb
    24620 points
  • il y a 3 ans

Critiquer Poirot sur l'essai de Care et ne rien dire de l'absence de défense de Chouly sur Vunipola, lors de l'action qui amène l'essai de Watson... Le journaliste du Guardian montre ici les limites de sa compétence en matière de rugby...

Par contre, le Guardian n'a pas tort de critiquer la faiblesse offensive de l'EdF : moins bonne attaque du tournoi avec seulement 7 essais marqués... Derrière l'Italie pourtant cuiller de bois. Ça fait mal au french flair !
Par le passé, des EdF en reconstruction avec un nouveau sélectionneur et de nouveaux joueurs ont fait beaucoup mieux que ça. J'ai surtout du mal à digérer la défaite contre l'Écosse. Il me semble que les Bleus n'ont joué sérieusement que 10 minutes dans ce match et ont regardé les Écossais faire le reste du temps.

Bon, allez ! Accordons encore un peu de temps et de crédit à cette EdF version Novès. Mais si ça ne s'améliore pas nettement pour la manière et les résultats d'ici le prochain tournoi...



  • Ay74
    12600 points
  • il y a 3 ans
@Kad Deb

Le nombre d'essais marqué, c'est un chiffre de plus et comme tout les chiffres, on leurs faire dire ce que l'on veut.
Il y a des essais qui comptent et d'autres qui compte un peu moins. Quand le match est plié, les équipes jouent et marquent des essais, quand c'est serré, il y a plus de pénalités.

L'Italie marque 2 essais contre le pays de Galles. Oui, mais le match était déjà perdu pour eux, inutile de tenter les pénalités et la Pays de Galles n'avait aucune raison de de défoncer en défense.
Si l’Angleterre avait mené de 30 points à l'heure de jeu l'équipe de France aurait surement marqué des essais et pris plus de risques.

L'analyse du Guardian est plutôt habituelle, pour ne pas dire tristement répétitive. Néanmoins, cela prouve qu'ils pensent encore à nous. Nous serons définitivement nuls lorsqu'ils ne prendront même plus la peine de nous basher. D'ici là, la réponse doit se faire sur le terrain, et le vent tournera pour nous comme pour vous messieurs les Anglais, soyez en certains.

Beaucoup d'arrogance !!!

L'analyse du Guardian est franchement moyenne, le commentaire sur Poirot est beaucoup trop sévère et le paragraphe sur la France est parfaitement gratuit, la France est en pleine reconstruction, a affiché des progrès et n'a jamais semblé à la rue, comme le dit Eddie Jones, il nous faudra un peu de temps.

L'équipe de France est ennuyeuse ? Ok alors pourquoi ils ont de meilleurs statistiques que les anglais et autres sur l'ensemble de la compétition ? (équipe qui bat le plus de défenseurs, qui fait le plus de passes après contact, qui a autant franchi que les anglais, qui font le plus de passes etc ...). Et puis la plus mauvaise perf anglaise depuis le début du tournoi ? C'est au contraire le sel match où ils ont tenu 80 minutes, ya du progrès.

@pouley grilley

Merci, peut-être un peu atypique, mais je suis français 😉

  • epa
    33289 points
  • il y a 3 ans
@pouley grilley

C'est toujours intéressant d'écouter les arguments d'un anglais comme the knife pour connaitre la valeur de l'équipe de France, de la technique française ou des joueurs français.

@pouley grilley

je ne cherche pas à dire qu'on a été les meilleurs mais que l'analyse de The Guardian fait preuve uniquement de chauvinisme car comparé à l'an dernier on a de meilleurs stats je pense (outre le Crunch 2015) et qu'on a tout de meme fait du jeu

@pouley grilley

Pardon pour les fautes dues au correcteur "medians"= quand ; "stars"= stats ; "finit"= finissent et quelques autres encore 😉

@pouley grilley

Bref bis, ces stats de franchissements que l'on brandit depuis très récemment pour se voir plus beau que l'on est sont tout bonnement ridicules et dénuées de sens, dans la mesure où pour les stars, tous les franchissements se valent, alors que c'est bien évidemment on ne peut plus faux. Un franchissement issu d'un coup de génie ou/et précédé d'un long travail de combinaisons ou/et de déséquilibrage d'1 défense qui va à dame vaut mille franchissements bourrins qui finit dans 1 tas voire dans l'herbe.

@pouley grilley

La différence entre tes stats et les faits, c'est essentiellement que l'on compte comme un franchissement un type qui passe un autre médians bien même il se retrouve par terre 1 mètre cinquante plus loin avec 2 adversaires sur le dos, c'est à la faveur d'un mini exploit à l'échelle individuelle assez stérile sans construction ni anticipation de quoi que ce soit de collectif face à une défense pas déséquilibrée ni en danger le moins du monde, bref 1 coup de coupe-papier dans l'eau, lorsqu'Anglais et Gallois franchissent, ils parcourent jusqu'à 20 ou 40 mètres au milieu d'une défense qu'ils ont pris de vitesse et is à la rue dans son ensemble, et c'est bien plus souvent le résultat d'un projet réfléchi et d'une combinaison réussie.

  • Kad Deb
    24620 points
  • il y a 3 ans
@pouley grilley

C'est bien joli toutes ces stats, mais quelque chose me dit que les Anglais ne nous les échangeraient pas contre leur victoire avec grand chelem... :/

@pouley grilley

oui enfin la France c'est aussi la pire attaque du tournoi derrière l’Italie "statistiquement"

Derniers articles

News
News
News
News
News
Sponsorisé News
News
News
News
News
News