Toulon - Patrice Collazo dévoile sa version des faits du cas Rhys Webb
Collazo sort la sulfateuse.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Dans une interview donnée à Var Matin, Patrice Collazo dévoile sa version des faits des relations entre Rhys Webb et son club.

Le feuilleton Rhys Webb à Toulon était pourtant terminé après que ce dernier ait quitté le club varois pour l'Angleterre et Bath. C'est ce qu'on croyait. Désormais, une joute verbale par média interposé a commencé entre le joueur gallois et l'entraîneur toulonnais, Patrice Collazo. 

A la BBC, Webb avait été virulent à l'encontre des dirigeants et du staff du RCT, son ancien club. Pour rappeler les faits, le RCT avait libéré le demi de mêlée qui souhaitait se rapprocher de sa famille. Mais il avait avant tout été mis de côté après que le club ait appris sa sélection pour le Tournoi des 6 Nations : "Toulon n'était pas content que je sois retenu pour le Tournoi. Là-bas, ils vous voient comme un joueur de Toulon et ne veulent pas que vous jouiez pour quelqu'un d'autre", a-t-il déclaré à la BBC. Webb n'avait pas apprécié les sorties médiatiques de son ancien club et de son staff qui "faisaient tous leurs discours dans les médias français." 

Mais ce n'était pas sans compter la réponse du club et plus particulièrement de Patrice Collazo qui a tenu à remettre les choses à plat avec son ancien joueur. Dans les colonnes de Var Matin, il s'est expliqué :

J’ai vu que Rhys s’était plaint de la manière dont on l’avait traité à Toulon. Il a juste omis quelques gros détails. En fait, il y a eu plusieurs volets. Le premier, lorsqu’il m’annonce en juin dernier que sa femme veut rentrer au Pays-de-Galles. Je lui demande alors si cela lui pose problème. Il m’affirme que non et m’assure qu’il tiendra tous ses engagements. Je m’engage de mon côté à lui aménager son emploi du temps en toute transparence par rapport aux autres joueurs, pour qu’il puisse de temps en temps aller voir sa famille. Deuxième volet à partir d’octobre. Avec Laurent Emmanuelli, on entend que son CV circule en Angleterre. On nous le confirme. On demande à Rhys s’il veut partir mais il dément catégoriquement.Troisième volet en décembre. Il nous annonce qu’il ne veut plus aller au bout de son contrat et qu’il veut être libéré. Je lui explique que le moment n’est pas très bien choisi mais que je peux comprendre. Il m’assure encore qu’il va faire une grosse fin de saison. De mon côté, j’interviens avec Laurent Emmanuelli auprès du président pour qu’il le libère gratuitement. Rhys me remercie.

Pour l'entraîneur, Rhys Webb a tout simplement manqué de loyauté envers ses coéquipiers, son club et son staff. L'aigreur de Patrice Collazo se fait ressentir par cette dernière phrase, qui sonnera encore dans la tête de Webb pour longtemps : "Pour finir, je tiens à rappeler que beaucoup de grands joueurs sont passés à Toulon et se sont contentés de laisser une trace sur le terrain, ce qui est la marque des plus grands. Pas dans les journaux ou à l’infirmerie."

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • cahues
    120125 points
  • il y a 2 mois

Certains se sont contentés de laisser une trace hors du terrain également, même chez les plus grands.

Derniers articles

News
News
News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News