Ecrit par vous !
Top 14 - Stade Rochelais : fin de saison pour Rémi Bourdeau
Nouveau coup dur pour la Rochelle après la blessure de Rémi Bourdeau.
Le jeune troisième ligne du Stade Rochelais Rémi Bourdeau doit mettre un terme à sa saison après une rupture des ligaments croisés survenue samedi face à Agen.

C'est la tuile pour La Rochelle. Après avoir déjà perdu Lopeti Timani, victime d'une rupture des ligaments croisés du genou lors du match contre Enisey-STM en Sibérie, la Rochelle doit faire face à une nouvelle blessure. Cette fois, c'est Rémi Bourdeau qui a été touché. Samedi, face à Agen, le troisième ligne de 26 ans est sorti en grimaçant, annonçant très probablement une mauvaise nouvelle. Elle ne traîna pas, puisque ce mardi, le club informait dans un communiqué que son joueur souffrait lui aussi d'une rupture des ligaments croisés du genou, et que sa saison était d'ores et déjà terminée. Arrivé cet été en provenance de Béziers, Rémi Bourdeau avait disputé huit matchs de Top 14, ainsi qu'un match de Challenge Cup. Il avait été titularisé à sept reprises.

Armand Batlle absent trois semaines

Sorti « groggy » dès la cinquième minute samedi face à Pau après son essai, Armand Battle devra patienter pour retrouver les terrains. Le Castrais l'a annoncé ce mardi sur son compte Twitter : il a été victime d'une commotion cérébrale et le neurologue l'a mis au repos pendant trois semaines. Batlle ne jouera donc pas face à ses anciens coéquipiers de l'USAP à Aimé-Giral le samedi 24 novembre.

Antoine Poussin
Antoine Poussin
Cet article est rédigé par Antoine Poussin, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Bah, ils pourront toujours faire du rugby fauteuil. Oui, je sais, c'est cruel mais pas plus que d'ignorer ces blessures en cherchant des causes improbables ou des solutions bidon...

C'est une épidémie, que fait l'OMS ?
Faudrait quand même qu'un jour les préparateurs physique ouvrent les yeux sur l'accroissement continue de la masse musculaire et ses conséquences : les clubs s'en foutent, z'ont des joueurs hyper performants. Et quand ça casse, c'est un pauvre bougre qui va passer sur la table et subir l'enfer de la rééduc, pas les dirigeants ni le préparateur. Pis ça coûte rien c'est pris en charge par la Sécu comme l'arrêt de travail, on se paye un joker et oualà.
Oui, je sais, le rugby professionnel c'est pas le monde des Bisounours !

Derniers articles

Ecrit par vous !
News
News
News
News
Transferts
News
News
Ecrit par vous !
News
News
News
Transferts