Top 14 - Stade Français. Hans-Peter Wild va-t-il jeter l'éponge ?
Les tribunes du Stade Français sont rarement pleines.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Le propriétaire du Stade Français Hans-Peter Wild pourrait être poussé à vendre le club en raison de problèmes en interne.

Stade Français Paris : Julien Dupuy et Robert Mohr virés ?Ce samedi à la veille du déplacement à Toulon, Le Parisien se fait l'écho de la situation interne tumultueuse qui règne au Stade Français. Sur son site, le journal n'hésite d'ailleurs pas à parler d'une possible vente du club par Hans-Peter Wild. Celui-là même qui l'avait racheté à Thomas Savare il y a un an et demi. Les signatures de joueurs comme Gaël Fickou, Yoann Maestri ou encore Nicolas Sanchez avaient laissé présager d'un avenir plus rose pour le club de la capitale. La situation sportive est d'ailleurs bonne puisque les Soldats roses pointent à la quatrième place du classement en Top 14Le Stade Français recrute l'Argentin Pablo Matera pour plusieurs saisons [TRANSFERT]Mais un solide recrutement ne fait pas tout. Car au final, ce qui importe c'est l'humain. La direction parisienne semble cruellement en manquer avec l'éviction de Robert Mohr, directeur du développement et de Julien Dupuy, entraîneur-adjoint. Au coach principal Heyneke Meyer, on - comprenez les cadres du club - reproche ses "les cadences imposées, le manque de dialogue et d’ouverture". Le Parisien d'indiquer que "l’avocat de certains d’entre eux a envoyé un mail au propriétaire lui-même pour l’alerter sur des dysfonctionnements internes au club." Le groupe vit bien diront certains. 

Éliminés en Challenge Cup, le Stade Français, son staff et ses joueurs n'ont plus le droit à l'erreur en Top 14. À 77 ans, Wild attend des résultats. Et rapidement. Il a mis les moyens de ses ambitions en injectant 40 millions d'euros dans le club. Pour Le Parisien, il "continue d’aligner les billets à perte." Les finances du club, qui n'étaient pas florissantes avant son arrivée, seraient donc toujours dans le rouge avec une billetterie et un sponsoring loin d'être à la hauteur. À ce titre, le voisin francilien avec son enceinte couverte flambant neuve à La Défense réussit beaucoup mieux. Va-t-on voir ressurgir le spectre de la fusion ?
Fusion Racing 92 - Stade Français Paris : ce qu'on appris lors de la conférence de presse

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Vendre ? J'y crois pas un instant !! Il vient de commencer a changer son organisation comme il le souhaite en mettant de côté (je suis poli) des figures du club.
Ila fait signer des joueurs de premier plan, et il va continuer. Alors pour moi il ne vendra pas.

Pourquoi Wild jetterait-il l'éponge ? Il va se contenter de nettoyer d'un bon coup d'éponge et il déjà commencé. Je redoute qu'il recrute encore plus à l'étranger.

"il "continue d’aligner les billets à perte."" : je ne pense pas que le docteur Wild ait envisagé un jour de gagner des ronds avec le rugby . Le sport lui plaît , il est blindé il se fait plaisir mais je ne pense pas qu'il considère le SF comme un investissement financier

Wild ne fera pas dans l'angélisme ! D'ailleurs Wild, ça veut dire sauvage an allemand !

@Garou-gorille

Ça veut aussi dire précipité et impétueux.

on va peut être attendre un peu avant de parler de "jeter l'éponge".
Il va restructurer pepere.
En virant tout ce qui dépasse.
et formater plutôt à sa convenance.
On en reparle dans 3 mois ?

Y aurait il moyen de récupérer Fickou dans la confusion ?

Pour ménager les susceptibilités locales je propose les fusions Racing-Bayonne et Stade-Biarritz bien que cette dernière soit un peu agressive en ce qui concerne le mariage de couleurs.

Le Stade Français n'a pas de bol avec ses investisseurs ces dernières années.



Les mecs croient que parce qu'ils apportent le fric ils font tout ce qu'ils veulent? Les mecs se fatiguent de devoir gérer des rapports humains au bout de quelques mois?



Peut-être que je suis à côté de la plaque et que c'est le SF qui est devenu un panier de crabe ingérable en interne, mais enfin si le docteur Wild veut un club où il fait ce qu'il veut et sans "folkore interne" il n'a qu'à investir sur un club tout nouveau qui n'a pas de figures historiques, et pas dans un club centenaire du championnat de France?

La fusion de deux clubs a pour résultat la disparition d'un des deux clubs. Le Stade Français est bien placé pour le savoir.

@Latruffeduperigord

Le Racing aussi.

@Team Viscères

Tu as raison et il semble, sans connaitre les détails que le résultat final est le même.

@Latruffeduperigord

C'est en effet exactement la même histoire, c'est ce qui rendait cette histoire de fusion encore plus ironique.

Ach ! Die Rosen haben Dornen Herr Wild !

  • mche
    150963 points
  • il y a 1 an
@lelinzhou

Et tu te permets de critiquer l'emploi d'anglicismes!

@lelinzhou

Jawohl !

Le groupe vit bien..., no comment!

Tout ne serait-il pas rose au Stade Français?

@Garou-gorille

Le maillot est toujours rose

  • Scala
    383 points
  • il y a 1 an

Le Racing est structuré organisé un public présent une très bonne équipe présente tant en top 14 et coupe d'Europe. Qu'aurait il à gagner de fusionner avec son voison ? Où si l'on en croit l'article c'est le bordel. Je n'y crois pas une seconde.

@Scala

La racing a à y gagner l élimination d un concurrent direct

@sapiac76

je savais pas que le Stade français était un concurrent direct du Racing.
Ils sont loin d'être au même niveau

@fabien81

je ne parle pas que sur le plan sportif

@sapiac76

Et la récupération de Fickou et Plisson

@Yann Béli

Plisson ne vaut pas une fusion ...

@Ghy Nofèros

C’était ironique hein

@Yann Béli

Ouais ben moi aussi hein



Bon ok je l'ai pris au 1er degré.

Derniers articles

News
Transferts
News
Vidéos
News
News
News
News
News
Sponsorisé News
News