Ecrit par vous !
Top 14- Présentation des clubs pour la saison 2017-2018 : Oyonnax
Jamie Cudmore a troqué le maillot pour le jogging d'entraîneur. Crédit photo : Fanny Haas

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
La présentation des clubs de l'élite la saison prochaine suit son cours. Aujourd'hui place au seul club qui peut jouer sous la neige ... au mois d'avril.

Présentation :

En 2013, la France du rugby "découvrait" Oyonnax qui accédait pour la première fois au Top 14. Cinq saisons plus tard, tout cela a bien changé. Avec ses trois saisons dans l'élite entre 2013 et 2016, l'USO a tout connu. Du stress, avec un maintien assuré lors de la dernière journée pour leur première saison. De l'émotion, avec les adieux de Christophe Urios à Enest-Wallon lors de la défaite en barrage contre les Toulousains. Enfin, de la déception en 2016 lorsque l'USO file en Pro D2 après une saison très compliquée. Mais un an après sa descente en Pro D2, l'USO retrouve l'élite. C'est forcément avec plus d'expérience et plus de confiance que lors de la précédente montée, que les Oyomen vont aborder cette nouvelle saison. L'effectif a partiellement changé même si certains cadres sont restés dans l'Ain (Ma'afu, Ursach, Tian …). Adrien Buononato succède à Johann Authier, épaulé par Vincent Krischer (ex équipe de France), Mike Prendergast (ex Grenoble) et Jamie Cudmore.

L'an passé :

Un petit tour en Pro D2 et les Oyomen sont de retour. L'USO a rempli son objectif la saison passée : retrouver le Top 14. Le chemin fut long et difficile, ponctué par quelques déceptions, notamment à domicile contre Colomiers. Mais les deux victoires à l'extérieur contre Aurillac et Agen ont forgé la première place de l'USO. Un titre fêté sur la pelouse de Montauban lors de la dernière journée. Meilleur attaque avec 88 essais l'an passé, les Haut-Bugistes devront continuer sur cette lancée pour espérer battre les grosses écuries sur leur pelouse synthétique.

Les matchs amicaux :

Deux matchs de préparation sont au programme pour l'USO. Le premier aura lieu à Charles-Mathon le 3 août contre Grenoble et le second à Nyon (Suisse) le 12 août contre le Stade Français. Les Oyomen sont actuellement à Val d'Isère pour un stage de préparation jusqu'au 29 Juillet.

Maillot :

Pour les couleurs c'est du classique : rouge et noir pour le maillot domicile et coupe d'Europe. Pour les déplacements les Oyomen seront vêtus de blanc. Le design en revanche est plutôt nouveau : plus de sponsors sur la partie avant de maillot mais du « grip », peut-être pour une meilleure tenue du ballon.PHOTOS. Top 14 - Les nouveaux maillots d'Oyonnax pour la saison 2017-2018

Les transferts au 30 juillet 2017 :

Arrivées Départs
Debaty (35 ans, pilier, Clermont) Greyling (31 ans, pilier, retraite)
Vartanov (24 ans, pilier, Racing 92) Rapant (34 ans, pilier, non conservé)
Ceccarelli (25 ans, pilier, Zebre)  Halangahu (23 ans, pilier, non conservé
Buys (31 ans, pilier, Brive) Bordes (27 ans, talonneur, Massy)
Elliot (31 ans, talonneur, Chiefs) Cudmore (38 ans, 2e ligne, entraîneur USO)
Battye (26 ans, 2e ligne, Béziers) Marie (23 ans, pilier, Limoges)
Njewel (27 ans, 2e ligne, Lyon) De Marco (28 ans, 2e ligne, Agen)
Browning (23 ans, 3e ligne, Lyon) Faure (34 ans, 3e ligne, non conservé)
Audy (32 ans, demi de mêlée, Bordeaux-Bègles) Swerling (23 ans, 3e ligne, Grenoble)
Romera (20 ans, demi de mêlée, Montpellier) Aziza (23 ans, demi de mêlée, Narbonne)
Fuertes (20 ans, ouvreur, La Rochelle) Cibray (31 ans, demi de mêlée, Provence Rugby)
Hopper (32 ans, centre, Harlequins)  Sheridan (28 ans, centre, Carcassonne)
Inman (28 ans, centre, Rebels) Giordano (23 ans, centre, Aix-en-Provence)
Lasmarrigues (21 ans, centre, Racing 92)  Taufa (33 ans, ailier, Grenoble)
Giresse (23 ans, ailier, Biarritz) Tawalo (25 ans, ailier, Biarritz)
Müller (23 ans, ailier, Toulon) Chouvet (22 ans, demi d'ouverture, Valence-Romans)
Vial (22 ans, pilier, Bourgoin) Vainikolo (ailier, Valence-Romans)
Grice (27 ans, 3e ligne, Grenoble)

Metge (23 ans, ailier, Agen)

Bendjaballah (20 ans, 3e ligne, La Rochelle)

Turrel (22 ans, pilier, Bourgoin)

Cotet (23 ans, pilier, Aubenas)

Rguibi Idrissi (21 ans, ailier, Bourgoin)

Source : All Rugby

Les joueurs à suivre :

De jolis noms ont rejoint les rangs de l'USO cette saison. Rory Grice en fait partie et sera une des attractions de Charles-Mathon. L'ancien numéro 8 Grenoblois a déjà prouvé l'étendue de sa palette au cours de ses trois saisons dans l'Isère. La troisième ligne sera plus que jamais le point fort des Haut-Bugistes avec la venue du Néo-Zélandais. Du côté des trois-quarts, il faudra avoir les yeux rivés sur James Hall. Le demi de mêlée Sud-Africain a été une des révélations de la saison passée en Pro D2. Inexpérimenté au plus haut niveau, il sera intéressant de suivre son adaptation dans l'élite. A ses côtés, Julien Audy pourra justement lui apporté son expérience, un aspect non négligeable.

Le XV probable (titulaires probable et remplaçants) :

1.Debaty(Vartanov)
2.Elliot (Gélédan)
3.Tui (Buys)
4.Battye (Sykes)
5.Ursach (Fabri)
6.Sobela (Barba)
7.Grice (Taieb)
8.Ma'afu (Browning)
9.Hall (Audy)
10.Botica (Ruiz)
11.Codjo (Ikpefan)
12.Hansell-Pune (Veau)
13.Hooper (Inman)
14.Müller (Giresse)
15.Tian (Seuteni)

Le pronostic du rédacteur :

Comme l'a dit Adrien Buononato : « l'objectif, c'est de mettre deux équipes derrière nous ». Une ambition que l'USO a déjà réussi à accomplir lors de ses deux premières saisons dans l'élite. Et pourquoi pas une sixième place comme en 2015, où les Oyomen avaient échoué en barrage à Ernest-Wallon ? Avec l'émergence de La Rochelle et avec les revanchards Toulousains et Parisiens, imaginer Oyonnax dans le Top 6 serait utopique. En revanche, une douzième place est envisageable pour les Oyomen, après un recrutement cohérent et une organisation du staff ordonnée. La saison sera longue et difficile, mais l'USO va s'en sortir et rempilera pour une nouvelle saison dans l'élite : c'est le prono du rédacteur !!

Thibault Pallordet
Thibault Pallordet
Cet article est rédigé par Thibault Pallordet, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Encore un truc logique
in jeune ailier de 23 ans part formé au club remplacé par un jeune ailier de 23 ans formé ailleurs
Quel intérêt ?

  • straits
    19303 points
  • il y a 3 ans

P..tain, Hika Eliott quand même !!
Ce mec s'il avait pas été barré par Coles et d'autres avant lui, il aurait du faire une carrière plus longue chez les AB.
Joueur, dynamique mais dur au mal, une vraie bonne pioche !

  • straits
    19303 points
  • il y a 3 ans
@straits

Éventuellement, c'est un champion de kung fu et de karaté (qualification pour les championnats du monde en 2088) !!

  • straits
    19303 points
  • il y a 3 ans
@straits

Euh 2008 bien sûr 🙂

  • Ahma
    94653 points
  • il y a 3 ans
@straits

Je me disais aussi, sa progression est-elle lente à ce point ?

@straits

Entre ses capacités naturelles et la présence du Bro' Jamie en consultant LA BAGARRE, cela devrait pouvoir envoyer du lourd.

Très bon joueur Vartanov, j'avoue avoir été surpris que le Racing le laisse partir. Adrien Buononato ancien entraineur des jeunes du Racing a du sauter sur l'occasion. Je le vois bien faire un parcours à la Maurouard.

En tout cas c'est une belle équipe, je me demande quel type de jeu sera pratiqué.

Vous les voyez donc se maintenir directement, sans même passer par le barrage.
Je suis curieux de savoir à qui vous pensez pour finir derrière. Agen, j'imagine mais l'autre ? Après, ça reste tout à fait possible. Pour ma part, je voyais plutôt Agen réussir à se maintenir car ils ont vraiment quelques jolies individualités, donc c'est que je vois aussi une équipe susceptible de finir derrière. Mais vraiment curieux de voir à qui vous pensez.

Encore un joueur qui devient entraîneur de Top14 sans avoir jamais rien prouvé.
J'adore le Bro, Mais cette mode ne serre pas la qualité du Top14.
Quand à Grice, c'est une attraction en sursis pour l'instant.

@Marc Lièvre Entremont

esperons qu il ne sera pas trop serré dans son nouveau costume d entraineur, car il peut encore servir

@nardoliv

J'imagine qu'il peut dépanner, comme La Bûche l'a fait à Toulouse.

Derniers articles

News
Vidéos
News
News
News
News
News
Sponsorisé News
News
News
News