Top 14 - Oyonnax : Jamie Cudmore quitte l'USO, le Canadien expertisé dans l'affaire qui l'oppose à l'ASM
Jamie Cudmore quitte Oyonnax.
L'ancien deuxième-ligne canadien avait intégré le staff de l'US Oyonnax à l'intersaison. En marge de son départ, l'ancien Clermontois a rendu visite à un expert neuro-psychiatre.

C'est déjà fini pour Jamie Cudmore. Le Canadien, qui avait terminé sa belle carrière en Pro D2 sous le maillot d'Oyonnax, avait intégré le staff du promu l'été dernier, mais selon les informations de L'Equipe, l'ancien 2ème-ligne "a demandé à quitter" ce staff. En cause ? "Plusieurs divergences avec le manager Adrien Buononato" sur le "recrutement, la composition d'équipe ou le planning", explique le journal. Cudmore - qui s'occupait de la conquête - a donc provoqué une réunion trois membres du directoire du club, qui lui ont signifié qu'ils ne lâcheraient pas le manager de l'USO.

Jamie Cudmore sur son départ, via L'Equipe

Il y avait trop de divergences entre Adrien et moi pour qu'on puisse continuer ensemble. Finalement, tout s'est dit de manière franche je souhaite le meilleur au club, au moins le maintien.

Jamie Cudmore va désormais passer ses diplômes d'entraîneur et s'occuper de Rugby Safety Network, sa fondation pour la prévention des commotions.

Par-ailleurs, le Canuck a été expertisé dans le cabinet d’un neurologue parisien dans le cadre du procès opposant l'ancien joueur à Clermont, la faute à des chocs à la tête dont il a été victime en 2015, et pour lesquels Cudmore a assigné la formation clermontoise en justice. 

Top 14 - Assigné en justice par Jamie Cudmore, l'ASM n'a rien à cacherLa Montagne de préciser : "Le docteur Chedru devrait livrer son verdict dans quelques semaines." Le journal régional rapporte que le camp Cudmore se dit "déçu que l’expert n’ait aucune connaissance du rugby. Cela fragilise par avance ses conclusions, dans une affaire qui constitue pourtant une première." De plus, "M. Cudmore ne comprend pas que son ancien médecin (le professeur Chazal, NDLR), qui clame haut et fort que la sécurité des joueurs doit primer sur tout le reste, intervienne aujourd’hui contre lui aux côtés de l’ASM."

Le professeur Chazal s'est récemment exprimé sur le cas Samuel Ezeala. La conclusion de l'expert devrait être livrée dans quelques semaines.

ASM Clermont : des ''éléments d'inquiétude'' pour Samuel Ezeala, le syndicat Provale sort du silence

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • PIPIOW
    37961 points
  • il y a 1 an

et le vice president de l assos est..........GREGORY LE CORVEC

  • Moije
    67 points
  • il y a 1 an
@PIPIOW

Il a tellement pris de coups depuis son enfance ( reportage sur lui en 2016) qu’il sera difficile à un neurologue d’isoler ce qui pourrait être dû à un match particulier !!
Ce serait à coup sûr de l’interprétation contestable
Même s’il avait raison sur le fond c’est un combat perdu d’avance !
Dommage que ça finisse comme cela pour un joueur que le public appréciait à Clermont

Si on expertise son ciboulot pour reconnaître un quelconque trauma, L'ASM risque de prendre cher. Ça doit être un sacré merdier là-dedans...

Il me manque...

  • Bagnar
    7002 points
  • il y a 1 an

Dans mes souvenirs, Cudmore demande 1€ symbolique de dédommagement, quelqu'un peut-il me confirmer cela s'il vous plait ?

  • Ahma
    82656 points
  • il y a 1 an
@Bagnar

Selon un article paru l'été dernier, Cudmore " a créé l'association Rugby Safety Network pour sensibiliser au problème des commotions, les éventuels dommages et intérêts perçus lui seront versés ". A confirmer.

@Bagnar

A priori c'est symbolique oui, j'ai relu ça hier.

  • remy63
    5591 points
  • il y a 1 an
@Bagnar

Jamais entendu ou vu parler de ça. Il veut des sous ! Cela dit, ça a créé un précédent car depuis cet épisode, très rares sont les joueurs revenus en jeu à l'ASM après une suspicion de KO (Parra contre Northampton cette année et Kayser une fois l'an passé pour quelques minutes). C'est une bonne chose.

  • spir
    17561 points
  • il y a 1 an
@remy63

C'est une bonne, mais tu conclues un peu vite de cause à effet. Des facteurs potentiels, y en a des tonnes, et le "cas" Cudmore n'en est qu'un.

@remy63

Casque

  • Kadova
    31045 points
  • il y a 1 an
@CASTRES OLYMPIQUE

Le "casque" de rugby ne protege pas.

  • Bagnar
    7002 points
  • il y a 1 an
@Kadova

Si, il évite d'être décoiffé.

  • spir
    17561 points
  • il y a 1 an
@Kadova

tes sources (fiables) ?

@Kadova

casque à pointe alors lol

Derniers articles

Ecrit par vous !
News
Transferts
News
News
News
Vidéos
News
News
Sponsorisé News
News
News