Top 14 - Assigné en justice par Jamie Cudmore, l'ASM n'a rien à cacher
Jamie Cudmore est sensible aux risques liés aux commotions cérébrales.
L'ancien deuxième ligne canadien de Clermont Jamie Cudmore a intenté une action en justice contre l'ASM suite à plusieurs chocs subis en 2015.

TOP 14. Jamie Cudmore et sa femme pourraient attaquer l'ASM Clermont en justiceC'était dans les cartons depuis plusieurs mois déjà. L'ancien deuxième ligne de Clermont a assigné son ancien club en justice comme le rapporte Le Parisien ce mercredi. Celui qui a porté les couleurs de l'ASM de 2005 à 2016 reproche au champion de France de ne pas avoir pris en charge correctement plusieurs commotions subies en 2015. Une première fois lors de la demi-finale de Champions Cup face aux Saracens après un choc avec Billy Vunipola. Il avait quitté le terrain et était prêt à se changer sur ordre du médecin quand la blessure de Sébastien Vahaamahina l'avait contraint à retourner sur le terrain. Et ce, alors qu'il n'avait pas réussi le protocole commotion selon ses dires.

La seconde fois en finale contre Toulon deux semaines plus tard. Il aurait vomi dans les vestiaires après un nouvel impact mais avait été autorisé à reprendre le jeu. La suite, vertiges, fatigue, migraines, changement d'humeur et plusieurs mois de galère et de travail avec un neurologue pour récupérer. Décidé à faire avancer les choses sur les risques liés aux commotions, il a depuis fondé une association, Rugby Safety Network. S'il devait recevoir des dommages et intérêts, ils seraient d'ailleurs versés à RSN, rapporte L'Équipe. 

Via un communiqué publié mercredi soir sur son site, la formation auvergnate a tenu à préciser qu'il ne s'agissait pas d'un dépôt de plainte mais d’une procédure visant à solliciter une expertise médicale. "Cette demande porte sur le suivi, par le club, de commotions cérébrales, qu’aurait subies le joueur, il y a plus de 2 ans." Clermont, "qui n’a rien à cacher dans ce dossier", est prêt à fournir tous les éléments demandés. Pour l'heure, le tribunal de grande instance clermontois doit examiner la demande de Jamies Cudmore. Si le TGI y accède, le Canadien "fera d’abord l’objet d’une expertise médicale. La décision pourrait être connue en juillet", indique La Montagne. La responsabilité de l’ASM pourrait être engagée s'il a bien subi des commotions. Dès lors, "il reviendra alors à la justice de chiffrer le préjudice subi", indiquent les avocats de Cudmore.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • ced
    100623 points
  • il y a 6 ans

une expertise médicale sur Cudmore, j'apporte tout mon soutien aux médecins

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
News
News
News
Vidéos
Vidéos
News
News