SUPER RUGBY. Ce qu'il faut savoir sur les Sunwolves, la nouvelle franchise japonaise
Japon - Super Rugby : présentation des Sunwolves.
Japon : Découvrez la présentation des Sunwolves, la nouvelle franchise nippone dans le Super Rugby avec l'effectif, les maillots, le stade...
Ça y est, le Super Rugby nouvelle version est officiellement lancé ! Vous le savez, la compétition phare de l'hémisphère sud fait peau neuve avec un nouveau format et trois nouvelles équipes qui portent à dix-huit le nombre de formations engagées. Et si les Jaguares argentins risquent de faire très mal, n'oublions pas les Sunwolves japonais, qui risquent bien de surfer sur la réussite des Brave Blossoms lors de la dernière Coupe du monde. Mais avec quel visage la formation nippone se présentera-t-elle en février prochain ? Ça tombe bien, le site officiel Super Rugby révèle quelques infos.

Commençons par l'entraîneur des Sunwolves : comme prévu, c'est le Néo-Z Mark Hammett qui sera en charge de l'équipe. Mais à quoi ressemblera cette dernière ? L'ancien All Black hérite d'un groupe de 34 joueurs, composé de 15 internationaux... dont dix seulement ont participé au dernier mondial. La raison ? Certains cadres sont engagés ailleurs à l'image de la star Ayumu Goromaru (Reds), le demi de mêlée Fumiaki Tanaka (Highlanders) ou le capitaine de la sélection, Michael Leitch (Blues) et selon japon rugby, les clubs de Top League, beaucoup plus puissants financièrement, auraient bloqués certains joueurs. Dommage. Voici l'effectif des Sunwolves avec en gras, les internationaux japonais. On note la présence de plusieurs étrangers au sein de l'équipe, comme Leonardi (ex-Stade Toulousain) ou Tusi Pisi. L'ancien talonneur des Rebels Shota Horie devraient être capitaine.

Avants : Talonneurs : Ryuhei Arita, Shota Hori , Takeshi Kizu ; Piliers :Ziun Gu, Shohei Hirano, Keita Inagaki, Shinnosuke Kakinaga, Yamamoto Koki, Masataka Mikami ; 2e-lignes : Timothy Bond, Shinya Makabe, Liaki Moli, Hitoshi Ono ; 3e-lignes : Andrew Durutalo, Yoshiya Hosoda, Faatiga Lemalu, Tomas Leonardi, Tsuyoshi Murata, Eddie Quirk, Riaan Viljoen

Arrières : Demis : Atsushi Hiwasa, Daisuke Inoue, Yuki Yatomi ; Ouvreurs : Tusi Pisi, Harumichi Tatekawa ; Centres : Derek Carpenter, Paea Mifi Poseti, Yu Tamura, Ryohei Yamanaka ; Ailiers : Amanaki Lotoahea, John Stewart, Akihito Yamada ; Arrières : Yusataka Sasakura, Hajime Yamashita

Un maillot franchement classe

Quid du stade ? Les Sunwolves évolueront au Prince Chichibu Memorial Stadium (banlieue de Tokyo) mais disputeront trois rencontres à Singapour face aux Cheetahs, aux Bulls et aux Stormers. Pour rappel, la franchise a été placée dans la conférence sud-africaine. Le maillot, lui, a été dévoilé et il est franchement classe avec un rouge / orangé à domicile censé représenter le soleil levant et une tenue grise pour les matchs à l'extérieur qui représente la vitesse et le fighting spirit du loup, symbole de l'équipe.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

PS : cette compétition a tout pour plaire mais je ne la vois pas marcher/durer...
Déjà, le principe de faire une compétition avec des équipes situées sur quatre continents, c'est juste du jamais vu dans l'histoire du sport. Et du n'importe quoi !
Puis si l'Argentine et le Japon (et l'élargissement du rugby) sont les immenses gagnants dans l'histoire. On ne peut pas en dire autant pour les trois grandes nations du Sud. Puis, l'idée qu'une équipe nationale ressemble à terme à 90% d'un seul club me perturbe un peu. Vous me direz sur ce dernier point que l'intégration de Trévise et des Zebres en Ligue Celte n'a pas vraiment amélioré le rugby italien, de même au XII les Dragons Catalans et l'équipe de France (il n'y a pas que des Français...). Sur ce dernier point, faudra voir si ces provinces sont au service des Fédérations ou si elles voudront avoir des résultats.
Mais dans tous les cas, cette formule ne me paraît pas viable sur le long terme.

Pour beaucoup d'amateurs du rugby japonais, cette première saison risque fort de ressembler à une boucherie.
Entre le sort de l'équipe qui s'est acté assez tard, des joueurs partis à l'étranger, un recrutement de joueurs étrangers de seconde zone et des choix de joueurs japonais pas toujours logiques (blocage des clubs ?), l'apprentissage risque d'être dur.
Pour beaucoup, la deuxième année risque d'être beaucoup plus intéressante.

  • ced
    97513 points
  • il y a 3 ans

je pense que les SunWolves auront un jeu débridé, je ne me fais pas de sushis pour eux

Encouragements, car on ne leur demande pas d'exploit, et que je ne les voie pas vraiment en faire (équipe totalement nouvelle, cohésion à trouver, équipes adverses en théorie plus fortes..). En tout cas une très bonne initiative des japs !

  • mimi12
    67616 points
  • il y a 3 ans

Le XV de France a du sushi à se faire car le rugby japonais et argentin va progresser !

Compréhensible que certains des meilleurs nippons jouent dans des franchises plus "huppées" .
Regrettable que cette équipe ne puisse pas bénéficier des meilleurs joueurs de Top League .
Intéressant de voir l'américain Durutalo dans ce squad après sa bonne CdM . Il deviendra surement le 2e américain à fouler les pelouses du Super Rugby après Todd Clever .

On va se faire marcher dessus par ces deux équipes, et certainement pas que nous.

Imaginez un peu un XV de France qui jouerait toute l'année ensemble dans un championnat qui envoie aux 4 coins du terrain pendant 80 minutes.

Va falloir que l'Europe suive le mouvement.

Heureusement pour eux que leurs débuts se feront avec les sud'afs qui représentent les franchises les plus faibles du super rugby tout de même. Après les argentins me semblent mieux armés que les nippons pour cette saison.

  • Dich67
    18477 points
  • il y a 3 ans

Dommage que la majorité du groupe mondialiste ne compose pas cet équipe à l'instar de la franchise Argentine.
Si j'ai bien compris c'est la puissance financière des clubs nippon qui on bloqués leur joueurs comme les équipes de NBA qui refuse que leur joueurs rejoignent leur équipe nationale.

À long terme ce sera peut-être la véritable antichambre de l'équipe national...

Et du coup, la Top League va rester "😜rioritaire" aux yeux de la fédé Jap' ou bien c'est la Franchise qui prends le pas dessus ? J'ai pas tout saisi sur l'embranchement "top League - Franchise", c'est différent de la NZ avec l'ITM Cup et la Franchise ?

15 équipes plus les jaguars et les japonais, ça fait 17. Du coup, quelle est la 18ème équipe ?

@OnVaLesDestroncher

Les Southern Kings font leur retour, il y aura 6 équipes sudaf' en comptant les Sharks, les Bulls, les Stormers, les Cheetahs et les Lions !

Ca va envoyer du jeu ! Moi je sens que c'est l'année de la révolution dans le super rugby, avec une dispute entre les Argentins et les Nippons pour le titre !

  • Aouan
    23541 points
  • il y a 3 ans
@quentin2dakar

Je pense que tu te précipites un peu! Des équipes comme les hurricanes highlanders waratahs et brumbies ont une bonne longueur d'avance sur ces deux nouvelles franchises. Mais je leur souhaite le meilleur surtout dans cette poule sud'af

Il n'y a qu'un seul argentin, Tusi Pisi etant samoan.

@Ali-Papé Ratini

Exact, il fallait comprendre "étrangers" à la place d'"Argentins", dommage que je ne sache pas écrire 🙂 ! C'est modifié, merci 😊

  • AKA
    45275 points
  • il y a 3 ans

Voilà qui est acté! Maintenant la vérité sera sur le terrain,et cela dans une opposition de style vu qu' ils seront dans la conf. Sud'af!

  • ced
    97513 points
  • il y a 3 ans

ça sera nippon ni mauvais

  • mche
    132497 points
  • il y a 3 ans
@ced

Vraiment, il y a des gars qui ne la connaissaient pas??

@ced

Kali,

Fais pas ça, Hara-Kiri s'en servait déjà en 1792 ^ ^

@ced

Elle est bonne celle la Ced! je la note! je m'en servirais peut etre un jour! 😉

Derniers articles

Transferts
News
News
Transferts
News
Transferts
Transferts
Transferts
Vidéos
Vidéos
Ecrit par vous !
News