Stade Français. Nayacalevu et Raisuqe poursuivis pour agression sexuelle et violence en état d’ivresse
Stade Français - Josaia Raisuqe et Waisea Nayacalevu vont être jugés.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Les deux joueurs du Stade Français Waisea Nayacalevu et Josaia Raisuqe ont été déférés devant le parquet et seront prochainement jugés.

Les ailiers du Stade FrançaisWaisea Nayacalevu (27 ans) et Josaia Raisuqe (23 ans), seront présentés mardi au parquet de Paris. Ils connaîtront alors la date d'audience de leur procès après avoir passé une seconde nuit en cellule selon RMC. Interpellés dans la nuit de samedi à dimanche devant un établissement de nuit suite à une altercation avec une femme et deux de ses amis, puis placés en cellule de dégrisement, les deux joueurs fidjiens ont été confrontés aux victimes pendant plusieurs heures ce lundi. Ces dernières avaient notamment porté plainte pour violence en état d’ivresse, mais également pour agression sexuelle contre Raisuqe. 
Top 14 - Stade Français. Des plaintes pour violence volontaire et agression sexuelle déposées contre deux joueursCelui-ci, qui fêtait son anniversaire avec Nayacalevu et une troisième personne, aurait empoigné la poitrine de la jeune femme après avoir baissé son pantalon. Selon à l'enquête de la police, aucune image de vidéosurveillance n'a été trouvée "ni aucun témoin neutre, accréditant cette version des faits." Suite à l'intervention de ses amis, plusieurs coups auraient cependant été portés par les joueurs du Stade Français. A ce titre, les victimes se sont vues prescrire deux et trois jours d’interruption totale de travail (ITT) selon Le Parisien.

Lequel rapporte les propos de l'avocat des deux rugbymen qui "reconnaissent des violences très légères sur fond d’alcool mais nient avec détermination toute connotation sexuelle". Une source indique à ce titre qu'ils avaient près de deux grammes d’alcool par litre de sang. Ils indiquent ne se souvenir de rien. Ce sera au tribunal de juger cette affaire. Leur employeur, le Stade Français, prendra également les mesures appropriées en fonction des faits.

Mise à jour : Le Stade Français a d'ores et déjà mis à pied les deux joueurs.

Pour faire suite aux événements survenus dans la nuit du 22 au 23 juillet impliquant Josaia Raisuqe et Waisea Nayacalevu, la direction du Stade Français Paris a décidé d'une mesure de mise à pied conservatoire à leur encontre.

Cette décision a été communiquée ce matin aux deux joueurs, en même temps que la remise d'une convocation à un entretien préalable à une sanction disciplinaire à l'occasion duquel ils pourront s'expliquer auprès du club sur les faits qui leur sont reprochés.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Ahma
    94669 points
  • il y a 3 ans

Très impressionné par l'absence de réactions des supporters du Racing, on aurait pu s'attendre à ce qu'ils sautent sur cette occasion inespérée de se défouler après leur saisonus horribilis.
Où peut-être qu'ils sont tous en vacances sur des plages paradisiaques à l'autre bout du monde.

@Ahma

Enfin "tous" ça nécessite juste 2 emplacements familiaux au camping...

  • Ahma
    94669 points
  • il y a 3 ans
@Team Viscères

Pas de camping, ils n'ont pas les mêmes valeurs.
Au fait, c'est une des vannes typiques des supporters du SF, tu te substitues à eux, ils sont aussi en congés ?

@Ahma

Je suis la permanence du nistère l'été, je me substitue à tous les vacanciers.

Les 2 gars se sont trompés de club,
c'est au Racing qu'on fait ce genre de trucs...ils veulent peut être préparer un changement de club pour l'autre club Capitale
Ils devaient répéter pour le meilleur morceau des Stones
Satisfaction ...

  • PIPIOW
    42081 points
  • il y a 3 ans

c est pas un viol monsieur le juge
moi je voulais....

Donc au final ils sont 3 mois de championnat devant eux présomption d’innocence oblige 😳
Mais avec un peu de justice et de chance ils finiront pas le championnat !

  • AKA
    49566 points
  • il y a 3 ans

On sait tout du pedigree des 2 protagonistes et ce qui leur est reproché; mais qui est ce "3eme élément" qui les accompagnait? N' aurait il pas pu essayer de les calmer? Bizarre, j' ai dis bizarre?

  • ced
    100335 points
  • il y a 3 ans
@AKA

en tout cas c'est lui le meilleur, il a peloté la demoiselle et il c'est pas fait choper
à mon avis le gars joue 9

@AKA

Tu as deja essaye de calmer 2 mecs de 100kg à 2g toi ? Rien ne dit que la 3e personne etait avec eux au moment des faits reproches d'ailleurs, seulement qu'elle etait presente a la soiree.

  • AKA
    49566 points
  • il y a 3 ans
@Silkerin

Çà dépends, peut être il dépasse lui aussi le quintal. Ce qui me surprends le plus c' est que le(s) témoins cite(nt) nommément les 2 premiers mais black out pour le 3eme, peut être quelqu' un qui n' aurai pas dû être là...

  • Aouan
    23541 points
  • il y a 3 ans
@AKA

c'etait surement Craig Joubert

  • Ahma
    94669 points
  • il y a 3 ans

Le Stade français " condamne toute forme de violence " à partir du moment où elle a été rendue publique, mais aurait été bien heureux de pouvoir étouffer l'affaire si cela avait été possible. Et n'importe quel club, dans n'importe quel sport, ferait de même. La morale n'existe pas dans le sport professionnel, on n'a jamais vu un club révéler spontanément une affaire de ce genre, ils ne condamnent et ne sanctionnent que quand il n'y a aucun moyen de faire autrement.

@Ahma

c'est vrai aussi des équipes nationales : je connais un type qui est tombé sur une table de nuit. Mais ça existait déjà avant le sport professionnel : les joueurs de l'équipe de France n'ont pas attendu 1995 pour tripoter des nanas ou tabasser des homosexuels dans la rue.

  • Ahma
    94669 points
  • il y a 3 ans
@Grand Sachem aux sages commentaires

Bien d'accord, il n'est pas inutile de le rappeler, c'était pas mieux avant.
Les saloperies du sport pro ont leurs spécificités, celles du sport amateur avaient les leurs.

@Grand Sachem aux sages commentaires

Tout à fait. Et c'est valable en dehors du monde sportif, les gens qui ont le pouvoir d'étouffer une affaire l'étouffent.

Ils nient les faits mais affirment ne se souvenir de rien. Il va falloir bosser sur la défense...

@Team Viscères

Dans la même lignée comment ils peuvent reconnaître des violences dites très légères si ils se souviennent de rien

@Team Viscères

En meme temps les ailiers fidjiens et la defense...

  • AKA
    49566 points
  • il y a 3 ans
@Team Viscères

En fait çà ne m' étonnerai pas; ils n' ont pu être entendus dimanche soir car il y en a un qui n' avait pas encore décuvé...

C'est un peu bizarre de mettre "Stade Français" dans le titre. Qu'est-ce que le club a à voir là dedans ?
Si un facteur tuait sa femme, titrerait-on "La Poste - Jean Dupont tue sa femme" ?

@Grand Sachem aux sages commentaires

Ben moi je ne suis pas sur que le club, le SF en l'occurrence, et l'ensemble du rugby français n'ait rien à voir dans l'histoire.

Lors de l'affaire Williams - O'Connor on a vu plusieurs articles sortir qui reprenaient les mots de Bagatte (ex-prézi de la commission medicale à la FFR- RR 28-02) sur la prise de cocaine et de corticoides à l'entrainement, ceux de Tchale Watou sur le fait que tous les clubs étaient touchés ou encore de Boudjellal qui pensait que la cocaine remplaçait de plus en plus l'alcool dans les 3e mi-temps (Libé 01-03).
Or la cocaine démultiplie ses effets si prise conjointement à l'alcool, pire encore si il s'agit de vodka puisque cela permet en outre de "tenir" mieux l'alcool et donc d'en boire plus. Elle a un impact psychique important et encore plus si corticoides dans le sang, désinhibition, sentiment de toute puissance, agressivité, baisse de la reflexion et de la vigilance, etc...

Bref si les rugbymen prennent ces produits à l'entrainement les lundi mardi et mercredi comme dit dans le premier article cité, et à fortiori pendant le travail foncier d'intersaison, ils ont toutes les facilités pour en trouver et le tabou est levé quand à l'usage festif. Ce qui peut donner un éclairage sur ce type de débordements.

  • Ahma
    94669 points
  • il y a 3 ans
@Fouinard

A mettre en parallèle avec les nombreuses agressions commises par des sportifs professionnels aux Etats-Unis, où le problème des comportements induits par la prise de certains produits est bien connu depuis longtemps.

@Grand Sachem aux sages commentaires

Le club n'a rien à voir avec ce qui c'est produit mais est directement concerné par les conséquences de ces faits. Il a 2 joueurs qui se sont retrouvé au poste, sont empêtrés dans une affaire judiciaire et si les faits sont avérés probablement 2 joueurs de moins dans l'effectif.

  • Chams
    7093 points
  • il y a 3 ans
@Team Viscères

C'est bien, on a du rab de joueurs en ce moment au SF, en plus.

@Chams

Pour le SF c'est vraiment l'impression que la série de déveine se poursuit. Heureusement il y a eu un titre pour égayer cette longue période délicate.

@Team Viscères

mouais, ça fait quand même pute à clics à mon avis. Puisque tout le monde me contredit, je repars me baigner.

@Grand Sachem aux sages commentaires

Perso je trouve que c'est ce genre d'affaire qui a un côté buzz ou putaclic. Même si comme certains l'ont fait remarquer le traitement médiatique empêche ces histoires d'être glissées sous le tapis et qu'il y a peu de chances que les 2 types soient totalement innocents, il y a quand même un côté jugé et condamné par l'opinion publique dès la parution des faits supposés dans les médias. Du coup ça me met toujours un peu mal à l'aise.
Mais une fois que l'article sort, qu'il soit rattaché au SF ne me choque pas.

  • Chams
    7093 points
  • il y a 3 ans
@Team Viscères

Je trouve ça assez vilain qu'un nom soit sali, car dévoilé, avant le jugement. ils seront peut-être acquittés, le plaignant peut mentir... En attendant, ils sont présumés innoncents, pas coupables.
Je serais plus favorable à une non-communication des noms, que de les voir se faire lyncher médiatiquement, potentiellement pour rien.

  • Aouan
    23541 points
  • il y a 3 ans
@Team Viscères

Voila, rien de bizarre

  • Aouan
    23541 points
  • il y a 3 ans
@Grand Sachem aux sages commentaires

Si deux joueurs du stade francais vont en prison, ca concerne le stade francais. Si ca concerne le stade francais le rugbynistere titrera l'information "Stade Francais". Si on etait sur le site L'Association des Facteurs Monocyclistes de France alors oui on titrerait surement "La Poste-Jean Dupont tue sa femme".

L'excuse du "je me souviens de rien j'étais bourré " on l'a tous sorti au moins une fois quand on a fait de la merde en soirée...

@Serge Bête de Seine

"désolé...c'est la bière !!!"..

Derniers articles

News
Transferts
News
News
News
News
News
News
News
News
News