Sevens World Series - France 7, un potentiel mal exploité selon Jean-Baptiste Gobelet
France 7 - Pierre Popelin fait partie des bonnes surprises.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
France 7 est revenue d'Asie avec des regrets. L'ancien international Jean-Baptiste Gobelet analyse les résultats des Tricolores.

VIDÉO. Singapour 7s - France 7 rate le coche malgré une très belle victoire sur l'Angleterre

Un bilan décevant

Le bilan sur la tournée asiatique doit surtout être basé sur la prestation des Bleus sur le Hong Kong 7s. C'est LE tournoi majeur du circuit mondial, presque aussi important que la Coupe du monde ou les JO pour beaucoup de nations. C’est un révélateur du niveau mondial. Le titre du World Series se joue souvent à ce moment-là. Au final, le coach Pomarel décroche un triste record avec une 8e non-qualification en ¼ de Cup sur ce tournoi majeur depuis sa prise de fonction. Depuis 2010, la France n’a jamais pu se qualifier sur ce qui se fait de mieux sur le World Series.

VIDEO. Rugby à 7 : les Fidji font parler leur magie et remportent le Hong Kong 7s face à l'Afrique du SudConcernant le Singapour 7s, la France a réagi seulement sur ses deux premiers matchs de poule avec une victoire face au Anglais et une courte défaite face aux Sud-Africains. Ils ont profité de la fébrilité des grosses nations pour réaliser un bel exploit. Sauf qu’une qualification se joue sur trois matchs de poules. La rencontre face aux Japonais devait être une formalité, mais ce ne fut pas le cas.

Le deuxième jour reste anecdotique même si les Français ont fait preuve de courage avec beaucoup de joueurs blessés. La plupart des équipes ont fini sans remplaçants comme les Français, les Gallois ou les Australiens. Mais les Gallois ont réussi à remporter le Trophy avec seulement 7 joueurs valides. Certaines équipes ont prévu des joueurs supplémentaires dans leur squad en cas de blessures pour les faire rentrer durant le tournoi.

Coté Français, le manque de rotation durant la saison n’a pas permis à certains joueurs de se reposer comme il se doit et il est malheureusement normal de les voir dans cette situation. Des joueurs qui ont joué les matchs en entier depuis le début de la saison sont forcement émoussés et se mettent en danger physiquement comme Terry Bouhraoua, Jonathan Laugel, Vincent Inigo, Stephen Parez, Manoel Dall'igna.

La gestion physique est primordiale dans le Seven même si quelques fois on ne peut pas prévoir certaines blessures. Néanmoins, le cas de Terry était presque prévisible. On l’avait vu en difficulté physique sur la tournée américaine où il avait enchainé tous les matchs en entier. Dans le rugby à 7, on excelle uniquement si on est à 100 % de ses qualités. Le temps de préparation et de récupération est essentiel. Ces blessures ont permis de révéler certains talents français qui n’auraient pas eu le temps de jeu nécessaire.

"Nous avons découvert en un mois de véritables talents"

Alexandre Lagarde est étincelant depuis le Las Vegas 7s. En l’espace d'un tournoi, il devient un joueur essentiel dans l’équipe de France. Il a éclaboussé de sa classe le Hong Kong 7s. De nombreux observateurs avisés comme Serevi et Ben Ryan ont été impressionnés par sa capacité de franchissement. Il possède toutes les qualités pour briller sur le World Series. Il sera surveillé de près sur les prochains tournois. Il a encore besoin de saisir les codes du 7 et de renforcer sa défense.

La révélation de l’année, c'est Jean-Pascal Barraque. Il n’avait pas eu beaucoup de temps de jeu avant les JO pour exprimer ses qualités, mais il s’impose en patron de France 7. Il amène une grande fiabilité avec son jeu au pied mais surtout une présence importante sur le milieu de terrain

Du côté des nouveaux, Pierre Fouyssac a été très entreprenant, c’est une qualité que j’apprécie particulièrement. Il a tenté des choses même si quelques fois cela n’a pas toujours réussi. Mais je considère que ces jeunes joueurs ont droit à l’erreur dans leur apprentissage. Pierre Popelin, c'est la bonne surprise du tournoi. Peu en vue sur le Hong Kong 7s, il a été très présent sur le Singapour 7s. Sur le poste de 4-5, il a su dynamiser la zone du milieu de terrain et faire jouer après lui grâce à ses offloads. Il a compris très vite le fait de ne pas aller au sol.

Quant à Alexis Palisson, fraichement débarqué de l’avion, il n'a pas déçu, au contraire, il a été très solide pour un premier tournoi à la fois physiquement, mais dans la compréhension du 7. Il permet aux Français de se sortir de situation délicate en contestant les rucks à des moments clefs. En poste de 7, il lui manque l’entraînement spécifique pour finir les actions, intéressant pourquoi pas en 6 ou en 4 en vue de ses qualités.

Les Français ont été bons individuellement, ils ont montré beaucoup de courage, mais il faut autre chose pour gagner les matchs. Collectivement les Français ont failli défensivement en ne connectant pas assez les lignes défensives et laissant des espaces trop importants à l’intérieur. Offensivement, des choix dans les zones de contacts faussent la conservation de balle du coup, on se retrouve à défendre avec un système défaillant. On ne peut pas gagner uniquement sur la dimension mentale.

Le mental ne suffit pas

Nous pouvons faire comme à chaque tournoi en parlant de faute d’arbitrage, d’absences, de blessures, de malchance… Une langue de bois qui est quelque fois nécessaire pour garder sa place et montrer un optimisme à toutes épreuves. Mais ces excuses peuvent marcher pour un ou deux tournois mais pas pendant 8 ans, le problème est plus profond coté français.

La France est une équipe à réaction qui marche beaucoup au mental. Malheureusement, on ne peut gagner seulement avec le mental sur le très haut niveau, il y a d’autres paramètres à prendre en compte. La France reverra la Cup car il y aura une réaction devant son public à Paris et une poule la plus accessible en termes de classement. Après, la question est de savoir si la France est capable de performer sur le Hong Kong 7s ou de gagner un titre en l’état actuel comme l’a montré le Canada, les USA, les Samoa, l’Écosse.VIDEO. Singapour 7s - Le Canada bat les Blacks, l'Angleterre et les USA et remporte le premier tournoi de son histoireA l’image de ces nations-là, la France a besoin d’un coach de classe mondiale pour se hisser au sommet du World Series. Pomarel n’était pas l’homme de la situation et les joueurs avaient déjà tirer la sonnette d’alarme en 2013. La compétence sur le rugby à 7 est essentielle pour performer à ce niveau. On voit des joueurs usés par un discours basé uniquement sur l’aspect émotionnel comme nous avons pu le voir ce week-eend. L’émotion peut vous faire gagner un match, un système spécifique 7 clair et précis vous fait gagner un tournoi.

Avec plus de 80 matchs de Seven de haut niveau par an, l’aspect stratégique et tactique est primordial. Cette 12e place mondiale n’est plus acceptable pour les joueurs, les familles et les supporters français. Les joueurs francais ont un potentiel incroyable. Ils ne sont pas plus mauvais que les Canadiens ou les Écossais. C’est un véritable gâchis de voir cette équipe à ce niveau-là depuis de longues années. Le coach Pomarel a une grande part de responsabilité dans ce bilan au même titre que Jean-Claude Skrela. L’après JO n’a pas été géré et l’héritage laissé est abyssale.

En regardant l’exemple de plusieurs nations comme l’Australie, les USA et maintenant le Canada, la mise en place d’un coach de classe mondiale amènera l’équipe de France dans le Top 5 mondial en quelques mois au vu du potentiel joueur que la France possède. À chaque sortie, nous voyons de nouveaux éléments se révéler sur le World Series (Barraque, Popelin, Palisson, Berenguel, Lagarde, Retière, Fouyssac)

Bien sûr, il faudra un projet en parallèle de développement du Seven auprès des éducateurs et des jeunes joueurs pour amener un réservoir plus conséquent sur l’Élite. L’effort doit être mis sur la base, ce qui n’a pas été fait auparavant avec la mise en place de plusieurs compétitions jeunes. On doit bâtir des fondations solides.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Iyhel
    22954 points
  • il y a 3 ans

Pas grand-chose à ajouter aux constats de JBG.

Le pire c'est qu'on donne l'impression d'avoir franchement régressé collectivement depuis l'an dernier et ce alors qu'individuellement, on a des perles, Parez notamment qui nous a sorti de la Bouhraoua dépendance.

Et la Fédé s'en tamponne visiblement, pour le coup j'attendais de Laporte qu'il dynamite un peu tout ça. Et pourtant on a toujours le plus gros budget du circuit. J'en suis presque à souhaiter une humiliation à Paris, si ça peut faire réagir...

  • Olmo
    13114 points
  • il y a 3 ans

Le Rugbynistère = le seul média rugby qui fait un article digne de ce nom sur le rugby à 7 ce week-end. Merci !

C'est évident que Gobelet brigue ce fameux poste d'entraîneur du 7, chacune de ses interventions sert à démontrer l'incompétence de Pomarel. Je ne dis pas qu'il a tort, mais c'est évident qu'il y a une part d'ambition dedans aussi.

  • Olmo
    13114 points
  • il y a 3 ans
@Un riz savant scie

Non, au contraire il suggère clairement de prendre un coach étranger (anglais ou Néo-Z), comme toutes les "petites" nations du rugby qui sont arrivées à faire des grosses perf à 7 (Canada, Samoa, Wales, USA, voire même Fidji)

  • KIWI7s
    50 points
  • il y a 3 ans
@Un riz savant scie

Sur l'article,
Il y a surtout une volonté d'ouvrir le coaching a une personne extérieur compétente style Ben Ryan ou Mike Friday.
L'expérience de Gobelet à l'étranger lui permet de comparer les systèmes et d'amener son avis.

Il enfonce une porte ouverte, qu'il a a déjà commencé à ouvrir depuis le début de la saison. D'ailleurs, les récentes déclarations de son pote Terry vont dans le même sens et témoigne d'un groupe qui n'adhère plus au discours de l'entraineur.

  • oZbeck
    26149 points
  • il y a 3 ans

Laporte a été prompt à virer les coachs des féminines, là tout le monde dit que Pomarel c'est du pipo et il reste, va comprendre quelque chose ma pov lucette!

Par contre, quiquaécrit l'article, on change de ton et de pronom personnel comme de chemise, donc on donne son avis ou on le donne pas, faut se décider 😊

@oZbeck

Il a fait pareil avec France 7, Skrela a quitter son poste en décembre dernier.

  • Ahma
    93177 points
  • il y a 3 ans
@oZbeck

Si Gobelet est bien l'auteur de ces propos ( c'est vrai que ce n'est pas totalement clair ) ils me paraissent très forts , parce que je ne crois pas qu'il soit du genre à faire gratuitement des déclarations fracassantes , il a sans doute pesé ses mots avant de s'exprimer et estimé que c'était important de le faire .

@Ahma

Pour lire ses chroniques après chaque tournoi, je confirme que c'est tout à fait son style. C'est la première fois que j'entend sa volonté de changer d'entraineur, mais clairement, il le laissait sous-entendre depuis le début de la saison.
De plus, il parle ici d'une colère des joueurs en 2013. Il en faisait partie. Son pote Terry va dans le même sens que lui, avec une interview appelant à des changements dans cette équipe il y'a deux-trois semaines dans l'Équipe.
Finalement, je ne sais pas quelles sont ses ambitions, mais il peut clairement envisager un poste dans un nouveau staff de France sept, et difficilement dans celui de Pomarel (en témoigne ses propos ci-dessus).

  • oZbeck
    26149 points
  • il y a 3 ans
@Vae Victis Brennos

Même si les critiques sont justes, franchement je vois pas où Gobelet aurait plus de légitimité que Pomarel. En revanche, un gars comme Candelon qui s'est beaucoup plus impliqué dans le 7, comme coach je dis oui!

  • KIWI7s
    50 points
  • il y a 3 ans
@oZbeck

Gobelet a ete le premier joueur pro Top14 à venir soutenir le projet olympique en 2010.
Cela fait 8ans qui l'est impliqué dans le 7 en France et à l'étranger.Candelon est arrivé en 2013.
Ils ont beaucoup plus de légitimité que pomarel au vue de leurs expériences dans le World Series et leurs carrières en Top14 , mais sur l'article il y a surtout la volonté de prendre un coach avec une expérience international de haut niveau.

Pomarel prend cher dans ce papier ^ ^
Je ne m'y connais pas assez (du tout?!) mais les quelques discours du coach m'avaient semblé étranges, notamment dans l'absence "auto remise en cause".
Il est temps qu'on s'occupe sérieusement du 7, et premièrement remettre Vakatawa dans l'effectif. À XV il est pas mauvais, mais à 7 c'est un des tous meilleurs mondiaux. La décision est simple je trouve.

@Marc Lièvre Entremont

La FFR n'a pas les moyens de lui payer un salaire uniquement sept.

@Vae Victis Brennos

Comment font les autres pays, bien moins dorés financièrement ?

@Marc Lièvre Entremont

Il n'y a pas d'autres Vakatawa chez les autres équipes.
Dès qu'un joueur devient potentiellement intéressant pour un club de XV, il quitte le circuit mondial.

@Vae Victis Brennos

Je ne m'y connais pas mais ​les blitzboks ont de supers joueurs depuis un bail non ?

@Marc Lièvre Entremont

Des supers joueurs de 7, mais des joueurs moyens de XV. LA star jusqu'ici était Senatla : il joue maintenant avec les Stormers. Idem pour Kwagga Smith.
Les deux seuls contres exemples que j'ai trouvé sont Werner Kok (sud-af) et Virimi Vakatawa. À savoir des joueurs qui ont un potentiel intéressant à XV et qui reste durablement à sept.

@Vae Victis Brennos

Merci de tes lumières !

Je ne suis pas assez le seven pour porter un regard critique sur l'effectif et les résultats, mais je me suis souvent posé la question de savoir pourquoi la France était une des rares nations à n'avoir jamais remporté un seul titre ces dernières années.

Je suis content d'avoir un début de réponse. Ça me semble cohérent si l'on considère que le France est quand même plus un pays de rugby que le Canada...

À la Fédé de prendre ses responsabilités désormais. Je me doute que le seven n'est sans doute pas la priorité de Laporte mais ce serait profitable au rugby dans son ensemble que la France tienne plus son rang dans ce qui semble être un des sports de demain. Et une discipline olympique en tous les cas.

Premier objectif : remporter une des étapes du circuit mondial.
En avant !

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
News
News
News
Sponsorisé News
News
Sponsorisé News
News