Section Paloise - IMAGE par IMAGE, comment l'essai d'anthologie de Watisoni Votu a-t-il été marqué ?
L'essai de Watisoni Votu comme si vous y étiez.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Le Fidjien a probablement le plus bel essai de la saison en Top 14. Retour sur une action d'anthologie.

Ce n'est pas encore officiel : non, la Section Paloise n'a pas encore arraché son maintien. Mais en venant à bout du Racing 92 (29 à 27, score final), les Béarnais se sont tout de même offerts une fin de saison moins tendue, et comptent - à trois journées de la fin - dix points d'avance sur Grenoble, 13ème et barragiste. Une semaine après la démission de Simon Mannix, Pau a donc bénéficié de l'éléctrochoc du départ de son manager néo-zélandais, à l'origine de la remontée du club dans l'élite.

Le tout, en offrant du spectacle au public du Hameau avec un essai venu d'ailleurs signé Watisoni Votu.

Top 14 - Relance des 22, passe aveugle, Pau inscrit l'un des plus beaux essais de l'année [VIDÉO]Top 14 - Relance des 22, passe aveugle, Pau inscrit l'un des plus beaux essais de l'année [VIDÉO]Analysons, image par image, ce superbe essai :

La Section vient d'inscrire un essai, et s'apprête à en inscrire un deuxième, sur le coup de pied de renvoi. A la réception dans ses 22, le 3ème-ligne Paddy Butler. Entourés en rouge, les joueurs qui vont toucher le ballon sur l'action.

Paddy Butler a choisi de charger, plaqué par Boris Palu. Mais l'Irlandais est sorti de ses 22. Thibault Daubagna, qui arrive au relais, le sait : Pau ne peut plus dégager directement directement en touche. Le demi de mêlée, pas encore au soutien, jette déjà un oeil sur les solutions qui s'offrent à lui. Sans doute le moment où il décide de relancer à la main.

Daubagna choisit de s'appuyer sur une cellule de trois avants, dont Pierrick Gunther, qui reçoit le cuir. La défense du Racing est parfaitement placée, en ligne. Observez la position de Watisoni Votu, placé sur son aile. Mais aussi celle de la ligne de 3/4 paloise, bien en profondeur avec un Colin Slade qui s'apprête à recevoir le ballon. Et enfin, le placement de Baptiste Chouzenoux, sur le point de monter en pointe pour chasser le porteur de balle.

Presque sur un pas, Gunther a transmis à Slade. Chouzenoux arrive en retard sur le 3ème-ligne... et se fait fixer par Slade, qui transmet lui aussi sur un pas, pour Charly Malié. En deux passes, et une montée approximative, la défense du Racing 92 est en déséquilibre, symbolisée par les tirets rouges. Steffon Armitage, lancé à hauteur de Slade, va servir de leurre pour fixer deux défenseurs, et permettre à Pau de se retrouver en supériorité numérique sur le large.

Il y a le feu dans la défense du Racing : les Palois ont identifié le surnombre, et Ryan est obligé de se jeter, en poursuite. Mais que vaut un 2ème-ligne face à un arrière, en termes de vitesse ?

Ryan a bien défendu, obligeant Malié à courir en travers. Le 4 vs 2 s'est transformé en 3 vs 2 quand Nicot hérite du ballon, mais Pau est toujours en supériorité numérique. Chavancy est proche de Ryan, et s'apprête à glisser sur la passe de Nicot. Hors de l'écran, Finn Russell - qui vient de taper le coup de pied de renvoi - est placé en bout de ligne.

Nicot a fixé, et donné. Sur l'image, on a l'impression d'une situation à 2vs2. Mais en poursuite, Chavancy est déjà trop loin, et Russell est trop court pour pouvoir rattrapé Votu, lancé sur la ligne de touche et parfaitement servi dans l'espace par Vatubua.

Votu a franchi, sans que Russell ne puisse le toucher. Après quinze mètres de courses, il se retrouve face au second rideau francilien (ici, Machenaud), et choisit le crochet intérieur pour ne pas se faire enfermer sur l'extérieur.

C'est le moment magique. Watisoni Votu s'amuse avec le pauvre Machenaud, qui comprend trop tard ce qu'il se passe : d'une passe à l'aveugle, le Fidjien ouvre un boulevard à Nicot dans le couloir des 5 mètres. Si la passe est géniale, la course de soutien du 3/4 centre est toute aussi importante. Joseph (n°8) ne peut que constater les dégâts.

Et en plus Nicot, joue juste. L'ancien Columérin n'a pas les cannes pour finir tout seul, et la une/deux avec Votu est judicieuse. Le Fidjien a un boulevard en direction de la ligne d'en-but. Joseph défend en reculant, mais il n'a pas le choix : s'il se jette sur Nicot, il n'a aucune chance de rattraper Votu en cas de passe...

Seulement, c'est déjà trop tard : au moment de la passe, Joseph se retourne, mais il est éliminé par un énorme raffut de Votu, qui se propulse dans l'en-but. Le retour désespéré de Zebo est inutile.

L'essai de l'année ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Intéressant

  • Pianto
    35615 points
  • il y a 1 an

il s'est passé des trucs bizarres ce weekend... Pau qui met un magnifique essai, castres qui prend le bonus offensif contre Toulouse, Toulouse qui met 0 essai mais qui gagne contre sa bête noire...

Personne pour décortiquer les essais de Pica ce week-end vraiment ?

Très sympa comme article, à renouveler !

  • spir
    17561 points
  • il y a 1 an
@Fufu Brindacier

yop !

Joli coup de Pau qui ne doit rien à la chance !

@Garou-gorille

Si joseph avait pu sortir une cuillère ….

Derniers articles

News
News
News
Jeux
News
News
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News