Révolution en Pro D2 : de nouvelles phases finales, une seule équipe assurée de monter en Top 14
Top 14 / Pro D2 : Le système de promotion / relégation va être révolutionné
Le système de promotion et de relégation entre le Top 14 et la Pro D2 va être révolutionné : désormais une seule équipe sera assurée de monter en en première division.
C'est une info qui va faire grand bruit que révèle le Midi-Olympique dans son édition de ce lundi : à partir de la saison prochaine, un nouveau système d'accession et de relégation entre le Top 14 et la Pro D2 devrait être mis en place. Et cela va tout changer.

En effet, le comité directeur de la Ligue Nationale de Rugby (qui se réunira les 25 et 26 avril prochain) devrait proposer une nouvelle formule pour le championnat de seconde division. Exit le titre de champion de France de Pro D2 décerné au premier du classement à l'issue de la saison régulière : désormais, pour soulever le Bouclier, il faudra en passer par des phases finales calquées sur le modèle du Top 14 .

Soit deux matchs de barrage entre le 3ème et le 6ème, et le 4ème et le 5ème du classement. Puis deux demi-finales entre les vainqueurs de ces barrages et les deux premiers du classement à l'issue de la saison régulière. Et enfin une finale pour sacrer le champion de France de Pro D2, qui accédera automatiquement au Top 14. Car oui, désormais, une seule équipe sera assurée de monter à l'échelon supérieure.

Le finaliste malheureux aura une seconde chance d'être promu, mais pour décrocher son billet pour l'élite, il devra disputer un match de barrage contre la formation classée 13ème du Top 14. Reste encore à savoir sous quelle forme (match unique sur terrain neutre, aller-retour ?).

Selon le Midi Olympique, une grande majorité des présidents de clubs seraient prêts à voter en faveur cette réforme, qui serait effective dès la saison 2016-2017. Elle devrait notamment avoir pour effet de resserrer l'élite. En effet, le ou les promus seront désignés tard dans la saison, ce qui leur laissera très peu de temps pour préparer leur budget et leur recrutement en vue du Top 14...
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Question purement technique : "Si Laporte passe à la FFR qu'en sera t-il de cela ?"
il a déclaré dans son projet : "Engagement n° 13 : Réforme du calendrier du secteur professionnel, adaptée aux exigences de compétitivité des Equipes de France" et il s'est toujours prononcé pour la suppression des phases finales en Top 14.

  • PIPIOW
    36268 points
  • il y a 3 ans

je ne sais pas si cela est confirme mais si c est le cas voila ce que j en pense
pour la pro d2 c est sur que ca va faire parcours du combattant et il faudra un budget top 14 pour esperer monter
pour le top 14 ca ressemble de plus en plus a des franchises facon basket americain
c est sur quil y aura un peu plus de visibilite pour les investisseurs
par contre la fin du championnat sera fausse des equipes qui n auront plus rien a jouer (2 ou3) vont lacher des match
deja que les doublons font deja leurs effets

Quelqu'un peut me dire si je ne dis pas de bêtises ?

A l'issu du match entre le finaliste perdant de prod2 et le 13 eme de top 14, soit le finaliste gagne et monte et le 13ème de top 14 descend, soit le finaliste perd, et le 13eme est maintenu en top14 ?

Ca semble évident, mais sait-on jamais.

Merci !

je vais digresser un peu, mais moi, j aimais bien le top 16, avec 2 poules de 8 ...je trouve que cette formule avec une premiere phase de 14 matchs ou il fallait etre dans les 4 premiers pour etre dans la poule finale (les 4 derniers etant dans la poule de relegation)etait plus interessante que ce championnat qui se traine en longueur avec des cadors qui s evitent en envoyant des equipes bis...ils se rencontreraient pour des matchs au couteau ou le 1er de la 2eme phase serait champion, les 2 derniers de la poule de relegation descendant en pro D2...et avec le meme systeme en pro D2 on aurait une elite de 32 club..

  • pollux
    1875 points
  • il y a 3 ans
@nardoliv

Oh là. Faut arrêter l'apéro, là !
32 clubs: ça fait 16 matchs à regarder par week-ends. Imaginons la crise nationale de conjonctivite le lundi matin et la multiplication par 15 du nombre de divorces.
Ou alors, faut être célibataire avec plein de potes. Là, ça marche.

@nardoliv

je suis 1000 fois d'accord avec toi. Malheureusement, je crois que la télé n'aime pas ça car avec une poule unique, tu es sûr d'avoir deux Classicos, deux Garonicos, deux Glacicos (tant qu'Oyo est là), deux derbys du Massif Central etc.
Pour ma part, je pense que c'est un mauvais calcul car les grosses équipes font souvent l'impasse lorsqu'elles se déplacent chez une autre grosse équipe. De plus, plus les affiches sont rares, plus elles sont alléchantes.

Il faudra qu'on m'explique l'intérêt d'un classement dans le rugby...déjà que je commence à sacrément en avoir ma claque de voir le premier de TOP14 ne rien gagner mais si on généralise ça à la D2 autant ne plus faire de classement et directement commencer par des 16ème de finale et basta.

Je caricature bien évidemment mais où est le sens de ce type de compétition? Je m'interroge toujours sur l'absence de titre pour le premier de chaque championnat...ça coûte aucdun jour de plus de compétition. On pourrait sacré champion de France le premier de la phase régulière et organiser une coupe du Brennus ou un truc du genre.
De même pour la D2, le champion de France serait le premier et la montée se jouerait sur des phases finales. Mais pour l'amour du ciel, récompensez le premier de la phase régulière!!!!!

Au lieu de ça, on rajoute un énième match de barrage pour le 13ème et le finaliste de D2...sur une saison déjà surchargée (pour le top14)

@Paupiette bistufly

A mon sens, les phases finales devraient avoir lieu pour se disputer le Brennus (type coupe) mais pas pour se disputer le titre de champion de France qui, je pense, doit récompenser l'équipe la plus homogène sur une saison entière et non sur 3 matchs.

@Paupiette bistufly

@Paupiette
C'est le principe des phases finales : l'EDF a bien failli être championne du monde en 2011 en n'étant bonne que sur un match. Aurait-on dit que la France n'était pas championne du monde ?

Il fut un temps où les matchs de phases finales (sauf la finale) se jouaient en matchs aller/retour. Ca permettait de limiter le risque de faux pas.
Toutes les formules ont leurs avantages et leurs inconvénients mais, pour moi, les phases finales (avec leurs injustices) sont un ingrédient indispensable du rugby.

@Paupiette bistufly

En TOP14, ça doit bien faire 7 ou 8 ans que l'on a pas vu le premier de la phase régulière être sur de finir premier à 10 jours de la fin...ça se joue généralement sur les 2 ou 3 dernières journées.

De deux, oui 4 clubs peuvent être champion, et bien qu'ils se bougent pour finir premier de la phase régulière.

Je vois pas où est la légitimité d'un champion de France quand le titre se joue sur 2 ou 3 matchs.

La preuve avec le CO et maintenant le Stade Français...wahou ils ont décroché à l'arraché leur qualif', ont fait de superbes phases finales, et jouent le maintien la saison suivante. Pour moi ils sont tout sauf champion de France.

@Paupiette bistufly

A mon sens, dans le sport pro, les phases finales permettent de faire en sorte que ce ne soit pas toujours le plus riche qui gagne : avec un bête championnat, tu favorises les clubs qui ont les moyens d'avoir un banc très profond (regarde ce qu'il se passe en foot). Avec des phases finales, le banc ne suffit pas, il faut avoir le mental.

@Paupiette bistufly

d'abord pour le 13 e le championnat n'est pas surchargé
et encore pour la 100e fois, c'est quoi l'interet de connaitre le champion 10 journées avant la fin????
est ce que franchement tu trouves incongru cette saison que clermont-toulon-le racing ou montpellier soient champion ?????
pour moi les demies se justifient par contre pas les barrages

  • pollux
    1875 points
  • il y a 3 ans

Ca fait un peu machine à gaz, leur truc. Et pas d'une logique imparable.
Que des joueurs aient bataillé toute la saison pour terminer 1er et ne pas forcément monter au-dessus, ça doit être rageant et peu motivant.
Qu'ils aient envie de créer un Brennus bis pour la Pro D2 avec le même système que le TOP14 (qui est décrié par le futur président Laporte....donc promis à une espérance de vie courte), pourquoi pas.
Mais il aurait peut-être été plus logique et "😜lus honnête" de faire monter le 1er de D2 et descendre le 14ème du TOP14, puis une possible barrage entre le 2nd de D2 et le 13ème de TOP14 ?
Là, je ne vois pas la logique du truc.
A moins qu'il ne s'agisse simplement de conserver un "entre soi" pour les équipes de TOP14 qui sont des grosses entreprises qui drainent beaucoup de sous et de se partager l'énorme gâteau des droits TV... qui, si je ne trompe, viennent d'être remis aux enchères pour le futur. Histoire de faire lever la pâte.

@pollux

Laporte pourrait en effet être le futur président mais en ce qui me concerne.... j'ai déjà perdu beaucoup de passion avec ce que nous propose le championnat aujourd'hui...mais c'est clair que si 10 journées avant la fin du championnat on connait le champion ça va finir de m'achever
et vu la passion qu'il reste pour les coupes d'europe.... quel va etre l'interet des autres clubs de chercher à gagner des places?????

La Lyon est champion, mais si il n'y avait pas de phases finales, on se ferait sacrément chier en prod2
et puis il n'y a rien de rageant quand tu connais les règles depuis le début... ça sert à rien de se dire si j'avais été 1er ...puisque depuis le début de saison tu sais que pour monter tu dois etre champion et que pour etre champion tu dois gagner la finale

Je suis plutôt pour les phases finale, Autant l'idée du barrage top14/ProD2 me dérange dans le sens ou une équipe qui à réussi à se hisser en finale devrait monter automatiquement en Top14 et pas avoir à disputer un barrage 1 ou 2 semaines après avoir joué une finale...

Ça me plaît pas vraiment cette réforme. je pense que ça va tuer la proD2 car il n'y aura quasiment jamais 2 montées. Le barrage se soldera à chaque fois où presque par une victoire du 13eme du top 14.

  • alex
    3516 points
  • il y a 3 ans
@OnVaLesDestroncher

t'énerves pas Sapiac, on n'est que lundi tu sais 😉

et je te rejoins, quand tu vois que Ford en équipe d'Angleterre a déjà une coupe du monde et un grand chelem dans les pattes à 21 ans, quand tu vois North avec le Pays de Galles (ou plus tôt un Jonathan Davies installé au centre en 2009, à l'âge de 21 ans), quand tu vois que chez les Black, Retallick, Cane, Barrett ou Savea ont tous moins de 25 piges et sont déjà des références mondiales à leur poste ...

@OnVaLesDestroncher

ben moi quand on parle de jeunes pousses ça m'énerve!
je pars du principe qu'un mec de 20ans doit être prêt à jouer en top14
23ans c'est déjà trop tard

si je prends l'exemple de O Connor à toulon il était en équipe super 12 à 17 ans et en équipe d'australie à 18 ans
ok c'est une exception par contre à 20 balais c'est loin d'en être une
nous le seul truc que l'on sait dire c'est il faut les protéger, il ne faut pas bruler les étapes... cette blague!!!!

  • alex
    3516 points
  • il y a 3 ans
@OnVaLesDestroncher

@Sapiac : c'est aussi mon point de vue ... on a désormais un rugby à 2 vitesses
mais on a la chance d'avoir 2 championnats professionnels donc 2 outils de travail différents
autant s'en servir intelligemment !

aujourd'hui, être en ProD2, c'est ni une honte ni une punition, mais plus une réalité économico-structurelle

je ne comprends pas que nos dirigeants ne cherchent pas à le rendre plus compétitif et attractif, à en faire l'anti-chambre de l'élite, dans lequel grandiraient et s'aguerriraient nos jeunes pousses ...

@OnVaLesDestroncher

mais qui en pro d2 a aujourd'hui une réelle capacité financière et sportive à monter???

bayonne perpi aurillac beziers aurait pas fait mieux qu'agen peu-etre mais sont très loin d'oyo

cette année oyo paye un changement d'entraineurs catastrophique

Autant cette proposition fausse l'équité envers les promus, qui n'auront qu'un temps très réduit pour le recrutement, autant elle donne des garanties aux équipes de l'élite. Si un promu réussit le maintien (ou au moins la 13ème place, + victoire en barrage), il obtient un nouveau sursis et peut se renforcer par la suite. Je pense que la montée sera difficile, mais la crainte de la relégation sera moins forte du fait qu'une seule descente est assurée.

Et puis ça permettra de jauger de la différence de niveau entre le bas du Top 14 et le haut de la Pro D2. J'avoue être assez curieux sur cet aspect. Que vaudrait un USAP - Oyonnax par exemple, pour ne citer que l'équipe qui s'est maintenue à un point près contre nous ? 🙂

  • Tryphon
    33621 points
  • il y a 3 ans

Si nous appliquons ce principe dès cette année nous aurions encore l'USO et le SUA qui pourraient encore croire au maintien. De plus en jouant le barrage contre le perdant de la finale de la PROD2 l'avant dernier du TOP14 est vraiment impliqué jusqu'au bout. Je pense qu'il faut voir ce système.
Il ne faudra pas terminer dernier, d'ailleurs on peut voir en PROD2 ce que ça donne cette année car hormis TARBES qui est relégué administrativement seule la dernière équipe sera descendra sportivement. Le PARC et DAX se la joue encore à fond.

  • dusqual
    27106 points
  • il y a 3 ans
@Tryphon

ouais je me pose deja ces questions la et je me demande si le mieux au final ce serait pas de reunir top 14 et pro d2.
simon en parle avec un pool de 32 clubs: les 30 de pro actuels + deux invites dans les meilleurs de federale. pas de descente, juste les invites qui peuvent changer. je connais pas les details de sa formule mais j avais deja pensé la chose avec les 30 clubs pros, les deux sont viables mais je dois avouer qu avec 32 clubs ca simplifie la formule.
la descente ne se fait que sur l aspect financier du club. si un club s endette et ne repond plus aux exigences, il descend.
ca cest pour eviter de se retrouver avec des faillites de partout, comme c est le cas actuellement.
mais bon passons.
tu fais des poules et tu fais comme au 7. les meilleurs vont dans un groupe pour leurs phases finales et les autres dans un autre groupe pour les leurs. disons A et B. les A se battent pour les 6 places europeennes et le titre de champion de france. les B se battent pour les places en challenge restantes.
les avantages sont multiples:
plus de descente. pour moi le principal interet de cette formule. remettre la competition au centre et degager la competitivite. les clubs peuvent prevoir a moyen long terme plus facilement et n iront pas "trop" vite pour suivre la tendance generale. les clubs pourront plus facilement mettre des jeunes dans les matches. c est la seule mesure qui peut garantir de revoir nos jeunes sur les terrains de l elite.
le niveau du rugby ne pourra aller que vers le haut car si on ne joue plus pour ne plus perdre mais qu on joue pour gagner, le rugby d attaque va se revoir a la hausse. la diversite du rugby c est aussi d avoir plusieurs ecoles. et quand une seule est preconisee de par la situation delicate de la descente, on va a reculons. les philosophies et approches de ce jeu vont pouvoir a nouveau s enrichir, la ou les stats ont pris le dessus.
moins de semaines de championnat. ca, canal va pas aimer ni les clubs, mais c est une necessite pour laisser des plages plus importantes a l equipe de france. en gros le championnat doit arriver a reduire sa duree a 6 mois. c est compliqué a faire passer mais si on revoit le calendrier et qu un jour on veut s harmoniser avec le sud, il va falloir y passer.
le truc ce serait par exemple de creer un championnat a 7 le reste de l année. dans lequel on peut meme faire jouer tous les niveaux de notre rugby. les pros sont obliges de mettre en place une equipe composee de jeunes et de francais en priorite. les meilleurs issus de federale et honneur se verront donner une chance de les affronter. ca permet de remettre aussi un peu de lumiere sur l amateur. ca reste une idee mais rien d impossible.
ca permettrait aussi de retrouver des affiches inedites voire oubliees. bien sur au debut le niveau sera tres different entre certains clubs mais au fur et a mesure certains auront ratrappé ce retard.
il y a encore beaucoup a dire mais je vais m arreter la.
qu est ce que vous en pensez?

  • alex
    3516 points
  • il y a 3 ans
@Tryphon

@Yann : je suis tout à fait conscient que ce n'est que mon point de vue 😉
et je ne dis pas qu'il m'enchante, mais c'est surtout un constat de ce qu'est devenu le rugby aujourd'hui
et il faut savoir ce qu'on se veut : une élite forte ou une élite qui concerne le plus de gens possibles ... et à l'heure actuelle, je ne pense pas qu'on puisse concilier les deux ... (mais ça ne reste que mon point de vue bien évidemment 😛)

quant aux saisons de Brive et La Rochelle, elles me font très plaisirs, mais si Oyo et Agen n'avaient pas lâché aussi tôt, auraient-elles joués de la même manière le couteau sous la gorge ?
bref, facile de refaire une saison avec plein de si ...
je leur souhaite en tout cas bien du courage et du talent pour préparer la saison prochaine qui s'annonce encore plus serrée avec de moins en moins de "😜etits" !

et sinon, oui, le Stade Français et Montpellier se sont (re)construits en top14 ... mais y'a pas les mêmes moyens (au sens large, je ne parle pas que budget) dans ces 2 clubs qu'à Oyo ou à Agen, et si ça devait arriver à un club comme Castres, Brive ou Grenoble ... ça serait autrement plus périlleux ...

@Tryphon

C'est un point de vue. A contrario, je considère que des clubs comme Brive ou La Rochelle font de belles choses en Top 14 et ont le temps cette saison de construire un projet vers l'avenir. Mais c'est particulier, je le sais bien : on a vu très vite deux équipes s'engluer dans le bas du classement. On peut tout aussi bien reconstruire un projet en restant en Top 14 : n'est-ce pas le projet du Stade Français ? Montpellier également, qui a fait une mauvaise saison l'an passé, et qui aujourd'hui a fini d'assimiler le changement de méthode. C'est le lot de tous les clubs d'avoir des hauts et des bas, plus ou moins appuyés. Cette année, c'est pour Agen et Oyo, mais au vu des dernières saisons, ça n'aurait choqué personne que ce soit pour Brive ou Castres.

  • alex
    3516 points
  • il y a 3 ans
@Tryphon

@Yann : Oyo était à sa place en Top14 sous l'ère Urios, mais cette année il paie cette transition mal négociée

cette année, Oyo avait surement l'envie, la même que les années précédentes, mais en attaque comme en défense, ils n'y étaient pas ! c'est pour ça que je dis que cette année, leur place n'était pas en top14 et je pense que c'est un bien pour eux que de prendre le temps d'aller se reconstruire en ProD2

la Prod2 peut laisser le temps à un club de se construire, la Top14 et son urgence du résultat, beaucoup moins

@Tryphon

Ça me dérange toujours un peu de lire qu'Oyo n'a pas sa place cette saison alors qu'ils étaient en barrage l'an dernier et en coupe d'Europe cette année (et moins ridicules que Toulouse). Je ne suis de toute façon pas un fan du système actuel, et préfèrerait une élite à 20 clubs (soit uniquement en matches allers, comme en Super Rugby, soit en deux poules de 10). Quoi qu'il en soit, je n'ai pas le souvenir que les observateurs enterrassent (*clin d'oeil*) l'USO en début de saison. On promettait l'enfer à Agen par contre, et là force m'est d'avouer qu'il n'y a pas eu de miracle.

Mais on a toujours des exemples de clubs qui ont réussi à remonter avec succès, avec ou sans mécène (RCT, Racing, Pau dans le premier cas ; Grenoble, Brive, Montpellier dans le second. Je m'abstiens de mettre Bordeaux dans l'une ou l'autre de ces catégories, puisque je ne sais pas quoi penser de M. Marti. À l'inverse, je mets Montpellier dans la seconde puisque le club est remonté avant l'arrivée de M. Altrad.) De toute façon, seuls Toulouse et Clermont ont toujours été dans l'élite, qui se renouvelle doucement mais sûrement, par cycles. Et tous les clubs de Top 14 et de Pro D2 ont la légitimité suffisante pour être dans l'élite, que ce soit au niveau du palmarès, du prestige ou de l'image (faut bien reconnaître que Montpellier, en-dehors de l'image... 😊). Une descente en Pro D2 n'a pas à être un drame en soi, puisqu'on reste dans une certaine élite (pas l'élite première, mais ce serait manquer de respect à beaucoup que de dire que la deuxième division est composée de branquignoles.

Un aspect que j'aimerais souligner, qui n'a aucun rapport avec le reste du pavé : si les promus ne peuvent recruter que tard dans la saison, c'est une excellente opération pour les joueurs chômeurs. Je crois me souvenir qu'un match amical entre chômeurs avait été organisé il y a quelques années, pour convaincre d'éventuels recruteurs ; pourquoi ne pas regarder dans cette direction ?

  • alex
    3516 points
  • il y a 3 ans
@Tryphon

@Yann : je suis d'accord ... pas sur que d'autres eussent eu (jolie formulation !) un meilleur niveau ... d'où la question d'avoir une élite aussi large ?

Oyo et Agen aurait surement eu plus leur place en ProD2 cette année
et ce championnat est loin d'être ridicule
il y regroupe nombres de clubs de très bon niveau mais qui ne peuvent plus (en tout cas pour l'instant), prétendre aux joutes de l'élite, fautes de moyens ou de structures

Quant à l'utilisation du mot agonie, j'avoue, il est fort et ne reflète surement pas la réalité de la situation ... mais regarde une équipe comme Oyo, dont la moitié de l'effectif s'est déjà engagé par ailleurs du fait de la descente ... penses-tu que de se maintenir in extremis ça serait vraiment un bien ?
Après, on pourra dire que si barrage il y a, les joueurs ne seraient pas partis ... mais si le club descend ... là aussi, vive le bazar ...

Cette formule ne me choquait pas quand l'élite ne nécessitait pas autant de moyens et de joueurs
mais aujourd'hui, si on veut que les clubs ne fassent pas n'importe quoi en terme de budget et de recrutement, il convient aussi de les respecter dans ce sens-là.

Même si au fond, je suis d'accord, en faisant ça, on se coupe d'un parcours comme le club de Bordeaux !
mais pour un Bordeaux, combien y a-t-il d'Agen, de LOU ou de Mont-de-Marsan ?

@Tryphon

@ Lex : d'un autre côté, je ne suis pas convaincu que d'autres équipes eussent eu un meilleur niveau cette saison. L'an dernier, on parlait beaucoup de l'USAP et du Stade Montois pour la montée, et il faut bien admettre qu'aucune de ces équipes ne convainc cette année. Alors la vérité du terrain est une chose, mais la vérité du temps en est une autre : il faut admettre qu'une équipe ne capitalise pas toujours sur le niveau atteint à la fin d'une saison.

Quant à qualifier d'agonie ce barrage éventuel entre un 6ème de Pro D2 (plutôt le 5ème si je ne m'abuse) et un 13ème de Top 14, je ne suis pas d'accord. Toujours concernant la vérité du temps, une composante à prendre en compte est la vérité de la dynamique. Si une équipe prend la 5ème place in extremis, qu'est-ce qui lui interdit de poursuivre cette dynamique jusqu'en Top 14 ? N'était-ce pas le parcours de Bordeaux lors de la remontée ?

  • alex
    3516 points
  • il y a 3 ans
@Tryphon

et si on veut du suspens et impliquer les équipes le plus longtemps possible, alors pourquoi pas s'inspirer de ce qui était fait avant en fédéral ?

on élargit la ProD2 à 20 ou 24 clubs (avec les équipes de fédérale qui ont le niveau et les structures adéquat), on la découpe en 2, 3 ou 4 poules, on fait une première partie de saison pour échelonner tout ça et une seconde avec un poule de montée et une poule de maintien
le meilleur monte, le moins bon descend ...
(et encore que, la descente en fédérale, dans ce cas de championnat là, ça peut se discuter ...)

  • alex
    3516 points
  • il y a 3 ans
@Tryphon

je n'ai rien contre Oyo ni Agen ... mais vu leur saison, s'ils pouvaient encore croire au maintien ... je trouverais limite tant ils ont été tous deux pas au niveau cette année

ok, le suspens c'est sympa et impliquer les équipes jusqu'au bout de la saison c'est mieux ... mais faut pas non plus galvauder la vérité du terrain

un barrage entre le 6ième de prod2 et le 13 de top 14, j'appelle pas ça du suspens mais juste une agonie ... agonie qu'on prolonge en plus jusqu'au bout, sachant que les clubs devront composer avec des effectifs à (re)construire en cas de montée/descente ...

bref, j'suis vraiment pas convaincu par ces barrages

Pas fan de l'idée des phases finales, j'en suis déjà pas dingue pour le Top 14. En revanche, j'aime bien l'idée des barrages, ça ajoute un peu d'enjeu pour la lanterne rouge du Top 14 et ça fout la gnaque à l'équipe de Pro D2.

Mais peut-être que ça n'est pas nécessaire et que ça ajoute trop de pression ? Bref, j'ai pas d'avis 🙂
Comment ça se passe à l'étranger ?

  • Chiefs
    5454 points
  • il y a 3 ans

Je trouve ça étonnant q'une grand majorité des présidents de club y soit favorable. A moins qu'on parle des présidents de TOP14 ?

@Chiefs

Non, ça ne m'étonne pas que certains présidents de Pro D2 soient d'accord. Mais pas les candidats à l'accession en Top 14, ça c'est sûr ! Lyon sera forcément pour, ça affaiblira ses chances de descente la saison prochaine. Les clubs établis en Pro D2, et qui pour certains n'ont clairement pas intérêt à monter en Top 14 (budget insuffisant) peuvent se dire qu'ils pourront surfer sur la vague des matches en plus pour attirer de nouveaux revenus.

tout ça implique simplement que le haut de tableau pro d2 soit déjà équipé top14
quand on voit Lyon c'est déjà le cas
l'idée sera de garder un effectif stable pour monter, ne faire que des ajustements pour surfer sur la dynamique de montée puis se renforcer la 2e saison

perso j'aime bien les phases finales parce qu ça me fait vraiment chier de connaitre le champion au bout de 3 journées de championnat et d'avoir la confirmation 7 à 8 journées avant la fin
par contre avec les barrages c'est trop ... meme si ça rend la fin de saison plus interessante pour beaucoup de clubs qui seraient encore dans le ventre mou

après en pro d2... quels sont les clubs qui ont réellement l'ambition de monter?????????
sportivement tu joues ta chance à fond quel que soit le club ok, mais financièrement qui a vraiment l'ambition de monter à part Bayonne, biarritz et l'USAP ????

Montauban, narbonne, carcassonne, bourgoin, albi, Mont de Marsan,aurillac, dax, Beziers n'ont pas les moyens d'exister en top14 à moins d'avoir l'arrivée providentielle d'un méga sponsor
comme les droits télés sont en plus incertains ... cela permettrait peut-etre de les revaloriser

ça mérite réflexion plutot que de crier avant meme d'avoir réfléchi

@sapiac76

le bassin de grenoble est pas mal il me semble
mais dans tous les cas c'était déjà le cas!!! c'est quelque chose d'inéluctable dans la mesure où on entre dans le professionnalisme
on essaye de ménager la chèvre et le chou mais force est de constater que les interets sont trop divergeants

  • vevere
    46214 points
  • il y a 3 ans
@sapiac76

Ca va donc obliger les clubs de Pro D2 a avoir un budget de milieu de tableau de TOP 14, cherchez l'erreur!!!

Donc seules des équipes présentes dans un grand bassin d'emploi (= grande métropole régionale) ou avec un mécène très riche et (très patient) pourront à l'avenir envisager l'idée de postuler au Top 14...ça fait rêver B-)

PS : c'est exactement le cas du LOU cette année (big mécène : GL Events, 2nd bassin économique français : région RA, budget de Top 14 : 18-22 M€ si on compte le coup de ses installations sportives)...et donc adieu Oyonnax et Bourgoin dans "l'Elite" voir même Grenoble à terme? 😉

  • etche
    12319 points
  • il y a 3 ans

Le système d'une seule montée + un barrage top 14 proD2, pourquoi pas, mais les pretendants à la montée ne seront sur de rien jusqu'au dernier moments, et ça sera alors tres tres dur de faire venir de bons joueurs pour se maintenir dans l'élite la saison suivante.
Par contre ça les barrages en mode quarts de finales, ça servira a rien de rajouter tant de matches a une proD2 deja tres chargée.

Bref, en tant que supporters bayonnais, il faut donc tout faire pour monter cette année, car après ca va etre tres tres dur !!! Aupa Baiona !!!

  • alex
    3516 points
  • il y a 3 ans

comme ça a été dit : pourquoi faire simple et logique quand on peut faire tordu et compliqué !

d'une part, y'a une décision qui semble aller dans le bon sens, mais par dessus cela, on rajoute juste ce qu'il faut pour que ce soit finalement complétement bancal 🙂
j'me demande comment réfléchisse ces gens ...

on veut resserrer l'élite, gagner en homogénéité, en compétitivité, en vision sur le long terme ... alors pourquoi ajouter un barrage bancal en le 13ième et le perdant d'une finale où le 6ième de ProD2 peut s'y hisser ?

on veut vraiment prendre le risque d'envoyer en Top14 une équipe qui aura potentiellement perdu plus d'une 10aine de match en ProD2, et qui de surcroit n'aura pas eu le loisir de recruter comme il se doit ... faute de temps et de moyen ?

bref ... ça va être encore être un beau bazar ...

  • alex
    3516 points
  • il y a 3 ans
@alex

et pourtant, j'étais plutôt partisan d'un top14 à une seule accession, mais là, c'est pas un cadeau pour les équipes de Prod2

je comprends qu'on veuille "intéresser" un max de club tout au long de la saison pour que le championnat soit vendeur ... mais là, ça se fait au détriment de toute logique sportive !

  • Bantry
    6380 points
  • il y a 3 ans

L'idée d'un barrage entre l'avant dernier est le 2eme: Non. Les joueurs auront tous validé leurs transferts ailleurs car ils ne veulent pas d'un avenir incertain

@Bantry

De plus, pour les clubs ( que ce soit le 13 e de top 14 et le deuxième de pro d2) le recrutement est compliqué .. Donc, en imaginant que le 13e de top 14 ait plus d'experience je pense et gagne ce match, il se retrouve dernier sur les transferts et donc prépare moins bien sa saison, finit 13 e l'année suivant, et ainsi de suite ? ça n'est pas possible ça... C'est une des seules choses qui me dérange seulement dans ce système, ça ne favorise en aucun cas la pro d2 et le bas du top 14

"Elle devrait notamment avoir pour effet de resserrer l'élite. En effet, le ou les promus seront désignés tard dans la saison, ce qui leur laissera très peu de temps pour préparer leur budget et leur recrutement en vue du Top 14..."

Excusez moi mais lorsque je lis ce passage de l'article un truc me choque, resserrer l'élite c'est bien beau mais avec ce système le deuxième promu de ProD2 ne pourra pas recruter ou très peu et donc risque de faire une saison blanche en top14 pour redescendre la saison qui suit mais si on a pas envie que les grosses équipes du top 14 soient mis en danger autant ne faire monter personne de ProD2.

Si quelqu'un peut m'éclairer je suis preneur ..

Sinon cette année on a la pire saison de l'histoire d'un champion de France avec une très probable 12eme place.
Et comme par hasard 😊 on parle d'un barrage pour le 13eme de Top 14.... (non aucun rapport... 😉 )

  • vevere
    46214 points
  • il y a 3 ans

De quoi renforcer encore le yoyo des équipes de Pro D2 accédant au Top 14!!! Bravo messieurs...trop de cohérence tue la cohérence (si en plus on rapproche cette décision de l'instauration d'un TOP 12) 😉

On arrive à grand pas vers la fameuse ligue fermée tant souhaitée par certains. 🙁 🙁 🙁

  • JR1915
    23733 points
  • il y a 3 ans

La devise de la LNR: pourquoi faire simple quand il y a moyen de faire compliqué ? Le championnat de ProD2 n'est pas assez long et difficile ?

Autant le barrage entre le 13eme du Top14 et le finaliste de Prod2 semble intéressant.

Mais très réfractaire à désigner le champion de Prod2 et le premier promu par un système de phases finales similaire au Top14....

Bonjour les tensions quand le leader écrasant de ProD2 verra un autre club aller à sa place en 1ere division malgré plus de 30/40 points de plus au classement...

De plus ça pose un autre problème :
jusqu'à aujourd'hui le Deuxième promu avait du mal à construire un effectif solide et d'attirer des joueurs pour l'année suivante en raison de l’incertitude de monter en Top14 avec les phases finales.
Désormais ce sont les 2 potentiels promus qui devront attendre le dernier moment pour recruter à l'inverse de Lyon qui se solidifie depuis 2 mois..;

@Thephx8

d'abord quand tu connais les règles à l'avance tu n'as aucune raison de raler après, sinon tu joues pas
Perso en top14 je suis pour des phases finales mais seulement avec les 4 premiers, donc 1/2 finale finale
il ne me choquerait absolument pas que Clermont-Montpellier-Toulon ou le Racing soit champion cette année
les autres sont en effet plus en retrait

@Thephx8

Oui mais c'est pas non plus une bonne idée pour le top 14, que la quasi moitié des équipes soit qualifié après avoir joué 26 matchs... c'est ridicule.

  • Zejack
    16746 points
  • il y a 3 ans
@Thephx8

C'est déjà le cas avec le titre en TOP14 non ?
Le champion est potentiellement 6ème de la saison régulière.

Comme si le championnat de pro D2 n'était pas assez long et difficile on fait tout pour assurer aux gros bonnets du top14 qui pourraient passer une saison difficile et redescendre ... On prend vraiment la pro D2 pour un laboratoire à la con

Derniers articles

Transferts
News
Ecrit par vous !
News
News
Transferts
News
Transferts
News
News
Transferts
Transferts