Que signifie le logo de la Coupe du monde 2023 ?
Plus qu'une simple image, le logo de la Coupe du monde porte des valeurs.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Il y a un an, World Rugby dévoilait le pays hôte de la Coupe du monde 2023 : la France. Ce jeudi, le comité d'organisation révélait le logo de la compétition.

Ce logo cache plusieurs significations fortes en vue de la prochaine Coupe du monde 2023 en France. Claude Atcher, directeur général du groupement d'intérêt public de la Coupe du monde en 2023 s'est expliqué sur la signification de ce logo et les enjeux qui en découlent.

Le logo de la Coupe du monde 2023 en France dévoilé

Le design

Naturellement, les couleurs bleu-blanc-rouge prédominent dans ce logo tout en rappelant le drapeau français. Cependant, aucun monument emblématique n'a été utilisé comme pour le logo des Jeux olympiques 2024 avec la Tour Eiffel. Le Japon a par exemple utilisé le Mont Fuji pour sa Coupe du monde 2019.

Le drapeau tricolore repensé, un bleu-blanc-rouge revisité à mi-chemin entre l'authenticité et la modernité qui caractérisent la France. - Communiqué de presse World Rugby

Le ruban de Möbuis

L'une des significations du logo est un cœur de couleur rouge. Mais il s'agit surtout d'une interprétation du ruban de Möbuis, cette surface compacte sans fin, ni intérieur, ni extérieur, décrite en 1858 par les mathématiciens August Ferdinand Möbius et Johann Benedict Listing à l'Académie des sciences de Paris. Pour France 2023, le choix de ce logo se veut moderne, puissant et différent :

Un lien incassable, infini, comme le ruban de Möbius, fort comme le cœur palpitant en chacun de nous, qui porte l'envie de connecter les femmes et les hommes entre eux. - Communiqué de presse World Rugby

Un logo signé par des Australiens 

Ce logo a été dessiné sur les terres des Wallabies, par l'agence WK, spécialiste du visuel à destination des comités d'organisations de compétitions et d'évènements sportifs. La seule contrainte dans l'élaboration de ce logo était de respecter les codes de World Rugby comme l'indique Sport Business sur son site. Pour information, l'agence WK a également conçu plusieurs logos que vous connaissez sûrement. Le logo de la FIFA et de la NRL ? C'est eux. Le sigle Master Card ? C'est également eux.

"Nous avons pris le parti dès le départ de construire une marque expérentielle, pas simplement un logo qui supporte un évènement", déclarait Claude Atcher, directeur général du GIP Coupe du monde 2023 sur le site de la FFR.

"We are rugby" 

Ce logo se veut moderne, à destination du plus grand nombre mais surtout à destination des "millennials", ou génération Y. Le slogan an anglais "We are rugby" en est la preuve. Même si certains pourrait ne pas comprendre l'utilisation de l'anglais pour une Coupe du monde en France, ce slogan plus universel est plus proche de ces "millennials". 

Des générations qui doivent s'approprier la Coupe du monde 2023 dès aujourd'hui. - Communiqué de presse World Rugby

Il est vrai qu'en 2015, la Coupe du monde en Angleterre a touché 1,5 milliards de personnes sur les réseaux sociaux à travers le monde. Le hashtag #RWC2015 créé pour l'occasion avait été utilisé 120 fois par minute durant toute la compétition sur les moteurs de recherches et à l'époque la Coupe du monde faisait mieux que le 7e volet de la saga Star Wars comme l'indique Claude Atcher dans un communiqué de presse.

Le mot d'ordre de cette Coupe du monde 2023 sera le rassemblement, le "nous". Ce logo en est le parfait exemple. Après de longues études auprès d'un large panel sur l'image actuel du rugby, Claude Atcher et ses équipes se sont rendu compte que l'image du rugby est en déséquilibre. Les corps, le physique, la brutalité, la tactique et les contacts ont remplacé ce qui pour lui est à l'origine du rugby : l'instinct, l'intelligence, l'évitement, l'état d'esprit et le sens. Pour cela, toutes les équipes se sont basées sur deux piliers que sont l'intensité et le sens. Sans négliger l'intensité, le sens et les vertus éducatives seront les proues de cette Coupe du monde 2023.

Nous avons pris le parti dès le départ de construire une marque expérentielle, pas simplement un logo qui supporte un évènement", indiquait Claude Atcher dans son communiqué de presse.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Le problème, c'est que tout le monde s'en balance des logos de coupe du monde, dans n'importe quel sport d'ailleurs.
À la limite la mascotte, lorsqu'elle est bien pourrie, peut avoir un certain attrait (coucou Jules...)

Ce logo est terriblement excitant ; ou pas ; en fait on en a rien a branler

  • INDI34
    2449 points
  • il y a 1 an

C’est ni plus ni moins que le logo de la WORLD RUGBY appliqué au pays organisateur. Voir celui du Japon 2019, c'est le même , le texte et les couleurs changent. Donc en fait aucune originalité. La WR impose son logo...

  • oZbeck
    26149 points
  • il y a 1 an

Le ruban de Möbuis, je vois surtout 2 belles rondelles comme ils sont en train de nous la mettre bien profond je trouve ça plutôt raccord!

@oZbeck

C'est marrant il semble que personne n'ait relever l'erreur : MoebUIs au lieu de MoebIUs.

@lelinzhou

"Relevé bien" sûr

Bref, un logo de merde, un storytelling de merde et une ambiance créée par cette chose qui sent déjà le faisandé. On va bien se marrer.

Bon bah il n'y a pas que pour le logo qu'ils ne se sont pas foulés, niveau explications c'est très faible aussi. Les conneries que j'avais sorties en moins de 5 minutes avaient l'air tout aussi travaillées et convaincantes que leur truc.

  • Ahma
    93373 points
  • il y a 1 an
@Team Viscères

Faut dire que tu les a obligés à tout réécrire in extremis, le communiqué initial c'était ton commentaire mot pour mot.

Le ruban de Möbuis…. symbole de la machine à faire du fric et des profiteurs on aura tout vu!!!

@batelier

Mais uniquement des profiteurs dyslexiques...

  • Khris
    19611 points
  • il y a 1 an

Ah bon je pensais qu’il s’agissait de l’annonce d’un nouveau film de la Warner Bros.

Ouais, à l'image de notre rugby actuel, dénaturé, sans éclat, pollué par des profiteurs de tout bord... Cela commence à devenir vraiment dur de supporter tout ça...

Que même pour ça on est nuls.Par contre pour le jargon on est top, avec mention spéciale à "une marque expérentielle".
Dommage que le ruban de "Moebuis" vienne un peu gâcher un si brillant exercice.
Il aurait été bien sûr trop trivial de mentionner combien le merveilleux travail de cette boîte australienne à pu coûter à une Fédé dans le rouge de sept millions et demi d'euros...

@lelinzhou

7.5 millions?

@Le Haut Landais

Plus précisément, 7,35, ou 7.35 ou sept millions trois cent cinquante mille euros.

@lelinzhou

Avoues, j’etais pas loin

Derniers articles

News
Transferts
News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
Ecrit par vous !
Chroniques
Vidéos