NFL : l'ancien international anglais Christian Wade signe chez les Buffalo Bills, jouera-t-il en 2019 ?
NFL : l'ancien international anglais Christian Wade signe chez les Buffalo Bills. Crédit photo : Twitter NFL UK

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Après Richard Tardits ou Hayden Smith - et plus récemment, Alex Gray des Falcons - l'ancien rugbyman Christian Wade va lui aussi toucher le monde de la NFL.

On avait laissé Christian Wade à Coventry, ou presque. Le talentueux ailier international, boudé par Eddie Jones, avait décidé de quitter les Wasps en plein mois d'octobre, retraite sportive à la clé. Enfin, pas vraiment. Si l'ancien Lion britannique - convoqué sans jouer de match officiel en 2013 - a bien raccroché ses crampons de rugbyman, c'est pour mieux ressortir ceux de football américain.

Son but ? Rejoindre son ancien coéquipier chez les U20 anglais, Alex Gray, dans le monde de la NFL.

Christian Wade va-t-il réussir son pari fou en intégrant la NFL ? [VIDÉO]Un pari réussi pour le 3ème meilleur marqueur de tous les temps en Premiership (82 essais), qui vient de signer chez les Buffalo Bills, basés... à Buffalo, dans l'Etat de New York. Sur Instagram, l'Anglais s'est exprimé : "je n'ai pas les mots..."

S'il est inéligible pour jouer en 2019, rapporte la BBC, Wade peut désormais gagner sa place dans le squad de 53 joueurs des Bills pour 2020. En tant que Running Back. 

Valentine Holmes également sélectionné

Si vous ne suivez pas le XIII, le nom de Valentine Holmes vous est peut-être inconnu. Mais l'Australien est une star dans son ancienne discipline, avec un titre en NRL, une Coupe du monde avec l'Australie, et un record d'essais inscrits (12) lors de ce même Mondial. Ancienne discipline, puisque lui aussi a décidé de tenter le pari de la NFL. Et comme Wade - qui a bénéficié de l'International Pathway Program - Holmes a décroché un contrat.

Avec les New York Jets, aux postes de Running back, wide receiver et kick returner. 

Comme Wade, Holmes ne pourra pas jouer en 2019, à moins d'intégrer le groupe de 53 joueurs des Jets. Mais au juste, comme ça marche ? En NFL, chaque équipe peut compter jusqu'à 90 joueurs pour le premier camp d'entraînement du début de saison. Un nombre qui passe ensuite à 75... et 53, donc, pour démarrer la phase régulière.

Toujours une chance de jouer en 2019

Seuls ces 53 joueurs sont susceptibles de jouer en cours de saison. Mais la NFL autorise chaque équipe à bénéficier d'un groupe de 10 footballeurs supplémentaires, amenés à s'entraîner toute l'année avec le groupe principal. Si un coach souhaite utiliser l'un d'eux lors d'un match, il doit alors l'échanger avec un membre de son groupe de 53. En théorie, chaque équipe peut donc utiliser 63 joueurs au cours d'une même saison.

Pour Wade, comme pour Holmes, c'est encore différent. En cause ? L'International Pathway Program, qui permet aux étrangers d'intégrer la NFL. Si un joueur n'est pas directement choisi comme free agent par l'une des franchises après une série de détections, il est autorisé à intégrer l'une des quatre équipes de l'AFC East bénéficiant du programme (soit les Miami Dolphins, les Buffalo Bills, les New England Patriots et les New York Jets) et souhaitant le recruter comme 11ème membre du groupe d'entraînement.

Deux solutions, ensuite :

  • soit le joueur étranger est directement nommé dans le groupe officiel de 53, et peut jouer lors de la saison (les groupes de 53 n'ont pas encore été dévoilés pour 2019)
  • soit le joueur étranger fait partie du groupe élargi, s'entraîne toute la saison mais ne peut pas intégrer l'effectif principal en cours de saison... devant attendre 2020 pour effectuer ses débuts en NFL

Et vous croyiez qu'avec les quotas de JIFF, les règles du Top 14 étaient compliquées... Bienvenue en NFL. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Il y a même une 3eme possibilité: que ces joueurs soit intégrés dans le practice squad standard ( et non comme bénéficiaire du programme) et pourrait donc integrer le roster en cours de saison, mais c'est hautement improbable... A part comme punter ou kicker !

Ce n'est pas si complique que cela... Entre les camps d'ete et la saison reguliere, le groupe doit se restreindre a 53 joueurs, plus une reserve de 10 joueurs. Finalement ce n'est qu'une restriction de joueurs pro sous contrat. Les franchises n'ont pas de centre de formation, donc pas de possibilite de faire monter de jeunes ce qui explique la presence de cette reserve et la possibilite de signer des joueurs libres durant la saison comme jokers.

C'est là que l'on voit les racines britanniques des US. Et encore il y aurait pu y avoir des histoires de filetage Vis/Écrous....
Pourquoi faire simple?

Derniers articles

Transferts
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News