L'Écosse bouscule l'Irlande, mais ça ne suffit pas : que retenir du match ?
Sexton a inscrit les 19 points de son équipe.
Si vous avez raté le match opposant l'Irlande à l'Ecosse, voici ce qu'il fallait retenir de la victoire irlandaise dans ce match fou.

Un début de match équilibré

Après le Pays de Galles, les Irlandais et Ecossais ont continué à perpétrer du jeu. La première mi-temps était plutôt équilibrée malgré un essai de Sexton (10e) sur une magnifique combinaison entre avants et trois-quarts derrière un ruck. Les Écossais ont réussi à coller au score par le biais du pied d'Hastings, mais ils ne réussissent pas à passer la ligne à cause de l'imprécision et la précision qui leur fait tant défaut depuis quelques années. Les deux équipes n'ont pas hésité à mettre du mouvement. Côté irlandais, Bundee Aki a été monsieur plus sur chaque prise de balle, bien suivi par ses ailiers Stockdale et Conway. Pour les Ecossais, c'est la troisième ligne qui a été active balle en main avant que Johnson et Stuart Hogg ne prennent le relais.

Les fautes écossaises

Face à l'un des meilleurs artilleurs européen, il ne faut pas faire trop de fautes pour éviter d'être distancé lentement par des 3 points. L'Ecosse le sait, mais ne l'a pas forcément appliqué. Parmi les fautes, beaucoup sont un manque d'application de la part des joueurs de Gregor Townsend. Ils ont été vaillants dans les rucks afin de ralentir au maximum l'échange ultra rapide entre Murray et Sexton, mais souvent à la faute. L'interception de Johnson à la 38e est symptomatique de cette équipe écossaise : après plusieurs temps de jeu et des passes, le manque de soutien offensif leur fait perdre le ballon, alors qu'ils venaient de gagner 60 mètres... Le démarrage a été long pour l'alignement écossais, mais une fois le bon timing trouvé entre sauteur et lanceur, l'Irlande a eu du mal à les contrer. Avec Cummings et Gray, pas un ruck défensif a été laissé sans conteste. Derrière, Jamie Ritchie a été comme à son habitude impressionnant d'activité.  

Le raté de Hogg

A la 50e, l'Écosse a une occasion d'essai plus que claire. Ce n'est même plus une occasion, il ne lui restait plus qu'à aplatir le ballon en coin après le bon travail de ses avants, mais l'arrière lâche le ballon et commet un en-avant. A ce moment (13-6), si les Écossais marquent, ils reviennent à 2 points de leurs adversaires sans la transformation.

Le 8 écossais

Le démarrage a été long pour l'alignement écossais, mais une fois le bon timing trouvé entre sauteur et lanceur, l'Irlande a eu du mal à les contrer. Avec Cummings et Gray, pas un ruck défensif a été laissé sans conteste. Derrière, Jamie Ritchie a été comme à son habitude impressionnant d'activité. En mêlée, ils ont mis à mal les Irlandais et en seconde mi-temps, ils ont fini par prendre le dessus dans la bataille des rucks durant une bonne partie de la seconde mi-temps.

La défense irlandaise

Sur l'une des dernières actions, les Écossais remontent le terrain pour échouer à 1 mètre de la ligne. Et c'est là qu'on reconnaît une grande équipe. Après plusieurs charges au ras, les Écossais sont encore trop lents sur les soutiens offensifs. Ou les Irlandais bien trop rapides. 

Sexton vs Hogg

Le duel entre les deux équipes a finalement tourné entre les deux buteurs, Sexton et Hastings. Le capitaine irlandais a marqué un essai et pas moins de 12 points au pied, avec seulement une pénalité manquée. Au final, ce sera Sexton qui marquera tous les points de son équipe. Score final : 19-12.

Le score 

  • 0-3 : Pénalité Ecosse - Hashtings (5e)
  • 5-3 : Essai Irlande - Sexton (10e)
  • 7-3 : Transformation Irlande - Sexton (12e)
  • 7-6 : Pénalité Ecosse - Hastings (16e)
  • 10-6 : Pénalité Irlande - Sexton (32e)
  • 13-6 : Pénalité Irlande - Sexton (45e)
  • 13-9 : Pénalité Ecosse - Hastings (52e)
  • 16-9 : Pénalité Irlande - Sexton (56e)
  • 16-12 : Pénalité Ecosse - Hastings (66e)
  • 19-12 : Pénalité Irlande - Sexton (73e)
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Extrêmement boring le nouvel algo psycho-rigide du Rugbynistère... Sérieux les mecs ?!...

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
News
News