Ecrit par vous !
France U20 : le temps de jeu des Bleuets a-t-il augmenté par rapport à la génération championne du monde ?
Jordan Joseph et Louis Carbonel ont joué avec leurs clubs respectifs cette saison.
Avant le coup d'envoi du Mondial, analysons la liste des Bleuets et la place qui leur a été donnée en Top 14 et Pro D2 cette saison.

Les choix

La FFR a communiqué un groupe des 28 joueurs retenus par le manager des Bleuets, Sébastien Piqueronies. Le choix de l’entraineur et de ses adjoints, David Darricarrere et Aubin Hueber, n’a pas été facile comme il l’a rappelé. La qualité d’un groupe ne se mesurant pas au niveau des joueurs qu’on prend, mais à celui de ceux qu’on est obligés de laisser de côté. Sébastien Piqueronies l’avoue : ils ont construit un « groupe homogène et de grande qualité. »

Le groupe

Les 28 joueurs retenus sont issus de 15 clubs différents, et le RC Toulon est le club le plus représenté (6). Parmi ceux-ci, Carbonel, Gros et Zegueur qui ont déjà été champions du monde l’an dernier avec Beria, Geraci, Joseph, Lebel et Vincent qui vont eux aussi apporter leur expérience à ce groupe.

Portrait - Giorgi Beria, relève à Clermont et leader des Bleuets en ArgentinePortrait - Giorgi Beria, relève à Clermont et leader des Bleuets en ArgentineLe SU Agen est le deuxième club le plus représenté avec un contingent de trois joueurs : Burin, Hocquet et Maravat. Ils ont tous les trois eu du temps de jeu dans l’élite avec l’équipe 1 cette saison. Pour le reste, le tableau ci-dessous présente la liste complète des joueurs du voyage en Argentine, et le temps de jeu qu’ils ont eu avec l’équipe première en Top 14 et en Pro D2.

Deux joueurs font figure d’exception : Paul Mallez et Matthias Haddad-Victor, qui sont surclassés de deux ans. Le premier n’a eu 18 ans qu’en janvier dernier tandis que le second a atteint sa majorité en mars. Ils seront dans la même situation qu’un certain Jordan Joseph qui, l’an passé, avec son titre de meilleur joueur du tournoi, avait prouvé que la valeur n’attend pas le nombre des années…

Analyse du temps de jeu

En reprenant nos données récoltées l’année dernière depuis 2008, on y a ajouté comme paramètre la « médiane » du temps de jeu des joueurs sélectionnés pour la coupe du monde U20. On constate que le temps de jeu moyen et médian a encore augmenté, jusqu’à se rapprocher du record de 2008. *

On constate également que le nombre de joueurs sans matches en Top 14 ou en Pro D2 continue de baisser depuis 2014. Si depuis 5 ans la participation des jeunes est en constante progression, on ne peut que s’en réjouir. L’optique de la coupe du monde 2023 à domicile semble avoir fixé un objectif à tout le rugby français.

La particularité toulonnaise

Le RC Toulon connait une saison compliquée chez les séniors, comme une année de transition, ou de fin de cycle, à l’image de ce qu’avaient vécu Toulouse et Clermont ces dernières années. Très longtemps décrié pour avoir construit une équipe basée sur des « mercenaires », le club de la rade de Mourad Boudjellal voit aujourd’hui émerger une génération dorée. En effet, les jeunes se portent très bien.ESPOIRS : le Rugby Club Toulonnais sacré champion de France face à La Rochelle ! [VIDEO]ESPOIRS : le Rugby Club Toulonnais sacré champion de France face à La Rochelle ! [VIDEO]

Titrée cette année en Espoir face à La Rochelle, cette même génération avait aussi remporté le titre chez les Crabos (division élite chez les U18) en 2016 et en 2017. Cette émergence des talents est d’ores est déjà identifiée par les techniciens toulonnais qui donnent de plus en plus de temps de jeu à leurs jeunes.

Argentine 2019 : la confirmation

La victoire l’année passée de la génération 1998 lors du mondial U20 avait pu paraître comme une exception, grâce notamment à un contexte particulier (mondial à domicile) et à une mayonnaise qui avait très bien pris. Cependant, les chiffres semblent indiquer une réelle amélioration du temps de jeu des jeunes en France. Une bonne performance au mondial en Argentine serait donc la confirmation de cette tendance et ferait grandir encore un peu plus l’espoir d’un mondial 2023 de rêve, à domicile.

Championnat du Monde U20 - La composition de la France face aux Fidji en ArgentineChampionnat du Monde U20 - La composition de la France face aux Fidji en Argentine* Source temps de jeu : Itsrugby et Allrugby

Lénaïc Ovize
Lénaïc Ovize
Cet article est rédigé par Lénaïc Ovize, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • to7
    11248 points
  • il y a 1 mois

l'année suivant un titre mondial en u20 et dans le marasme actuel du rugby français, si le temps de jeu des jeunes n'avait pas augmenté, il y aurait de quoi se pendre...
ce titre a fait beaucoup de bien notamment rabattu le caquet des vieux cons qui nous rabâchaient en boucle que tous les maux du rugby français venaient de "la formation" pour évacuer leurs responsabilités

Je me doute que ça doit représenter un travail de titan, mais il serait intéressant de comparer à un autre championnat, en particulier la Premiership qui est le championnat le plus proche du Top14 en terme de fonctionnement mais aussi, à mon sens, le plus compétitif dans le monde actuellement.

En effet, ayant regardé la finale u20 de l'an dernier à la télévision anglaise, je me rappelle clairement que David Flatman et Ugo Monye expliquaient, à la fin du match que la raison principale de la victoire de l'équipe de France était le temps de jeu dont bénéficiaient les jeunes français avec les pros par rapport à leurs homologues anglais qui, à l'exception de Marcus Smith et Ben Curry (son jumeau Tom Curry étant avec les seniors), ne jouaient que contre des gamins de leur âge.

A l'époque, entendre ça m'avait fait sourire puisqu'en France on passe notre temps à nous plaindre du temps de jeu au rabais de nos jeunes talents. Je me demande donc de quel côté les chiffres penchent..

@Imanol votre idole

« Challenge accepted »

Intéressant, clair, pas une caricature de style journalistique, bref, un article comme on aimerait en voir plus souvent. Merci.

Un bon article avec une bonne analyse 👍

Derniers articles

News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
News
News
News