Ecrit par vous !
ANALYSE. Le temps de jeu des U20 a-t-il augmenté en 10 ans ?
Les Bleuets version 2018 ont décroché le titre mondial.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Les Bleuets, récents champions du monde, jouent-ils plus que leurs prédécesseurs ? C'est la question que nous nous sommes posée.

Le 17 juin dernier, les Bleuets remportaient leur première coupe du monde U20, à domicile. Au-delà de la performance, la médiatisation de l’événement nous a permis de (re)découvrir cette génération 1998 qui aura 25 ans lors de la Coupe du monde 2023 en France. Comme on l’a déjà vu, les 28 joueurs sélectionnés pour cette édition 2018 cumulaient un temps de jeu moyen de 268 minutes en Top 14 ou en Pro D2, donnant ainsi l'impression que c’était plus que les années précédentes.COUPE DU MONDE - France U20 : quel temps de jeu chez les pros pour les Bleuets cette saison ?Pour en avoir le coeur net, il a fallu analyser le temps de jeu des joueurs sélectionnés chaque année avec le XV de France U20 pour disputer le mondial de leur catégorie depuis la création de cette compétition en 2008. Notez que de 2008 à 2011 inclus, seuls 26 joueurs étaient convoqués. Depuis 2012, 28 joueurs ont la possibilité de participer au mondial (hors blessures). Vous pouvez d'ailleurs retrouver tous les tableaux qui détaillent les temps de jeu. On a sorti nos calculatrices pour vous présenter deux-trois éléments qui mettent en lumière l’évolution de la forme de la formation française. Si la génération 1988, qui a joué la coupe du monde en 2008, fait exception et a établi un record de temps de jeu total qui n’a jamais été égalé ou même approché, on constate que les Bleuets de cette année ont pulvérisé le record de temps de jeu au sein du Top 14. Les années sombres en Top 14 et Pro D2 pour les jeunes correspondent à une époque où les clubs français ont beaucoup fait confiance dans le recrutement à de vieux briscards, parfois étrangers, comme Hayman, Botha, Wilkinson, Jamie Roberts, Sexton ou encore Steenkamp pour ne citer qu’eux. On a alors mis en avant le Top 14 comme étant « le meilleur championnat au monde ». Force est de constater qu’il était difficile pour nos jeunes de s’y imposer et d’y accumuler du temps de jeu et de l’expérience. Lorsque la machine à lancer les Bleuets en Top 14 était en panne, la Pro D2 non plus n’a pas été en mesure de prendre le relais.France U20 : où joueront les Bleuets champions du monde la saison prochaine ?Ce n’est qu’en 2017 qu’une génération a éclos. Sur les 11 joueurs surclassés dans le groupe de 2017, 8 encadrent l’effectif de 2018. Seuls 3 manquent à l’appel, dont deux à cause de blessures. Si la génération de 2008 est celle qui compte le plus de temps de jeu total, on constate que ce sont bel et bien nos Bleuets de 2018 qui se sont illustrés : aucun groupe n’avait autant joué dans l’élite auparavant. C’est donc forte d’une victoire dans le Tournoi des 6 Nations et d’un titre mondial que cette génération dorée frappe maintenant aux portes du Top 14, et bientôt à celles de l’équipe de France, en espérant qu’ils confirment tous les espoirs placés en eux pour notre Coupe du monde, à domicile, en 2023.France U20 - Louis Carbonel : ''on a notre place en Top 14, ça ne sert à rien d’aller chercher des jeunes étrangers''

L'intégralité des chiffres :

Lénaïc Ovize
Lénaïc Ovize
Cet article est rédigé par Lénaïc Ovize, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Iyhel
    23089 points
  • il y a 2 ans

Ce qui me surprend, c’est que pour les années « noires », c’est surtout le temps de jeu en D2 qui s’effondre ; même pour les 2018, l’écart entre D2 et Top14 est énorme ! Cette division ne sert donc en aucun cas d’anti-chambre ou que sais-je pour aguerrir les jeunes comme on l’entend pourtant souvent.

  • epa
    36988 points
  • il y a 2 ans

Je suis choqué de voir des joueurs sans match et encore plus qu'il y en ait presque une dizaine....

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 2 ans
@epa

la différence de niveau entre espoir et pro c'est un sacré fossé. les jeunes sont amenés à le passer, mais certains ont plus de mal. parfois ça peut être d'un point de vue physique que le joueur est trop just pour être envoyé au casse pipe ou une grosse blessure à l'entrainement qui fait que quand le joueur revient, l'équipe type s'est dessinée.

  • epa
    36988 points
  • il y a 2 ans
@dusqual

Peut-être mais zéro match = zéro chance. Quand je vois que même en f2 des clubs vont chercher à 10 000 kms.. J'ai du mal à comprendre

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 2 ans
@epa

c'est simplement parce que les club, même en fédérale 2 veulent se donner les moyens de gagner et de monter d'un cran. quand je vois l'ascension de bergerac ces dernières années, je sais que c'est pas avec des ptits périgourdins qu'il l'ont faite, mais ils sont remontés de deux divisions en deux ans et les aides, sponsors et autres ne sont plus les mêmes parce que ça leur a donné la possibilité de se battre pour passer en pro D2. et là je te parle d'une petite ville. mais prends une ville ou les habitants se comptent par centaines de milliers, la carotte est belle et les moyens sont là.

0 match=0 chance ok, mais si le ptit, il est pas prêt à monter en première, tu peux pas l'envoyer au carton non plus... je suis le premier à vouloir donner leur chance aux jeunes, mais il faut pour autant faire n'importe quoi. et puis ça représente à peu prêt 1/1000 donc c'est ridicule. vraiment pas de quoi être choqué.

  • epa
    36988 points
  • il y a 2 ans
@dusqual

Notez que de 2008 à 2011 inclus, seuls 26 joueurs étaient convoqués ensuite 28.... De quoi 1/1000?

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 2 ans
@epa

c'est à dire un joueur pour 1000 minutes jouées par des u20.
si on prend 2013 c'est du 1 qui joue pas pour 200 minutes joués par des u20 ce qui veut dire 5 fois moins de temps de jeu pour eux

Le dispositif JIFF est en train de porter ses fruits. Bien sûr il y a des effets néfastes notamment sur l'augmentation des salaires des JIFF confirmés mais d'un autre côté cela permet aux jeunes qui eux n'explosent pas le salary cap d'obtenir du temps de jeu. Quand aux JIFF non sélectionnables pour l'EDF ils ne représentent qu'une petite partie n'en déplaisent aux grincheux.

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 2 ans

si on regarde au cummul, ça s'effondre violemment dès 2009. et on est encore à 2500 en dessous de y dix ans...
comme quoi le top 14 est en train de se relancer mais est encore loin de permettre à nos jeunes de s'exprimer...

Derniers articles

Ecrit par vous !
News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
Vidéos
News
News
Ecrit par vous !
News
Ecrit par vous !
News