Fils de Jason Robinson et star des Dragons Catalans : qui est Lewis Tierney ?
Fils de Jason Robinson et star des Dragons Catalans : qui est Lewis Tierney ?
A Perpignan depuis 2017, Tierney s’est imposé comme un cadre des Dracs. Peut-il les mener plus loin ?

Israel Folau, James Maloney, Sam Tomkins. L’effectif des Dragons Catalans a-t-il déjà été aussi fourni en qualité depuis l’arrivée en Super League de la franchise ? On en doute. De là à faire des Dracs des candidats au titre… Le pas semble impossible à franchir, tant la formation catalane manque de régularité, au moment d’enchaîner les bons résultats. On jurerait pourtant l’équipe capable de se révéler (au moins) comme un outsider sérieux du Big Three (Saint-Helens, Wigan, Leeds) qui se partage le trophée de champion depuis 2006 !

Bon sang ne saurait mentir

Formé à Wigan, Lewis Tierney va aussi compter dans la course aux premières places. Cadre de l’équipe depuis 2017, l’ailier débarquait alors en prêt, et en mal de temps de jeu… Avec un nom méconnu, mais des gènes susceptibles de faire tourner la tête de n’importe quel amateur de ballon ovale : Tierney est le fils de Jason Robinson.

Treiziste mondialement connu passé par… Wigan, l’Anglais se fait un nom sur la planète quinziste quand il décide de changer de discipline, en 2000. Bilan : 51 sélections avec le XV de la Rose, une Coupe du monde (+ une finale perdue en 2007), une Premiership, deux tournées avec les Lions britanniques, et des centaines d’accélérations foudroyantes ont fait sa légende

Je suis ma propre personne, mon propre joueur, je fais mes propres choix. Les comparaisons ne me préoccupent pas, je ne dirais pas que je marche dans ses pas. J’ai mes propres buts, mes ambitions dans la vie. - The Guardian

Ses liens du sang, Tierney les assume, même s’il porte le nom de son beau-père, qui l’a élevé suite au départ de Robinson à sa naissance. Le lien entre les deux est de toute façon évident : quelques jours après ses déclarations au Guardian, le fiston devenait lui aussi champion d’Angleterre sous le maillot des Warriors. "Je suis fier de lui, quoi qu'il fasse," lâchait le père au Dailymail.

L’essai du maintien en 2017, la Cup en 2018 !

A Perpignan, Tierney ne lâche plus son aile, enchaîne les essais (17 en trois ans, dont 9 l’an passé). Le plus important ? Celui du maintien face à Leigh en 2017, lors du Million Pound Game, qui aurait pu mettre un énorme frein au projet treiziste s’il avait été perdu… Un an plus tard, les Dracs soulevaient pourtant la Challenge Cup à Wembley, toujours avec Tierney et ses appuis électriques sur le terrain. Le premier trophée de l'histoire de son équipe !

International… écossais (grâce à sa grand-mère), Tierney participera-t-il à la montée en puissance des Catalans cette saison ? Le public de Brutus n'attend que ça.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • BoBoB
    7949 points
  • il y a 1 mois

Ou est la photo de Romain?

  • adourAB
    4688 points
  • il y a 1 mois

Son père était un excellent plaqueur !!!!

Derniers articles

News
News
Amateur
Ecrit par vous !
News
News
Vidéos
News
News
News
Vidéos
Arbitrage