Dopage : le rugby est le sport le plus touché en France
Le RC Toulon, leader du Top 14, est particulièrement contrôlé.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Selon le département des analyses de l'Agence française de lutte contre le dopage, le rugby est le sport qui donne le plus haut pourcentage de cas positifs. Le cannabis arrive en tête des produits interdits.
Toute proportion gardée, le rugby est en France le sport le plus touché par le dopage. C’est en tout cas ce qu’avance Françoise Lasne, la directrice du département des analyses de l'Agence française de lutte contre le dopage (AFLD). C’est ce mercredi au Sénat devant les membres de la commission d'enquête sur l'efficacité de la lutte contre le dopage, que la scientifique a prouvé ses dires. S’intéressant seulement aux disciplines sur lesquelles « au moins 400 échantillons » lui sont parvenus l’an passé, elle est arrivée à cette conclusion : « Si nous tenons compte de toutes les molécules interdites présentes sur la liste de l'Agence mondiale antidopage, le sport qui donne le plus haut pourcentage de cas positifs est le rugby. »

Si l’on ne connaît pas la valeur exact du dit pourcentage par rapport au nombre de contrôles effectués (588 échantillons pour le rugby), cette déclaration risque d’en surprendre plus d’un. Elle a tout même tenu à préciser que « la substance dopante la plus rencontrée est le cannabis. » Si sa consommation n’a pas un effet un effet direct, il a tout de même tendance à « désinhiber » son consommateur, indique Françoise Lasne, et peut donc contribuer par exemple à diminuer le stress tout en apportant un effet euphorisant. En partant de là, des analyses ont également été effectuées en excluant le cannabis, et c’est une fois encore le rugby qui truste la première place « devant l'athlétisme, le triathlon, ou encore le cyclisme et la natation ».

Bien sûr, on est loin « dopage lourd comme le recours à l’EPO », mais comme dans beaucoup d’autres sports, le rugby appelle à la performance. Et certains pratiquants franchissent parfois la ligne jaune de manière consciente mais aussi sans le savoir. Dernièrement, la société Sport Protect, spécialisée dans l’étude et la labellisation des produits nutritifs à destination des sportifs, a lancé une alerte concernant le « Cyclone de Maximuscle », un produit utilisé notamment par des joueurs de rugby professionnels et dont certains ingrédients auraient des propriétés « similaires aux stéroïdes anabolisants ». D’autres composants seraient également présents en quantité bien supérieure à la normale.



Sources : L’Equipe, le Monde, Sport-protect
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Kadova
    31045 points
  • il y a 7 ans

Je viens de lire un article sur l'usage de la creatine dans The Irirh Independent et ca donne vraiment a reflechir.
Le journaliste pense que la consommation de creatine provoque des crampes en fin de match et elle est responsable de deshydratation car elle favorise la retention d'eau.
La NFL utilisait la creatine et ne l'utilise plus a cause de ca.
Ce qui l'inquiete, c'est qu'on l'utilise dans certaines des ecoles de rugby irlandaises.
Et il croit, mais ce n'est pas prouve, que les problemes nephrotiques de Jonah Lomu et d'autres joueurs dont on parle moins comme Joeli Vidiri sont dus a l'absorption de creatine. Il croit aussi que l'augmentation des morts subites de joueurs (pas seulement de rugby) peut etre favorisee par la prise de creatine.
Bref...

@Sapiac: associer "bfm tv" et "journaliste de merde" dans le même paragraphe, tu plais aux nasmes!

  • CedricH
    15270 points
  • il y a 7 ans

Le dopage ne se mesure pas qu'aux muscles...
Je connais personnellement un joueur pro qui se dope pour tenir tout le match, être régulier dans la tonicité, etc. Et pourtant il a des molets de corbeau de course, comme dirait mon père.

Ce qui est portant c'est qu'on en parle enfin. Il faut même que ça fasse du bruit, parce que comme les cyclistes, certains mettent en jeu leur santé, et c'est ça le plus important.

PS: pour Armitage faudrait arrêter de faire les innocents. Les mecs sont contrôlés et ont des docteurs: ils savent donc exactement à quoi s' en tenir. Si un mec est choppé avec 1 ou 2 mg de trop de si ou de ça, c'est qu'il est déjà allé trop loin...

  • Founet34
  • il y a 7 ans

Sauf que les Gallois eux, ils peuvent se filer de la créatine, chose interdite en France ...

Pour les biceps, je pensais mettre Jerome Thion comme sémental 😉

  • ced
    100427 points
  • il y a 7 ans

du dopage dans le rugby ? nan pas possible, ça alors quelle nouvelle !
c'est bien que ça sorte, au moins ce qui défende tout ça ne pourrons plus trouver d'excuses.
le dopage touche le haut niveau ? vous rigolez ou quoi, y en a plus dans le milieu de tableau encore et chez les jeunes, c'est pas une question d'argent, c'est une question de respect, d'égo, de reconnaissance, d'image tout ce que vous voulez.
à XV, à XIII, c'est un fléau, regardez les Gallois, rassurez moi vous le voyez quand même ? des mecs sortis tous du même moule, des joueurs immenses avec des bras énormes et qui jouent à l'aile, le tout surmonté d'une mandibule inférieure sur dimmensionnée, des joueurs qui se blessent et qui reviennent 3 mois après avec X kilos en plus.
c'est le début, il ne manque plus que les moyens ... et là c'est pas gagné.

ça ne surprend personne en effet mais la façon dont c'est présenté est très grave
l'info a été reprise sur bfm tv ce matin et evidemment il n'y avait pas toutes ces précisions!! du vrai travail de journaliste de merde
les personnes qui suivent l'histoire de loin n'auront retenu que
"le rugby est le sport où il y a le plus de dopage" point final et c'est dramatique pour l'image du sport
le seul point positif c'est que ça fait fermer la gueule à tous ceux qui brandissent "les sacro-saintes valeurs" de notre sport à chaque phrase et se gargarisent sans cesse des déboires des autres sports

@Rchyères En même temps, Armitage il a été chopé pour un Efferalgan Codéiné, un médicament qui soulage les douleurs... Si on a plus le droit de prendre ça dans un sport aussi traumatisant pour le corps que le rugby, c'est nimp'...

  • lobusier
  • il y a 7 ans

Moi perso je me vois mal fumer un chichon avant de jouer un match... Moi je bois un ti pastis sec ou du synthol avant un match, peux-t-on considérer ça comme doppage? Je ne crois pas...

Cependant,le rugby essaie de véhiculer des valeurs comme sport propre... on sait très bien que le sport à haut niveau est touché par le doppage et même dans les ligues amateurs on en choppe régulièrement des doppés.

Avant de crier au scandale on devrait savoir quelles sont les substances... Après c'est la responsabilité des joueurs vis-à-vis de leurs coéquipiers et de leurs clubs

  • Louliu
  • il y a 7 ans

@Cedirak

Je pense que ce n’est pas si simple. J’ai vu du dopage à mon niveau (en territorial/F3) et on ne peut pas dire que le rythme y soit fou furieux. On se dope par facilité, par déni des risques et comme souvent, c’est le dopage des autres qui est mal.
Par ailleurs, le sport sans doute le plus touché par le dopage est le culturisme où il n’y a pas d’argent à gagner, pas de choc, peu de media.

Ton raisonnement est celui qui est tenu dans le cyclisme : si les types se dopent, c’est que le tour de France est trop long. Fais des étapes plus courtes, au lieu de voir des types qui se dopent pour être endurants, tu auras des types qui se dopent pour être plus explosifs. En athlétisme, au 100 m, il y a du dopage aussi ; on fait quoi alors ? Du 50 m ?

C'est loin d'être un scoop et en plus quand on en chope un comme Armitage , il est blanchi dans la foulée . Alors .....

  • Cedirak
    20477 points
  • il y a 7 ans

Et Goze ne devrait pas tarder a sortir de sa reserve pour bien mettre en avant que cela n'a rien a voir avec le calendrier et le rythme de fou furieux des joueurs, ni avec l'augmentation du cote physique du rugby en termes de contact a haut niveau. Rien du tout.
C'est juste qu'il y a augmentation de la prise d'aspirine et que Caminati fume plus qu'avant.

Derniers articles

News
Vidéos
News
News
News
News
Transferts
News
News
Réseaux Sociaux
Vidéos