Coupe du Monde U20 : les 5 points à retenir de la victoire des Bleuets contre l'Irlande (26-24)
Arthur Coville et les Bleuets ont arraché un succès précieux devant l'Irlande.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
En ouverture de la Coupe du Monde U20, les Bleuets ont fait le travail face à l'Irlande pour débuter la compétition avec un succès bonifié.

Premier acte difficile

Si les Français ont tiré les premiers avec un essai de Maxime Marty bien amené par Arthur Coville (5e , 5-0), ils ont vécu un début de match difficile. Sanctionnés à plusieurs reprises, pris territorialement et sur le plan de la possession, ils ont montré un tout autre visage après la pause pour inverser la tendance.

35e minute, le tournant du match ?

À la 35e minute, alors qu'ils sont menés par 5-10 et tentent de relancer, les Bleuets sont interceptés et encaissent un essai malvenu. Qui sera finalement refusé pour un plaquage haut sur Romain Ntamack, coûtant même un carton jaune au pilier irlandais. Les Tricolores encaisseront tout de même un essai d'O'Sullivan avant la pause mais ce plaquage haut (sans conséquence) sur l'ouvreur du Stade toulousain s'est finalement avéré ''précieux''.

Début de deuxième période tonitruant

Menés à la pause, les Bleuets attaquent la deuxième mi-temps pied au plancher. En onze minutes, les hommes de Darricarrère et Piqueronnies font exploser la défense adverse avec trois essais. Coville lance le second acte en passant la ligne, Ntamack permet ensuite à son équipe de prendre le score après un coup de pied rasant bien senti avant que Marty ne marque en coin suite à une percée de Clément Laporte (26-17). 21 points entre la 40e et la 51e. Efficacité.

Joseph, Woki et Laporte taille patron

Si plusieurs joueurs ont réalisé une partie solide, trois tricolores ont su tiré leur épingle du jeu. Entrée en début de rencontre à la place de Sacha Zegueur, Jordan Joseph, troisième-ligne surclassé pour l'occasion, a marqué son monde pour son premier match à ce niveau, en mettant notamment beaucoup d'avancée offensivement. Cameron Woki, quant à lui, a participé à la totalité du match et s'est montré par une activité permanente. Excellent en touche, il a contré deux ballons et notamment celui de la gagne à quelques secondes de la fin sur une touche irlandaise dans le camp français. À l'arrière, Clément Laporte a plané sur le match. Sûr dans ses choix, notamment sur les relances, il a été terriblement tranchant. Impressionnant sur le deuxième essai de Maxime Marty, il est sur la lancée du tournoi et de sa saison en club.

Mental d'acier

Dominés dans le premier acte avec seulement 27% de possession, les Bleuets ne se sont pas affolés. Menés 17-5 à la pause, ils n'ont pas flanché et remis les pendules à l'heure avec l'essai de Coville puis celui de Ntamack. Dominés en fin de match avec une touche dans leur camp, ils ont tenus bons. Prometteur caractère avant d'affronter les Géorgiens puis les Sud-Africains.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • gregi
    4747 points
  • il y a 2 ans

Un match un peu comme contre les anglais au dernier tournoi avec énormément d'erreurs mais là vu la faible opposition ça passe.

Il faudra que N'tamack règle la mire au pied et dans le jeu courant sinon Carbonnel me semble être plus sur.

Ils sont là pour apprendre mais se sabordent déjà les matches comme des grands !

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 2 ans
@gregi

ouais y a de ça. ils ont pas été bons. ils étaient pas en confiance et on rendu trop de ballons. pendant la première mi temps, ils ont tout rendu quasi. Le truc c'est que par contre quand ça dépote, c'est impressionnant. mais ntamack passe à côté, brennan aussi (ça arrive...) et c'est des points qui auraient permis de rester à flot qui s'envolent. sans ça, ce match aurait été une formalité, ils auraient du étouffer ces irlandais aisément.
avec le deuxième match très rapidement, le staff devra faire tourner et on verra certainement une charnière gimbert carbonnel qui peut essayer de troubler la hiérarchie en sortant une grosse performance.

Ouf! J'ai craint un moment que les Bleuets se mettent à jouer comme les grands! Heureusement ils ont su se reprendre.
La dernière minute jouée "à la Munster" a montré une maîtrise de bonne augure pour la suite: reste à bien gérer la pression!

Pas de commentaire de Charly ? Ben non suis-je bête, il ne regarde jamais les matchs avec les Irlandais.
Lesquels Irlandais peuvent venir jouer dans le Potes à Goze, seront pas dépaysés. Quant à nos pitites bleus, devraient abandonner le courant alternatif pour se brancher sur le continu.

Le cache-ballon irish, une marque déposée... Ces mecs vont continuer à nous proposer leur pick and go jusqu'à ma retraite. Je pouvais pas rêver mieux..
Petits tas, gros buteur, la recette n'est pas neuve mais fonctionne toujours, on risque de perdre encore quelques années sur des 15-12 ou des 19-12 si on ne trouve pas une parade.

Les Bleuets ont dévoilé il me semble une voire plusieurs solutions :
- mêlée, touche : être irréprochable en conquête. Sinon t'es privé de ballons, ils t'imposent leurs séquences à rallonge.
- développer un jeu d'attaque créatif, alterner au près, dans la zone des centres, au large. Dans un jeu de vitesse, les Irlandais ne sont pas à l'aise. Quelque soit la génération, ils sont moins rapides sur les ailes et souffrent dès que tu mets de la vitesse. Ils déraillent alors sur leurs possessions et commettent enfin des fautes. Il faut accélérer le jeu, les mettre sur un rythme qui les pousse à faire des fautes.
Malheureusement, Brunel et son staff auront certainement retenu la conquête, mais un jeu rapide ne semble pas à l'ordre du jour...

Tournoi 2037: un joueur irlandais tente une passe après-contact.

"avant que Marty ne marque en coin"

et là j'ai imaginé que.... et puis je me suis réveillé... C'est pas le même Marty !

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 2 ans

"ce plaquage haut (sans conséquence) sur l'ouvreur du Stade toulousain s'est finalement avéré ''précieux''"
beh ouais ça lui a remis la tête à l'endroit pendant bien 20 minutes, puis pfiou re plus rien...

  • Ahma
    94653 points
  • il y a 2 ans
@dusqual

L'essentiel c'est que ça ne l'ait pas décoiffé. Team en aurait été VERT.

@Ahma

Cet Irlandais est un peu neuneu, je lui avait demandé de lui découper la moumoute et non pas de lui découper la tête. Encore un qui ne touchera pas son salaire...

  • Mich52
    3469 points
  • il y a 2 ans

Quand on a du mental, on peut avancer. Bravo les bleuets. Le prochain match on paufinne et contre L'AFS on enfonce le clou

le point à retenir: la France ne va pas gagner cette coupe.
Comme toutes les autres formes d'équipes françaises, il y a un gros volume potentiel en attaque et du talent évident devant et derrière, mais quasiment aucune structure et 80min tributaires de l'exploit individuel de quelques uns.

L'Irlande en faisant presque rien a failli gagner ce premier match de Pool chez nous, alors qu'on avait un énorme avantage évident athlétique sur chaque ballon :/

Une équipe peut-être un peu moins talentueuse mais plus structurée (donc constante), gagnera.

@Rémi teLamettra

Sans vouloir être méchant, on le savait déjà même si on se fait ramasser à chaque fois qu'on fait remarquer qu'on voit encore une fois nos jeunes plus beaux qu'ils ne sont.
C'est clairement la meilleure équipe de France minots que j'ai vue jouer, mais il manque toujours cette maîtrise tactique et mentale. Dès que l'adversaire arrive à nous frustrer, ça déraille. On l'avait constaté contre les Anglais au Tournoi, on l'a aperçu hier soir et on le verra quand on va jouer les gros morceaux au Mondial. Sur l'enthousiasme et le talent de nos joueurs ça peut passer une fois contre un gros, mais pas plus. Or pour aller au bout il faut s'en fader 3 (un en poules, un en demies et un en finale).
Et vu que le problème est constant depuis des années chez les jeunes, le problème ne vient pas des joueurs mais de la structure. Nous n'avons pas de coachs qui comprennent les exigences du rugby pro moderne, ou alors ils le comprennent mais sont incapables de le faire intégrer/appliquer à leurs joueurs.

@Team Viscères

Nous sommes totalement d'accord. Quand ces bleuets arrivent à foutre 80pts aux Ecossais, *80* quoi ! - qu'ils sont capables d'être aussi impressionnants que les baby blacks offensivement, et qu'à peine ils rencontrent des difficultés sur un match ils deviennent quasiment inoffensifs, le pb ne peut pas être le talent.

Je ne leur demande pas d'être monstrueux offensivement et de marquer 6 essais tous les matches, mais je dis qu'il faut absolument donner de la substance à cette équipe: si les offloads ne fonctionnent pas, revenir à qq'ch de simple, un plan B et même C, pour continuer de fonctionner un minimum et de savoir appliquer la pression sans forcément compter sur des actions de pur génie.

Ces bleuets, tu leur enlèves l'inspiration, il reste que dalle derrière. Les Irlandais hier, sans inspiration aucune sur 80min ils restent dans le match (même que.......). C'est tout de même affligeant.

Joseph ... le gars il rentre même plus dans les défenses comme un couteau dans du beurre, à ce niveau là c'est une machette chauffée à blanc x'D

  • Ahma
    94653 points
  • il y a 2 ans

Rien à dire sur la qualité collective, il n'y a rien à sauver.
Mais ce Joseph, quel phénomène incroyable ! Il n'est pas surclassé, il est sursursurclassé, il n'a que 17 ans ! Et au final c'est lui qui surclasse tout le monde.

Et il a signé au Racing Macarena.

@Ahma

Incroyable joueur c'est clair, lui et Bamba étaient au dessus physiquement (au moins) hier.

@Ahma

Il est de 2000 et joue avec des joueurs né en 1998 ou 1999, il est surclassé de 2 saisons comme l'était N'tamack l'an dernier.
A-t'il déjà joué en pro D2?

J'espère que le Racing lui laissera rapidement sa chance, et qu'il progressera au contact de joueurs comme Sanconnie, Bird ou Nakarawa!

  • Ahma
    94653 points
  • il y a 2 ans
@Timmaman

D'accord, j'ai lu qu'il avait 17 ans mais je n'avais pas l'année de naissance, donc double surclassement en fait.
Je ne pense pas qu'il ait joué en D2, d'ailleurs ça ne doit pas être possible avant 18 ans, je me souviens que le Stade toulousain avait dû attendre les 18 ans de Tolofua pour pouvoir le faire jouer.
Et effectivement, j'espère qu'on pourra déjà le voir un peu la saison prochaine, quelle attraction que ce joueur. Et il semble avoir l'aptitude à faire des passes, reste à l'affiner.

@Ahma

Tolofua, il fallait attendre 18 ans car il était première ligne, il me semble que pour les autres pas la peine d'attendre 18 ans, mais je trouve la confirmation

@nou_nours

Para avait aussi attendu ses 18 ans pour jouer... ????

@Mr.Poly

Oui. Il avait joué son premier match à 18 ans et quelques jours. Je crois même me souvenir que le CSBJ avait demandé une dérogation pour le faire jouer avant, sans succès.

  • Ahma
    94653 points
  • il y a 2 ans
@nou_nours

Bien vu, je n'avais pas pensé à la spécificité des premières lignes. Et en effet, après la blessure d'Ezeala, Laporte avait déclaré qu'il n'envisageait pas d'instaurer un âge minimal pour avoir le droit de jouer en Top 14.

Derniers articles

News
Vidéos
News
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Transferts
News
News
Vidéos