Argentine - Pourquoi Pablo Matera pourrait être l'une des stars de la Coupe du monde 2019
Pablo Matera est le leader des Jaguares et des Pumas.
Le troisième ligne des Jaguares Pablo Matera s'est fait un nom dans le rugby mondial en l'espace de quelques saisons. Il pourrait exploser au Mondial.

Super Rugby - Accélération et coup de pied par-dessus, le futur parisien Pablo Matera se régale ! [VIDÉO]Super Rugby - Accélération et coup de pied par-dessus, le futur parisien Pablo Matera se régale ! [VIDÉO]Événement rare pour être souligné, c'est le troisième ligne argentin Pablo Matera qui a été élu homme du match après la finale du Super Rugby. Pourtant, les Jaguares ont été battus par les Crusaders. Mais Matera, lui, a fait son match avec 17 courses, 45 mètres parcourus, 4 défenseurs battus, 1 offload et 9 plaquages réussis sur 10. Le troisième ligne a été le meilleur avant de la finale. Une performance dans la lignée de sa superbe saison avec les Jaguares. Titulaire 14 fois, il a fait partie de l'équipe type de la journée à cinq reprises. 

Pablo Matera a marqué six essais en 17 matchs joués. Avec 114 courses durant la saison, il est le meilleur de son équipe dans ce domaine.
Course

Pablo Matera s'est fait un nom en Super Rugby et au niveau mondial en très peu de temps. A seulement 25 ans, il pourrait bien être l'une des stars de la Coupe du monde au Japon. Avec 1183 minutes au compteur, il a été le deuxième joueur le plus utilisé cette saison au sein de la franchise argentine. Dire qu'il a seulement découvert le rugby à 17 ans. Chez lui, il ne jurait que par le football avant de s'intéresser à l'ovale sur le tard et d'enchaîner deux Coupe du monde des moins de 20 ans. Capitaine des Pumitas, il a rapidement connu sa première sélection. C'était en mai 2013 face au Chili à seulement 20 ans et quelques semaines plus tard, il participait à toutes les rencontres du Rugby Championship. Une précocité qui ne s'est pas arrêtée là. Leader chez les Jaguares, il l'est aussi devenu chez les Pumas. Accumulant les sélections et les bonnes prestations, il a été nommé capitaine de la sélection nationale par Mario Ledesma en novembre dernier.Il faut dire qu'il avait été un des Argentins les plus en vue lors du Mondial 2015 où il a joué six des sept matchs qui ont permis aux Pumas de terminer à la quatrième place. Matera est un joueur qui montre l'exemple dans tous les domaines du jeu. Plaqueur (172 réalisés en Super Rugby cette saison), coureur (809m) mais aussi passeur, il occupe la troisième place du classement en termes de offloads (23). Malgré cette énorme activité, il est très peu pénalisé. Il a certes écopé de deux cartons jaunes, mais il n'a concédé que quatre pénalités. Son départ pour le Stade Français est à n'en pas douter une perte pour les Jaguares qui pourront tout de même compter sur lui pour la saison 2020.

Le club parisien, qui s'est séparé de Sergio Parisse, récupère ici un joueur qui pourrait lui offrir ses meilleures années (il a signé jusqu'en 2022) avant de repartir au pays en vue du Mondial 2023. Avant cela, il sera un des joueurs cadres de l'Argentine au Japon. Les Pumas ont toutes les chances de se qualifier pour les quarts de finale. Ils pourraient même sortir en tête du groupe malgré la présence de l'Angleterre et de la France. L'expérience accumulée en Super Rugby avec les Jaguares sera à n'en pas douter un plus pour cette édition 2019. Les joueurs se connaissent par coeur, les automatismes sont là et si le physique est au rendez-vous, ils pourraient bien s'inviter à une nouvelle finale...face à la Nouvelle-Zélande. Matera, à tout juste 26 ans (il les aura le 18 juillet), sera-t-il le premier capitaine argentin à soulever le trophée Webb Ellis ? 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

C’est un joueur exceptionnel mais de la a le voir soulever la coupe à la CDM... ce qui ne me déplairait pas même si je préférerais voir nos bleus le faire

  • ced
    96406 points
  • il y a 4 semaines

on a pareil en France avec Bastareaud

@ced

pas pareil

(ou alors, pareil sauf que Matera joue a sa place)

Un joueur exceptionnel à n'en pas douter ! Depuis 2015 il est à l'image du renouveau argentin et de sa fédération qui a su tout remettre à plat et se réformer quitte à avoir des résultats inconstants.

  • Ahma
    76193 points
  • il y a 4 semaines
@coupdecasque

Pas d'accord, c'est l'équipe la plus constante du monde.

@Ahma

Rhooo tout de suite l'ironie de sortie !!

Derniers articles

News
News
News
Sponsorisé News
News
News
Ecrit par vous !
News
News
News
News
News